1. //
  2. // Amical
  3. // France/Serbie (2-1)

Les leçons tactiques de France-Serbie

À la suite d'une soirée portugaise rassurante défensivement mais décevante dans l'animation du jeu, Didier Deschamps a fait de nombreux changements hier soir. Confrontés à une sélection serbe jeune et joueuse, les Bleus ont trouvé une structure leur permettant de retrouver du mouvement et même de la folie en première période. Quelle est la répartition des rôles des Bleus ? Quelles conséquences ce match peut-il avoir ?

Modififié
2k 35
Le jumelage amical Lisbonne-Bordeaux aura finalement permis de livrer un enseignement capital qu'il faudra retenir jusqu'à l'Euro : dans le contexte d'une sélection qui ne joue qu'une fois par trimestre, ce sont bien les joueurs qui font le système, et non pas l'inverse. Ce n'est pas le 4-3-3 qui a animé l'entrejeu : c'est l'habileté de Valbuena et Griezmann. Ce n'est pas le 4-3-3 qui a donné de la structure à la possession française : c'est la maîtrise de Schneiderlin et Pogba. Enfin, ce n'est certainement pas le 4-3-3 qui a donné des ailes à Matuidi. Encore aujourd'hui, personne n'a réussi à percer le mystère de cette merveilleuse tendance à l'héroïsme.

Le mouvement, par la paire ibérique Valbuena-Griezmann


Habillés d'un schéma avec un avant-centre fixe et cinq joueurs pouvant faire vivre le ballon dans l'entrejeu, les Bleus ont retrouvé ce qui avait fait leur force lors d'une partie du Mondial 2014 : du mouvement entre les lignes, une supériorité technique dans la circulation et de la puissance dans les duels. L'équipe de Radovan Ćurčić, connu en Serbie pour ses défenses de géants, se rappellera longtemps de ce gaucher français à la conduite de balle étrange et aux tirs fabuleux. Si les Serbes ont montré de belles phases de possession, ils ne sont jamais parvenus à faire le lien avec leurs armes offensives (merci Varane), mis à part sur de longs ballons dans le dos de Sagna et sur la conduite de balle de Tošić dans les espaces de la seconde période.

Côté français, si tout part du mouvement, ce sont bien les ibériques Mathieu Valbuena et Antoine Griezmann – l'un est d'origine espagnole, l'autre a été formé de l'autre côté des Pyrénées – qui mènent la danse. Armée de ses deux armes offensives hyper mobiles, la possession des Bleus a retrouvé de l'assurance et a pu se permettre une circulation de balle joueuse, risquée, dangereuse. Lorsque Griezmann parvient à contrôler un ballon difficile dos au but et à immédiatement transformer ce contrôle en raid vers l'avant, ça aide. Aux côtés d'un Valbuena tout-terrain capable de maintenir toujours le ballon en vie (80 ballons touchés dans un rôle si offensif, ça fait beaucoup), le joueur de l'Atlético a démontré qu'il pouvait être le parfait attaquant-créateur que la France attendait. Deschamps peut sourire, ce profil rarissime fluidifie les liens entre élaboration et création : 64 ballons touchés, 5 tirs tentés, 4 dribbles réussis. Et ça vaut aussi bien pour les attaques placées que pour les attaques rapides. Mais pour que ce mouvement et cette circulation de balle se transforment en production de jeu, il leur faut une structure et une direction.

La structure Schneiderlin-Pogba


C'est d'abord dans l'aspect structurel de sa composition d'équipe que Deschamps a dû trouver satisfaction lundi soir : la paire Schneiderlin-Pogba a donné à la possession bleue le confort de pouvoir compter en permanence sur des beaux pieds courageux. Beaux pour leur utilisation du ballon, courageux pour leur faculté à toujours demander la balle et à prendre leurs responsabilités. Alors que Deschamps avait insisté sur l'option Cabaye devant la défense contre le Portugal, le remplacement de l'ex-Parisien à la mi-temps avait laissé entrevoir du changement. Comme prévu, c'est Morgan Schneiderlin qui a assumé le rôle capital de premier relanceur, soutien de la possession et bouclier défensif. Et le milieu de Manchester United a même réussi à dépasser le cadre de ses fonctions, chose rare en sélection (93 ballons touchés et 6 longs ballons précis sur 8). En l'associant à Pogba, Deschamps a formé une paire physique, technique et intelligente (six fautes à eux deux et zéro carton, pourvu que ça dure).

Si Matuidi fait aussi partie du milieu bleu, ses projections permanentes l'excluent de l'aspect structurel de la possession. Faut-il pour autant parler de sacrifice pour Pogba ? Le numéro 10 de la Juventus recule d'un cran et retrouve un rôle proche de celui du Mondial 2014. Placé en milieu droit « relayeur » , sa proximité au but est sacrifiée au profit du mojo de Matuidi. Au lieu de se positionner en phare créateur comme face au Portugal, là où il n'a pas trouvé suffisamment de relais autour de lui, Pogba redevient un milieu gestionnaire. Un rôle plus conservateur qui le voit perdre en percussion, mais gagner en vision. Placé à droite de Schneiderlin, mais replacé très souvent dans l'axe tant son aura lui fait gagner du terrain, Pogba doit plus raisonner que créer (et il crée malgré tout : 3 dribbles réussis, 4 fautes subies). Avec son volume de jeu (85 touches de balle), ses transversales intéressantes (5 sur 6) et sa vista (3 passes-clés), la France gagne fortement en assurance et en contrôle. Et tant pis pour nos fantasmes de raids et frappes lointaines à la Pogboom. Protégé par le placement de Schneiderlin et reposé par l'activité de Valbuena, Pogba finira bien par trouver l'espace pour se montrer buteur. Au milieu, il est déjà décisif.

La direction Matuidi et l'envie Benzema


Structuré, le mouvement a donc besoin d'un sens. Voire de plusieurs. Et c'est ici que Matuidi intervient, tout comme Giroud. Devant, c'est le joueur d'Arsenal qui donne une direction. Dans son style habituel d'amoureux éperdu des déviations, Giroud occupe les défenseurs centraux et donne un repère à son attaque. Comme en club, le numéro 9 concrétise peu, mais tente de compenser en proposant beaucoup. Heureusement, il n'était pas seul lundi soir. Sur le côté gauche, derrière, devant et partout, Matuidi s'est occupé de proposer un sens aux offensives bleues. Celui que l'on catalogue encore trop souvent comme un milieu défensif ou un relayeur est devenu un joueur de projection inclassable. Que ce soit au large sur l'aile gauche (3 centres tentés), dans la surface (premier but) ou aux abords de la zone dangereuse (second but), le natif de Toulouse se déplace comme un tireur à trois points en recherche de position de tir. Furtif, toujours avide d'espaces, Matuidi pèse rarement sur la possession, mais fait toujours pencher le jeu vers l'avant. Nul doute que Pogba aurait un rôle bien plus offensif si le Parisien n'était pas là. Mais qui pourrait avoir envie de se passer d'un tel Blaise Matuidi aujourd'hui ?

Ces deux rencontres amicales ont aussi fait avancer le débat de la pointe de cette animation. Deschamps a essayé deux profils aux armes et aux influences différentes : Benzema le créateur et Giroud le finisseur. Paradoxalement, il n'a probablement pas vu ce qu'il voulait. Contre le Portugal, Benzema s'est positionné en vrai numéro 9 de profondeur, mais n'a pas eu le soutien nécessaire pour finir ou créer. Contre la Serbie, Giroud a pu créer ce qu'il pouvait, c'est-à-dire dévier les ballons qu'on lui offrait, et il a eu l'occasion de finir, mais sans succès. Ainsi, il aurait été plus intéressant de voir Giroud en déménageur face au Portugal – pour savoir si les Bleus peuvent se procurer des occasions quand ils n'arrivent pas à les élaborer – et Benzema contre la Serbie dans un rôle de 9 avec la vista qui lui est propre. Giroud a montré ses limites, Benzema s'est fait limiter. Il sera donc intéressant de revoir le mois prochain cette animation Valbuena-Griezmann coiffée de Benzema, qui se dessine comme le trident offensif le plus probable - et le plus réussi - à l'Euro.

Défense et solutions alternatives


Si ces matchs amicaux à la compétitivité moyenne permettent aisément de juger les progrès faits sur l'utilisation de la possession, il est bien plus compliqué d'en apprendre plus sur le profil de la future charnière centrale nationale, surtout en présence d'un Varane qui fait tant de zèle. L'option Mangala n'a pas fait avancer le débat, et le bon match de Koscielny contre le Portugal reste la référence de la semaine. En revanche, l'utilisation des ailes s'est montrée intéressante. À droite, Sagna s'est montré aussi dangereux offensivement que défensivement. S'il est l'auteur du centre qui donne l'ouverture du score, il s'est fait constamment prendre dans son dos par les mouvements de Tadić. Une performance qui pourrait refroidir sa participation offensive lors des prochains rendez-vous, ou plus simplement redonner une chance à un Debuchy volontaire.

À gauche, Trémoulinas nous a rappelé ce que pouvaient donner deux pieds raffinés sur un côté : 3 passes clés, 4 centres réussis et un tas de séquences défensives et offensives gérées avec mesure. En seconde période, le remplacement de Matuidi par Kondogbia a permis d'étirer l'éventail des possibilités que permet le vivier actuel des milieux français. Dans un rôle plus épais que celui de Matuidi, fait de plus de possession (58 ballons touchés contre 45 pour Blaise, 2 passes clés) et de un-contre-un (2 dribbles réussis), Kondogbia s'est montré entreprenant, malgré l'aspect terne d'une seconde période amicale classique. D'ici l'Euro, le joueur de l'Inter s'imposera certainement comme le joker du milieu bleu.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Moralité pour Pogba: quand on l'empeche de flamber, c'est là qu'il est le plus utile.
En position basse, il peut toucher le ballon autant de fois qu'il veut sans que ce soit (trop) pénalisant pour le jeu de l'équipe. Peu de risques de pertes de balle (surtout avec sa quqlité de protection) et possibilité de balancer qq transversales bien senties. C'est plutot celui-là le Pobga dont on a besoin.
jenculeoski Niveau : CFA2
Matuidi... Ce mec rend dingue.
En tant que supporter parisien, j'ai souvent crisé sur ses contrôles pourris, sa conduite de balle direction la touche ou le 6m, ses interventions en retard, ses passes ratées...
Mais le gars me fait kiffer en club comme en sélection ! les buts contre les PB et la Serbie, la frappe contre l'OM, ses projections de dingue, son apport offensif énorme (2 buts et 2 passes déc sur les 4 matchs de paris en champ).
Griezmann est, lui, sous-estimé par l'ensemble des personnes parce que le gars joue à l'athletico.
Par contre je n'arrive pas à prendre au sérieux Pogba... J'ai l'impression qu'il fait encore trop le malin.
Et pour conclure, Pauvre Giroud...
Massimo69 Niveau : DHR
Giroud ou le Théréau du pauvre. Et j'éxagère à peine. Voire pas du tout.
read my mind Niveau : National
Note : 5
Message posté par jenculeoski
Matuidi... Ce mec rend dingue.
En tant que supporter parisien, j'ai souvent crisé sur ses contrôles pourris, sa conduite de balle direction la touche ou le 6m, ses interventions en retard, ses passes ratées...
Mais le gars me fait kiffer en club comme en sélection ! les buts contre les PB et la Serbie, la frappe contre l'OM, ses projections de dingue, son apport offensif énorme (2 buts et 2 passes déc sur les 4 matchs de paris en champ).
Griezmann est, lui, sous-estimé par l'ensemble des personnes parce que le gars joue à l'athletico.
Par contre je n'arrive pas à prendre au sérieux Pogba... J'ai l'impression qu'il fait encore trop le malin.
Et pour conclure, Pauvre Giroud...


Ne plains pas giroud les 3/4 des mecs ici pensent qu'il est plus utile que benzema.

Par curiosité hier soir j'ai écouté l'after dans lequel riolo et ses potes ont défendu giroud et défoncé benzema.

Riolo a meme proposé plusieurs débats dans la semaine sur le non apport de benzema .

T'en fais pas trop pour giroud il y a du monde pour le défendre.
read my mind Niveau : National
Message posté par jenculeoski
Matuidi... Ce mec rend dingue.
En tant que supporter parisien, j'ai souvent crisé sur ses contrôles pourris, sa conduite de balle direction la touche ou le 6m, ses interventions en retard, ses passes ratées...
Mais le gars me fait kiffer en club comme en sélection ! les buts contre les PB et la Serbie, la frappe contre l'OM, ses projections de dingue, son apport offensif énorme (2 buts et 2 passes déc sur les 4 matchs de paris en champ).
Griezmann est, lui, sous-estimé par l'ensemble des personnes parce que le gars joue à l'athletico.
Par contre je n'arrive pas à prendre au sérieux Pogba... J'ai l'impression qu'il fait encore trop le malin.
Et pour conclure, Pauvre Giroud...


Ne plains pas giroud les 3/4 des mecs ici pensent qu'il est plus utile que benzema.

Par curiosité hier soir j'ai écouté l'after dans lequel riolo et ses potes ont défendu giroud et défoncé benzema.

Riolo a meme proposé plusieurs débats dans la semaine sur le non apport de benzema .

T'en fais pas trop pour giroud il y a du monde pour le défendre.
read my mind Niveau : National
Message posté par jenculeoski
Matuidi... Ce mec rend dingue.
En tant que supporter parisien, j'ai souvent crisé sur ses contrôles pourris, sa conduite de balle direction la touche ou le 6m, ses interventions en retard, ses passes ratées...
Mais le gars me fait kiffer en club comme en sélection ! les buts contre les PB et la Serbie, la frappe contre l'OM, ses projections de dingue, son apport offensif énorme (2 buts et 2 passes déc sur les 4 matchs de paris en champ).
Griezmann est, lui, sous-estimé par l'ensemble des personnes parce que le gars joue à l'athletico.
Par contre je n'arrive pas à prendre au sérieux Pogba... J'ai l'impression qu'il fait encore trop le malin.
Et pour conclure, Pauvre Giroud...


Ne plains pas giroud les 3/4 des mecs ici pensent qu'il est plus utile que benzema.

Par curiosité hier soir j'ai écouté l'after dans lequel riolo et ses potes ont défendu giroud et défoncé benzema.

Riolo a meme proposé plusieurs débats dans la semaine sur le non apport de benzema .

T'en fais pas trop pour giroud il y a du monde pour le défendre.
"les ibériques Mathieu Valbuena et Antoine Griezmann – l'un est d'origine espagnole, l'autre a été formé de l'autre côté des Pyrénées"

On dirait les mecs qui se cherchaient à tout prix des origines espagnoles entre 2008 et 2012.
jesse pinkman Niveau : Loisir
et si on partait vers un milieu Matuidi L.Diarra Pogba?

bon evidemment c est dans le cas ou Lass confirmerait un retour au top, mais ca aurait de la gueule et complementaire
le bon, la brune et le truand Niveau : CFA
Note : 2
bon article comme souvent
j'aurai aussi aimé voir Giroud face au Portugal et Benzema en première mi temps contre la Serbie
Votre site est très long à se charger. c'est désagréable au possible !
COUPE DU MONDE 2014 bis repetita. Pourtant, la question de l'avant centre n'est pas résolue pour le moment, Benzema va devoir prouver toute l'année qu'il est le titulaire indiscutable des bleus (je ne suis pour le moment pas de cet avis). Au milieu j'opterais pour Kondogbia à la place de Pogba que je sens (et vois) hésitant et sur qui repose trop d'attentes qui le font visiblement douter. Debuchy hier soir n'avait pas le niveau, il devrait l'avoir d'ici l'Euro. Evra reprendra sa place habituelle par ailleurs, logiquement, pour galvaniser l'équipe. Finalement, ce sera la même équipe que celle de la Coupe du Monde 2014 (contre l'Allemagne) à part Kos à la place de Sakho (certain) et Schneiderlin pour Cabaye (un peu moins certain).
supernabot Niveau : DHR
Analyse assez importune, bien qu'en ce qui concerne Kondogbia je suis plus que mitige : des pertes de balles dangereuses, des mouvements pas forcement dans le bon tempo...
Quand a Tremoulinas (que j'aime bien), les quelques pertes de balles qu'il fait (notamment a la fin) ne sont pas forcement rassurantes (d'autant qu'il ne rattrape pas le mec a la course !). Curieux de revoir Kurzawa.

En revanche, je me repete : la qualite de relance de Lloris me fait flipper. Ok il est tres bon sur sa ligne mais a ce niveau on attend plus (toute proportions gardees cf. Sirigu qui se fait piquer sa place par Trapp). A ce titre je prefere encore Mandanda (en attendant l'arrivee des "jeunes"). Suis-je le seul a etre stresse par ce poste en EDF ?

Pas mal qu'on arrive avec des victoires pas trop larges, on sent une montee en puissance, tout en evitant que les mces se croient arrives - Griezmann semble s'etre rendu compte qu'il etait sur la tangente et s'est ressaisi a temps, c'est rassurant.
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Message posté par DarkPass'
Moralité pour Pogba: quand on l'empeche de flamber, c'est là qu'il est le plus utile.
En position basse, il peut toucher le ballon autant de fois qu'il veut sans que ce soit (trop) pénalisant pour le jeu de l'équipe. Peu de risques de pertes de balle (surtout avec sa quqlité de protection) et possibilité de balancer qq transversales bien senties. C'est plutot celui-là le Pobga dont on a besoin.


Il m'a énormément fait penser à Verratti avec le PSG.
Exactement pareil : le premier milieu qui doit se défaire du marquage et du pressing adverse. Il a le temps de voir venir lorsqu'il est si bas et de faire ses crochets ravageurs (et de jouer avec sa protection de balle) alors que plus haut, il se retrouve directement entouré avec la balle dos au but. Il a pas le temps de voir le pressing venir et il se voit obliger de passer la balle précipitamment sans avoir eu le temps de mettre en avant sa "vista".

Une saison en haut du losange de la juve va surement lui faire un bien fou pour avoir cette option de Pogba plus haut. Pour le moment, Pogba en casseur de ligne (un peu comme ce qu'a essayé de faire Kondog' en seconde mi-temps) est bien meilleur.

Ce qui nous a manqué d'ailleurs en seconde mi-temps : Un Matuidi, un guide, un mec capable de se projeter et d'amener ce surnombre de manière équilibré.
Un arrière droit offensif (Kondog' se retrouvait trop souvent seul sans l'option Debuchy surement due au manque de compétition)


Bon après Giroud je l'ai pas trouvé bon, pas dans le timing des Grigri et Valbuena, trop de lenteur ou d'approximation sur les passes. J'ai pas envie d'aller plus loin, j'aime pas ce profil de joueur-pleureur.
so-lyonnais Niveau : CFA2
L'équipe semble se dessiner, à part un ou deux poste qui se joueront entre deux joueurs:

Lloris- Debuchy/Sagna, Varane, Kos, Evra- Scheiderlin, Matuidi, Pogba- Valbuena, Griezmann, Benz

Au final rien de bien neuf depuis la CDM, si ce n'est au niveau des remplaçants ou certains semblent devenir des alternatives: Kondogbia, Mangala, Lacazette, Fekir, Kurzawa.. Ces mecs là seront peut être des pions en 2018 en fonction de leur progression, on verra.

Le 4-3-3, pouvant se transformer en un espèce de 4-4-2 losange avec les permutations devant reste la solution la plus envisagé, elle nous permet d'avoir un milieu solide (comme dirait deschamps) mais surtout qui équilibre toute l'équipe.

La compo du Portugal était une aberration.

Pour moi le vrai changement c'est la sentinelle où Scheiderlin doit devenir le patron, il a tout: physique, intelligence, première passe vers l'avant, placement, bien plus à l'aise et influent à ce poste que Cabaye. De plus il permet à Pogba et Matuidi de se projeter comme ils l'aiment. Qu'en pensez vous ?
Message posté par supernabot

En revanche, je me repete : la qualite de relance de Lloris me fait flipper. Ok il est tres bon sur sa ligne mais a ce niveau on attend plus (toute proportions gardees cf. Sirigu qui se fait piquer sa place par Trapp). A ce titre je prefere encore Mandanda (en attendant l'arrivee des "jeunes"). Suis-je le seul a etre stresse par ce poste en EDF ?

Pas mal qu'on arrive avec des victoires pas trop larges, on sent une montee en puissance, tout en evitant que les mces se croient arrives - Griezmann semble s'etre rendu compte qu'il etait sur la tangente et s'est ressaisi a temps, c'est rassurant.


Hier il a pas foiré une relance (si peut être une je crois), il a fait l'arrêt qu'il fallait qu'est ce que tu veux de plus? Il sort bien dans les pieds du serbe en plus.
Même à la CDM sur le but de Hummels il peut rien faire. Puis si Mandanda te rassure, regarde le but de Timoschuk contre la France (qui remonte un peu). C'est un bon numéro 2 mais sans plus, Lloris est clairement meilleur, sauf peut être dans la relance et c'est pas flagrant.
Beefheart Niveau : DHR
Bon dieu Schneiderlin vient de faire un bon match et tu veux ressortir Lass. C'est bête. S'il confirme, en remplaçant de choc, mais pas plus.

Y'a personne à aller chercher, on a eu deux matchs plein d'enseignements et comme d'habitude Markus a raison sur presque tout. Presque, parce que je maintiens, encore et toujours, que Valbuena a été très loin d'être bon hier. Deux mauvaises frappes, des corners dégueulasses, des centres ratés. Moins de simulations, c'est vrai, quelques belles gestion du tempo, c'est toujours vrai. Mais c'est insuffisant pour gagner un euro. Et qu'on vienne pas me dire qu'on a que ça sous la main, rien que Payet aurait mérité qu'on continue à le mettre à contribution.

Samir me manque.
Frenchies Niveau : CFA
Je partage complétement cette analyse.

en tout cas, l'équipe de France est plus Valbuena dépendante que je l'imaginais
>> un milieu 6/Matuidi/Pogba c'est loin d'être foufou à la création de jeu quoi !!!

Mais tout simplement parce que Valbuena n'est pas un pur ailier droit ...
mais également une sorte de meneur de jeu (même si un 10 est axial à priori)

un peu comme Benzema qui n'est pas un pur 9
(rien de pire que le "faire" contre le portugal et n'avoir qu'un seul ballon à jouer dans la surface en 1 heure ... son tir brossé sur le gardien là)
qui est prompt à décrocher pour créer des espaces "en profondeur" ce qui marche très bien au Real (on sait pour qui/quoi) et qui à priori devrait avantager Griezmann (qui est un ailier qui c'est découvert "finisseur" alors ...) !!!

4-4-2 comme prévu contre le portugal MAIS avec valbuena ET avec un vrai 6 ce que n'est pas Cabaye.

lloris
sagna-kos-varane-evra
scheinderlin
valbuena pogba matuidi
Griezmann Benzema

sub:
Lacazette pour benzema contre équipe qui nous domine
Giroud pour benzema contre équipe dominée qui joue bas en bloc
Cabaye si pogba est carbo
Sissoko si ptit vélo est carbo
Martial si Griezmann est carbo


... de mon pov c'est ce qu'on fait de mieux.
number-14 Niveau : CFA
Note : -1
Putain lass / mandanda / Nasri / pourquoi pas Bernard fa tant qu'on y est... L'équipe est la Morgan s. Fait du bien plus que Cabaye. Le milieu est prêt. On pourrait peut être envisager Pogba encore plus bas avec kondog et matuidi devant lui... Avec un 10. Valbubu. Giroud est franchement degeulasse... Et Karim, on lui donne pas le ballon...
Pour finir putain ! On peux arrêter de passer par les ailes alors qu'on a aucun joueur de côté ???
Note : 1
@ So Lyonnais: bien d'accord. L'enseignement de la semaine, c'est qu'l faut fire comme à la CDM: un 433 qui devient un 442 en phase offensive avec Valbuena qui décroche. Simplement Schneiderlin et Kos prendront vraisemblablement les places de Cabaye et Sakho.

Je suis effectivement convaincu que d'un point de vue équilibre ET d'un point de vue exploitation de nos points forts, c'est le mieux.

Un vari plus: l'intégration de Kondogbia, qui sera je pense une alternative milieu de terrain vraiment intéressante, chose que l'on avait pas vraiment.

@ Helmut Rahn

Etant marseillais, je suis ok avec toi qu'il n'y a aucune raison de bouger Lloris de s place de n°1 vu son vécu et ses performances. MAIS!

Mais 1) Mandanda face à Timoshuck c'est plus lointain que la double boulette de Lloris face à la Biélorussie. Bref, citer des toiles de gardiens, ça sert à rien.

Mais 2) la qualité de relance de Mandanda est TRES au dessus de celle de Lloris. TRES au dessus de celles de tous les autres gardiens français d'ailleurs. Tout site de stats sera ton ami sur ce sujet. C'est le seul gardien français a avoir un jeu au pied de niveau international.

Ces deux MAIS ne changent pourtant pas le point. Lloris est notre n°1, aucune raison de la challenger.
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Note : 3
Message posté par number-14
Putain lass / mandanda / Nasri / pourquoi pas Bernard fa tant qu'on y est... L'équipe est la Morgan s. Fait du bien plus que Cabaye. Le milieu est prêt. On pourrait peut être envisager Pogba encore plus bas avec kondog et matuidi devant lui... Avec un 10. Valbubu. Giroud est franchement degeulasse... Et Karim, on lui donne pas le ballon...
Pour finir putain ! On peux arrêter de passer par les ailes alors qu'on a aucun joueur de côté ???


Punctuation freak.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2k 35