1. //
  2. //
  3. // Gr. A
  4. // J1
  5. // Chili/Équateur (2-0)

Les leçons tactiques du Chili

Il fait froid chaque hiver à Santiago, mais cette année, les Chiliens espèrent se réchauffer avec l'explosivité d'Alexis, l'élasticité de Vidal, la magie de Valdivia, les kilomètres de Medel, mais aussi les idées de Sampaoli. Contre l'Équateur, l'Argentin a multiplié les changements de schéma au cours du match et ses hommes ont enchaîné les belles combinaisons, pour l'emporter finalement au bout d'un penalty farfelu et d'un contre. Alors, où en est la Roja ?

Modififié
48 3
L'Estadio Nacional de Chile vibre durant l'hymne national chilien, et tout Santiago sort de son quotidien hivernal. Les feux d'artifice font crier les enfants, l'intensité de l'hymne repris a cappella par près de 50 000 âmes plaît aux rêveurs, et même les plus difficiles à convaincre fondent devant le premier déboulé d'Alexis Sánchez. La Copa América est lancée depuis quelques secondes lorsque la vedette d'Arsenal se lance à toute allure vers les cages de Domínguez, avant de dévisser sa finition. En quelques touches de balle, le Chili est déjà flamboyant, rapide, impressionnant. Le Chili est Bielsa, Sampaoli, Pizarro, Mati Fernandez, même si aucun de ces hommes n'est sur le terrain. Et puis, en une seule touche de balle, le Chili est ramené à sa condition d'éternel déçu. Le pied droit d'Alexis part loin des cages de façon inexplicable, et le Chili redevient Pinilla. Avec une seule action, puis une deuxième avec cette tentative de lob manquée, Sánchez a offert un condensé de cette Roja qui sait jouer, mais ignore comment gagner : une équipe aussi magnifique qu'inefficace, ingénieuse, mais trop peu concrète. Près de 70% de possession de balle, pour 8 tirs.

Alexis Sánchez, génie et figure


Les murs de Santiago ne laissent rien au hasard, de la station Baquedano aux alentours du stade : la figure de ce Chili, en dépit de toute l'excentricité de Rey Arturo, c'est bien Alexis. Jeudi soir devant son public, l'attaquant dynamite a démontré que sa première saison anglaise n'a pu venir à bout de son enthousiasme. Avant-centre infatigable, mais esseulé en première période, puis attaquant gauche explosif en seconde, Alexis a tout donné et Santiago a tout reçu. Ses statistiques parlent d'elles-mêmes : 4 tirs tentés, 4 occasions créées, 6 dribbles réussis, 4 récupérations dans le camp adverse, 4 fautes provoquées, 4 fautes commises, 1 passe décisive. C'est le premier enseignement de ce match : le rendement du Chili dépendra de celui de son numéro 7. Et si Alexis a touché autant de ballons dans des positions intéressantes, cela confirme bien l'idée générale transmise par les hommes de Sampaoli : le Chili sait encore dominer et élaborer du jeu. Le problème se situe dans la surface adverse. Sánchez a touché 8 fois le ballon dans celle-ci, mais la moitié de ses tirs ont été contrés. Le Gunner n'a pas su trouver les espaces tout seul – parce qu'il refuse toujours de tirer du gauche, aussi – et le Chili s'est retrouvé sans position de tir. Et lorsque la Roja s'est décidée à centrer, Alexis était trop seul pour reprendre les ballons d'Isla. Alors, mieux vaut que la vitesse de Vargas ne soit pas loin des accélérations d'Alexis : des 7 dernières passes décisives de Sánchez, 5 ont été destinées au buteur de poche aux airs de Sonic.

Le dessin du Chili


Derrière Sánchez, les schémas de Sampaoli ont énormément varié. Peu après la crainte provoquée par une douleur musculaire de Vidal à l'échauffement, tout le pays a posé ses yeux sur la défense rouge pour tenter de percevoir ce qu'avait prévu son entraîneur argentin. Le papier dit Isla, Medel, Jara, Mena, Beausejour. Cinq joueurs au profil potentiellement défensif. Et même six avec le polyvalent Diaz. Et le terrain ? Comme toujours, ce dernier a eu plusieurs vérités de la première à la dernière minute. Alors qu'un 4-3-2-1 était annoncé, c'est bien un 3-4-2-1 qu'a mis en place Sampaoli. Une triplette Medel-Jara-Mena, deux latéraux, Isla et Beausejour, la paire de milieux Diaz-Aránguiz et enfin le trident Valdivia-Vidal-Alexis. Avec le temps, la première période laisse même deviner un 3-5-2, tant Valdivia participe au milieu et Vidal étire en attaque. Mais de temps en temps, la position en retrait de Beausejour et l'ambitieuse envie de déborder d'Isla font croire à une défense à quatre. Toujours est-il que l'essentiel est respecté : les centraux chiliens écartent au maximum autour de Jara, Isla et Beausejour montent loin devant pour placer leurs attaques, et Diaz et Valdivia descendent dès qu'il le faut pour jouer court quand l'Équateur presse. En première période, les Chiliens ont effectué 314 passes avec une fluidité qui aura parfois fait passer cette solide équipe de l'Équateur pour un simple 4-4-2 défensif. Mais ce schéma pourrait changer face à la triplette de défenseurs mexicains.

Vidal l'attaquant


3-5-2 ? Sans Vargas ni Pinilla ? Mais qui a pu jouer attaquant aux côtés de Sánchez durant les 45 premières minutes ? On le savait buteur, doué pour la profondeur et bon à la conservation du ballon dos au but : voilà Arturo Vidal en neuf et demi, ou plutôt en associé d'Alexis. Le temps d'une grosse demi-heure, le joueur de la Juve a effectivement pris le temps d'agresser la défense équatorienne par ses mouvements entre les lignes. Comme d'habitude, finalement, sauf que le numéro 8 n'avait même pas l'ordre de redescendre au milieu à la suite de ses pressings. Le spectacle nous a laissé voir un attaquant typiquement sud-américain, très pressant, bagarreur et habile dans le jeu à une touche de balle (cette talonnade pour Isla…). Mais il lui a manqué une occasion pour tirer. En seconde période, l'entrée de Vargas poussera Vidal à redescendre aux côtés d'Aránguiz dans un milieu à deux, et la magie du football le poussera à provoquer - et tirer - un penalty en tant que milieu de terrain. Ironique.

La magie Valdivia


Valdivia change de chaussure dès la première minute. Tic, tac, Valdivia joue à droite, Valdivia joue à gauche. Valdivia rate sa première transmission, fait désespérer les romantiques, puis se met à exiger le ballon tout le temps comme une machine. Quand Aránguiz récupère un ballon, Valdivia ne prend même pas le temps de lui demander pour le lui prendre. Puis Valdivia change de chaussures, encore. Et Valdivia dribble dans la surface. La sienne. Puis dans celle des adversaires la minute qui suit. Un show du Mago fait de 5 fautes gagnées (très souvent brillamment), 3 dribbles réussis et 3 occasions créées. Dans un rôle hybride qui l'aura vu évoluer en soutien de Sánchez, puis au milieu derrière le ballon, Valdivia a fait croire au miracle, a désespéré un peu les siens (14 mauvaises passes, forcément quand on prend des risques…) et a surtout causé des problèmes au 4-4-2 équatorien. Pour l'Équateur, le défi a longtemps été de réduire les mouvements chiliens à l'axe, avec un 4-4-2 intéressant où le positionnement de Montero aurait pu prendre à défaut les montées d'Isla. Mais le milieu jaune a vite été usé par les déplacements vénéneux de Valdivia. Si Mati Fernandez s'est montré plus concret à son entrée en jeu (trop, même, puisqu'il a été expulsé), les mouvements entre les lignes d'un numéro 10 capable de recevoir la balle entre de nombreux défenseurs pourraient être décisifs pour un Chili qui manque d'espaces devant.

Le schéma change, pas de style


Quand Vargas entre en attaque, trois changements s'opèrent d'un seul coup : Mena remplace Beausejour sur le côté gauche, Vidal redescend sur terre au milieu de terrain près d'Aránguiz, tandis que Diaz redescend pour occuper un rôle hybride situé entre le Mascherano du Barça et le Mascherano de l'Argentine. Un libéro moderne. En phase défensive, le Chili est toujours à 3 derrière. En phase offensive, Marcelo Diaz monte pour devenir une solution à la relance et le 3-5-2 devient 4-4-2. Devant, Sánchez et Vargas écartent au maximum, et Vidal, Valdivia puis Mati Fernandez foncent dans l'axe à la recherche de décalages. Le but de Vargas rappelle aux adversaires que s'il est possible de réduire le Chili à peu d'espaces en jouant bas, mieux vaut ne pas perdre le ballon trop proche de ses propres cages. Enfin, David Pizarro est entré à cinq minutes de la fin. Et le vétéran aux pieds exquis a offert un joli récital de toque. Loin, très loin, s'il était devant sa télé, Xavi a dû apprécier.

Par Markus Kaufmann, à l'Estadio Nacional de Chile, à Santiago À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce qui fait la force du jeu chilien fait aussi ses faiblesses.

Tout d'abord, il manque un tueur devant. Mais un tueur pourrait-il s'adapter aux exigences du jeu à la chilienne ? Pas si sûr ...

Le pressing incessant participe au manque de lucidité des attaquants une fois arrivé dans la zone de vérité. On peut faire le parallèle avec Cavani, presseur incessant, et manquant de lucidité devant le but, depuis son arrivée au PSG.

Enfin, le style de jeu construit à la chilienne exige d'une action menant à un but qu'elle soit parfaitement réalisée, dans le tempo, avec le soucis du beau geste. Cela se joue au millimètre, la phase de finale d'une action est donc la finalité d'une somme de passes et d'incertitudes qui en quelque sorte se cumulent et dont le dernier à toucher la balle porte la responsabilité. Une responsabilité que seul un tueur peut endosser ... Il y a une équation fort intéressante à résoudre pour les entraîneurs.
Quel régal cette équipe !
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
" Le Gunner n'a pas su trouver les espaces tout seul – parce qu'il refuse toujours de tirer du gauche, aussi –"

Bonne remarque.C'est rare dans le football moderne le fait que les joueurs de top niveau comme Alexis Sanchez soient réticents à faire usage de leur "second pied", j'en veux pour preuve les nombreux buts inscrits du droit par Messi,du gauche par Ronaldo,du droit par Griezmann,du gauche par Hazard etc...et plus généralement,s'en servent pour centrer,passer,remiser...

Je me demande si cela ne vient pas du fait que Wenger est réputé pour faire travailler ses joueurs exclusivement sur leurs points forts.Voyez par exemple comment Henry excellait dans sa "spéciale", ainsi que sur sa vitesse,son pied droit tout en ayant un pied gauche et un jeu de tête au mieux quelconque, au pire médiocre.Idem pour Robert Pires avec sa spéciale léger repiquage dans l'axe /tir petit filet opposé, Vieira et ses perforations,ses frappes intérieur à ras de terre aux 16,50 M à la réception des centres en retrait...

Tout ça pour dire que les joueurs sous les ordres de Wenger font souvent des tâches bien précises sans "dépassement de fonction", mais la font très bien.
jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2
Hier à 17:03 Kevin Kurányi prend sa retraite 20 Hier à 14:53 Shaqiri s'amuse à l'entraînement Hier à 14:32 Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 13 Hier à 11:54 Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 Hier à 11:32 Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:43 Quand Griezmann tremble devant Mbappé 33 Hier à 10:16 Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 Hier à 09:07 Superbe lob de Neymar 17 Hier à 08:40 Le raté d'Otamendi
jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 38 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 18 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 108 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 7 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25 dimanche 5 mars La chaude ambiance du PAOK 23 dimanche 5 mars Un entraîneur autrichien viré pour trafic de coke 6 dimanche 5 mars Dries Mertens, un buteur qui a du chien 7 dimanche 5 mars Modrić sort sous l'ovation du public d'Eibar 8 dimanche 5 mars Les Pays-Bas, c'est le Brésil ! 9 dimanche 5 mars Mathias Pogba marque au bout de 48 secondes dans le derby de Rotterdam 7 dimanche 5 mars Des supporters du Benfica lancent un siège sur un gardien 3 dimanche 5 mars Coman bientôt définitivement au Bayern 33 dimanche 5 mars Deux golazos en deux minutes à Cruz Azul 1 samedi 4 mars Bientôt la vidéo dans le football anglais ? 4 samedi 4 mars Les futures séances de tirs au but se joueront-elles au tie-break ? 14 samedi 4 mars Guardiola a Yuri Berchiche dans son viseur 19
48 3