En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Les Mandela attaquent la FIFA

Après un mois de compétition, Nelson Mandela a fini par montrer le bout de son nom dans un stade sud-africain. Pour le plus grand bonheur de Sepp Blatter mais au grand regret de sa famille. Une violente dispute a éclaté hier entre la famille de l'ancien président sud-africain et la FIFA. Au micro de BBC Radio Five Live, son petit-fils, Mandla Mandela reproche à la FIFA d'avoir exercé «  une très forte pression » sur son grand-père pour qu'il assiste à la finale hier soir.

« Nous avons fait face à une très forte pression de la part de la FIFA qui demandait et souhaitait que mon grand-père soit à la finale (...).Leur seul objectif était d'avoir cette icône mondiale dans le stade mais la FIFA ne fait pas vraiment attention à nos coutumes en tant que peuple et en tant que famille. Je pense que les gens devraient comprendre nos traditions et nos coutumes, comprendre que nous avons perdu quelqu'un. Nous sommes en deuil » .

De son côté, la FIFA se défend comme elle peut et affirme qu'aucun arrangement n'a eu lieu avec Nelson Mandela. Après tout, l'ancien président sud-africain est venu clore en beauté ce premier Mondial africain. Alors pourquoi se justifier ?


DdF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 60 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8 mardi 20 février Ronaldinho se lance dans la musique 12
À lire ensuite
Wenger snobe le Barça