1. //
  2. // Groupe L
  3. // 4e journée
  4. // Lokeren/Trabzonspor

Les noms turcs interdits

Modififié
5 31
On ne plaisante pas avec la sécurité du côté de Lokeren et, pour maintenir l'ordre, on n'hésite pas à utiliser les grands moyens. Même les plus étranges et extrêmes.

À l'occasion du match de Ligue Europa mettant aux prises Lokeren et Trabzonspor, la police locale a mis en place un dispositif qui fait polémique. Comme le rapporte notamment 7sur7, la vente de billets du match a ainsi été refusée à toute personne qui porterait un nom de famille d'origine turque. Si vous vous appelez Sukür, Ergal ou Tosun, n'espérez même pas mettre un pied dans l'arène belge.

Si la police met en avant les raisons de sécurité et la nécessité de ne pas mélanger les Belges et les Turcs dans les tribunes afin d'éviter des affrontements, cette disposition a été qualifiée de « raciste » par de nombreux supporters. Parmi ces derniers se trouvent quelques Belgo-Turcs fans de Lokeren qui resteront à quai pour cette rencontre. Si certains supporters sont allés porter réclamation au ministère de l'Intérieur belge, on leur a stipulé qu'il y avait là « simple application de la loi football. »

Par ailleurs, si vous avez un nom polonais et que vous souhaitez assister à la rencontre Lokeren-Legia Varsovie du 27 novembre prochain, vous pouvez d'ores et déjà faire une croix dessus. Pour les mêmes raisons.

Radical. AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 22
Willy (clichés) Sagnol approuve cette décision, sa réaction :

"C'est bien connu, les turcs sont forts, costauds, ils aiment les kébabs donc ils ont toutes les qualités requises pour être de bons maçons... A partir de là, c'est normal que leur place soit sur un chantier et pas dans un stade!".
Note : 2
C'est grave en 2014.
j'y suis giresse Niveau : Ligue 1
Note : 19
Il y a un joueur de Lokeren qui s'appelle Onür Kaya. Il pourra jouer lui ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Bastia : Antonetti hésite
5 31