1. //
  2. // AS Saint-Étienne

Les micro-processeurs stéphanois

Modififié
29 5
On n’arrête pas le progrès ! Et après la vidéo dans les stades, les puces intégrées dans les ballons ou les montres Pulsar, ce sont les tenues de sport qui sont directement investies par la technologie. Ainsi, les joueurs de l’A.S. Saint-Étienne – tout comme les rugbymen du Stade toulousain et les basketteurs de l’ASVEL – servent de cobayes actifs pour Smart Sensing, un programme industriel mis sur pied pour Cityzen Sciences.

L’objectif ? Bénéficier d’entraînements plus en adéquation avec leurs postes. Maillots, chaussettes ou gants en seront équipés et permettront de donner en temps réel des infos sur leurs fréquences cardiaques, leurs coups de pompe, la résistance musculaire ou encore la déshydratation. Mesurer et anticiper, donc.

Le moyen ? Des capteurs et micro-processeurs, glissés dans les fibres de leur première couche de vêtements.

Commercialisé en 2014, le programme ne dit en revanche pas si, grâce à ça, il sera possible de se qualifier pour une coupe d’Europe. LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Johnny Novaque Niveau : District
il faudrait aussi en mettre un sur la bite* de brandao, juste au cas ou
Garrincha7 Niveau : CFA2
@Johnny: Ok, on te confie la noble tâche d'aller poser les capteurs à l'endroit dont tu parles...
Johnny Novaque Niveau : District
@Garringcha : Ok je vais essayer sans y touchéow
des micros processeur pour des micros joueurs avec des micros couilles mais des Megas grandes gueules. Ça tient la route
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
29 5