En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 26 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/2 finales aller
  3. // Juventus/Real Madrid (2-1)

Les leçons tactiques de Juventus-Real Madrid

À la suite de cette bataille tactique italienne entre Allegri et Ancelotti, c'est le moins expérimenté des deux qui se retrouve en position favorable avant le match retour. Si le score n'est que de 2-1 et si le Real Madrid a marqué un but précieux à l'extérieur, la partie d'échecs a été largement remportée par la Juventus. La mauvaise lecture du match d'Ancelotti pourrait coûter cher au Real, alors qu'Allegri a confirmé les facteurs-clés de ses succès jusque-là : des changements d'attitudes tactiques en cours de match et la maîtrise de deux schémas différents aux objectifs opposés.

Modififié
On joue les premières secondes de jeu, et la Juventus montre d'entrée que ces grands rendez-vous lui manquaient comme jamais auparavant. Première action dans la forteresse du Stadium : le pressing lancé par un Vidal conquérant pousse le ballon madrilène dans les pieds fébriles de Casillas, qui dégagent maladroitement. Marchisio récupère et sert le Chilien en position de tir. Première occasion. Une minute et trente secondes de calme plus tard, le marquage de Bale est trop large sur Pirlo, qui trouve très facilement un Tévez qui se démarque une première fois entre les lignes rigides du 4-4-2 d'Ancelotti. Deuxième occasion : l'action se termine sur la première frappe du match, par Sturaro. À chaque relance, Buffon surprend l'organisation madrilène en contre-attaquant très rapidement à la main, et le Real se fait déséquilibrer par les remontées de Tévez.

Puis viennent les premières erreurs du match : une mauvaise passe de Pirlo force Bonucci à prendre un jaune pour arrêter une percée de Bale, mais le coup franc de Cristiano est repoussé. Côté madrilène, ces erreurs se multiplient : Bale et Marcelo manquent grossièrement leurs centres et Ramos rate une transmission facile. À la suite de ces erreurs, c'est la Juve qui réagit le plus vite. En partant d'une possession lancée par Lichtsteiner, un nouvel appel profond de Tévez surprend les Madrilènes. Casillas ne peut capter sa frappe croisée et Morata ouvre le score. Isco et Kroos répondront par des frappes lointaines, mais c'est trop tard : Ancelotti s'est laissé surprendre par l'entame de match courageuse d'Allegri.

Une Juve ambitieuse puis prudente, mais toujours compacte


Au Stade Louis-II, la Juventus avait étonné et inquiété par le manque de sérénité de sa protection défensive. Si le bon travail de ses trois excellents centraux avait suffi pour écarter la menace monégasque, la formation turinoise ne s'était pas montrée à la hauteur du rendez-vous sur de nombreux secteurs : devant la défense, où Pirlo ne suffisait pas face à Kondogbia, mais surtout dans la conservation, où la distance séparant le duo Tévez-Morata du reste de l'équipe avait abouti sur des pertes de balle à répétition et 60% de possession pour les hommes de Jardim. Mardi soir, la Juventus a lancé son match de manière bien plus ambitieuse que lors de ses derniers rendez-vous, prenant à la gorge la relance madrilène. Mais après avoir débloqué le score, il a surtout été intéressant d'observer les habiles transitions de jeu d'Allegri, entre un pressing ambitieux et un repli défensif complet très prudent. À la perte du ballon, la Juventus recule rapidement pour reproduire le schéma de l'Atlético – « notre objectif » d'après Pirlo – et ne laisser aucun espace à la vitesse madrilène, comme contre Monaco. Si Lichtsteiner, toujours limite dans une défense à quatre, prend plus de temps que les autres et laisse souvent Marcelo ouvrir les brèches, le reste de la formation est appliqué, à commencer par les soldats du milieu : Marchisio, Sturaro et Vidal. Compact et mobile, le bloc turinois ne peut que se laisser déborder par des changements de côté.



Alors que la Juve mène et continue à agresser la relance blanche, la 24e minute est un tournant : à la suite d'une passe somptueuse d'Isco et d'un appel réussi de Cristiano dans le dos des Turinois, Allegri abandonne l'idée d'une position haute de sa défense, et limite l'ambition à un but d'avance. La Juventus recule définitivement, quitte à subir la largeur des offensives madrilènes, ses centres et sa présence dans la surface. Deux minutes plus tard, Ancelotti rappelle à ses compatriotes que Cristiano et James Rodríguez sont autre chose que la paire Martial-Bernardo Silva. Un partout. Mais la leçon tactique est ailleurs : Allegri a construit une formation docile et réactive, des cinq premières minutes de pressing intense au recul qui suit le premier appel de CR7, en passant par les cinq minutes de fautes à répétition au retour des vestiaires et au changement de schéma tactique immédiatement après l'entrée en jeu de Chicharito.

Le 4-4-2 d'Ancelotti, de la souplesse à la rigidité


La deuxième partie de la première période est le moment fort du match du Real Madrid, le seul lors duquel on aurait pu croire à un grand match des hommes d'Ancelotti. Par peur de la vitesse de Cristiano et Bale, par réflexe après l'ouverture du score ou par respect des consignes d'alternance d'Allegri, la Juve recule et oublie de contraindre l'élaboration madrilène. Lorsque le Real se place dans les trente derniers mètres, tout semble plus facile. Les présences de James, Isco, Marcelo et Kroos – quatre meneurs de jeu, grosso modo – forcent les situations dangereuses et le numéro 10 colombien est tout proche de mettre le tenant du titre en position très favorable sur sa tête qui heurte la transversale. Mais alors que le Real Madrid n'a pas à se forcer pour atteindre la surface adverse, les hommes d'Ancelotti ont déjà des difficultés à gérer la phase défensive, d'où une domination ralentie.

La saison dernière, à ce stade de la compétition, c'est bien la souplesse du 4-4-2 d'Ancelotti qui avait étonné le monde entier face au Bayern. Un schéma en trois lignes, simpliste, qui semblait pourtant lier les joueurs par des élastiques. Souple et dense, solide pour subir et rapide pour réagir, le Real était difficile à interpréter. Mardi soir, ce 4-4-2 est tombé dans ses travers. Que ce soit Tévez, Vidal ou même Morata, les armes offensives turinoises n'ont eu aucun mal à se situer entre la paire Kroos-Ramos et la défense centrale madrilène. En première période, Ramos a d'ailleurs semblé perdu à de nombreuses reprises, pris au dépourvu par les déplacements de Tévez. À gauche, Isco a paru esseulé face à Lichtsteiner et Marchisio, tandis que Cristiano trottinait. Et l'autre trou du schéma, dans l'axe devant Kroos et Ramos, a permis à Pirlo d'avoir quelques instants supplémentaires pour aider la relance des siens, à défaut de la diriger. Bien trop rigide, ce 4-4-2 n'a jamais montré les solutions nécessaires pour limiter l'impact de Tévez et Pirlo, les deux éléments les plus importants des manœuvres offensives italiennes. Comme si Ancelotti s'était trompé d'équation, chose rarissime.

Les limites de l'élaboration madrilène


Mais la cause de cette raideur n'est pas à chercher dans le schéma à proprement parler. C'est son interprétation qui a été erronée : les mouvements de Gareth Bale et de Sergio Ramos ne sont jamais parvenus à atteindre la compréhension du jeu de ceux de Karim Benzema et Luka Modrić l'an passé, tous deux absents mardi soir. Deux instruments jouent faux, et le concert est à jeter. D'une part, Bale a été - une nouvelle fois - un handicap pour la manœuvre madrilène. Trop lourd pour presser la zone de confort de Pirlo, trop lourd pour jouer vite et sans espace pour accélérer, Bale a dû se demander où se placer durant toute la seconde période. Rien à voir avec un Benzema à l'aise dans l'axe, qui aurait pu mettre Pirlo en difficulté et libérer Cristiano du marquage de Bonucci. Aurait-il fallu placer James dans l'axe ? D'autre part, le choix de Sergio Ramos au milieu a vite sonné faux, tant l'Andalou n'a pas réussi à prendre ses marques devant la défense, se plaçant systématiquement sur le côté d'un Kroos qui, peut-être, ne voulait pas le laisser seul. Pourtant, le 4-3-1-2 italien était destiné à souffrir des renversements de jeu espagnols. Et ces derniers auraient pu être décisifs, mais l'Andalou était dans un mauvais jour, sans raison apparente pourtant (pas de pressing en deuxième période). Avant le match, Juanma Lillo avait justifié ce choix dans El Confidencial, affirmant qu' « il faut se souvenir que le Real Madrid est l'un des grands d'Europe qui utilisent le moins le milieu de terrain pour créer des occasions » . Ramos au milieu devait permettre à Kroos, Isco et James d'offrir leurs pieds à l'élaboration du jeu sans la compromettre.


Pertinent : Lillo avait aussi raison lorsqu'il affirmait à propos de Ramos que « même si c'est un footballeur qui est plus formé pour annuler les actions que pour les provoquer, Ramos est habitué à jouer derrière le ballon et il a un certain critère dans ses décisions. Sergio devant la défense n'est pas un poulpe dans un garage » . Seulement, Allegri a fait en sorte de plonger le garage dans le noir. Face à l'Atlético en finale de Ligue des champions, Carletto s'était retrouvé face à une équation similaire : devoir créer beaucoup dans un espace très réduit. À la 59e, Ancelotti avait remplacé Coentrão par Marcelo, et Khedira par Isco. De la verticalité remplacée par du jeu, des passes horizontales, du contrôle. Mardi soir, le Mister a préféré lancer Hernandez et Jesé, deux exécuteurs d'actions, à la place d'intensifier l'élaboration. Si Illarramendi n'était pas la solution adéquate, il ne la sera jamais. Mais Isco aurait été utile face à ce bloc reculé. Comme toujours dans ces situations d'élaboration sans invention, il en a fallu peu pour que l'adversaire joue avec les idées claires : à chaque ballon récupéré, la Juventus a trouvé des solutions. Et elle peut remercier la conservation de balle légendaire de Tévez.

Balle au centre, mais au Bernabéu


Finalement, le Real Madrid a généré trois occasions : celle du but, la transversale de James et la talonnade de Chicharito pour Cristiano dans la surface. Trois situations qui sont toutes nées de l'association contextuelle entre des centres et de la présence dans la surface. À Turin, Ancelotti a donc échoué à mettre son Real Madrid dans les conditions de faire briller ses propres qualités. Pour résoudre l'équation d'Allegri au Bernabéu, il faudra non seulement profiter de ces actions de circonstances, mais aussi forcer une dynamique qui favoriserait le jeu madrilène, les espaces et sa vitesse. De son côté, Allegri devra empêcher cette possibilité sans laisser ses centraux à la merci d'une répétition de centres dangereux. Sa Juve n'a cessé de s'adapter et de défendre intelligemment, mais elle n'a pas créé plus de danger que son adversaire, ce qui pourrait la condamner au Bernabéu. À Madrid, Allegri devra donc montrer un profil plus ambitieux que prudent s'il veut se qualifier et surtout passer un cap.


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:22 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence
Hier à 15:52 Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 48 Hier à 15:49 Le classement FIFA réformé après le mondial 35 Hier à 11:56 Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 7 Hier à 11:43 Chapecoense assure son maintien 2 Hier à 10:28 Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 119
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 08:40 L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 40 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 13 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 44 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 188 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77 mardi 24 octobre Rafik Kamergi en casquette sur l'animation d'avant-match 3 mardi 24 octobre Un joueur de Premier League soupçonné de tentative de viol 41 mardi 24 octobre Elle reprend les chansons des fans de San Lorenzo (via Brut Sport) mardi 24 octobre Le vrai meilleur buteur de l'Histoire (via Brut Sport) mardi 24 octobre Pourtant repêchée, l'Égypte se retire du CHAN 2018 9 mardi 24 octobre Les joueurs des championnats uruguayens en grève 7 mardi 24 octobre Le premier club de foot de l'histoire fête ses 160 ans 25 mardi 24 octobre Philadelphie recrute un tatoueur 7 mardi 24 octobre La voiture de Jefferson braquée 18 mardi 24 octobre Un joueur de Preston obligé de revenir sur la pelouse pour se prendre son rouge 6 lundi 23 octobre Giroud remporte le prix Puskás 56 lundi 23 octobre Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 6 lundi 23 octobre 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta 1 lundi 23 octobre Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 11 lundi 23 octobre L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 8 lundi 23 octobre Record de points pour le Toronto FC en MLS 13 lundi 23 octobre Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 lundi 23 octobre Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2