En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // Allemagne/France (1-2)

Les notes d'Allemagne/France

Avant le match, les Français craignaient de vivre une déculottée comme face à l’Espagne en 2010. Non seulement ils ont gagné, mais la hiérarchie s’éclaire à quelques postes. Ça n’a pas du être facile pour certains de regarder le match à la télé.

Modififié
Debuchy (9) : Sagna n’a pas dormi de la nuit, fouillant le site de Marmara de fond en comble pour trouver de quoi bien s’éclater au mois de juin.

Giroud (9) : Un ballon touché dans la surface en première période, un but. Giroud a beau avoir la gueule d’un participant à Secret Story, il a dû sûrement donner envie au Bayern de mettre 30 millions d’euros sur sa pomme. Bon par contre, après son but, il y a eu le bisou de la gêne avec Debuchy. Surtout pour la réalisation de TF1.

Lloris (8) : Le meilleur capitaine de l’équipe de France depuis Deschamps. Pour motiver ses partenaires, sa baraka vaut tous les discours d’avant-match.

Valbuena (8) : Très grosse présence du trublion marseillais qui a pris sa revanche sur Nasri et Ribéry : même si ce n’est que dans le jeu, dorénavant, c’est lui qui les met à l’amende. Par contre, se mettre à côté de Giroud pendant l’hymne, ce n’était pas l’idée du siècle. Un escabeau, vite.

Méxès (7) : Il n’a pas le brassard parce qu’il veut qu’on voit ses tatouages, mais dans les attitudes, il ne trompe personne : un patron de défense comme il en existe peu. S’est fait lui aussi son petit plaisir en fin de match : un tirage de maillot, histoire de dire à l’arbitre « et alors, aujourd'hui, tu les vois les fautes ?  » .

Ozil (7) : Dangereux tout au long du match comme n’importe quel joueur au-dessus du lot. Il était par contre énervé contre ses partenaires à la fin qui ne jouaient plus le jeu. C’est une insulte à l’Islam c’est ça ?

Khedira (7) : Au milieu, il semble plus rapide et plus puissant que les autres. Gerrard et Lampard à la bonne époque.

Menez (7) : Dans une équipe qui se doit d’être rapide et percutante sur les ailes pour exister, il a montré qu’il avait un sacré coup à jouer. Il sort grand vainqueur de son duel à distance avec Amalfitano, qui est loin de s’être autant mis en valeur.

Nasri (7) : L’homme qui divise. Certains le détestent, trouvent qu’il trottine encore beaucoup trop, qu’il joue à contretemps. D’autres préfèrent retenir sa conservation de balle, peut-être l'une des plus classieuses au monde. Vu le jeu de l’équipe de France, il est l’homme de la situation. Promis.

Malouda (6) : Bah, il était heureux. Trop. Sûrement parce qu'il savait que cette offrande n'était pas pour lui, qu'il ne la méritait pas.

Müller (6) : Christian Jeanpierre a fait le coup du petit entrant qu’il est le seul à connaître. Vous savez, le « Alors attention à ce joueur, je le connais, il est très fort » . Heureusement, le meilleur espoir du Mondial d’il y a deux ans s’est montré à la hauteur.

Rami (6) : Il a fait le mec sérieux, qui ne rompt pas, et qui tente de contrer tout ce qui bouge. Une fois que c’était plié, il s’est offert sa montée habituelle, qui n’a débouché sur rien parce que les autres l’ont regardé mains sur les hanches. Mais cool quand même.

Reus (6) : Vivement qu’il joue dans la même équipe que Paul Baysse. Avec des piercings, deux chiens et trois bières, quel beau duo ils vont former.

Cabaye (6) : Dans un rôle ingrat avec M’Vila, il avait pour mission de courir derrière la balle, mais ensuite de laisser les tripoteurs faire le boulot devant. Au début, les percées de Khedira lui ont quand même fait mal.

M’Vila (5) : Au collège, il y avait toujours un lourd pour taper sur la tête de turc avec le coup du « bouge pas, je vais monter mon pied jusqu’à ta tête » . M’Vila y a joué tout le match. C’est bien beau de vouloir venger Battiston, mais qui pense à lui quand il se prend des petits ponts par Khedira ?

Wiese (5) : Attention, on est très contents d’avoir des nouvelles de Vedran Runje. Mais normalement, il est croate, pourquoi il joue avec l’Allemagne ?

Abidal (5) : Un match normal, et puis, une fois dans la surface, bah il tire grossièrement le maillot d’Ozil. Par pitié, éloignez-le de l’axe !

Boateng (5) : Après une grossière obstruction, il prend son jaune, mais incite l’arbitre à ne pas en rajouter en se mettant le doigt sur la bouche. Il lui avait promis un maillot de son frère s’il restait sage ?


Hummels (5) : L’avenir de la défense teutonne ? Mouais... Contre Marseille en Ligue des Champions, il a été moyen à l’aller comme au retour. Là, pareil. C’est ça un mec qui tourne des pubs FIFA 12 avec Rooney ?

Ribéry (5) : Toujours bloqué psychologiquement en équipe de France, Ribéry a direct sorti l’excuse de la béquille en début de match, qui a tout changé. Gagne du temps, t’as raison.

Klose (4,5) : Les supporters de la Lazio sont contents, Miro a tout gardé pour le derby romain de dimanche.

Kroos (4) : Il n’est utile que lorsque le Bayern rencontre Lyon et qu’il joue un duel de la tête avec Cris. Comme ça, la vanne "Cris Kroos Jump" est de sortie, on rigole un coup. Et basta.

Badstuber (4) : Van Gaal l’a trop aligné l’an dernier, il s’est fait virer. Ça serait cool que Löw en tire des leçons. Enfin, on dit ça pour lui, hein...

Aogo (4) : Theo Walcott sans la vitesse, ça ne sert pas à grand-chose.

Schürrle (4) : N’était là que pour embarrasser les commentateurs français. Ça n’a pas pris, il est sorti.

Gomez (4) : Alors d’un coté, les Allemands en ont marre que les Français leur fassent toujours les mêmes vannes sur le nazisme, et de l’autre, ils sortent Mario Gomez du chapeau. Un gros plan sur sa tronche avec son brassard, ça vous donne de suite l’envie de se refaire « OSS 117 : Rio ne répond plus » avant d'aller se coucher.

Par Mario Durante
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 4
il y a 5 heures BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur le Classico 1 Hier à 18:30 Les retrouvailles entre Patrice Évra et les fans de Liverpool 29
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 14:50 Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 21 Hier à 13:52 Les lumières s'éteignent en Argentine 16