1. //
  2. // Quarts
  3. // Wolfsburg-Real Madrid (2-0)

Les Loups croquent le Real

Wolfsburg a mangé le Real Madrid pendant 90 minutes, avec une prestation exceptionnelle, sublimée par l'insolence d'Arnold et Draxler. Le collectif madrilène n'a pas existé une seule seconde. Ce devait être le match le plus déséquilibré de cette soirée de C1. Il l'a été.

Modififié
434 76

Wolfsburg 2-0 Real Madrid

Buts : Rodríguez (18e sp) et Arnold (25e)

Cela ne fait même pas deux minutes que l'arbitre de ce quart de finale, M. Rocchi, a sifflé le coup d'envoi, que Cristiano Ronaldo fait « non » du doigt. Il veut dire « non, je n'étais pas hors jeu et mon but aurait dû être accepté » . Et c'était assez limite sur ce point. Seulement, à l'image, le message qui transparaît est légèrement différent. Ce que dit CR7 à ce moment-là, sans trop le savoir, c'est que non, ce n'est pas son soir et que rien ne va aller comme il le voudrait, pour lui et pour son équipe. La faute à un manque clair de préparation par rapport à l'adversaire du soir, qui, lui, connaît sa partition sur le bout des doigts. Le Real était convaincu que tout se passerait bien et que la route vers les demi-finales était ouverte. Au contraire, Zinédine Zidane et les siens ont pris le bouillon et une leçon d'allemand, 2-0. Il faudra faire du meilleur boulot pour l'interro du match retour.

Whosburg ?


Après cinq minutes tout feu, tout flamme, durant lesquelles le Real a plusieurs fois l'opportunité d'ouvrir le score – le hors-jeu de Ronaldo, une faute de Gustavo oubliée par l'arbitre... –, les deux équipes concèdent qu'un temps d'observation peut être nécessaire. Le Real fait tourner son ballon en milieu de terrain pour découvrir les forces en présence en face. Les Loups répondent par un bloc compact et stable. Même s'il y a encore quelques coups donnés en retard, sans faire broncher l'arbitre, Wolfsburg fait bien son travail de dos rond. Les Allemands le font d'autant mieux qu'ils profitent à fond des phases de contre. Draxler fixe Pepe et trouve Bruno Henrique de l'autre côté de la surface. La tête est saisie facilement par Navas. Le champion du monde commence son récital et pose de gros soucis au Real, en trouvant toujours une solution pour donner son ballon. Il faut dire que Zidane ne semble pas avoir prévu un quelconque plan pour l'empêcher de jouer et réduire les espaces dont il profite.

Toute l'équipe espagnole apprend que ce n'est pas une promenade qu'on lui propose ce soir, mais un match de C1. Sur un nouveau débordement, le centre au cordeau de Draxler se dirige vers Schürrle. Le blond chute sous la pression de Casemiro : penalty. Rodríguez n'est pas mauvais à l'exercice et ne laisse pas la moindre chance à Navas. Pleine lucarne : Wolfsburg mène 1-0 au quart d'heure de jeu et bouscule l'ordre établi. Après ce but, les locaux sont dans leurs certitudes et leur zone de confort : attendre et profiter de la moindre opportunité. Quand Cristiano Ronaldo perd le ballon et tombe, Maximilian Arnold ne prend même pas le temps de regarder ce qu'il se passe. Il fonce tête baissée devant lui et essaye de trouver Henrique au centre. Manqué. Ce n'est que partie remise pour le jeune Maximilian, qui est dans l'autre rôle deux minutes plus tard. Oublié dans l'axe, il coupe la passe de Schürrle et corse l'affaire : 2-0 après 25 minutes de jeu. Madrid vient de découvrir qui était son adversaire.

Woh'sburg !


Avec deux buts d'avance, devant leur public, les Loups d'Hecking ont la confiance et dominent même dans le jeu. Draxler rayonne en métronome de la partie, avec l'aide d'un dispositif défensif madrilène qui ne pense pas à l'empêcher de prendre l'espace et le temps de la réflexion. Tout n'est pas parfait de sa part. Sa reprise sur le caviar aérien d'Henrique n'est pas cadrée. Sa frappe à la Robben (mais venant de la gauche) s'envole loin. Mais en face, la réussite n'est pas là. Benzema ne cadre même pas ses têtes à bout portant. Comme s'il en fallait encore un peu plus pour enfoncer le Real, le Français n'arrive décidément pas à se remettre de son choc avec Naldo en début de rencontre et doit sortir, blessé. De toute façon, les Madrilènes ne sont pas dans leur match. Du tout. Sur les centres, Ronaldo place des « air têtes » . Quand un coup franc plein axe est accordé, Gareth Bale gâche l'occasion offerte. Alors avec Benzema ou sans lui… À la mi-temps, il y a de toute manière 2-0, et pas de débat possible.

Par la suite, on en reste au même score, sans qu'il n'y ait la moindre contestation – du point de vue sportif – de la part du Real. Ronaldo cumule les mauvais choix quand Guilavogui s'amuse à administrer le milieu de terrain à sa guise. Les Madrilènes n'ont que des demi-occasions et de vagues coups de pied arrêtés. Leurs adversaires manquent, eux, des balles de 3-0 toutes faites, offertes avec amour. Quand Henrique renverse le jeu sur Schürrle, seul, l'international allemand trouve le moyen de ne pas cadrer. Enfin, Cristiano arrive à prendre la profondeur. Mais encore une fois, c'est « non » . Non, parce que Benaglio dévie. Ce soir, ce n'était pas pour CR7. Pas pour Madrid. Les individualités n'y changent rien, et le collectif est un naufrage. Wolfsburg s'impose donc sans sourciller et peut y croire. Plus que 90 minutes à tenir...

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Côme Tessier
  • Modifié

    Dans cet article

    Cantona que l'amour du jeu Niveau : CFA2
    Note : 1
    Casemiro, le fameux joueur-clé du classico qui ne sert à rien, le coup de génie tactique de Zidane, qui plombe le Real ce soir.

    Comme quoi, c’était peut-être samedi qu’il fallait perdre pour gagner ce soir.
    Note : 1
    Un grand bravo à ceux qui ici disaient que Wolfsburg avait toutes ses chances pour battre le Real parce que moi perso je vous prenez pour des fous.

    Et c'est pas fautes d'arguments. pour moi Wolfsburg avait tout de l'équipe qui allait se faire dessoser par le Real (mal classé en bulle, une des pires defenses de bulle, meilleur buteur a 10 buts).
    Toon Eastman Niveau : National
    Note : 1
    Le résultat ne m'étonne absolument pas. Le Real a une facheuse tendance à sous estimer les équipes allemandes. Dortmund 2x, Schalke à domicile et maintenant Wolfsburg. Ca me ferait bien plaisir de les voir dehors à ce stade. Un peu marre de voir cette équipe continuer à passer malgré un niveau de jeux franchement pas terrible
    Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
    Note : -1
    Le début de la fin de la baudruche Cristiano...
    Toon Eastman Niveau : National
    Note : 1
    Message posté par Le FC K
    Fallait suivre le Real tout au long de la saison. Perso j'ai pas souvenir d'un Real aussi mauvais depuis des années. Même celui qui prend 4-0 contre Alcorcon fait office de Barça de Pep à côté.

    Après oui c'est sur que Wolfsburg n'a rien d’impressionnant, mais c'était à prévoir dans la mesure où si le Vfl savait comment jouer le Real (comme ils l'ont fait ce soir), ils pouvaient poser de gros soucis aux blancos. Le seul doute qu'on pouvait avoir c'est le semblant de regain de forme qu'avait le Real depuis 2 semaines.


    Je rajouterais à ca que le Real est visiblement la seule des grosses équipes européennes qui n'a pas encore compris que les clubs allemands, peu importe que tu ai le potentiel pour leur en planter 10, va venir avec le couteau entre les dents et jouer la victoire. Ils avaient deja failli se faire éliminer a domicile par Schalke de la même façon alors qu'ils avaient gagné 2-0 la bas..

    Wolfsburg joue sont 1er quart de C1 face au Real alors qu'ils sont pas au point en championnat et qu'ils peuvent sauver leur saison ici... Je ne comprend même pas comment les madrilènes ont pu à ce point sous estimer les allemands
    Message posté par Muforever
    Un grand bravo à ceux qui ici disaient que Wolfsburg avait toutes ses chances pour battre le Real parce que moi perso je vous prenez pour des fous.

    Et c'est pas fautes d'arguments. pour moi Wolfsburg avait tout de l'équipe qui allait se faire dessoser par le Real (mal classé en bulle, une des pires defenses de bulle, meilleur buteur a 10 buts).


    Merci
    Note : 2
    Ils sont où les fans du Real qui se foutaient de la gueule de MU éliminé par Wolfsburg?
    Non mais tant que les fans du Real ne verront pas que Marcelo est une chèvre dégueulasse sans nom et que sa valeur marchande devrait être 8000 euros, on avancera pas!
    Django Renard Niveau : District
    Note : 3
    La simulation de Marcelo qui tombe tout seul comme un gland suffit a le traiter de catin à tout jamais ?
    ou alors ça marche pas parce qu'il ne joue pas au Barça ?
    Note : 3
    Énorme Marcelo qui donne un petit coup de pied + petit coup de tête puis s'effondre par terre en se tenant la tête !
    Note : 2
    Message posté par Django Renard
    La simulation de Marcelo qui tombe tout seul comme un gland suffit a le traiter de catin à tout jamais ?
    ou alors ça marche pas parce qu'il ne joue pas au Barça ?


    Non non, "catin" c'est réservé à Jordi Alba, Busquets et Suarez apparemment.
    Message posté par Le FC K
    Fallait suivre le Real tout au long de la saison. Perso j'ai pas souvenir d'un Real aussi mauvais depuis des années. Même celui qui prend 4-0 contre Alcorcon fait office de Barça de Pep à côté.

    Après oui c'est sur que Wolfsburg n'a rien d’impressionnant, mais c'était à prévoir dans la mesure où si le Vfl savait comment jouer le Real (comme ils l'ont fait ce soir), ils pouvaient poser de gros soucis aux blancos. Le seul doute qu'on pouvait avoir c'est le semblant de regain de forme qu'avait le Real depuis 2 semaines.


    Mais mec, pense au match contre la Roma si cette dernière a le réalisme de Wolfsburg?
    Ca donnerait quoi comme résultat?
    Zamorano Gastrique Niveau : District
    Note : 1
    Message posté par Django Renard
    La simulation de Marcelo qui tombe tout seul comme un gland suffit a le traiter de catin à tout jamais ?
    ou alors ça marche pas parce qu'il ne joue pas au Barça ?


    Clairement, Marcelo a vraiment été un gros bouffon sur cette simulation.

    Match dégueulasse du Real, ils ont clairement rien préparé pour ce match (mettre Danilo titulaire alors que leur joueur le plus dangereux joue à droite).

    Sergio Ramos a fait un seul bon (excellent) match, c'était l'aller contre la Roma. Cristiano Ronaldo a été dégueulasse (comme beaucoup de fois dans la saison).

    Il faudra mettre trois buts de plus que Wolfsburg, c'est possible mais si Benzema ne revient pas, ça va être dur.
    Scholes453 Niveau : CFA
    Note : 1
    Message posté par gonzolo
    Les culés, attendez quand même la fin du match retour pour trépigner...


    +1, quitte a se vanner entre " ennemis ", autant le faire quand la partie est finie, pas apres les seuls premiers 50%. J'me vois mal vanner un madrilene si l'atletico nous sort mercredi prochain tandis que le real gagne 4-0 le jour d'avant pour le match retour. J'me sentirais super con
    Le match retour pue la cl des annees 90's. Ca va etre trop bon
    Ronniesheva Niveau : CFA
    Note : 2
    Message posté par Django Renard
    La simulation de Marcelo qui tombe tout seul comme un gland suffit a le traiter de catin à tout jamais ?
    ou alors ça marche pas parce qu'il ne joue pas au Barça ?


    le jour où on pourra punir les simulations à posteriori par la vidéo et que cela engendrera des matchs de suspension, on aura fait un gros pas en avant.
    Ronniesheva Niveau : CFA
    Message posté par toof11
    Et un superbe pied de nez à ceux qui disaient que les quarts étaient joués d'avance.


    j'étais parmi ceux-là, je l'avoue... après, si real-barca-bayern-psg passe, on aurait quand même pas tort, même si y aura eu du suspense...
    nich nich nakhe Niveau : CFA2
    Note : 2
    et dire que le real devra encore se coltiner cette composition vu qu'ils n'ont pas le droit de recruter! que du bonheur!
    LTRcontrolclub Niveau : District
    Oscars 2017, nominés : LVG, Marcelo

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    434 76