1. //
  2. // Barrage aller
  3. // Copenhague/Lille (1-0)

Les Lillois trop longs à la détente

Ça devait être simple. Sauf qu'un match de Ligue des champions, qui plus est à l’extérieur, n’est jamais simple. Lille le sait désormais, puisqu’il vient d’être défait par une belle équipe de Copenhague (1-0). En ayant tout raté, même un péno.

Modififié
4 16
Copenhague - Lille : 1-0
Buts : Santin (38e) pour le FC Copenhague.

Ah, l’hymne de la Ligue des champions… Après quelques mois d’ennui, ça y est, c’est le retour des joutes européennes. Pour le coup, Lille doit négocier au mieux un déplacement à Copenhague, pour espérer ensuite jouer tranquille la qualification dans son Grand Stade, afin d’accéder à la phase de poules. Sur le papier, le LOSC est favori. Le but est simple : chercher le fameux but à l’extérieur, qui compte double. Payet aurait pu le faire. Sauf qu’en ratant son pénalty, le Lillois a réveillé les ardeurs danoises. Et précipité la chute de son équipe, à tous points de vue (1-0).

Un péno, puis le néant

Peu dire que le match démarre sur un bon rythme. En vrai, Lille veut directement aller le chercher, ce but à l’extérieur. Les latéraux nordistes, Béria surtout, se jettent à fond vers l’avant. Si c’est plaisant, gare à l’excès d’enthousiasme. Car les Danois, rapidement conscients de l’hyperactivité lilloise, profitent des espaces pour jouer le contre. Ce qui donne, sur ce début de match, des allers et retours d’un but à l’autre. Kalou vient buter sur le gardien à la suite d’un joli mouvement (5e), Christensen sollicite Landreau direct après (6e). En gros, c’est décousu. La patience d’un match à enjeu ? Tu parles, les deux équipes veulent marquer. Et c’est le LOSC qui va s’offrir une première balle en or. Kalou provoque dans la surface, son vis-à-vis est en retard sur son tacle, pénalty. Payet a l’occasion de donner l’avantage à son équipe et, surtout, de lui garantir la gestion du match par la suite. C’est con, l’ancien Stéphanois balance une pauvre frappe, arrêtée par Wiland (12e). Et Lille de regretter Eden Hazard, pour le coup. Et surtout, de prendre un grand coup sur la tête. Car, après avoir raté ce but tout fait, les Lillois vont perdre leur jus, leur jeu. Le reste de cette première période est un siège du camp français, avec des Danois qui tricotent sans se faire inquiéter. Justement ça qui craint. Le pressing des hommes de Rudi Garcia est tout mou. Ce qui permet à Jacobsen de filer tranquillement à droite, et de servir un César Santin libre de tout marquage au point de pénalty. Bim, 1-0 (38e). Et un deuxième coup sur la tête.

Réaction trop tardive

L’enjeu à la reprise, c’est évidemment de montrer autre chose. Mais au départ, les erreurs techniques lilloises se reproduisent. Par erreurs, on entend les placements hasardeux (Béria, sur la compo arrière droit, serait en fait un ailier offensif), une faible agressivité au pressing et les passes à deux balles. Tous les composants qui profitent à l’adversaire. Parce qu’on se régalerait presque à les voir jouer, ces Danois. La réaction d’orgueil des Dogues, il faut attendre l’heure de jeu pour l’entrevoir. Une première reprise de De Melo oblige Wiland à se coucher (58e), après quoi c’est une multitude de coups de pied arrêtés, parfois dangereux (Chedjou de la tête sur corner, 60e), souvent inoffensifs. Lille va mieux, du moins dans l’envie. Mais comme un match ne se joue pas sur une demi-heure, il est déjà trop tard. Alors voilà, le LOSC perd au Danemark son premier round. 1-0, ce n’est pas non plus la catastrophe, et les Lillois auront l’occasion de se refaire au match retour mardi prochain, dans leur Grand Stade. Ce qui inquiète en revanche, c’est la pauvreté de leur jeu, les erreurs grossières et la grande difficulté de se projeter vers l’avant. Et ce, sur plus de 60 minutes. Tout l’enjeu du match retour sera là : pour se qualifier, il faudra s’appliquer un minimum. C’est comme ça qu’on se retrouve en phase de poules de Ligue des champions. Les Danois, eux, connaissent bien la musique.

Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

et dire que certains parlaient de match cadeaux, de match tranquille pour le LOSC cet après midi... et dire que la direction lilloise voulait se taper copenhague...

bah voila, le journaliste de sofoot a fait son bon français de base, à savoir prendre de haut une équipe d'un championnat plus petit !!!

Moi qui croyait que le LOSC était l'équipe qui pratiquait le plus beau jeu de france...

y'a un match retour mais déjà on sent que ça va pas être simple pour les lillois
vinceletah Niveau : CFA
Ils sont dans la merde, faut les 20 millions de la ligue des champions pour payer les traites du stade..
La bonne grosse loose ... Il disait quoi déjà Mathieu Faure ?
Il faudra bien choisir son Caddie® au match retour et ne pas faire sa tête de gondole !
Note : 1
je veux et j'exige d'exquises excuses de la part des médias français qui ont envoyé Copenhague au bûcher avec même le match; soit disant la plus belle équipe de France contre une défense pataude...

"une belle équipe de Copenhague", dans le genre retournage de veste vous êtes pas mal SoFoot.

ps: kop danois vocalement très impressionnant
Bien déçu par le LOSC ce soir.
Payet a tout râté (et cette putain de nonchalance sur le pénalty...), De Melo a été égal a lui-même fantomatique (je ne l'ai jamais aimé), Kalou a bien débuté même s'il a tendance à trop vouloir en faire avant de disparaitre des radars. Seul Martin a essayé de jouer de l'avant mais il était un peu seul.
Au milieu Mavuba a eu du mal à colmater les brèches, causé par le mauvais repli défensif des attaquants et l'absence de Balmont lui aussi en dedans.

Derrière Rozenhal est catastrophique (comme d'hab). Lucas Digne confirme tout le bien que je pensais de lui depuis le dernier euro U19 avec les bleuets.

Quant à Copenhague c'est pas super solide, derrière ça me semble prenable avec un tant soi peu de bonne volonté mais ça joue rapidement vers l'avant et devant ça tricote pas mal (pas mal le costaricien Bolanos). Sur le but y'avait 4 joueurs dans la surface pour réceptionner le centre. Ça change de la L1 pour la défense lilloise...
Carrefour de l'Europe?

Ils ont prévu des feux rouges?
Pitoyable.

LOSC club de seconde zone serieux.

Vous allez encore faire honte a la France.

En meme temps sans Hazard Lille c quoi????

Pas mieux que Sochaux.
Aïe aïe aïe, le soi-disant deuxième meilleur club français derrière le PSG (au moins, l'un des tous meilleurs). Ca promet pour le classement UEFA..

Espérons qu'ils retrouvent rapidement leur football, perdu depuis le début des matchs officiels (les amicaux avaient montré de bels choses).
A tout Hazard, il manquait pas des joueurs côté lillois ?
belLEs*, les choses évidemment
Jacquoulecroquant Niveau : District
"C’est con, l’ancien Stéphanois balance une pauvre frappe, arrêtée par Wiland (12e). Et Lille de regretter Eden Hazard, pour le coup."
Ok Eden Hazard est le meilleur joueur que le LOSC est connu, mais de là à dire que Hazard manque parce qu'il aurait mis un péno.
On en fait trop avec le départ d'Hazard, Lille perdait des matchs même avec Eden (si si je vous jure!), donc il faut pas exagérer non plus. Pour voir si c'est un réel traumatisme il faut attendre quelques matchs et surtout ce sera dans le jeu que ça se sentira et non pas sur un péno qu'il aurait potentiellement mis!
En tout cas il faut que les Lillois se sortent les doigts car les 20 millions sont nécessaires. Certes pour le stade (comme dit vinceletah)mais aussi parce que le mercato n'est pas fini. Si on ne parle plus de Debuchy, je reste persuadé qu'il partira. Les comms dans la presse se sont apaisés, tant mieux le club n'a pas besoin de ça, mais si un mec comme La bûche l'ouvre dans la presse c'est qu'il est vraiment décidé à partir donc il faudra sûrement prévoir un remplaçant (ce que je pense s'active à faire le LOSC, je l'espère en tout cas).
Childebert1 Niveau : DHR
Le carrefour de l'Europa league ?
nikowenji Niveau : DHR
L'article hier prenait Copenhague de haut. De assez haut même. Bon, ben voilà...
*somagic* Niveau : CFA
Tactiquement, cette saison le LOSC a varié légèrement en enlevant un milieu def (Pedretti ou Gueye la saison dernière) pour un meneur de jeu (Martin). la saison dernière, en passant à ce shéma ils ont rarement eu un résultat positif (en Ligue des champions ou contre des plus "petites" equipes) et R. Garcia revenait à un plus classique 4-3-3 pour réequilibrer l'équipe.
Là j'avoue que je comprends pas ce faux 4-2-4 avec un balmont bridé dans ce shéma car il me semble meilleur dans un role de piston en 4-3-3 que ds un role de recupérateur pur où là avec Mavuba ils pechent ds l'impact "physique".
L'article d'hier prenait CPH de haut.
Les commentaires d'aujourd'hui prennent l'article d'hier de haut.

Il reste un match retour.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 16