Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // Ukraine/France (1-4)

Les Notes

A quelques jours des vacances, certains ont essayé de se faire bien voir par le professeur principal alors que d'autres avaient la tête ailleurs.




Moteurs de la classe


Martin (8) : Ses Adidas Country avaient l'air d'être mieux adaptées à la pelouse que les crampons. Et quand il s'est rendu compte qu'il était avantagé, Marvin a fait comme contre Nice ou Rennes en Ligue 1 : il a tout fait pour massacrer ses adversaires, sans pitié. Quoi, Zidane ?

Timoschuk (7) : Positionné devant la défense, il a fait son Julian Ross, son capitaine courage. Le mec qui ne peut pas mais qui essaie de tout donner, d'optimiser chaque montée, chaque récupération de balle. Récompensé par un but sur un cadeau de Mandanda et du milieu qui lui laisse le temps d'armer.

Gameiro (7) : Il n'a pas la qualité de contrôle de Benzema et, de fait, il est moins efficace dos au but. Mais le futur ex-Merlu tente, ose, frappe dès qu'il est en position. Trois tentatives, trois cadrées dont la dernière au fond. A la fête foraine, il aurait eu droit à une partie gratuite. Mais Laurent Blanc a préféré le sortir. Dommage parce qu'à ce rythme, il mettait quatre buts pour sa première titularisation. Et là, Zidane il aurait moins fait le malin...

Kaboul (7) : Tout pareil qu'Adil Rami, sauf qu'il est un peu plus bronzé et un peu plus adroit de la tête. On ne dit pas ça pour relancer le débat hein ...


Elèves assidus


Voronin (6) : C'est vrai, il n'éliminera sans doute jamais personne, tel un Menez, dans sa carrière. Mais il n'a jamais baissé les bras, essayant d'exploiter la moindre offrande de Sakho. Une affaire pour n'importe quel club de Ligue 1.

Rémy (6) : Il a fait en sorte d'être présent sur toutes les attaques françaises. A force, il sera dans le coup sur chaque but ou presque, comme avec l'OM. Petit bonus : quand il court, de profil, on a vraiment l'impression de voir un petit faucon qui déploie ses ailes.

Cabaye (6) : Au début, alors que toute son équipe avait peur de démarrer, il a essayé de lancer le match tout seul, avec une récupération énergique. Même si, après, il a sombré avec le reste du milieu de terrain, il faut saluer l'initiative.


Peuvent mieux faire


Ribéry (5) : Attention, son jeu sans ballon en Equipe de France est maintenant parfait, autant son pressing que son replacement. Mais quelqu'un aurait le lien YouTube de la dernière fois qu'il a passé un adversaire en un contre un avec le maillot bleu ?

Menez (5) : En première période, sur un ballon et une élimination rapide et technique de deux adversaires, il a fait sensation. C'est tout. Quand à sa coiffure, elle donne envie d'obliger les footballeurs à se faire une crête, à foutre du gel ou à se colorer les cheveux.

Sakho (5) : Tout le monde est convaincu que dans dix ans, les débuts hésitants de Sakho en Bleu seront anecdotiques. Ok, pourquoi pas, en attendant, ça fait un nouveau match où il perd un ballon facile devant la surface.


Réveillère (5) : Très discret. En même temps, lui n'avait pas de place à prendre, Sagna étant un des rares à avoir donné satisfaction contre la Biélorussie.

M'Vila (5) : S'il a montré que défensivement, il n'avait pas de problème, offensivement, il n'a pas fait une bonne passe. Donc après, classique, c'est l'engrenage : on en fait plus, c'est inutile, et derrière, on est en retard à la récupération.


Sur la mauvaise pente


Evra (4) : Il a fait le mec timide, humble. Bon, c'est gentil mais dans ces cas-là, il ne sert pas à grand-chose.

Matuidi (4) : Il a agacé beaucoup de gens postés devant leur téléviseur : le clan de Benoît Cheyrou, celui de Pedretti ...

Mandanda (4) : Il s'est peut-être enterré contre le même adversaire que Sébastien Frey. C'est beau la solidarité entre gardiens.

Calenge (3) : A la fin du match, comme un fan de Lady Gaga a côté son idole, il bafoue : « Marvin, la dernière fois qu'un joueur a mis un doublé pour sa première sélection, c'était Zidane » . Hé, Bafé Gomis, ça te dit quelque chose ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur