En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Amical
  3. // France/Serbie (2-1)

Les leçons tactiques de France-Serbie

À la suite d'une soirée portugaise rassurante défensivement mais décevante dans l'animation du jeu, Didier Deschamps a fait de nombreux changements hier soir. Confrontés à une sélection serbe jeune et joueuse, les Bleus ont trouvé une structure leur permettant de retrouver du mouvement et même de la folie en première période. Quelle est la répartition des rôles des Bleus ? Quelles conséquences ce match peut-il avoir ?

Modififié
Le jumelage amical Lisbonne-Bordeaux aura finalement permis de livrer un enseignement capital qu'il faudra retenir jusqu'à l'Euro : dans le contexte d'une sélection qui ne joue qu'une fois par trimestre, ce sont bien les joueurs qui font le système, et non pas l'inverse. Ce n'est pas le 4-3-3 qui a animé l'entrejeu : c'est l'habileté de Valbuena et Griezmann. Ce n'est pas le 4-3-3 qui a donné de la structure à la possession française : c'est la maîtrise de Schneiderlin et Pogba. Enfin, ce n'est certainement pas le 4-3-3 qui a donné des ailes à Matuidi. Encore aujourd'hui, personne n'a réussi à percer le mystère de cette merveilleuse tendance à l'héroïsme.

Le mouvement, par la paire ibérique Valbuena-Griezmann


Habillés d'un schéma avec un avant-centre fixe et cinq joueurs pouvant faire vivre le ballon dans l'entrejeu, les Bleus ont retrouvé ce qui avait fait leur force lors d'une partie du Mondial 2014 : du mouvement entre les lignes, une supériorité technique dans la circulation et de la puissance dans les duels. L'équipe de Radovan Ćurčić, connu en Serbie pour ses défenses de géants, se rappellera longtemps de ce gaucher français à la conduite de balle étrange et aux tirs fabuleux. Si les Serbes ont montré de belles phases de possession, ils ne sont jamais parvenus à faire le lien avec leurs armes offensives (merci Varane), mis à part sur de longs ballons dans le dos de Sagna et sur la conduite de balle de Tošić dans les espaces de la seconde période.

Côté français, si tout part du mouvement, ce sont bien les ibériques Mathieu Valbuena et Antoine Griezmann – l'un est d'origine espagnole, l'autre a été formé de l'autre côté des Pyrénées – qui mènent la danse. Armée de ses deux armes offensives hyper mobiles, la possession des Bleus a retrouvé de l'assurance et a pu se permettre une circulation de balle joueuse, risquée, dangereuse. Lorsque Griezmann parvient à contrôler un ballon difficile dos au but et à immédiatement transformer ce contrôle en raid vers l'avant, ça aide. Aux côtés d'un Valbuena tout-terrain capable de maintenir toujours le ballon en vie (80 ballons touchés dans un rôle si offensif, ça fait beaucoup), le joueur de l'Atlético a démontré qu'il pouvait être le parfait attaquant-créateur que la France attendait. Deschamps peut sourire, ce profil rarissime fluidifie les liens entre élaboration et création : 64 ballons touchés, 5 tirs tentés, 4 dribbles réussis. Et ça vaut aussi bien pour les attaques placées que pour les attaques rapides. Mais pour que ce mouvement et cette circulation de balle se transforment en production de jeu, il leur faut une structure et une direction.

La structure Schneiderlin-Pogba


C'est d'abord dans l'aspect structurel de sa composition d'équipe que Deschamps a dû trouver satisfaction lundi soir : la paire Schneiderlin-Pogba a donné à la possession bleue le confort de pouvoir compter en permanence sur des beaux pieds courageux. Beaux pour leur utilisation du ballon, courageux pour leur faculté à toujours demander la balle et à prendre leurs responsabilités. Alors que Deschamps avait insisté sur l'option Cabaye devant la défense contre le Portugal, le remplacement de l'ex-Parisien à la mi-temps avait laissé entrevoir du changement. Comme prévu, c'est Morgan Schneiderlin qui a assumé le rôle capital de premier relanceur, soutien de la possession et bouclier défensif. Et le milieu de Manchester United a même réussi à dépasser le cadre de ses fonctions, chose rare en sélection (93 ballons touchés et 6 longs ballons précis sur 8). En l'associant à Pogba, Deschamps a formé une paire physique, technique et intelligente (six fautes à eux deux et zéro carton, pourvu que ça dure).

Si Matuidi fait aussi partie du milieu bleu, ses projections permanentes l'excluent de l'aspect structurel de la possession. Faut-il pour autant parler de sacrifice pour Pogba ? Le numéro 10 de la Juventus recule d'un cran et retrouve un rôle proche de celui du Mondial 2014. Placé en milieu droit « relayeur » , sa proximité au but est sacrifiée au profit du mojo de Matuidi. Au lieu de se positionner en phare créateur comme face au Portugal, là où il n'a pas trouvé suffisamment de relais autour de lui, Pogba redevient un milieu gestionnaire. Un rôle plus conservateur qui le voit perdre en percussion, mais gagner en vision. Placé à droite de Schneiderlin, mais replacé très souvent dans l'axe tant son aura lui fait gagner du terrain, Pogba doit plus raisonner que créer (et il crée malgré tout : 3 dribbles réussis, 4 fautes subies). Avec son volume de jeu (85 touches de balle), ses transversales intéressantes (5 sur 6) et sa vista (3 passes-clés), la France gagne fortement en assurance et en contrôle. Et tant pis pour nos fantasmes de raids et frappes lointaines à la Pogboom. Protégé par le placement de Schneiderlin et reposé par l'activité de Valbuena, Pogba finira bien par trouver l'espace pour se montrer buteur. Au milieu, il est déjà décisif.

La direction Matuidi et l'envie Benzema


Structuré, le mouvement a donc besoin d'un sens. Voire de plusieurs. Et c'est ici que Matuidi intervient, tout comme Giroud. Devant, c'est le joueur d'Arsenal qui donne une direction. Dans son style habituel d'amoureux éperdu des déviations, Giroud occupe les défenseurs centraux et donne un repère à son attaque. Comme en club, le numéro 9 concrétise peu, mais tente de compenser en proposant beaucoup. Heureusement, il n'était pas seul lundi soir. Sur le côté gauche, derrière, devant et partout, Matuidi s'est occupé de proposer un sens aux offensives bleues. Celui que l'on catalogue encore trop souvent comme un milieu défensif ou un relayeur est devenu un joueur de projection inclassable. Que ce soit au large sur l'aile gauche (3 centres tentés), dans la surface (premier but) ou aux abords de la zone dangereuse (second but), le natif de Toulouse se déplace comme un tireur à trois points en recherche de position de tir. Furtif, toujours avide d'espaces, Matuidi pèse rarement sur la possession, mais fait toujours pencher le jeu vers l'avant. Nul doute que Pogba aurait un rôle bien plus offensif si le Parisien n'était pas là. Mais qui pourrait avoir envie de se passer d'un tel Blaise Matuidi aujourd'hui ?

Ces deux rencontres amicales ont aussi fait avancer le débat de la pointe de cette animation. Deschamps a essayé deux profils aux armes et aux influences différentes : Benzema le créateur et Giroud le finisseur. Paradoxalement, il n'a probablement pas vu ce qu'il voulait. Contre le Portugal, Benzema s'est positionné en vrai numéro 9 de profondeur, mais n'a pas eu le soutien nécessaire pour finir ou créer. Contre la Serbie, Giroud a pu créer ce qu'il pouvait, c'est-à-dire dévier les ballons qu'on lui offrait, et il a eu l'occasion de finir, mais sans succès. Ainsi, il aurait été plus intéressant de voir Giroud en déménageur face au Portugal – pour savoir si les Bleus peuvent se procurer des occasions quand ils n'arrivent pas à les élaborer – et Benzema contre la Serbie dans un rôle de 9 avec la vista qui lui est propre. Giroud a montré ses limites, Benzema s'est fait limiter. Il sera donc intéressant de revoir le mois prochain cette animation Valbuena-Griezmann coiffée de Benzema, qui se dessine comme le trident offensif le plus probable - et le plus réussi - à l'Euro.

Défense et solutions alternatives


Si ces matchs amicaux à la compétitivité moyenne permettent aisément de juger les progrès faits sur l'utilisation de la possession, il est bien plus compliqué d'en apprendre plus sur le profil de la future charnière centrale nationale, surtout en présence d'un Varane qui fait tant de zèle. L'option Mangala n'a pas fait avancer le débat, et le bon match de Koscielny contre le Portugal reste la référence de la semaine. En revanche, l'utilisation des ailes s'est montrée intéressante. À droite, Sagna s'est montré aussi dangereux offensivement que défensivement. S'il est l'auteur du centre qui donne l'ouverture du score, il s'est fait constamment prendre dans son dos par les mouvements de Tadić. Une performance qui pourrait refroidir sa participation offensive lors des prochains rendez-vous, ou plus simplement redonner une chance à un Debuchy volontaire.

À gauche, Trémoulinas nous a rappelé ce que pouvaient donner deux pieds raffinés sur un côté : 3 passes clés, 4 centres réussis et un tas de séquences défensives et offensives gérées avec mesure. En seconde période, le remplacement de Matuidi par Kondogbia a permis d'étirer l'éventail des possibilités que permet le vivier actuel des milieux français. Dans un rôle plus épais que celui de Matuidi, fait de plus de possession (58 ballons touchés contre 45 pour Blaise, 2 passes clés) et de un-contre-un (2 dribbles réussis), Kondogbia s'est montré entreprenant, malgré l'aspect terne d'une seconde période amicale classique. D'ici l'Euro, le joueur de l'Inter s'imposera certainement comme le joker du milieu bleu.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 3 heures Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11
Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2