En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Finale C1
  2. // Inter/Bayern (2-0)

Les Notes

Très belle victoire de l'Inter. Très beau doublé de Milito. Très beau triomphe de José Mourinho. Très beau sourire de Moratti. Très belles larmes de Cambiasso. Très beau soulevage de trophée de Zanetti. Très beau Samuel de Eto'o. Très belle sportivité des Bavarois. Très belle finale.

Modififié
BAYERN MUNICH

Butt (5) : Hans-Jörg ne pouvait rien sur les deux buts de Milito et il a plutôt bien gardé sa cage. Angela Merkel peut le citer en exemple pour fustiger les dilapidateurs grecs.

Lahm (5) : En soutien de Robben Philip n'a pas assez joué son rôle de deuxième Lahm, sauf en deuxième mi-temps. Maintenant, place à la Mannschaft...

Van Buyten (3) : Tout d'un coup, Hoeness et Rummennigge affolés ont pensé la même chose : et si Stéphane Mbia, ça suffisait pas ? Et s'il fallait aussi acheter Souleymane Diawara ?

Demichelis (3) : Partir dans la vie avec des problèmes de prononciation ( « Demikélis » ou « Demichélis » ?), c'est un coup à sa faire punir par Milito. Un nom simple, çui-là : M.I.L.I.T.O.

Badstuber (2) : Stéréotypé comme un film de cul (pipe-vaginale-anale-éjac faciale)... Holger s'est scotché sur sa ligne et a joué latéral... et en retrait ! Comme les défenseurs pourris des années 20...

Robben (6) : Arjen a tout tenté. Peut-être un peu trop collé sur la ligne de touche et des plongées dans l'axe un peu trop prévisibles. Un échec cuisant ? Pas du tout : plutôt le genre de défaite utile qui fait progresser les joueurs intelligents. Et comme Arjen a un QI footballistique aussi élevé que sa pointe de vitesse...

Van Bommel (5) : Méritait à l'aise 10/10 pour ses causeries interminables avec l'arbitre (à la fin, c'était carrément des insultes !) et pour ses fautes de pute à 30-40 mètres de ses buts (un jaune, quand même !). Seulement Marco n'a pas apporté ce qui a fait cruellement défaut au Bayern : un peu plus de vitesse vers l'avant...

Schweinsteiger (5) : Schweini a bien essayé de construire de loin, mais en vain. Puis il est tombé dans l'entonnoir rempli de sorcières, de succubes et de démons noirs et bleu...

H. Altintop (4) : Pas au top du hip-hop, Haltintop. Trop statique, jamais vraiment lancé. Quelques débordements... Bon, on revoit tout ça en Afrique du Sud. Quoi ?... La Turquie n'est pas qualifiée pour la Coupe du Monde ? On se disait bien...

Müller (4) : OK, il a un peu fait frétiller l'hameçon au bout de la ligne munichoise (avec quand même salopage d'occase cruciale à la 46ème). Mais broyé quand même par Lucio & Samuel. Oui, Thomas, on le sait bien : si tes parents t'avait appelé Gerd, et gna-gna-gna, et gna-gna-gna...

Olic (2) : On peut pas jouer à tous les coups contre les mômes de l'OL et faire mu-muse en plantant des triplés, Ivica. Le foot, vois-tu, c'est aussi un truc de grandes personnes. Alors sors dehors, petit : tes parents et moi on a à parler de choses sérieuses.





Remplaçants

Klose (4) : A remplacé Haltintop à la 63ème. Faire rentrer Miro, c'était un aveu de faiblesse de Van Gaal : trouver sa tête pour les centres à la desperado à une demi heure de la fin. Klose rédhibitoire...

Gomez (3) : A remplacé Olic à la 74ème. Faire rentrer Mario, c'était un aveu de faiblesse de Van Gaal : trouver sa tête pour les centres à la desperado à un quart d'heure de la fin. Mario s'est aussi fait dégommez...



Van Gaal (6) : Faut pas déconner... OK, Louis a perdu contre José. Mais Louis a transformé un boui-boui miteux en taule plus classy. Danke, Herr Van Graal !

Ribéry (?) : Francky a vraiment manqué au Bayern, avec sa vitesse et sa folie. L'avenir est à la Säbener Strasse, Francky. Pas au Zaman Café.




INTER MILAN

Julio César (7) : Deux parades décisives (dont celle sur Müller à la 46ème), quelques prises de balles très sûres et un dégagement au pied stratosphérique sur le premier but intériste. Ave Cesar !

Maicon (7) : Moins offensif que d'habitude sur son côté, il a surtout broyé et avalé Haltintop et Badstuber dont il a recraché les os proprement sur le bord de la touche après la rencontre. Un garçon poli.

Lucio (7) : On ne l'a pas vu because il a imité le parpaing. Du vrai parpaing, sur lequel Munich s'est bayerné dur... Bon, une petite échappée sympa de 80 mètres, histoire de prendre l'air...

Samuel (8) : Impec. Aucune faute de tirage et de grattage de maillots, pas de ceinturage. Comme Lucio gardait la baraque, Walter est souvent sorti du bloc pour (bien) densifier au milieu : ça vous étonne ? Pas lui.

Chivu (5) : Il a joué troisième ligne de rugby, avec le casque et tout. Grosses souffrances + des crampes à force de courir après Robben. Ceci dit, le « voleur de poules » n'a jamais commis l'irréparable sur Arjen et ça, ça compte !

Zanetti (7) : Putain de Javier ! 36 balais, toujours cavaleur et polyvalent (milieu puis latéral gauche à la sortie de Chivu à la 68ème). Capitan Zanetti a même patrouillé entre le double rideau défensif intériste. Et il ira pas au Mondial... Tout ça à cause de Diego Maladona. Diego-la-maldonne.

Cambiasso (8) : « Esteban : au nom de tous les footeux du monde entier, nous te demandons pardon pour la connerie crasse de ton sélectionneur national de ne pas t'emmener en Coupe du Monde » Signé Ségolène R.

Eto'o (8) : Du pur Hortefeux : une minorité visible qui sait se montrer invisible... Mais c'est pour la bonne cause, celle du collectif. Petite passe juste décisive sur le deuxième but intériste. Diego Milito'o ?

Sneijder (6) : Wesley, on t'adore et t'aurais mérité plus. Mais tes coups francs directs ou indirects étaient vraiment trop nazes. Bon, c'est vrai : petite passe juste décisive sur le premier but intériste... Alors 7 / 10, ça te va ?

Pandev (6) : Grosse présence physique devant la défense munichoise (en leurre fatidique), des bons relais et un repli sacrificiel au milieu. Goran Pandev, ou la robotique intelligente usinée par la Mourinho World Company.

D. Milito (10) : L'année des Diego, après le doublé de Forlan en Europa League et le sacre futur de Maradona ? Deux buts de fou construits tout seul. Milito jongle avec le Ballon d'Or...



Remplaçants

Stankovic (5) : A remplacé Chivu à la 68ème. Du physique et de la mobilité pour soulager Chivu et faire la différence. Bingo ! Deux minutes après son entrée Diego a fait redoubler sa seconde aux Munichois...

Muntari (5) : A remplacé Pandev à la 79ème. Avec Sulley, José a définitivement fermé la boutique à 11 minutes de la fin. On sait jamais avec les Allemands...

Materrazzi (10) : A remplacé Milito à la 90ème. Trois minutes de flambe Dolce & Gabbana et une Coupe d'Europe sur le porte bagage de la Vespa ! Marco est TOUJOURS dans les bons coups.



Mourinho (10) : Débuts très réussis du Real sur la pelouse de Bernabeu.



Platini (0) : Non, Michel... La finale de C1 le samedi, c'est relou, ça fait trop week-end 3ème Âge. Le mercredi c'est plus magique, ça donne la pêche pour la fin de la semaine. Signez la pétition, putain.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9
À lire ensuite
L'Inter champion d'Europe !