En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des champions/Ligue Europe
  2. // 3e journée
  3. // Bilan

Les nominés de la 3e journée européenne sont...

Un peu d'Ibrahimović, beaucoup de talent, un peu de mauvaise foi, de la délation et des revenants. Décidément, la Coupe d'Europe possède un sacré pouvoir sur le Vieux Continent.

Modififié
Ceux dont on savait à l'avance comment ils allaient se comporter

Giorgio Chiellini (Juventus), tout bras dehors à Santiago Bernabéu. Et expulsé.
Patrice Évra (Manchester United), irréprochable dans son premier match post-Téléfoot.
Stefan Kiessling (Bayer Leverkusen), avec une tête qui a secoué le petit filet, et du bon côté.
Clément Grenier (Lyon) qui sauve son équipe en position de numéro 10.
Arjen Robben (Bayern Munich) et les penalties.

Ceux qui comprennent que la « routourne » ne va plus forcément tourner pour eux

Javier Pastore (PSG), qui ne sert à rien dans une équipe où Zlatan fait tout.
Karim Benzema (Real Madrid) qui a raté l'immanquable devant. « Oui mais ça allait vite…  »
Burak Yılmaz (Galatasaray) qui laisse la lumière à Drogba pendant qu'il croque.
Keisuke Honda (CSKA Moscou) qui rate l'égalisation lorsqu'on annonce qu'il signe à l'AC Milan.


Ceux qui pourraient (re)venir jouer facilement en Premier League

Emmanuel Eboué (Galatasaray), intenable dans le couloir droit de son équipe.
Fernando Torres (Chelsea) qui claque un doublé dans un soir normal. Quand il est en forme, il remplit son armoire à trophées.
Shinji Kagawa (Manchester United) qui a montré qu'il savait parfaitement prendre en main une équipe. Suffit de le mettre titulaire.
Nemanja Matić (Benfica) qui découperait à merveille au sein de l'entrejeu de Chelsea.
Diego Costa (Atlético Madrid) qui prend un malin plaisir à marcher sur les équipes adverses.

Ceux dont il faudrait commencer à dire qu'ils font une campagne de feu

Fraser Forster (Celtic), le genre de gardien qui se transcende quand il est acculé.
Sami Khedira (Real Madrid), indispensable à l'équilibre du Real en ce moment.
Gregory van der Wiel (PSG), en feu sur son côté à proposer 1000 bons centres par match. Trois ont déjà trouvé les pieds d'Ibrahimović avant d'aller dans les ficelles.
Mario Götze (Bayern) qui rend son équipe meilleure quand il entre.
João Miranda (Atlético Madrid) qui est tout simplement impassable derrière. Ça change de sa période sochalienne.


Ceux qui n'ont pas mis 4 buts, mais qui mériteraient quand même la Une de L'Équipe

Franck Ribéry (Bayern Munich) et son caramel conclu par un petit piqué humiliant après un crochet intérieur délicieux.
José Callejón (Naples) qui a mis fin aux jours paisibles de Rod Fanni en Provence.
Thomas Kaminsky (Anderlecht) qui avait annoncé ne pas vouloir prendre un 0-5 le soir de son anniversaire. Raté.
Andrea Pirlo (Juventus) qui sort sous les applaudissements de Santiago Bernabéu après un match très moyen. Respect.
Hulk (Zénith St Petersburg) qui gagne à Porto pour son retour. Fair-play.

Ceux qu'Élie Baup rêve de coacher : les mecs que personne ne veut jamais voir sortir

Zlatan Ibrahimović (PSG). Quatre buts sans forcer.
Yaya Touré (Manchester City) qui est au four, au moulin et sur Twitter pour dénoncer le racisme.
Branislav Ivanović (Chelsea), qui joue sans sourciller dans l'axe, à droite et donc à gauche.
Robert Lewandowski (Dortmund) toujours en pointe, toujours décisif, toujours avec ce prénom médiéviste.
Joaquín (Fiorentina), auteur d'une humiliation en 16/9 contre Pandurii.

Ceux qui n'ont pas de chance, tout simplement

Íñigo Martínez (Real Sociedad), bon match mais plombé direct avec un CSC.
Arturo Vidal (Juventus) qui s'est fait agresser par une motte de terre dans la surface.
Kassim Abdallah (Marseille) qui était parti faire un bon tacle, mais Mertens a talonné. Le salaud.
Jack Wilshere (Arsenal) qui voit toujours les adversaires être plus rugueux quand c'est lui.
Massimiliano Allegri (Milan AC) qui a vu Berlusconi lui souffler une formation qui marche.

Vidéo
Ces affiches dont tu te dis avant le match « Ah tiens, ça peut être intéressant » , mais que tu ne regardes jamais. Même quand il y a le résumé, tu joues à CandyCrush en douce.

Chornomorets Odesa - Ludogorets
Dinamo Zagreb - PSV
Appollon – Lazio
GalatasarayFC Copenhague
Fiorentina - Pandurii

Ceux qui reviennent du passé

Kaká titulaire avec l'AC Milan.
Ryan Giggs titulaire aussi avec Manchester United.
L'OL qui gagne en Coupe d'Europe.
Les hooligans du PSG venus taper le carton avec des copains belges.
Iker Casillas titulaire avec le Real Madrid.


Ceux qui y sont quand même pour quelque chose si leur équipe est en fond de poule

Ollof Mellberg (Copenhague), déjà pas très rapide quand il avait un âge légal pour jouer au foot.
Chancel Mbemba (Anderlecht) qui glisse en défense alors que Matuidi rôde. Pas sérieux.
Luís Figo (Marseille), c'était couru d'avance, mais son tirage, il fait mal au Vélodrome.
Lopar, le portier de Saint-Gall, qui a décidé de ne pas utiliser ses mains à Mestalla. C'est con, il en a pris cinq dans le buffet, dont trois ridicules.
Pyatov, le gardien de Donestk et, accessoirement, de l'Ukraine. Un mélange de guimauve et de poireau.

Ceux qui n'ont pas été top, cela dit il ne faut pas s'inquiéter

Marcel Schmelzer (Dortmund) qui s'est fait sacrément bouger par les avants d'Arsenal.
Fernandinho (Manchester City) qui prend doucement ses marques avec les Citizens.
Alaixys Romao (Marseille) qui doit fatiguer de voir que devant lui, ça ne défend pas.
Ezequiel Lavezzi (PSG), qui n'avait pas de cameraman à faire tomber.
Karim Benzema (Real Madrid), repéré par la brigade du style.

Par Mathieu Faure et Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 8 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom