1. //
  2. // 35e journée
  3. // Résumé

Les Magpies croqués, Cardiff rate le coche

Dans la seule partie qui valait vraiment le coup d'œil cet après-midi, les Magpies d'Alan Pardew se sont fait avoir dans les ultimes secondes d'une rencontre qu'ils ont longtemps dominée. En bas de classement, le nul entre Cardiff et Stoke permet au club gallois de recoller à hauteur de Fulham, défait par Tottenham. Sunderland mis à part, tout reste ouvert dans la lutte pour le maintien.

Modififié
0 16
Samedi après-midi d’une tranquillité assommante sur les pelouses de Premier League. Au programme à 16h : quatre matchs et quatre purges en perspective pour ces huit équipes qui évoluent toutes en seconde partie de classement, exceptées Southampton (8e), Newcastle (9e) et Stoke City (10e). Englués dans le ventre mou du général après avoir assuré leur maintien, les Magpies avaient l’occasion de se racheter une conduite cet après-midi face à une équipe de Swansea en chute libre depuis le début de l’année. Pas malheureux de la défaite de Fulham contre Tottenham plus tôt dans la journée (3-1), Cardiff et Ole Gunnar Solskjær pouvaient reprendre espoir dans la course au maintien à condition de battre Stoke City. Pour les autres équipes, aucun enjeu majeur à signaler.

Newcastle perd la face

Tout avait pourtant mal commencé pour les Magpies et l’armada française. Dominés, apathiques, incapables de dépasser les trente derniers mètres adverses, les joueurs d’Alan Pardew débutent cette rencontre sur les talons et, surtout, sans leur délégation française habituelle. Au coup de sifflet de l’arbitre, seul Yoan Gouffran garnit les rangs noir et blanc… Jusqu’à la 20e minute et les entrées successives de Mathieu Debuchy et Loïc Rémy, suite aux blessures de Papiss Cissé et Luuk de Jong. Instantanément, la partie change de physionomie et bascule à l’avantage de Newcastle qui ouvre le score grâce à Ameobi. Premier pion depuis décembre 2012 pour l’éternel remplaçant nigérian, on croit rêver. Sur l’un de ses nombreux corners, Swansea parvient tout de même à égaliser sur une tête de buffle signée Wilfried Bony. À 1-1, la partie s’équilibre sous le soleil de Newcastle. St James' Park somnole, végète, puis redonne de la voix sur les quelques tentatives de Loïc Rémy. Bien décidés à valider leur maintien, les joueurs de Swansea sentent la faille, mais butent à chaque fois sur un Tim Krul au taquet. Jusqu'à ce que Tioté commette l'irréparable, en pleine surface, sur l'entrant Emnes. L’arbitre – entré en jeu à la demi-heure après que son collègue eut ramassé une mine en pleine poire – indique le point de pénalty. On joue la 91e minute, Wilfried Bony s’élance et crucifie les Magpies d’une grande lucarne. Depuis ses tribunes, Pardew tire la tronche, Newcastle vient d’encaisser sa 17e défaite de la saison.

Calme plat en bas de tableau

Sur les autres pelouses, le suspens fut nettement moindre et le spectacle aussi inexistant qu’un poil sur le crâne de Christophe Jallet. Trois buts pour trois matchs, tous inscrit sur pénalty au retour des vestiaires. On a frisé l’endormissement. Dans la rencontre de la peur, Cardiff n’a guère pu faire mieux qu’un nul face au Stoke City de Peter Crouch. Les joueurs de Solskjær recollent de justesse à Fulham, mais loupent l’occasion de mettre les soldats de Felix Magath à deux points. Pour le sauvetage, la bataille sera encore longue.

Seulement trois longueurs séparaient West Ham United de son adversaire du jour, Crystal Palace, avant leur duel au soleil de cet après-midi. Au terme des 90 minutes, ce sont bel et bien les visiteurs qui font la bonne opération. La lutte fut âpre, serrée, pas toujours belle à voir, mais Crystal Palace s’impose sur le fil au bout de l’ennui. Pour ce qui est du quatrième et dernier match pré-tea time de la journée, le principal fait d’arme de la rencontre entre Aston Villa et Southampton (0-0) fut l'entrée en jeu de Jack Cork à la place de Victor Wanyama. Autrement dit, le néant.

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Breaktheillusion Niveau : Loisir
Ben arfa n'a pas joué mais ça va surement être encore sa faute.

Ce pardew est un charlot absolu.

Entre lui et cette bourrique d'allardyce t'as de quoi faire.
Mr_Bigglesworth Niveau : DHR
Message posté par Breaktheillusion
Ben arfa n'a pas joué mais ça va surement être encore sa faute.

Ce pardew est un charlot absolu.

Entre lui et cette bourrique d'allardyce t'as de quoi faire.


Je te le fais pas dire, et le pire c'est qu'ils sont relativement couvés par la presse britannique. Dans le genre chauvinisme on fait pas mieux. Même un incompétent dénué de tout esprit tactique et dépourvu du moindre diplôme d'entraîneurs comme Sherwood reste assez peu critiqué alors qu'Avb se faisait assassiner pour infiniment moins.

Et ce qui est beau avec Pardew, c'est que Newcastle lui a offert un contrat de 8 ans en 2012. Donc le virer maintenant doit sûrement coûter les deux bras + le chibre.
Si Ben Arfa ne joue pas, c'est qu'il y a une réelle raison en interne donc nous n'acons pas accès.

Car pour passer du joueur fétiche au rang de pestiféré en aussi peu de temps, c'est qu'il y a une raison. Par contre, je trouve ça chelou que Ben Arfa se taise et fasse profil bas.

Sinon rien à voir mais vraiment rien à voir mais ce Wilfried Bony est un sacré phénomène, on en parle pas assez de ce bonhomme.

Avec KTouré, Yaya Touré, Gervinho, Aurier, Doumbia et Drogba ainsi qu'Eboué à moindre mesure, y a un putain de potentiel !
Dommage que le goal et la défense centrale soit digne de l'US créteil lusitanos
LaMainInvisible Niveau : District
Sunderland n'est pas encore relégué, ils ont deux matchs de retard et 7 points sur le 17e. Bon, je donne pas cher de leur part quand même... Mais ils sont pas hors course
Pitié un arrière droit pour la France !!!
Signé Pardew 8 ans était une erreur manifeste, avec son effectif, il devrait être 6ème sans trop de difficulté. Ce type a sa place au cirque.
Pendant ce temps là, Sunderland réussit l'exploit.
Oh putain, Boriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiini, on a bien fait de le prêter celui là.
Je m'enflamme ou Eriksen a la plus belle patte de PL voire du monde?
Vous avez vu ses coup-francs??? délirant!!!
LaMainInvisible Niveau : District
Yeah, content de mon présage. Sunderland est dans la course... Et surtout Chelsea lâche du lest !
Capillairement ça va plus du tout Debuchy
Message posté par LaMainInvisible
Yeah, content de mon présage. Sunderland est dans la course... Et surtout Chelsea lâche du lest !


Je pense que si on gagne demain contre les canaris, on est champions à 99%. "Chelsea est fort, mourinho est un génie, il me fait peur, blablablabla".
En tout cas il ne fait pas peur à Gustavo Poyet qui a fait un super coaching.
Message posté par Ruud04
Je m'enflamme ou Eriksen a la plus belle patte de PL voire du monde?
Vous avez vu ses coup-francs??? délirant!!!


La plus belle patte de PL??! Belle patte certes mais Gerrard ou Suarez, ça te parle?
Newcastle est à sa place, pourquoi ? Chelsea, Manchester United, Manchester City, Liverpool, Arsenal, Everton et Tottenham ont un bien meilleur effectif, donc parler de 6eme place MDR !
Message posté par SidLFC


La plus belle patte de PL??! Belle patte certes mais Gerrard ou Suarez, ça te parle?


Je m'attendais pas à tant de conformisme de ta part.
Non non, regarde ses coup-francs d'ajdh et ses centres de la semaine dernière.
C'est juste des pénaltys.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Le jeune Kane fait plaisir à Tottenham. Mais nom de dieu, pourquoi ont-ils laissé filé BAE à QPR pour garder cette brèle de Rose?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 16