En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Amical
  2. // France/Chine (0-1)

Les notes...

Comment noter une équipe de France aussi faible ? Se faire taper 1-0 par une Chine B devant un public réunionnais qui ne méritait pas pareille purge. Il aura fallu but sur coup-franc de Zhuioxiang (68ème) pour plomber une préparation déjà abîmée en Tunisie. Viva les Bleus...

Lloris (4) : Hugo est quand même un peu coupable sur le but de. OK, le ballon est pourri. C'est le “Marsupilami”, ballon officiel de la FIFA... Mine de rien, Mandanda a zoné à Lens contre les Costaricains et Hugo a merdé contre la Chine. On rappelle Mika Landreau ?

Sagna (4) : Son apport offensif a été aussi conséquent que l'apport financier d'un jeune couple endetté venu à la banque solliciter un prêt. Offensivement, ses supporters jurent qu'il a fait un bon centre. Un peu comme les royalistes qui prétendent que Louis XV n'a pas ruiné le Royaume.

Gallas (10) : Le vrai N°9 des Bleus, c'est lui. Une bonne tête sur corner (à côté), une bonne reprise (ratée), un beau but (hors-jeu) et un bon plat du pied sur la ligne adverse (massacrée)... Nan, on déconne ! Le mollet a bien tenu et c'est ça qui compte. Son entente de baltringue avec Abidal, on s'en carre, hein !

Abidal (3) : En latéral gauche, il a bien bloqué son couloir. Du coup, on a deux latéraux côté gauche : un qui monte mais qui revient à la bourre (Evra) et un autre qui fait le job en usant de sa pointe de vitesse pour aller chercher l'ailier adverse (Abidal). Tant qu'à doubler les postes, autant les doubler sur le terrain...

Evra (4) : Capitaine bisounours à Tignes et à Lens, puis ado flippé à la Blairwitch Project depuis : il découvre que les Bleus, c'est l'horreur... Patrice a fait des ronds dans l'eau sur la ligne médiane. Avec Domenech, tout le monde trouve ça génial. Avec MU, Sir Alex lui aurait arraché la gueule.

Gourcuff (4) : Yoann essaye... Il essaye de donner de la vitesse mais ça bouge pas trop autour de lui. Y'a même Anelka qui vient jouer dans sa zone. Yoann a tenté de nous refaire le coup de Constanza en frappant de loin, mais ça le fait pas. Alors, Yoann attend les seconds ballons, comme on regarde un robinet qui goutte...

Toulalan (4) : Il aurait fallu attendre le match contre la Chine pour s'apercevoir que Toul, tout seul en 6, ça le fait pas ? Si les Costaricains, les Tunisiens et les Chinois sont parvenus à produire du jeu dans l'axe du camp français en approchant nos 30 derniers mètres, c'est que y'a un problème... OK, Jérémy n'est pas exactement le seul fautif, mais va falloir muscler ce 4-3-3 dans les deux lignes de 3 : y'a des boulevards dans l'axe et contre l'Uruguay, ça risque de faire mal.

Malouda (4) : Un joli flip-flap en deuxième mi-temps mais quelques passes ratées. Mais le vrai problème, c'est qu'avec un Ribéry moins saignant qu'à Lens, Florent n'a pas pris le relais de Francky pour bien animer ce couloir gauche. On sent que malheureusement, les rôles se figent : Maloude jouera relayeur de Lascarface et pas plus. Dommage...

Govou (3) : Offensivement, Sidney n'est plus dans le coup, on dirait. Bernard Lacombe prétend le contraire. On le comprend : si l'OL veut vendre Sid pour un transfert honnête pour le club, autant dire que Govou va nous faire un malheur au Mondial. Bien vu.

Anelka (3) : A fait un effort au début, en point d'ancrage et en faisant des appels. Et puis le naturel est revenu au galop : décrochage, dézonage et dégazage dans les eaux territoriaux de Gourcuff. Désespérant.

Ribéry (5) : On s'en doutait un peu. Francky était à bloc contre le Costa Rica, un peu moins à bloc contre la Tunisie et plus trop à bloc contre la Chine. Du coup, moins en verve, c'est tout le jeu offensif des Bleus qui en pâtit. Ceci dit, à gauche, il élimine encore facile et provoque toujours des coup-francs pas inintéressants. C'est déjà ça...


Réveillère (4) : A remplacé Sagna à la 46ème. Anthony n'a pas perdu de points mais il n'en a pas marqué non plus, malgré une position plus énergique et plus haute que Sagna. Il a eu du temps de jeu, c'était quand même le minimum. Mais, bon... C'est bien Bakary Dreadlocks qui devrait jouer à droite.

Diaby (5) : A remplacé Malouda à la 62ème. Entrée pleine d'envie. Un potentiel à l'impact évident... Allons droit au but : faut-il titulariser Abou dès le premier match contre l'Uruguay ? Parce qu'à son poste, on n'imagine pas qu'avec lui il faille faire un coaching au bout d'une heure. Le coaching, ce serait plutôt valable pour les attaquants, entrés pour enflammer les 20 dernières minutes. On a vraiment l'impression qu'avec Diaby, c'est titulaire d'entrée ou rien, pour faire la différence tout de suite et répondre au choc frontal.

Gignac (4) : A remplacé Ribéry à la 62ème. De l'envie, de l'engagement et des tentatives de tir, mais ça n'a pas trop fait la diff'...

Henry (4) : A remplacé Anelka à la 62ème. Tant qu'on y est et qu'en pointe on aura tout le temps Anelka puis Henry, autant débuter le match direct avec Titi : lui au moins pèse plus, il fait des appels et mine de rien, lui il est connu dans le monde entier et il inspire encore un peu la crainte. Alors, banco ?

Valbuena (4) : A remplacé Govou à la 72ème. Une bonne chose de faite : le feuilleton à la rose qui l'avait consacré petit fiancé de la France et Sauveur de la Patrie s'est arrêté net. Valbuena ne retourne pas la situation dès qu'il entre sur le terrain. Et vlan pour les Footix ! Reste que Mathieu a fait une entrée “correcte” : un peu plus de speed à droite, du mouvements et de l'application sur les centres. Mais, bon : il n'a pas mis le feu non plus...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165
À lire ensuite
Les Bleus rient jaune