En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 14 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 24e journée
  3. // AS Roma/Juventus (1-1)

Les leçons tactiques de Roma-Juventus

Il y a une dizaine d'années, la Serie A des « Sept Sœurs » était nourrie de duels prestigieux tous les week-ends. Mais cette saison, comme l'an passé, la fratrie de la chasse au Scudetto n'a que deux membres : la Juventus de Massimiliano Allegri et la Roma de Rudi Garcia. Loin d'être copines, les deux dames s'affrontaient lundi soir à l'Olimpico de Rome. Alors, que restent-ils des grands duels tactiques du football italien ?

Les uniformes sont classiques, l'atmosphère est traditionnelle. Les fumigènes ne sont pas filmés, mais imposent leurs restes aux télévisions. Lorsque le coup de sifflet lance les deux camps dans l'arène, il flotte un certain parfum de football italien des années 1990. Les bas blancs pour la Roma, les bas noirs pour la Juve : ce match sera une partie d'échecs déguisée, l'attaque romaine contre la défense turinoise. Les deux entraîneurs n'ont ni les mêmes motifs ni les mêmes moyens. Pour la Roma, « seul ce match compte désormais » , alors que la Juve espère seulement offrir aux Romains un printemps froid, à environ -9 degrés. Chaleur toujours, Daniele De Rossi tient à peine trente secondes avant d'aller salement découper la jambe droite de Vidal. Une minute plus tard, c'est Yanga-Mbiwa qui secoue chaleureusement Morata. Les présentations n'avaient pas besoin d'être faites, mais les Romains sont fidèles à leurs coutumes. Segmentons ce match en trois actes, comme si c'était une œuvre classique.

Acte I : L'intensité contre les actions


Le premier acte est une façon déguisée de l'auteur – cette « divinité mystérieuse » dont a parlé Rudi Garcia en conférence de presse – de présenter l'intrigue avec finesse, donner envie sans laisser deviner la suite. Ici, le cadre ne sera posé qu'au bout d'un quart d'heure de jeu. Lors de ces quinze premières minutes, le match propose un rythme dantesque, nourri à la fois par la faim de la Louve et par l'habituelle grinta turinoise en début de match (l'équipe Allegri est la team italienne à avoir marqué le plus de buts dans le premier quart d'heure cette année). Côté romain, le 4-3-3 de Garcia forme une sorte de cercle autour des respirations de Francesco Totti : les poumons et la prudence de Daniele De Rossi, toujours plus reculé, le travail de Keita et Pjanić, et les appels et la largeur de Gervinho et Ljajić. Côté turinois, en l'absence des individualités Pirlo et Pogba, Allegri fait le choix de la maîtrise collective du 3-5-2. Les premières minutes font plutôt penser au football anglais qu'au théâtre italien : de droite à gauche, entre deux défenses basses, tout est vertical et tout fait penser à un match de tennis joué au fond de court. Au milieu, Totti dessine les plus belles courbes du circuit, mais Pjanić se perd en transition. En face, la Juventus n'ose attaquer que sur les ailes, profitant de sa supériorité numérique pour lancer le train aux quatre wagons Cáceres-Lichstcheiner-Pereyra-Tévez sur le côté droit. Aucune des deux équipes ne se lâche complètement, et aucun camp n'est occupé. Peu de contrôles, peu de risques, pas d'occasions.

Acte II : L'impuissance, version romaine


À la 15e puis la 18e minute, Ljajić et Gervinho partent vigoureusement vers l'avant, de façon téméraire, et se font immédiatement arrêter par le verrou turinois. Très basse et sans avant-centre, la Roma pensait peut-être réussir à ouvrir la marque sur une percée individuelle. Peine perdue. Tant pis, se dit Garcia, qui remonte sa bande et annonce le plan B : la domination territoriale. C'est le début de l'acte II, qui occupera l'arène de la 15e minute jusqu'à l'heure de jeu, et le but de Tévez. Pour mettre en place ce plan B, la Roma fait appel à sa vieille plateforme à deux têtes : Totti (11 longs ballons) et De Rossi (15 !). Le ballon va d'une aile à l'autre, saute bien trop souvent l'étape Pjanić, et ne parvient jamais à déborder la défense turinoise. Garcia prend des risques en faisant jouer sa défense haut, et il a raison, mais le matériel n'est pas adapté pour déséquilibrer l'adversaire : avec Keita, De Rossi et Totti version meneur de jeu, non seulement la manœuvre est trop lourde et conservatrice, mais en plus Pjanić se noie dans une possession stérile. Par ailleurs, Gervinho et Ljajić se retrouvent esseulés, à tel point qu'ils se retrouvent souvent sur le même côté pour tenter de combiner… Sur les ailes, justement, Maicon manque, et ni Holebas ni Torosidis ne sont assez tranchants pour pallier le manque de verticalité du milieu romain. Pressée par la Juve, la Roma s'entête, tente quelques percées individuelles, mais ne s'offre même pas une seule situation dangereuse. À la fin de la première période, la capitale compte 65% de possession, mais un seul tir, non cadré. Et Nainggolan ne rentrera qu'à la 72e minute…

Acte II : La maîtrise, version turinoise


Allegri, de son côté, reste fidèle à ses besoins. Une défense à cinq (souvent quatre : Cáceres, Bonucci, Chiellini, Évra, très réservé offensivement lundi soir) très basse, un gros travail défensif de Marchisio, et des flèches verticales devant. Si la Juve fait habituellement confiance à Pirlo pour diriger sa manœuvre, en son absence, Allegri s'est fait un plaisir de proposer une équipe verticale au possible, défensivement très organisée et souvent dangereuse. L'intensité du pressing du quatuor Tévez-Morata-Vidal-Pereyra est telle que la Roma avance sans jamais gagner du terrain, et leur verticalité est une sorte d'avertissement permanent. Tout en restant très bien assise sur sa ligne de trois, la Juve fait courir la Roma sur tout le terrain. Mais ce n'est qu'un avertissement : la maîtrise ne se transformera jamais en domination. Les actions meurent très vite, la prise de risque est minimale, et le calcul défensif est permanent. Allegri n'a pas envie de dominer : Lichstcheiner, Vidal et Bonucci auront presque systématiquement cherché une solution risquée à la récupération, ayant à l'heure de jeu seulement 56%, 68% et 65% de passes réussies ! Pour respirer et ne pas trop reculer, le Toscan aura fait confiance à deux valeurs sûres. Tévez, d'une part : l'infatigable Argentin marque les pauses, redescend et comble le peu d'espaces gagnés par le milieu romain. Et son côté droit, d'autre part : au bout de 20 minutes, Lichstcheiner a touché 20 ballons, soit quatre fois plus qu'Évra. À l'heure de jeu, le score est toujours de zéro à zéro : en dehors de l'organisation défensive de la Juventus, il faut signaler la rigueur des défenses de chaque côté, qui ne commettent pas de faute idiote autour de leur surface. Seul Évra craque à la 41e minute, sans conséquence. Un duel intense, mais très - trop ? - sérieux.

Acte III : La Roma retrouve sa folie, la Juve perd sa maturité


Après une heure d'intensité divertissante, sur une transition hyper rapide, trop rapide pour l'arbitre, le monsieur fluo dégaine un deuxième carton jaune en direction de Torosidis (mérité ?) pour avoir déséquilibré la course de Vidal, qui semble tout de même pressé de s'écrouler. Sur le coup franc qui suit, Carlos Tévez est sans pitié, magnifique, à la Pirlo. S'il reste bien un fuoriclasse à la Serie A, c'est Carlitos, l'homme des grands matchs, en attendant l'Europe… Commence alors l'acte III, de loin le plus intéressant et dramatique. La Roma vivait, vit et vivra toujours au rythme des variations d'un rapport de force entre sa folie et la canalisation de cette démence citadine, incarnée par son entraîneur. C'était Capello, Spalletti et Ranieri. C'est aujourd'hui Garcia. Et un jour, ce sera probablement Stramaccioni. Lundi soir, les Giallorossi n'ont commencé à jouer librement qu'au moment où Garcia est parvenu à relâcher cette folie qu'il contenait symboliquement dans la possession de la paire Keita-De Rossi. À 10, alors que l'on s'attendait à voir une Roma tomber dans les plaintes arbitrales, Garcia sort le grand jeu, en trois temps. À la 62e, il regroupe ses hommes : sortie de Ljajić, entrée de Florenzi, qui joue de plus en plus souvent latéral. La Roma recule et fait le dos rond, perdant logiquement espoir, tandis que la Juve fanfaronne. À la 70e, l'Olimpico fronce les sourcils : sortie de Totti, pourtant si décisif sur coup de pied arrêté en fin de match, notamment à dix, et entrée d'Iturbe. Enfin, dernier coup du Français : à la 72e, entrée de Nainggolan pour De Rossi. Avec du sang neuf sur les ailes, et plus de place pour Pjanić, la Roma gagne du terrain contre toute attente. Face à une Juventus toujours plus frileuse et calculatrice, rappelant le Milan du duo Allegri-Muntari, la folie de la Roma obtient trop facilement des coups de pied arrêtés et égalise finalement sur un nouveau coup franc : Florenzi du pied, Keita de la tête, au-dessus de Cáceres. La Roma tente le tout pour le tout, à dix contre onze. Le don d'anticipation de Gigi Buffon sauvera les siens sur une bonne balle en profondeur romaine, et la supériorité numérique fera le reste.

Conclusion : un avertissement pour la Juventus ?


Trop attachée à sa circulation de balle et sans ressource offensive, la Roma n'aura réussi à déséquilibrer une Juve défensivement séduisante que grâce à la folie d'une fin de match improbable. Trop hargneuse et pas assez légère, la Roma a perdu l'insouciance qui faisait sa force l'an passé, et qui habite aujourd'hui son rival laziale. La Juve, elle, a eu ce qu'elle voulait. Mais ce dernier quart d'heure peureux pourrait, au choix, hanter son printemps ou lui servir de leçon dans sa conquête européenne. Quand Antonio Conte avait joué une partition similaire au Stadium face à Garcia, ses contres étaient allés chercher un 3-0 symphonique qui valait un Scudetto. Ces doutes présents – et gratuits, sans conséquence – peuvent-ils rendre la Juve plus forte dans les prochaines semaines ?


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 17:42 OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs !
Hier à 15:48 Mario Balotelli parodie Mario Kart 2 Hier à 11:27 Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 22 Hier à 10:06 Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 62
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 00:10 Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 36 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 20 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1