1. // Groupe G
  2. // Portugal/Brésil (0-0)

Les notes

Un match d'hommes (7 cartons jaunes), fermé, mais pas inintéressant. En gros une mi-temps chacun, la première pour les Brésiliens, la deuxième plutôt pour les Lusitaniens.

Modififié
0 1
Portugal

Eduardo (7) : Perfecto. Une bonne prestation habituelle rehaussée de deux interventions capitales : il dévie la reprise de Nilmar tout seul sur son poteau (29ème) et il se détend pour une claquette en corner sur une frappe vicieuse et détournée de Ramires (91ème).

Ricardo Costa (3) : Dangereusement coupable, justement, sur l'action de Nilmar à la 29ème. D'où la soufflante un peu plus tard de l'autre Ricardo, Carvalho : « Mais, putain, bordel, tu fais chier ! Réveille-toi ! Surveille ton mec au lieu d'essuyer tes Ray Ban ! » Entre Miguel, Ricardo Costa et Paulo Ferreira, nous on choisit le dernier. Et vous ? Quoi ??? Sagna ?

Bruno Alves (6) : RAS. En place. Le boss, c'est lui, on l'a déjà dit. Peut-être un peu moins vif que les deux matchs d'avant. Mais Luis Fabiano, on l'a pas trop vu, c'est bien une preuve, non ?

Ricardo Carvalho (6) : Pareil que pour Bruno, RAS. Du métier et du sang-froid... et des contacts très physiques ! Ricardo a su se faire respecter face à des Brésiliens agressifs. Tu piges, Ricardo Costa ?

Coentrao (6) : Ça aurait pu être presque parfait. Et ça a été très bon. En face, c'était du lourd avec Dani Alvès et Maicon. En plus, pas très aidé par Duda... Mais il s'en est quand même bien tiré. Quelques montées très rapides et très utiles pour faire respirer l'équipe. Pour l'instant une des révélations de ce Mondial. Comme Sagna ?

Pepe (5) : OK, il fallait commencer à lui donner du temps de jeu. Pas mal dans l'ensemble, où il a bien résisté à l'impact axial des attaquants brésiliens. Seulement, beaucoup de fautes sur l'homme pour compenser un manque de rythme et un soutien offensif réduit à son souffle encore un peu court.

Duda (4) : Ouais... Pas mal à l'impact, un peu, en première mi-temps. Pas trop d'appels dans le couloir. Par contre, Maicon et Dani Alvès se sont baladés vers son côté. Logiquement remplacé par Simao en deuxième période.

Raul Meireles (6) : Pas mal. Comme les autres, il a souffert en première mi-temps sous la pression des auriverde. Nettement mieux en deuxième, pour du bon travail en soutien. A « bouffé » une occase à la 60ème sur un « tacle centré » de Lucio : il reprend mais de peu à côté...

Tiago (7) : Le meilleur Portugais au milieu. La preuve : toutes les fautes commises sur lui. C'est lui qui a desserré l'étau et qui a mis le pied sur le ballon pour réorganiser les siens. Costaud et courageux, il a joué juste, orientant dès qu'il le pouvait vers l'avant. Du bon boulot.

Cristiano Ronaldo (7) : Direct : Cristiano Ronaldo fait peur. Dès sa prise de balle, à chaque appel, à chaque accélération, c'est la panique dans la défense brésilienne. Il a fait souffrir Lucio et dû subir un paquet de « fautes tactiques » (ceinturé ou bousculé...). Manque d'efficacité ? Oui, sur ses coups francs ratés. Et puis il y a eu cette balle en profondeur pour lui où il partait seul mais qui a été stoppée volontairement de la main par Juan 25ème. Un petit carton jaune, alors que le Brésilien était quasi dernier défenseur... CR 9 épuise ses adversaires physiquement et surtout psychologiquement : le savoir rôder dans les parages rend malade n'importe quelle défense. La preuve : la percée de fou qu'il a effectuée contre 4 Brésiliens et qui a poussé le pauvre Lucio à tacler la balle de but à Mereiles (60ème). Pffffff ! L'engin...

Danny (4) : Grosse déception. Trop lourd, trop lent, mal positionné. Plus présent en deuxième mi-temps, mais bon...


Remplaçants

Simao (6) : A remplacé Duda à la 54ème. Y'a pas de secret : dès qu'il est entré, le Portugal est reparti de l'avant et le Brésil a reculé. Simao était partout, sur les deux côtés, à percuter et provoquer. La classe, ça ne se commente pas, ça s'admire...

Pedro Mendes (6) : A remplacé Pepe à la 64ème. Une bonne rentrée avec plus de pénétration « devant » et plus de vivacité au milieu. Le tout, assez proprement dans un match très « sale » (7 cartons jaunes, quand même !)
Miguel Veloso (5) : A remplacé Raul Mereiles à la 84ème. Bof ! Pas eu le temps d'allumer la mèche. On se revoit la prochaine fois, hein !



Brésil

Julio Cesar (6) : Impec, comme d'hab. Il s'est fait labourer le dos par Mereiles sur la fameuse action de la 60ème. Bon, ben... La Croix de Guerre ?

Maicon (7) : Trop fort. Il laboure le couloir droit comme un Massey-Ferguson à 100 à l'heure. Un client devant, Coentrao, qu'il a réussi à prendre en défaut. Sinon, un déboulé sur son côté de Ronaldo (50ème) : c'est Lucio qui a du s'interposer... Mais, bon...

Lucio (5) : Souvent en difficulté face à Ronaldo, mais il s'en est plutôt bien sorti. Sinon, quelques montées autoritaires. On sent qu'il commence à être de mieux en mieux dans ce tournoi.

Juan (4) : Sa main à la 25ème aurait du lui valoir un rouge, d'où la note... Pour le reste, c'était OK : dans l'axe défensif, les Portugais n'ont jamais vraiment percuté ou trouvé la faille.

Michel Bastos (5) : Bon boulot défensif et puis c'est tout. Ce qu'il s'est permis contre la Corée du Nord (des montées, des dribbles et des tirs), c'était nettement moins jouable que contre la Côte d'Ivoire et le Portugal. Normal, non ?

Dani Alves (5) : Milieu droit, c'est pas son poste, point barre. Dani aime jouer lancé sur le coté. Là, en milieu il est plus statique et doit faire ses prises de balles quasi arrêté. Et comme son démarrage dans l'entrejeu est nettement moins ravageur que sur le côté... Ceci dit, bon soutien, bon relayeur vers l'avant (écarter vers Maicon) et toujours dur sur l'homme défensivement. Alors, why not...

Gilberto Silva (6) : Comme rappelé plus haut, les Portugais n'ont pas percé dans l'axe, condamnant Ronaldo, la pointe lusitanienne à s'excentrer sur les côtés. Preuve que c'était costaud devant la défense des Brazileiros. Ceci dit, Gilberto a manqué parfois de sérénité sur certaines actions adverses, des petits retards, etc... Mais sans conséquences.

Felipe Melo (3) : Depuis le début, on l'a baptisé le Légionnaire, rapport à son jeu très viril. Attention ! Le gars est bon en milieu défensif, mais son engagement est parfois limite. Fin psychologue, Dunga a tout de suite flairé le danger : quand Felipe a chopé son premier jaune à la 43ème, il l'a immédiatement remplacé à la 44ème par Josué. Faut pas déconner !

Julio Baptista (5) : Il devait remplacer Kaka. Bof ! Pas mal dans l'ensemble, notamment en première mi-temps. Mais il n'a pas assez dynamisé par la vitesse le secteur offensif. Mais, bon : on rappelle aussi que le Portugal a joué bas, très compact et très replié. Ceci explique cela...

Nilmar (6) : Très bon. Un vrai poison, très technique et toujours dispo pour combiner dans les 30 derniers mètres. A bien emmerdé les deux Ricardo défensifs portugais... A failli planter à la 29ème, mais sa reprise a té détournée sur le poteau par Eduardo. Caramba !

Luis Fabiano (5) : Moins en vue que dans les deux derniers matchs. Normal : pas d'espaces dans la défense portugaise hyper renforcée. Une super tête qui passe à ras du poteau sur centre de Maicon, quand même (38ème). C'est aussi lui qui centre la balle de but à Nilmar à la 29ème. Match courageux, quand même : il a pesé là où d'autres auraient dézoné, si vous voyez ce qu'on veut dire...

Remplaçants

Josué (5) : A remplacé Felipe Melo à la 43ème. Pas mal. A fluidifié au milieu. Sans génie, mais il a joué juste.

Ramires (6) : A remplacé Julio Baptista à la 81ème. Il est entré plus tôt, donc on peut le noter. Un bon centre à la 86ème sur un débordement clean et surtout une très belle frappe un peu détournée qui a forcé Eduardo à une superbe détente (91ème). Viva Ramires ?

Grafite ( ?) : A remplacé Luis Fabiano à la 84ème. Trop court pour noter...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cristiana ronalda 7 !!!
shérif confirme bien qu'il a de la merde dans les yeux et pas seulement dans ce qu'il écrit...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Illusion
0 1