Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options

Les mecs qui placent le ballon en dehors de l'arc sur corner

Ce sont des gestes ou des attitudes qui énervent. Qui sont insupportables. Qui rendent dingues tout supporter au stade ou devant sa télé. Et franchement, comme dirait Edouard Balladur : «  Je vous demande de vous arrêter. » Pour le deuxième épisode de cette série, on crache sur les joueurs qui placent le ballon en dehors de l'arc de cercle sur corner.

Modififié

D'où cela vient ?


Le ballon hors de l'arc de cercle est un classique des terrains, toujours dans l'optique d'être mieux positionné, mais difficile de l'attribuer à un joueur en particulier, au contraire de la panenka ou de la madjer. Un cas mérite tout de même l'attention : celui de Charlie Tully, joueur du Celtic. En 1953, lors d'une rencontre de Scottish Cup face à Falkirk, il fait rentrer le ballon directement dans les filets adverses depuis le point de corner. L'arbitre annule le but, et lui demande de tirer à nouveau : le ballon était placé en dehors des lignes, estime l'homme en noir. Au bout du compte, Tully tentera sa chance une deuxième fois, avec la même réussite. C'est l'un des seuls cas médiatisés d'un joueur obligé de recommencer son corner à cause d'un mauvais placement de ballon.


Pourquoi c'est insupportable


Si un agent d'entretien se casse la tête à tracer des lignes sur le terrain, ce n'est pas pour rien. S'il existe des lignes, c'est pour délimiter l'endroit à l'intérieur duquel le joueur peut placer le ballon. Et puis quoi encore ? Faut-il que l'arbitre du match vienne tracer une deuxième ligne avec sa bombe de mousse à raser pour que le tireur respecte les limites ? Tout ça pour un résultat souvent décevant. Irritant. Et c'est encore pire s'il décide de le jouer à deux avec son coéquipier. Gagner quelques mètres sur un coup franc ou une touche, c'est déjà agaçant, mais ça se comprend. Mais quel intérêt de grignoter trois centimètres ? Aussi inutile qu'une candidature des Verts à la présidentielle. Ces gens-là ont eu au moins le courage d'abandonner le combat depuis bien longtemps.


Qui l'incarne le mieux aujourd'hui ?


Pas Charlie Adam en tout cas. Aujourd'hui, ils frôlent quasiment tous l'infraction. Il faudrait presque demander un challenge comme en tennis pour voir que la balle effleure encore la ligne et est donc placée correctement. Quasiment tous se laissent tenter par le méfait, et les hommes en noir semblent trop occupés à vérifier que Suárez ne morde pas son défenseur ou qu'un autre ne ceinture pas son adversaire dans la surface pour le remarquer. C'est devenu aussi banal qu'un but de Cavani. Ça n'étonne plus personne.


Comment faire pour que ça s'arrête ?


À quoi ça sert de mettre un arbitre au point de corner et un dans la surface s'ils ne peuvent pas faire la loi ? Il y a assez de paires d'yeux pour faire respecter cette règle pourtant simple. Les juges de ligne pourront donner un petit cours de géométrie aux malfaiteurs, histoire qu'ils comprennent la différence entre « dans le cercle » et « hors du cercle » . Élargir le tracé de l'arc ne servirait à rien : ils le placeraient simplement plus loin, toujours en dehors. Autre solution : élargir la goal-line technology pour en faire une corner-line technology. Chaque fois qu'un joueur place le ballon en dehors, la montre de l'arbitre sonne et le joueur est sanctionné : lui aussi, il va tester pendant trois minutes s'il y a une différence entre l'intérieur et l'extérieur des lignes du terrain, assis à côté de son coach. C'est l'introduction du carton jaune temporaire. Le quatrième arbitre sera responsable du sablier, histoire d'avoir quelque chose à faire en attendant d'indiquer le temps additionnel.


Pourquoi cela peut précipiter la fin du monde


Est-ce que les consommateurs de cocaïne sniffent à côté de la ligne ? Est-ce que Jimi Hendrix jouait son solo de guitare à côté des cordes ? Les voyantes lisent-elles l'avenir à côté des lignes de la main ? Federer dépose-t-il son revers long de ligne dans le couloir ? Les gens se garent-ils en dehors des lignes de stationnement ? Pire, les automobilistes s'arrêtent-ils en double file ? Roulent-ils au milieu de la route, faisant fi des pointillés ou des lignes continues ? Les lignes, c'est sacré. Et pas seulement sur les marinières d'Yves Saint Laurent. Enlevez les lignes et Kylian Mbappé n'arriverait plus à écrire droit dans son cahier de vacances.


L'expertise de...


Ryad Boudebouz (Montpellier)

« Personnellement, je n'ai pas besoin de ça. Je pense même que ça pourrait me déconcentrer, parce que j'ai l'habitude de placer le ballon à l'intérieur du cercle. Du coup, s'il est placé différemment, ça pourrait peut-être me perturber. Depuis que j'ai commencé le foot, je n'ai jamais vu quelqu'un le faire en direct. Uniquement dans les vidéos. Ça apporte peut-être un avantage à celui qui le tire au niveau mental, mais dans le jeu je ne pense pas qu'il y ait un avantage particulier. Si le corner est bien tiré, il est bien tiré, qu'il soit mal placé ou pas on s'en fout. »

Tim Matthys (Malines)
« Je ne le fais jamais, je ne l'ai jamais fait. J'ai toujours pris l'habitude de placer le ballon sur le cercle, comme le règlement l'impose, parce que je pense que les dix centimètres en plus ou en moins ne vont pas influencer la qualité du corner. Je dépose toujours la balle au même endroit : pour un corner sortant, du côté droit donc, je mets le ballon au croisement de l'arc et de la ligne de touche. Pour un corner rentrant, je le mets sur la ligne de but. Donc c'est toujours réglementaire. Et je ne vois vraiment pas l'intérêt de faire autrement. On est tous des footballeurs pros, on doit être capables de tirer un corner correct tout en respectant les lignes. »

Olivier Rouyer (consultant)
« À mon époque, ça avait du sens, parce que les lignes étaient un peu surélevées, les terrains n'étaient pas aussi magnifiques que maintenant. On trichait un petit peu : on mettait le ballon sur une petite montée pour que ce soit plus agréable pour tirer. Moi aussi, je plaçais souvent le ballon au-delà des limites, sans problème de conscience. Mais bon, on avait quand même des arbitres assistants plus pointilleux. Aujourd'hui, ils ont peut-être d'autres chats à fouetter et font moins attention au positionnement du ballon. Mais, à l'époque, je me suis fait réprimander plusieurs fois. Certains appelaient même l'arbitre principal pour nous mettre au garde à vous quand on ne voulait pas le replacer. Mais aujourd'hui, je ne comprends pas l'avantage qu'il y a à faire ça. »



Par Arthur Lejeune Tous propos recueillis par AL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti
Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 20 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 7 Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 19 Hier à 13:47 Un club de 3e division espagnole ne veut plus que Vinicius Jr joue 47
À lire ensuite
Les PPP flingueurs