En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des champions/Ligue Europa
  2. // 4e journée
  3. // Bilan

Les nominés de la 4e journée européenne sont...

Le Bayern et l'Atlético qui font un sans faute, Marseille aussi, mais dans l'autre sens, et des buts à la pelle. Encore une belle semaine en Europe. Avec des gueules et des caramels.

Modififié
Avant le match, le message affiché était « il faut absolument qu'on gagne » . Bien entendu, ils n'ont pas gagné...

Benoît Cheyrou (Marseille), qui, quand il demandait un peu de folie, ne pensait sûrement pas à un marquage aussi laxiste de ses défenseurs.
Aleksandar Mitrović (Anderlecht) qu'on a presque pris au sérieux, à un moment donné.
Antonio Conte (Juventus) qui commence à voir beaucoup trop de lignes en dessous de « La Juve sera qualifiée si… »
David Moyes (Manchester United) qui commence à trouver le temps long sur un banc de touche.
Massimo Allegri (AC Milan) qui se voyait bien faire un coup au Nou Camp avec Emanuelson arrière gauche dans un 4-4-2.

Ceux qui commencent à en avoir plein les bottes de jouer tous les trois jours

Mathieu Valbuena (Marseille), qui sera quand même aligné de force par Baup dimanche.
Gregory van der Wiel (PSG) qui s'inquiète un peu pour la santé de Jallet.
Gianluigi Buffon (Juventus) qui se dit que ça va commencer à se voir, qu'il n'est plus top top.
Franck Ribéry (Bayern Munich) qui est pressé d'être à la cérémonie du Ballon d'or.
Josuha Guilavogui (Atlético Madrid). Lui, il aimerait vraiment bien jouer tous les trois jours.


Ceux qui apprécient de voir le schéma de l'équipe changer pour eux

André Ayew (Marseille), qui se régale à être l'homme à tout faire au milieu.
Cristiano Ronaldo (Real Madrid) qui a vu Ancelotti trouver une place à Gareth Bale sans pour autant lui ronger ses prérogatives.
John Obi Mikel (Chelsea) qui a retrouvé un poste de sentinelle dans un milieu à trois. Du petit lait.
André-Pierre Gignac (Marseille). CQFD.
Diego Costa (Atlético Madrid), qui a tranquillement pris la relève d'un certain Falcao.

Ceux qui envisagent un transfert au mercato pour passer l'hiver en Ligue des champions, avant de comprendre que, quoi qu'il arrive, c'est mort pour eux, le règlement l'interdit

Nicolas Nkoulou (Marseille), étrangement bien meilleur quand il s'agit de jouer Naples que Reims.
Momo Sissoko (Anderlecht) qui se voit bien rebondir rapidement après Anderlecht.
Haris Seferović (Real Sociedad) qui vit mal de passer par la case banc de touche.
Keisuke Honda (CSKA Moscou) qui prendra la place de Balotelli l'an prochain dans les loges de San Siro.
Juan Mata (Chelsea), qui préfère l'aile gauche du PSG que le banc de Chelsea.


Ceux qui n'en demandaient pas tant pour briller

Gonzalo Higuaín (Naples) qui a bien aimé la remise de la tête de Diawara.
Blaise Matuidi (PSG) qui a trouvé de la motivation pour faire la loi au milieu juste après le but belge, facile.
Sergio Agüero (Manchester City) qui avait besoin de passer ses nerfs après les histoires avec son ex-beau-père. La défense du CSKA Moscou ? C'est parfait.
Samuel Eto'o (Chelsea) et le coup du pressing payant sur le goal.
Aaron Ramsey (Arsenal) qui a tenté le premier tir du match de son équipe à l'heure de jeu. Moralité, ça fait pion.

Ceux qui savent que le haut niveau, c'est aussi des petits coups de pute

Marek Hamšík (Naples) et son coup de « je me mets volontairement hors-jeu pour semer le doute dans l'esprit de Kassim Abdallah.
Marco Verratti (PSG) qui avait prévu d'aller fêter son anniversaire avec Guillaume Hoarau et Gary Dourdan de CSI après ce match contre Anderlecht.
Arsenal, parce qu'un bon match, c'est avant tout un bon hold-up.
Hulk (Zénith), qui n'a aucun scrupule à marquer contre le FC Porto.
Selim Benachour (Apoel), qui fait une rentrée tonitruante contre Bordeaux. À la cool.


Ceux qui ont de la chance parce que Didier Deschamps n'avait pas envie de se
faire chier et qu'il avait déjà fait sa liste ce week-end


Raphaël Varane (Real Madrid) coupable sur les deux buts de son équipe, quand même.
Dimitri Payet (Marseille) qui n'arrive même plus à duper Élie Baup sur le besoin de le titulariser.
Steve Mandanda (Marseille) qui aurait pu sortir sur le deuxième but.

Diego Costa (Atlético Madrid) qui aurait aussi pu poser une belle carotte à l'Espagne, on n'est plus à ça près.
Mathieu Valbuena (Marseille) qui n'a plus vraiment 90 minutes dans les jambes.

Ceux qui commencent à rêver à un huitième de finale de C1, et c'est même pas injustifié

Sambou Yatabaré (Olympiakos) qui devient titulaire au bon moment, en plus.
Daniel Braaten (FC Copenhague) qui marque d'une talonnade en plus, le con.
Demba Ba (Chelsea) mais qui ne devrait pas trop jouer par contre, faut pas déconner.
Valter Birsa (AS Milan), sans forcer.
Danny Nounkeu (Galatasaray). À Toulouse, on est au bord du suicide collectif. Ça fait quand même deux mecs avec Braaten.


Ceux qui, comme par hasard, ont été énormes face à leur ancienne équipe

Roberto (Olympiakos) qui n'avait pas été conservé par Benfica.
Javier Saviola (Olympiakos) au moins aussi intenable en première mi-temps qu'il y a dix ans.
Thomas Rosický (Arsenal) qui fait vraiment mieux jouer ceux qui sont autour de lui.
Hulk (Zénith). Le salaud.
Zinedine Zidane (Real Madrid), qui a balancé tous les secrets de la Juventus de Conte à Carlo Ancelotti. Traite. Carl Ancelotti est dans le même sac, d'ailleurs.

Ceux qui ne respectent pas le classement des buteurs après 4 journées de Ligue des champions

Cristiano Ronaldo (Real Madrid), 8 buts
Zlatan Ibrahimović (PSG), 7 buts
Álvaro Negredo (Manchester City), 4 buts
Simon Rolfes (Leverkusen), 3 buts
Gerard Piqué (Barcelone), deux buts dans le même match, un pour chaque équipe.



Par Mathieu Faure et Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3