En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. // Publi-rédactionnel

Les meilleures chansons de l’Euro

Si depuis le début de l’Euro, le spectacle n’a pas toujours été au rendez-vous sur les pelouses de France, il y a bien un endroit où il n’a pas fait défaut : en tribunes. En effet, rarement les rues et les stades de l’Hexagone auront été aussi bruyants, festifs, vivants. Et il n’y a pas que les Irlandais qui y participent.

Modififié
  • Will Grigg’s on fire


    Clairement le chant de cet Euro. L’un des plus beaux détournements musicaux de ces dernières années. Ôde d’un supporter de Wigan à l’attaquant de son club de cœur, cette reprise du célèbre tube de Gala Freed from desire est littéralement devenue virale durant la compétition. Si les Anglo-Saxons en ont fait leur rengaine quotidienne, cette petite douceur pour les oreilles est également reprise par la plupart des supporters présents en France. Une chanson qui rassemble. Plus que celle de Johnny, sûrement.

    Vidéo

  • Don’t take me home


    Ce n’est une surprise pour personne, les Britanniques surclassent tous leurs semblables en matière d’inventivité musicale. Dernière preuve en date ? Le formidable Don’t take me home, où les supporters relatent à merveille leur ras le bol de rentrer tôt chez eux dans la plupart des compétitions. Eux qui aiment tant profiter de leur séjour à l’étranger pour découvrir de nouveaux bars. L’humour anglais dans toute splendeur.

    Voilà ce que ça donne en VF :
    Ne me ramenez pas à la maison,
    S’il vous plaît, ne me ramenez pas à la maison
    Je ne veux pas aller au boulot
    Je veux rester
    Boire toute votre bière
    S’il vous plaît, oh s’il vous plaît, ne me ramenez pas à la maison

    Vidéo

  • Go home to your ugly wives


    La scène se passe dans les rues de Paris avant le match entre la Suède et l’Irlande. Alors que les supporters des deux nations se chambrent gentiment pour se mettre dans l’ambiance du match en approche, les descendants des Vikings se démarquent dans cette joute verbale en dégainant le chant ultime : « Go home to your ugly wives » . Une petite pique plutôt bien vécue par des Irlandais qui riposteront du tac au tac par un magnifique : « Go home to your beautiful wives. » Putains de génies.

    Vidéo

  • Le cri des Islandais


    Pour leur première participation à l’Euro, les Islandais ont fait le déplacement en masse jusqu’en France. Dernière estimation en date ? 20 000 personnes. Soit… prés de 6% de la population locale. Une folie. Et une folie qui dure puisque les joueurs de la terre bleue sont parvenus à se hisser jusqu’en huitièmes de finale. Du coup, comme leurs joueurs sur le terrain, les supporters répondent présent en tribunes, comme en témoigne l’ambiance qu’ils ont mise lors de leur premier match face au Portugal, à Geoffroy-Guichard. Un chant qui ressemble au « Ahou » des supporters lyonnais. De là à y voir un trollage ?


  • Le You’ll never walk alone belge


    À Lyon, juste avant le match Belgique-Italie, les supporters des Diables rouges ont mis l’ambiance dans les rues de la capitale des Gaules. Rue de la Barre, nos si chers voisins ont dégainé un merveilleux You’ll never walk alone à faire frissonner n’importe quel amateur de foot. Dommage que ça n’ait pas suffit pour donner assez de force à leurs joueurs face à l’Italie.

    Vidéo

  • Le chant de l’amitié belgo-suédoise


    Parce que le foot peut aussi être un moment de partage entre adversaires. N’en déplaisent aux supporters russes et anglais présents à Marseille.

    Vidéo

  • Les Croates et leur chant tout en mouvement


    Dans le métro parisien, les Croates n’ont pas hésité à mettre l’ambiance avec leur chant préféré qui est accompagné d’une petite chorégraphie. Très légère, certes, puisqu’elle consiste à se baisser avant de se lever pour sauter en chantant. Simple mais efficace. Et puis ça change des rappeurs de la Ligne 4.

    Vidéo

  • Que viva Espana


    Le chant classique des Espagnols. Indémodable. Ils le chanteront probablement encore en 2100. Et ça fonctionnera toujours aussi bien, sans aucun doute.

    Vidéo

  • Allez les Bleus


    Bon, c'est vrai qu'on n'est pas les plus créatifs en matière de chant. Mais bon, on fait ce qu'on peut, hein.

    Vidéo

  • Les Irlandais, tout simplement


    Tout simplement les meilleurs supporters de l’Euro. De loin. Très loin, même.

    Déclaration d’amour aux éboueurs français
    Vidéo

    Déclaration d’amour à la police française
    Vidéo

    Déclaration d’amour à une Française
    Vidéo

    Déclaration d’amour à la France
    Vidéo

    Déclaration à un bébé français
    Vidéo


  • Et évidemment, la douce mélodie d'une Porsche 918 - #fanforce

    Par Gaspard Manet N’hésitez pas à nous faire découvrir les chants que vous avez entendus depuis le début de l’Euro dans les commentaires.
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 34
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165