En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match amical
  3. // Albanie/France

Les Noces de Cana

Capitaine de l'Albanie et véritable avatar de son pays depuis le match contre la Serbie en octobre dernier, Lorik Cana est un homme à part. Réfugié politique, meneur de jeu, Parisien, Marseillais, défenseur central, capitaine, l'homme de 31 ans a été apprécié partout où il est passé. Même quand il ne joue plus, comme c'est le cas à la Lazio, Cana reste un homme incontournable. Les Bleus vont s'en rendre compte cet après-midi.

Modififié
Vingt matchs toutes compétitions confondues dans la Ville éternelle cette saison. La cuvée 2014/2015 de Lorik Cana est légèrement bouchonnée. Même si la Lazio a terminé le championnat sur le podium, l'Albanais n'a jamais joué les premiers rôles. C'est d'ailleurs depuis le banc de touche que le garçon a regardé les siens étriller le Napoli lors de la dernière journée (4-2). Un détail pour un mec qui a toujours été meilleur avec sa gouaille qu'avec ses crampons. Pourtant, le petit Lorik transpirait le football dès l'apparition de ses premiers poils pubiens. Né à Pristina, au Kosovo, en 1983, Cana quitte le foyer qui l'a vu naître avec toute sa famille en 1991. Il a huit ans quand, accompagné des siens, il débarque en Suisse avec l'étiquette de réfugié politique. C'est papa qui a eu le nez creux. Plutôt que de regarder la Yougoslavie s'embraser, les Cana partent avant les premières bombes. Ancien joueur du Dinamo Zagreb, Cana senior termine sa carrière de footballeur à Montreux, en deuxième division suisse. Papa Cana s'installe sur les bords du lac Léman avec sa femme, sa fille et son fils, le petit Lorik. Ce dernier se met rapidement au football. Lorik a une tête de plus que les mômes de son âge. Plus facile pour se faire repérer, notamment par le voisin de Lausanne Sports. L'ascension est fulgurante. À quinze ans, Lorik - qui joue numéro 10 - s'entraîne avec la réserve pro. Tout semble aller pour le mieux pour celui qui qualifie Lausanne à un tournoi international à Manchester en tant que représentant de la Suisse. Sauf que le petit Lorik ne verra jamais Manchester. On lui refuse le visa. Rebelote en 2000 où, à seize ans, il s'envole à Málaga pour un autre tournoi de jeunes. Sur place, il régale la chique et émerveille son monde. Dans les tribunes, le superviseur du Real Madrid est sous le charme. Comme celui d'Arsenal qui tente de ramener le jeune Lorik dans ses bagages. On lui demande de faire un essai à Londres. L'essai s'arrêtera encore une fois à la porte de l'aéroport. Bloqué à la frontière. C'est dans cet imbroglio qu'il est finalement proposé au PSG. Banco. Une semaine d'essai dans la capitale et voilà l'entraîneur de la réserve, un certain Antoine Kombouaré, sous le charme du jeune milieu de terrain.

Meneur de jeu paresseux


Pourtant, ses deux premières saisons dans la capitale sont difficiles. Cana joue meneur de jeu. « Meneur de jeux paresseux » selon Kombouaré à l'époque. Comme beaucoup de jeunes, Cana se regarde jouer, persuadé d'être le nouveau Zinedine Zidane. À l'époque, il ne se mettait à jouer qu'une fois la balle dans les pieds. Courir ? Jamais, c'est un truc de lâche. Kombouaré, du genre besogneux, passe son temps à convaincre son joueur qu'il doit reculer sur le terrain. Cana doit harceler et relancer. Le début d'une nouvelle vie. Il faut dire que le garçon n'est pas seulement là pour jouer au football. Il est en mission. Pour son père. Sa mère. Ses sœurs. Sa famille qui souffre en Albanie. Aussi loin que Cana a joué au football, il l'a toujours fait pour les siens. Par fierté. C'est pour cela qu'il a toujours joué le buste droit. De meneur de jeu aléatoire, Cana devient un pitbull de l'entrejeu. Des tacles aux courses un peu folles en passant par les palabres avec le corps arbitral, Cana met le PSG et l'OM tout là-haut. L'Albanais se paye le luxe de se rendre indispensable et adoré dans les deux clubs.

« Puta Cana »


Quand on est obligé de réussir, on se fout royalement des on-dit qui descendent des tribunes. Alors quand il revient pour la première fois au Parc des Princes avec la liquette de l'OM et qu'il peut lire, entre autres, une banderole « Puta Cana » dans les virages de la porte d'Auteuil, il sourit. C'est le jeu. Il le sait. Mais il reste droit dans ses crampons. Paris, Marseille, Cana a fait le tour de la Ligue 1. Il file à Sunderland avant d'atterrir à Galatasaray, pour se rapprocher des siens. Finalement, c'est à Rome qu'il pose ses valises en 2011. Les débuts sont compliqués, mais le nouvel entraîneur en place, Vladimir Petković, décide de faire reculer Cana en défense centrale, là où il brille en équipe nationale. À Rome, le garçon n'a jamais été un titulaire en puissance, alors qu'il porte sa sélection à bout de bras. Comme en octobre dernier où lors d'un Serbie-Albanie sulfureux, il maîtrise des supporters serbes venus savater de l'Albanais après l'intrusion d'un drone et d'un drapeau albanais perçu comme une menace par les fans locaux. Dans un stade hostile, Cana entend la foule chauffée à blanc. « Le Kosovo fait partie de la Serbie » , « Tuez, tuez les Albanais » ou encore « Vous êtes des singes » . Cana ne bronche pas. Il gère ses troupes. Ramène tout le monde au vestiaire. Entier. En homme. L'Albanie, c'est son pays. Ses racines. Sa force. Lors d'une longue interview au quotidien norvégien Nettavisen en 2013, Cana s'était exprimé sur son parcours, ce qui a, en grande partie, forgé son caractère de guerrier. « J'avais sept ans lorsque nous avons quitté le Kosovo avec ma famille. Une situation vraiment irréelle. L'aspect le plus dur, c'est que pendant les huit années suivantes, nous aurions pu revenir en arrière, mais nous ne l'avons jamais fait. Une fois arrivés en Suisse en tant que réfugiés politiques, nous n'avions plus d'endroit où aller. Ce fut une période vraiment difficile, qui a duré près de huit ou neuf ans. » Alors, même si le garçon squatte le banc de la Lazio depuis 2011 et qu'il s'apprête à affronter Pogba, Lacazette ou Fekir, Cana peut toiser tout ce petit monde du haut de son mètre quatre-vingt-six. Lorik Cana n'a jamais eu peur. De personne. De rien.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23