1. //
  2. //
  3. // Lorient-Montpellier

Les merlus frits

Loïc Féry voulait en faire un grand du foot français, mais même Rolland Courbis se cherche des excuses pour ne pas y venir. La onzième saison de suite en L1 du FC Lorient s’apparente pour l’instant à une vraie souffrance. Les discours démesurément ambitieux et optimistes de son président cachent mal une politique casse-gueule et peu en adéquation avec l’ADN du club comme de la ville.

Modififié
Août 2016, Loïc Féry, au moment de commencer la saison : « Il y a des petites musiques de compétitions européennes que j'aimerais bien entendre un jour au Moustoir. On va dire que je suis fou. Mais l'objectif, c'est d'être dans la première partie du championnat et de faire rêver les gens avec du beau jeu. » Septembre 2016, Féry encore, alors que le marché des transferts vient de se clôturer sur le départ en Angleterre de Ndong, l’homme de base du milieu lorientais : « On est très confiants sur notre recrutement, qui a fait ses preuves. Vous verrez que cette équipe va en surprendre plus d’un. Comme tous les ans. » Octobre 2016, Féry toujours, quelques jours seulement avant de virer son entraîneur : « Vous avez pu constater que j'ai gardé ma confiance au staff en place, malgré des résultats certes décevants. J'ai mis en place Sylvain Ripoll et son staff, je les ai prolongés et les ai maintenus dans les moments difficiles durant ces deux dernières années. »

On ne saurait trop conseiller au président des Merlus de faire vœu de silence pour quelque temps et de se concentrer à essayer de sortir son club de la mouise, car il semblerait que le ton un brin présomptueux de ses propos, l’optimisme démesuré qu’il affiche et les vérités sans lendemain qu’il assène vont finir par le rendre moins populaire dans le Morbihan que François Hollande en France. Car à la veille de cette onzième journée de L1, la situation est grave : Lorient reste englué à la dernière place du classement avec huit revers en dix matchs, et vient qui plus est de se faire éliminer d’entrée de la Coupe de la Ligue par le voisin rennais, entraîné par l’ex-idole Christian Gourcuff qui, petite humiliation supplémentaire, a assuré en conférence de presse qu’en gros, il n’en avait plus rien à faire du FCL, que c’était de l’histoire ancienne. Comparer ce premier bilan sportif avec la confiance à toute épreuve affichée par Loïc Féry à chacune de ses sorties publiques aurait presque quelque chose de comique si ce n’était pas triste, en vrai, de voir ce club si singulier autant dans la panade. Mais bon sang de bonsoir, comment cet habitué de la Ligue 1 depuis une bonne décennie a-t-il fini par se retrouver à être le candidat numéro un à la relégation en fin de saison ?

L’époque de la paire Gameiro/Vahirua


Pour tenter de l’expliquer, un petit récapitulatif s’impose. Lorsque Loïc Féry débarque en Bretagne à l’été 2009 pour succéder à l’ancien président Alain Le Roch, c’est une drôle d’union à trois qui s’établit entre un trader londonien, un druide au caractère bien trempé nommé Christian Gourcuff et une ville portuaire et prolo. Union qui a d’abord tout de la lune de miel. Dès la première saison 2009/2010, le FCL obtient le meilleur classement de son histoire – il l’est encore à ce jour – en terminant à la septième place. C’est l’époque de la paire Gameiro/Vahirua en attaque, d’Amalfitano, de Koscielny et de Morel. L’équipe au maillot orange marque cinquante-quatre buts et offre des prestations spectaculaires qui la rendent populaire. « On a la même philosophie que le FC Barcelone » , reconnaît alors Yann Jouffre sans fausse modestie.

Le petit Barça du pays du beurre salé va néanmoins déchanter assez vite. Lors de la saison 2011/2012, la relégation est évitée de très peu, et déjà se pose le problème de la stratégie douteuse de son boss même pas quadra. Plusieurs cadres, dont Gameiro, Amalfitano et Morel, quittent le port contre de jolies sommes et ne sont pas remplacés, ou mal remplacés. Le père Gourcuff s’agace évidemment de la situation. Le divorce intervient au cours de l’exercice 2013/2014 quand Mario Lemina est transféré à Marseille dans les dernières heures du mercato. Mécontent, pour ne pas dire plus, de voir ainsi son effectif bridé contre son gré, le coach va alors honorer sa dernière année de contrat et bye bye débrouillez-vous. Le départ du demi-dieu Gourcuff, clairement par la faute de la politique du président, fragilise alors déjà pas mal la popularité de ce dernier parmi les supporters. Féry ne s’en formalise pas et avance des arguments certes tout à fait recevables. Avec lui, le club s’est considérablement structuré. Avec lui à sa tête, Lorient est devenu plus pro.

Reconstruire, en permanence


En 2014, Sylvain Ripoll est installé sur le banc. C’est plutôt logique de privilégier la solution interne avec cette promotion de l’ex-joueur et adjoint de Gourcuff. C’est l’heure du slogan « le football autrement » . Désormais installé en L1, le FC Lorient aimerait viser plus haut, s’incruster dans la première moitié de tableau, pourquoi pas disputer une compétition européenne... Problème : Féry a-t-il donné à Ripoll les moyens pour assouvir sa grande ambition ? La question se pose, maintenant que l’enfant du club a été débarqué il y a quelques jours sans trop de ménagement. Car après le départ de Lemina subi par Gourcuff, son successeur a aussi dû composer avec le départ régulier des meilleurs éléments de l’effectif : Aboubakar, Aliadière et Ecuele Manga à l’été 2014, Jordan Ayew à l’été 2015, Lamine Koné en janvier dernier, Guerreiro et Ndong cet été... Reconstruire, toujours, tout en faisant progresser le classement, tel était devenu la mission quasi impossible de l’homme aux yeux globuleux et à la nuque longue.

Si Lorient vend, et vend plutôt bien, c’est que le club continue d’être une belle vitrine pour les joueurs. En récupérant de belles indemnités sans jamais trop dépenser (à l’exception de Waris sous l’ère Ripoll), Féry a certainement fait du FCL une entreprise saine financièrement, mais cette stratégie a forcément fragilisé le sportif tout en faisant perdre un peu de l’ADN des Morbihannais. Que reste-t-il du club prolo version Arnaud Le Lan dans son AX ? D’ailleurs, comme s’il voulait se rappeler l’époque où tout allait bien et où la dynamique était positive, Féry a rameuté en express trois anciens de la maison qui étaient au chômage, Mvuemba, Ciani et Aliadière. Un Aliadière qu’il aurait d’ailleurs imposé à Ripoll contre l’avis de ce dernier et qui n’a toujours pas disputé une seule minute avec son ancien/nouveau club. Ce que peu de monde a remarqué au passage : des 15 000 spectateurs de moyenne du temps de la fin du règne Gourcuff, le Moustoir est passé à 10 000 à peine lors des matchs de Lorient disputé à domicile. En breton, « état d’urgence » se dit « stad a zifrae » .



Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
tel était devenu la mission quasi impossible de l’homme aux yeux globuleux et à la nuque longue.

Y'a une ptite faute d'orthographe camarade journaliste !
Le foot est un meilleur placement que les produits dérivés .Les résultats,le club ,sa tradition ,blabla ....ça fait pas poids devant les plus valus sur transferts .Fery étant ce qu'il est ,il n'y pas lieu de s'étonner .
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Ca n'a pas grand chose à voir avec la situation actuelle du club, mais j'ai cru lire ici et là que vers la fin, Gourcuff n'était plus trop en odeur de sainteté chez les supporters, notamment les Ultras (si, si, ça existe à Lorient). Quelqu'un peut me confirmer (ou non)?
J'suis plutôt du coin lorientais, mais mes potes aux ultras (pas forcément à tendance générale donc) l'ont toujours eu en haute estime et étaient dépité de la conclusion en eau de boudin de l'ère Gourcuff. On parle quand même de fans qui ont son autobiographie comme livre de chevet, hein.
Je ne sais trop si Gourcuff n'était plus adulé chez les ultras, mais Féry haï, cela va sans dire.
gwynplaine76 Niveau : CFA2
Féry je le savais. Et en effet , j'étais resté sur une vision de Gourcuff adulé là -bas; d'où mon étonnement. Bon, merci en tout cas.
Francisco Llacero Niveau : District
Bonjour. Je me souviens d'un match, quel match!, d'une défaite en demi-finale de Coupe de France contre l'ETG de Dupraz (en 2013). Il y avait eu des débordements dans le parcage (j'y étais). C'était tendu entre supporters lorientais, plus les forces de l'ordre qui mettent plus d'une demi-heure à nous faire sortir. Bref. Et Gourcuff avait critiqué les supporters, notamment les Ultras.

Il y avait eu cet article:

http://www.ouest-france.fr/bretagne/lor … oot-961584

Je pense que globalement ça allait mais vers la fin, il y a eu quelques divergences de point de vue dirons-nous. La manière dont ça s'est terminé a fait que les supporters soutenaient plus Gourcuff que Féry. La colère s'est orientée vers le Président.

Après, ce n'est que mon avis.
3 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
The Admiral Niveau : DHR
Commentaire modifié? Je fais un test.

J'y crois pas, ils l'ont fait! On peut maintenant éditer les commentaires !

A quand une explication sur comment marchent vraiment les notes ? Je mets des +1 quand je peux, mais ça n'est jamais enregistré il me semble !
il y a 7 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 29 minutes Callejón calme les Niçois
il y a 8 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 100 il y a 8 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 8 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 10 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 11 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19