En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 13e journée
  3. // PSG/OM (2-0)

Les leçons tactiques de Paris-Marseille

Dans son Parc, le PSG n'a pas eu la possession (46%) et cela ne l'a pas empêché de déséquilibrer les marquages marseillais à deux reprises. Laurent Blanc et Marcelo Bielsa auront proposé un duel d'intensité où les temps forts auront appartenu au camp qui pressait le plus. Alors, qu'a fait le PSG pour minimiser l'impact de l'absence de Thiago Motta ? Bielsa a-t-il réussi à piéger la relance parisienne ? Qu'est-ce que l'OM aurait pu faire de plus ?

Modififié

Costard contre jogging


Côté Bielsa, le jogging et le 4-2-3-1 étaient prêts depuis quelques jours déjà : Fanni remplace Morel, Lemina protège Imbula à la place de Romao, et Alessandrini joue pour Ayew. Côté Blanc, le costard est bien plus habituel que le système mis en place : d'une part, l'entraîneur français ne lance pas Zlatan et préfère un trio aussi mobile que travailleur avec Lucas-Cavani-Lavezzi. D'autre part, Blanc choisit de ne pas remplacer Motta : alors qu'il aurait pu placer Pastore dans le trio offensif, pour piéger le marquage marseillais, et faire jouer Cabaye pour proposer deux pieds supplémentaires à la circulation parisienne, le coach fait confiance au seul Verratti devant la défense et abandonne ainsi l'idée d'un PSG dominateur du ballon. Après tout, comme l'a dit Thiago Silva en mai dernier, une bonne partie du jeu de possession parisien dépend du pied gauche de Motta. Et comme prévu, Marseille attaque le match le couteau entre les dents.

Marseille part à l'abordage


Contre n'importe quelle autre équipe de Ligue 1, un milieu Verratti-Pastore-Matuidi aurait suffi au PSG pour atteindre ses 63% de possession. Mais pas face à cet OM-là. Thauvin (à gauche) et Alessandrini (à droite) prennent en otage Aurier et Maxwell, Payet suit Verratti, alors qu'Imbula et Lemina se chargent de Pastore et Matuidi. Derrière, Dja Djédjé et Mendy tentent de limiter les sorties de balle sur Lavezzi et Lucas, et Gignac s'occupe de faire l'essuie-glace entre Thiago Silva et David Luiz. Bilan : une intensité énorme, beaucoup d'efforts et surtout des récupérations très hautes. Avec autant d'hommes dans le camp adverse, l'OM trouve facilement des solutions et le PSG semble surpris. C'est le moment de la tête de Gignac et du coup de patte d'Alessandrini. Sans Ibra, le jeu long n'est pas une solution. Et sans Motta, la relance est moins fluide et le PSG est mis en difficulté à l'entrée de sa surface : Dja Djédjé, Payet, Alessandrini et même Thauvin auront trouvé l'espace pour armer leurs frappes.

L'absence de Thiago Motta et l'omniprésence de Marco Veratti


Pas de Motta, pas de jeu à la Barça. Et donc pas de Cabaye ni de Chantôme. En mettant la maîtrise du PSG dans les pieds de Verratti, et espérant compter sur le soutien de T. Silva et D. Luiz, Blanc prend-il un grand risque ? Oui, mais il faut souligner que l'OM a tendance à délaisser l'axe depuis le début de la saison : si l'ingénieur italo-brésilien avait été disponible, pas sûr qu'on aurait vu un milieu Motta-Verratti-Matuidi. Après la 13e minute et son numéro de torero, Verratti se permet d'annoncer comme un grand l'acte II du match : l'Italien fatigue le pressing de Payet et Gignac, travaille pour trois et montre à lui tout seul plus d'habileté à la relance que de nombreuses équipes européennes. Pourvu qu'un grand club ait l'idée de le faire jouer avec Busquets dans les dix prochaines années, pour voir deux joueurs résister à des équipes entières. Une fois le pressing marseillais absorbé, Paris se montre dangereux sur des remontées rapides, que ce soit sur une enjambée de Lucas, une verticalisation de Pastore ou un long ballon de ses centraux brésiliens. Comme si les conservations de balle de Verratti avaient donné confiance à ses partenaires, c'est au tour des Parisiens d'aller presser à sept dans le camp marseillais (tout le monde, sauf les trois défenseurs brésiliens). Cependant, Cavani est trop hésitant pour produire autre chose qu'une frappe contrée ou un crochet mal senti.

Mais quelle « monopolisation du ballon » ?


Alors que Bielsa avait souligné l'importance de « la monopolisation du ballon » , la mélodie du match aura plutôt été rythmée par la hauteur à laquelle a évolué chaque équipe. Plus une formation joue haut, plus elle se crée des situations intéressantes. Dans cette perspective, Aurier aura été précieux. Alors que le Parc attendait de voir les bondissements des latéraux marseillais, l'Ivoirien aura souvent été l'élément déclencheur du mouvement parisien sur phase arrêtée. Des appels parfois forcés, mais toujours utiles : le joueur de 1992 aura été le Parisien à toucher le plus de ballons (61) et à gagner le plus de duels. Alors, le pressing parisien ne fait que souligner les limites de l'OM : alors qu'Imbula trouve des solutions, Lemina semble sur le point d'être séquestré par Lavezzi et Matuidi quand il porte le ballon. L'OM s'attarde donc peu dans l'axe, et c'est ainsi que D. Luiz et T. Silva parviennent à sauter les lignes de pressing et à lancer des offensives par leur jeu long (4/4 pour le premier, 7/12 pour le second). À la 37e, le but de Lucas vient de l'une de ces sorties du capitaine brésilien. La deuxième mi-temps aura permis d'apprécier les qualités individuelles mises en jeu : le pressing de l'OM perd en intensité et les duels deviennent de plus en plus décisifs.

Pastore dense, Lucas explosif, Matuidi timide


Dense, avec un « e » , oui. Une révolution : l'Argentin est devenu aussi utile pour ses replis que pour sa vision du jeu, tout en continuant à se créer des occasions. Et Lucas ? À défaut de faire les bons choix dans le dernier quart de terrain, le Brésilien a décidé de faire des trois autres sa cour de récréation. Lorsque la baisse physique de l'OM s'est fait sentir sur la coordination défensive générale, le 7 s'est mis à briser les lignes. Un rôle qu'affectionne Blaise Matuidi, mais que le Français n'a pas réussi à mettre en valeur dimanche soir, comme si Monsieur Intensité avait perdu de sa superbe du fait de l'intensité générale des deux groupes. Avec un Maxwell aussi défensif, on aurait pu s'attendre à voir Matuidi proposer plus d'appels côté gauche (zéro centre), mais l'activité d'Alessandrini et l'absence de Motta ont dû le retenir. Dommage, il peut devenir une plaque tournante de ce PSG plus vertical que l'an passé. Quant à Ibra, au-delà de choix désastreux autour de la surface, le Suédois aura montré son importance dans la domination du ballon près des cages adverses, notamment sur de jolies séquences avec Pastore. Sans lui, comme à Stamford Bridge, le PSG a peiné à maintenir une position haute sur le terrain. De son côté, Cabaye n'aura finalement pas occupé le poste de relanceur de Verratti, mais aura réussi à peser sur la surface adverse : une lourde frappe, et une présence au premier poteau sur l'action de la tête de Cavani. Doit-il jouer plus haut ?

Qu'est-ce que l'OM aurait pu faire de plus ?


Évidemment, le premier réflexe est de penser au réalisme et ce ratio catastrophique de 17 tirs pour 2 cadrés. Mais s'il est indéniable que Marseille s'est créé des positions de tirs intéressantes, aucune n'est au niveau des deux buts parisiens. Paris aura reculé face à l'intensité du pressing marseillais, mais l'OM n'aura jamais trouvé la faille ou l'ultime décalage dans cette configuration. La performance de Payet peut être une explication, comme le mauvais soir de Thauvin (41 ballons pour seulement 19 passes, et un seul centre réussi sur cinq) et la discipline de Maxwell. Mais alors, qu'auraient pu faire les Blancs pour déséquilibrer la défense brésilienne du PSG ? Alors que l'axe parisien a vite montré sa vulnérabilité en l'absence de Motta, Bielsa aurait pu tenter un repositionnement pour en profiter, en replaçant Thauvin dans l'axe par exemple. Une présence qui aurait donné une solution à plusieurs problèmes.

D'une, l'OM a parfois insisté sur les longs ballons – à raison, les duels aériens n'étant pas le point fort des Parisiens –, mais il aura manqué d'hommes à la conquête des seconds ballons. De deux, axe toujours, l'OM a dû avoir trop souvent recours aux pieds lointains de Nkoulou à la relance (84 ballons touchés, contre 55 pour Thiago Silva) : avec un soutien plus technique autour d'Imbula, la circulation de balle aurait pu avancer plus rapidement. De trois, Payet aurait apprécié de l'aide au marquage de Verratti. Et de toute façon, ce Thauvin n'allait pas gagner un duel contre Aurier dimanche soir... À la suite d'une expulsion digne d'un monde à l'envers – la nature de la faute, le tacle de Pastore et Cabaye qui devient la victime d'une faute bête – le match sera devenu une succession de contres plus ou moins mal gérés, rappelant surtout la complexité de la relation Zlatan-Cavani. Des enseignements tactiques, mais aucune réponse à la question de la soirée : dans ce spectacle d'authenticité, qu'est venu faire ce « fumigène officiel » lors de la célébration du but de Lucas ?

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7 Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 30 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 100
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ?