1. //
  2. // 1/2
  3. // Allemagne/Espagne (0-1)

Les notes

C'est fait. Au terme d'un match bien géré, les Espagnols se sont qualifiés pour la première finale de Coupe du Monde de leur Histoire. Il était temps, merci Puyol.

0 0
ALLEMAGNE


Neuer 6 : De beaux arrêts, les poings bien fermes. La Mannschaft a toujours un bon gardien, il en est ainsi.

Friedrich & Mertesacker 6 : Ponçage, poinçonnage, marquage, Black & Decker ont fait du bon boulot.

Boateng 4 : a bien tenu le choc face à Ramos, mais beaucoup moins face à Pedro. Le frère du Prince est remplacé avant l'heure de jeu par Jansen, auteur d'une bonne rentrée, au point de se payer le luxe d'être confondu avec Lahm.

Lahm 8 : double, de fond, triple, tout ce que voulez... Philip, l'âme et le capitaine de cette équipe.

Schweinsteiger 8 : Peut-être l'un des meilleurs joueurs du Mondial. Après dix minutes durant lesquelles l'Espagne étouffait les siens, il a fait remonter le bloc à lui seul. Ensuite, il n'a rien raté de la rencontre, avant de fatiguer en fin de match.

Khedira 5,5 : Je donne, je propose, je donne, je me projette : le sosie de Milan Baros est un milieu nantais comme le FCNA n'en fait plus.

Trochowski 4 : était censé remplacer Müller, et s'est fait lui-même remplacer à l'heure de jeu par Kroos, qui a raté la balle de match à la 68e... Schaïzeeu !

Özil 6 : toujours une touche de trop hier soir, pas dans le ton, pas dans le rythme, avant de se réveiller et d'être l'Allemand le plus dangereux en fin de rencontre.

Podolski 4 : bof. Une fois de plus. A mal négocié un contre qui aurait pu... A perdu trop de ballons. A trop laissé monté Ramos... Bref, il s'est cru dans un match de Bundesliga.

Klose 6 : Pourtant pas aidé, il a mystifié la charnière espagnole à quelques reprises. Mais Puyol, Casillas ou la malchance l'ont toujours repris.

Gomez 2 : entré en jeu pour Khedira. Naze.

[page]
ESPAGNE

Casillas 8 : Parfait. Le meilleur espagnol de la rencontre avec Jango Edwards.

Pique 6 : Un jeu long exquis et un bon corps de stoppeur, mais de là à le faire passer pour Beckenbauer...

Puyol 8,5 : A tout pris, et surtout une tête à Pique sur un corner pour délivrer l'Espagne... Paradoxe, l'Allemagne s'est faite battre par le mec qui a le physique le plus allemand de l'équipe. Ouais, un physique à la Scorpions.

Capdevilla 4 : Besogneux, a eu plein de temps et de place balle au pied, mais ne savait pas quoi en faire... Ou ne pouvait pas ?

Sergio Ramos 5,5 : A bien étouffé Podolski (pas très compliqué) et a su profité de l'absence de travail défensif de celui-ci pour placer de bonnes chevauchées.

Busquets 6 : Inutile en attaque, mais super boulot au marquage d'Özil, qu'il a suivi comme un chien toute la rencontre.

Xavi Alonso 6,5 : Du jeu long et des frappes de loin. Le meilleur anglais sur la pelouse.

Xavi 7 : Toujours un peu trop haut placé dans ce schéma mais torero en chef, il a orchestré de main de maître la corrida qui fatigue l'adversaire.

Iniesta 6,5 : Pas forcément un grand match, mais des accélérations et des doubles contacts de grande classe pour créer des brèches.

Pedro 4 : Super ouverture pour Villa, super début de match, supers dribbles, super frappe en dehors de la surface (improbable pour un espagnol) et un super bouffage de feuille en fin de match.

Villa 5 : Jean-Pascal a multiplié les appels en profondeur et les prises de balle autoritaires, avant de sortir, exténué, pour Fernando Torres, qui n'a eu ni le temps ni les ballons pour faire quoique ce soit.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'enquête corse
0 0