1. //
  2. // Finale
  3. // Juventus/Lazio (2-1 ap)

Les leçons tactiques de Juventus-Lazio

Toujours plus solide, la Juventus d'Allegri a franchi une nouvelle étape en venant à bout d'une Lazio qui représente pourtant ce qui se fait de mieux en Serie A cette saison. Peu créative et dynamique, mais encore plus ordonnée et patiente, la Vieille Dame semble s'éloigner toujours plus des idées d'Antonio Conte. Pour son bien, disent les résultats.

Modififié
Alors que le retour à la ligne de quatre défenseurs aura longtemps représenté l'impact d'Allegri cette année à la Juve, c'est finalement avec le 3-5-2 que le Toscan semble avoir décidé de jouer ses finales. Maîtrise territoriale, protection de Pirlo, et enfin présence de Barzagli. En face, Pioli abandonne son 4-3-3 et lâche un 3-4-3 aux airs de 5-2-3. Un schéma plutôt exigeant pour ses deux milieux Parolo-Cataldi, orphelins du volume de jeu de Biglia, et dont les traits dépendent finalement seulement du placement de Lulić : en milieu intérieur gauche pour le 4-3-3, en latéral gauche pour le 3-4-3. Après trois minutes, un Stefano Pioli qui dit « jouer le match le plus important de sa carrière » appelle une combinaison particulière sur coup de pied arrêté. Candreva courbe le ballon, Radu le reprend. 1-0. En demi-finale, déjà, la Lazio avait marqué à la suite de l'entrée en jeu inspirée de Lulić et du changement de côté d'Anderson, demandé précisément par Pioli. Alors, après quatre minutes, on se demande si l'homme aux dix bancs de touche est vraiment en train de réaliser un chef-d'œuvre. La réponse est oui. Mais Allegri aussi avait quelques idées.

L'équilibre italien, encore et toujours


Sous Conte, la Juventus aurait certainement eu à choisir entre deux options de 3-5-2. Le schéma dominant où Pirlo venait se placer en quarterback dans le camp adverse et où les appels de Vidal se mélangeaient avec ceux de Vučinić et Matri. Et le système plus « patient » , où la Juve se repliait dans son camp et attaquait en contre. Celui-là était rarissime, mais avait permis entre autres de faire chuter la Roma de Rudi Garcia de manière spectaculaire au Stadium (3-0). Cette saison, lors des rendez-vous importants, il semble que la deuxième option soit devenue la norme. La Juve, en enchaînant les matchs importants, a fini par trouver son assise. Et mercredi soir, celle-ci répondait parfaitement aux caractéristiques du duel qui l'opposait à la Lazio, et qui imposait de résoudre l'équation suivante : ne pas donner d'espaces à la vitesse des attaques de Candreva et Felipe Anderson. Une équation qui rappelle le Monaco de Jardim et le Real Madrid d'Ancelotti, forcément. Alors, la Juve a reculé, souvent, mercredi soir. Dès qu'elle a perdu la balle, en fait. Et même quand elle la récupérait, elle ne remontait pas son bloc pour autant. Parce que le mouvement collectif n'est plus une priorité à ce niveau de la saison où seul le résultat compte.

Le choix du 3-5-2 était motivé non pas par la largeur qu'offre le positionnement de ses latéraux, mais bien par le nombre de centraux à disposition. Alors qu'un Lichtsteiner arrière droit aurait certainement perdu une partie de sa dignité face aux accélérations de Candreva et Felipe Anderson, la roche Barzagli a géré la situation avec sa force tranquille habituelle. Quel défenseur ! Trois centraux contre trois attaquants, donc. Du côté de Pioli, l'équation était d'attaquer vite sans céder à la tentation de reculer. Parce que les rares insertions de Pogba ont fait mal à la surface romaine. Parce que Pirlo a fait souffrir dès qu'il s'est rapproché du camp adverse. Ainsi, les Romains ont décidé de jouer avec le ballon le plus possible, tout en attaquant rapidement dès que c'était possible. Un mélange qui aura offert des manœuvres parfois précipitées, mais un match attrayant. L'absence de Biglia a pesé au milieu, forçant Parolo et Cataldi à protéger et construire à la fois – d'où un manque de lucidité dans l'avant-dernier geste – et si la Lazio a toujours insisté pour relancer au sol dans son camp, elle a aussi cédé àde nombreux longs ballons lorsqu'elle n'avançait plus dans l'axe. Résultat : peu d'erreurs cruciales, de la discipline, des zones toujours couvertes, deux formations compactes qui jouent leur jeu, sûres de leurs idées, bien placées et menées par des défenseurs en grande forme, de Barzagli à De Vrij. Llorente et Klose auront perdu la grande majorité de leurs duels, et les duos Tévez-Vidal et Candreva-Anderson se seront battus entre les lignes pour compenser.

Le rôle en retrait de Pirlo


Et ce n'est plus une façon de parler. Cette saison, l'influence de Pirlo sur le jeu de la Juve n'a rien à voir avec le chef-d'œuvre de la première saison de Conte. À l'époque, l'architecte avait réalisé 86 passes par match en Serie A, pour un total ahurissant - pour son poste - de 13 passes décisives. Cette saison, les chiffres sont tombés à 73 et 5. Mais c'est surtout par rapport aux autres Juventini que l'impact est moindre. Mercredi soir, un Pirlo discret a touché 10 ballons de moins qu'un Pogba timide en première période (30 contre 40). Alors, la Juve compense : la mobilité de Marchisio, la vision de Bonucci. Marchisio, en comparaison, est passé d'une moyenne de 52 à 62 passes par match. Et mercredi soir, la circulation de balle a bien souvent été orchestrée par Tévez, forcé de reculer très loin pour aérer le jeu turinois. Est-ce inquiétant ? Oui, dans le sens où le cercle est vicieux : plus la Juve recule, plus Pirlo s'éloigne du jeu. Et plus Pirlo s'éloigne, plus la Juve perd en surprise et créativité.

Dans une disposition où le barycentre de l'équipe est aussi bas, le meneur participe encore à la relance et à la distribution, mais il manœuvre bien moins dans le camp adverse. Si ça ne l'a pas empêché de servir Morata de très loin contre Monaco, ou de tirer des coups de pied arrêtés toujours aussi décisifs (encore hier), ça l'empêche à coup sûr de rester la menace constante qu'il était dans le jeu. Une menace que l'on a revue aux rares moments où la Juve a pu dominer le ballon dans le camp laziale (fin de première période et début de la prolongation) : Pirlo dirige, les latéraux volent et les milieux créent. Surtout, dans la configuration « assise » d'Allegri, alors que la Juve contrôle moins le ballon, l'exposition de Pirlo grandit. Et c'est ici que la cité turinoise est la plus inquiète. Alors que Pirlo n'a jamais été réputé pour son flair en défense, le milieu a souffert face aux mouvements de Kondogbia ou Felipe Anderson.

Moins de création, plus de contrôle


Depuis la saison 2011-12, la Juventus n'a cessé de perdre en contrôle du ballon et de marquer plus de buts. 61% de possession pour la première saison de Pirlo, et 68 buts. 55% pour la dernière de Conte, et 80 buts en Serie A. Alors que la première saison d'Allegri se termine, le bilan semble être le suivant : la possession n'est pas redevenue une priorité, et le nombre de buts marqués non plus. Seule la victoire compte, pour le bonheur de ses tifosi. Alors que le meilleur buteur de la première version de la Juve de Conte était Matri avec seulement 10 buts, Allegri se dirige vers des statistiques similaires malgré les 20 pions de Tévez. Si la Juve marque moins, il faut aussi dire qu'elle crée moins. Et ce n'est pas seulement dû à une volonté tactique.

Cette année, Allegri a dû faire avec la forme décadente de Pirlo, le retour de blessure de Vidal en hiver, puis celui de Pogba au printemps. La meilleure version de la Vieille Dame de Conte se reposait justement sur l'inspiration du premier et les mouvements du deuxième. Allegri a dépassé cette dépendance en privilégiant le contrôle. Les variations offensives de la Juve sont moindres, les insertions des milieux sont moins fréquentes, Pirlo et les latéraux jouent plus loin de la surface adverse, et finalement Tévez est devenu meilleur buteur et meilleur passeur. Mais face au Barça, le contrôle ne suffira pas : la Juve aura besoin de sa solidité, mais il faudra aussi qu'elle retrouve la virtuosité de ses mouvements. Une virtuosité qui dépend grandement de la forme de ses hommes-clés.


Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Magnifique photo, digne d'un Street Fighter II turbo.
roberto-larcos Niveau : Ligue 2
La qualité defensive de cette Juve lui permet de tout envisager. Moins de contrôles et de tentatives certes mais vu la forme ( relativement) faiblarde de certains éléments y a pas de quoi rougir.

Allegri va se creuser la tête d ici au 6 Juin mais pas sur qu'Enrique soit si serein que ça...

Comme souligne par Markus le 352, si il est choisi par Allegri, sera peut être le seul moyen de desosser l'attaque du Barca pendant la finale et attendre/esperer un eclair en attaque.

Ça va être la guerre des etoiles entre la meilleure attaque et la meilleure defense d Europe.
On a besoin de tout le monde au top physiquement, de retrouver un Pogba aux standards de l'année dernière qui serait précieux pour conserver le ballon et dans l'impact et que Pirlo se repose jusqu'au 6.

Mais le truc le plus important c'est que la Juventus a gagné hier après 3 finales de Coppa perdues.
Our la Juventus compte déjà 3 finales de LDC perdues d'affilées...

Ma numérologie à moi dit que tous les espoirs sont permis.
Message posté par HALAMADRID93
En tout cas, il avait raison, Curtis!
De Vrij, c'est le meilleur défenseur mondial dans max 2 ans.


Il est chiant Curtis. Comme son pote Ruud.
Bisous.
PirloVerratti Niveau : DHR
Pas sûr que la Juve choisisse un 3-5-2 contre le Barça, ça me semble un peu suicidaire, comme ça l'aurait été face au Réal. ça sera évidemment un crève coeur de mettre un défenseur de la qualité de Barzagli sur le banc, mais il pourra rentrer à la 60ème pour assurer un score favorable.

En partant en 3-5-2 d'entrée, avec un Pirlo et Pogba comme on a eu hier, y'aura même pas de possibilité de passer le milieu de terrain.
On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même.
Pioli a réalisé un très bon travail avec son équipe, cette saison. J'attends avec impatience le prochain derby romain (pour rappel, décalé au lundi à 18h) pour voir s'il va récolter les fruits de ce travail. Hier soir, personne n'aurait crié au scandale si la lazio s'était imposée car elle a réussi à faire déjouer tactiquement pendant une grande partie de la rencontre la formation d'allegri.
Message posté par HALAMADRID93
En tout cas, il avait raison, Curtis!
De Vrij, c'est le meilleur défenseur mondial dans max 2 ans.


Quel escroc ce Ruud ! :))

En attendant le meilleur défenseur mondial c'est papa Barzagli, tranquille.
il y a 6 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1