1. // Euro 2012
  2. // Match amical
  3. // France/Islande (3-2)

Les leçons tactiques de France-Islande

« C'est important pour la confiance » , disait Laurent Blanc à quelques heures du coup d'envoi de France-Islande. Une fébrilité défensive peu commune et une belle remontée plus tard, ce match, qui se voulait rassurant sur l’avancée du jeu des Bleus, a surtout révélé un paradoxe important. Blanc nous parle depuis deux ans de sa préférence pour le « jeu à la barcelonaise » : conserver le ballon afin de mieux contrôler le rythme du match. Il s’agit d’un travail de longue haleine, il le sait, nous aussi. Mais hier soir, l’équipe de France a clairement montré sa prédilection pour un jeu direct et vertical. D'où plusieurs enseignements tactiques.

Modififié
212 27

Possession ou jeu direct ?

Plus de vitesse et d’imprévisibilité, mais moins de réflexion. Le ballon circule les premières minutes, mais, dès qu’ils en ont l’occasion, Mexès ou Rami cherchent une diagonale pour atteindre directement Ménez, Ben Arfa ou un Debuchy très offensif. Ce n'est pas un hasard si les ailiers touchent plus de ballons que les milieux centraux. Mandanda ne relance pas au sol. Les coups francs sont joués très vite vers l’avant, on centre à tout-va, on tire beaucoup. Dans le fond, on peut s’en réjouir, si l’on repense au football pauvre proposé durant les années Domenech. Mais cette équipe a un potentiel offensif si grand qu’il serait dommage de ne pas l’organiser. Étrange de jouer en 4-3-3 pour sauter le milieu, non ? Hier, le jeu des Bleus avait bien plus de points communs avec le Real de Mourinho qu'avec le Barça de Guardiola : des ailiers explosifs qui s’associent superbement avec Benzema, et des milieux centraux qui servent surtout à les orienter le plus rapidement possible vers l’avant, mais qui apparaissent finalement peu dans les trente derniers mètres. En plus d’éviter de se mêler à ce qui se passe devant, Gourcuff prend des heures à lâcher le ballon. S’il jouait en une touche de balle, peut-être que le public n’aurait pas le temps de le siffler. Qu'en pense Mathieu Bodmer ?

D’autre part, le pressing n’est pas celui que l’on attend d’une équipe qui veut contrôler le match. Certes, les attaquants ont clairement des consignes, mais on ne remarque pas d’effort immédiat à la perte du ballon, surtout au milieu (à part Cabaye, encore excellent). Tout le monde se replace et laisse les Islandais repartir. Une tendance naturelle à vouloir jouer en contre ? Si Blanc souhaite vraiment miser sur la circulation de balle, alors Marvin Martin s’impose comme une évidence. Il combine, pose le jeu et offre plus de fluidité qu’un Nasri pas encore libéré en bleu. Une stat : 96% de passes réussies pour les 6 remplaçants de l'équipe de France ce soir… L'absence de M'Vila s'est fait sentir plus que prévu. Sa capacité à faire respirer l'équipe avec ses passes horizontales aurait permis à l'équipe de France de poser le jeu, mieux orienter les attaques et conserver le ballon. De plus, les Bleus ont souffert de l'absence d'un vrai milieu récupérateur comme Yann ou Matuidi. Car la possession n’est pas là pour faire joli, mais bien pour user l’adversaire et défendre avec le ballon. Pour une animation offensive plus posée et organisée, mais surtout une meilleure couverture de la défense, moins de pertes de balle et de déséquilibre. Parce que derrière, l’équipe de France ne peut compter ni sur Pepe, ni sur Ramos…

Fragiles derrière

Parler de fragilité est un euphémisme. Pourtant, depuis son intronisation à la tête des Bleus, Laurent Blanc fait de la solidité défensive sa priorité absolue. Dix-neuf matchs plus tard, et avec seulement neuf buts encaissés, l'équilibre défensif semblait être, si ce n’est acquis, au moins sur la bonne voie. Or, la prestation des défenseurs français contre l'Islande est préoccupante. Les deux buts encaissés donnent l'image d'un quatuor défensif extrêmement brouillon : les erreurs d’Évra, le placement de Mexès-Rami, le retard de Debuchy sur le second but… Plus généralement, les distances entre les défenseurs n'étaient pas bonnes, les marquages sur les corners douteux, les relances pas toujours propres. Alors bien sûr, la défense française a eu des matchs références (l’Allemagne, mais aussi le Brésil, en 2011). Mais, au vu de la prestation d’hier soir, une évidence semble se dégager : encore une fois, un filtre comme M’Vila se révèle indispensable pour protéger les arrières. Après tout, Sigurdsson n'est pas Zlatan.

Que de talent…

On le savait déjà, mais ce match a une nouvelle fois démontré que devant, c'est l'abondance. En ce qui concerne le talent pur, cette France de Laurent Blanc est supérieure à celle de l'épopée 1998-2000, et à celle emmenée par Zizou en 2006. Bien sûr, il faut relativiser : l'Islande reste sur dix défaites et deux matchs nuls. Mais la qualité des joueurs offensifs français est exceptionnelle. Les enchaînements Benzema-Ben Arfa-Ménez sont imprévisibles et détonnants. Tout comme les montées de Debuchy. Et le danger qu’ont apporté les lascars de la génération 87 a même permis à Benzema d’utiliser la profondeur, chose impensable en 2010. La classe de joueurs comme Ribéry ou Nasri, malgré leur relation amour-haine avec le public, ne devrait jamais être discutée. Mais il a manqué du réalisme, jusqu’à l'entrée de Giroud. Peu de touches de balle, mais une présence et deux passes décisives délicieuses pour Ribéry et Rami. Ce qui aurait pu faire douter le sélectionneur : et si jouer avec deux attaquants (Giroud en pivot et K-Benz électron libre) était la meilleure option pour l'attaque des Bleus ?

Finalement, malgré une prestation mitigée, la phrase du commentateur anglais de ESPN UK Derek Rae est révélatrice : « Roy Hodgson ne sera pas content de ce qu'il a vu ce soir. Ces Bleus-là ont une grande qualité, et la qualité te fait gagner des matchs.  » Avec un jeu plus posé et contrôlé et plus de circulation, les Bleus auraient pu remporter ce match sans soucis 2-0, voire mieux. Si la France n’est pas encore au courant, l’Europe craint très sérieusement ses Bleus.

Par Ruggero Lambertini et Markus Kaufmann

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

lisandr-ol Niveau : DHR
Oui l'Europe craint les bleus car ces bleus quoiqu'on en dise sont talentueux.
RahXephon Niveau : CFA
Note : 8
"En plus d’éviter de se mêler à ce qui se passe devant, Gourcuff prend des heures à lâcher le ballon." Hier soir, cette phrase collait davantage à Nasri et Martin qu'à Gourcuff, hein...
J'ai trouvé gourcuff plutot bon moi hier soir , il a essayé d'écarté au maximum , a proposé des appels et des solutions pour ses ailiers et attaquants ( alors que nasri et cabaye restaient planté )

De même j'ai pas du tout trouvé martin précis dans ses passes ni ses choix ...

Pas du tout d'accord avec so foot pour le coup
La question du début n'en est pas une: jeu direct évidemment! il n'y a ni la qualité ni le temps ni les automatismes pour jouer comme l'Espagne. Alors oui, il vaut mieux jouer comme le Real de Mourinho, avec des joueurs qui jouent rapidement vers l'avant et essaient de trouver les joueurs percutants de devant.
Après il y a 2 options:
soit 4-3-3 avec Benzema seul en pointe, auquel cas il me semble que Martin est une option car c'est celui qui joue le plus rapidement vers l'avant, avec MVila et Cabaye au milieu et Ben Arfa ou Menez à droite et Ribéry à gauche.
soit 4-4-2 avec Giroud-Benzema, mais dans ce cas le repli défensif des ailiers est super important. Dans ce cas j'ai vraiment un doute à droite, mais il me semble que Ménez fera plus de travail défensif que Ben Arfa ou Valbuena. Les deux peuvent être super intéressants comme jokers!
C'est important de savoir comment jouer, car de cela dépendra aussi qui rentrera à la maison ce soir ou demain...
D'accord ac les precedents com, Gourcuff est un de ceux qui a le moins gardé le ballon. Il proposait souvent des solutions pour le porteur de balle pour la transmettre de suite vers l'avant. Le rôle du relayeur en somme...
Madridchestercity Niveau : Loisir
Gourcuff est là car quand il joue, on dirait qu'il fait tout pour faire "de beau geste", il calcule tout du mouvement de ces bras a sa pose une fois la passe partie, c'est insupportable, en gros il joue avec balai dans le cul.

Le football n'est pas homophobe mais c'est à croire qu'avec l'anus en fleur c'est plus difficile de bien jouer.
Madridchestercity Niveau : Loisir
L'islande reste sur 8 défaites 1 match nul et 1 victoire, les deux contres chypre !
L'orthographe,les gars sérieux.Y a plein de chômeurs sur le marché,engagez un numéro 6 pour corriger les errements orthographiques de vos ailiers!




Docteur.Lulu Niveau : District
Il faut arrêter avec Gourcuff, il n'a pas excellé hier mais il n'a pas été mauvais comme vous le dites. Nasri est censé avoir les clés du jeu de l'équipe de France et au final ? Il est nullissime !
Un 4-5-1 avec Cabaye et M'Vila en defensif, Gourcuff en 10, Menez à gauche, Ben Arfa à droite et Benzema en pointe et pour moi la meilleure tactique possible.
Je ne suis absolument pas pro Gourcuff, j'essaie d'être objectif un maximum et pour moi il est indispensable à l'équipe de France. De part son talent, en phase offensive, capable d'écarte le jeu et de mettre la pression dans la surface de reparation, grâce à son jeu de tête, ou de jouer en première intention pour Benzema.
Mais aussi défensivement, il ne rechigne absolument pas à défendre contrairement à d'autres...
Manusss
Gourcuff n'a pas été aussi mauvais que ça, à l'inverse de Nasri qui ne séduit toujours pas en EDF! Cette équipe est crainte c'est sûr; attendons de voir ce qu'elle vaut face à des équipe comme l'Angleterre qui elle aussi n'est pas au top du top, avant de la lyncher comme beaucoup le font sur de nombreux forums.
caca_mou_ Niveau : DHR
"En ce qui concerne le talent pur, cette France de Laurent Blanc est supérieure à celle de l'épopée 1998-2000, et à celle emmenée par Zizou en 2006"

Euh faut arrêter l'herbe à sofoot, ou alors après avoir pondu des articles....
Ce groupe est beau, des joueurs talentueux arrivent à maturité technique. A part quelques inquiétudes dans l'organisation défensive et un manque d'expérience collective, nous pouvons légitimement attendre une belle surprise de ce championnat d'Europe. Tout est possible avec un tel talent offensif. Allez Les Bleus Samba Brasiiiiiu
Note : -1
Gourcuff est nul. Ce qu'il fait (à part les coup franc) tous les milieux français peuvent le faire. C'est évident qu'il aimerait avoir plus de responsabilités dans le jeu, mais il ne peut pas. Alors il fait des passes sur les côtés. Après tout ce gars là est un numéro 10, pas un 8 relayeur. Si aujourd'hui il n'occupe plus ce poste (qu'il occupait très bien à Bordeaux, placé très haut, en soutient d'un attaquant) ce n'est pas pour faute de concurrence trop rude, non, c'est juste qu'il n'en a plus les moyens. Alors prendre un 10 pour faire le taff d'un 8, c'est juste ridicule. Et encore, s'il le faisait très bien, mais non, il est lent et s'emmêle toujours les pinceaux.

Triste.

Lolo est une blague.
caca_mou_ Niveau : DHR
Comprend pas trop tout cet optimisme d'un coup, c'était l'Islande en face, on a ramé comme des porcs hier, contre une bonne équipe on en prend 4 en première période et c'est bouclé...
caca_mou_ Niveau : DHR
Comprend pas trop tout cet optimisme d'un coup, c'était l'Islande en face, on a ramé comme des porcs hier, contre une bonne équipe on en prend 4 en première période et c'est bouclé...
Le_Touriste Niveau : DHR
Je vois que Gourcuff s est tapé la secrétaire que toute la rédaction veut se taper . Ce qui explique cet acharnement . Gourcuff a largement fait son taff , problème c'est que les gens veulent qu'il fasse le taf d un 8 et d'un 10 . Vous oubliez qu'il a des consignes d'un coach ... Bref je me suis déjà expliquer sur son cas et sa perf . En défense on peut pas juger , personne voulait défendre . Entre Evra qui s est prit pour scholes en jouant 10 , Mexes pour seedorf et Rami l attaquant refouler . Tu veux juger quoi ? Ca s amusait cest tout . Pour le reste ( Menez Ben arfa et tout ) dribbler c'est bien . Éliminé c'est mieux et faire une passe c'est encore mieux . Parce que dribbler juste pour être dans la compil' viva futbol ... Vu qu'on est tous des sélectionneur je vais faire aussi ma tactique :
-------------------------Lloris---------------------
--------Debuchy-Rami-Mexes-Clichy-------
-------------M'vila---------------------------------
--------------------------Cabaye-----------------
-------------Gourcuff-----------------------------
-Nasri------------------------------Benzema--
--------------Giroud-----------------------------

Pourquoi la défense ? Bah faute de mieux ça pourrait le faire
Pourquoi ce milieu ? Bah c'est assez bon physiquement et techniquement . Le vrai juste milieu .
Pourquoi Benzema ici et Nasri la ? Benzema je ne l'ai jamais considéré comme un vrai 9 mais plus un attaquant sur le côté ou 9,5 . Il décroche énormément sur la gauche et il fait parti des seuls qui savent dribbler sans en abuser . Pour Nasri c'est plus l'idée de le mettre en meneur excentré et surtout l oblige un peu à centrer pare qu'il a une qualité de centre énorme mais il s en sert jamais .
Pourquoi Giroud ? Bah c'est le seul vrai 9 de cette équipe en plus il est très bon dos au cage . Donc Benzema et Nasri vont se régaler pour jouer en appuie sur lui
Pourquoi pas Ribery ? Parce que on le sait il aime la France mais il en fait toujours trop
Ça devient pénalisant pour l'équipe .

Laurent si tu me lis ? Ou si la FFF me lit je veux bien leur envoyé mon CV x)
Bravo pour l'article, ça fait du bien de prendre un peu de hauteur de vue.

Le problème défensif, il vient surtout du fait que le back four n'a bénéficié d'aucune protection de la part des 3 milieux de terrain. Ca ressemblait quand même sérieusement à une compo PES... Mais Blanc a embarqué léger de ce point de vue là, surtout s'il vire Matuidi de la liste.

Très bon point sur le jeu vertical, en même temps quand on aligne Menez et Ben Arfa en même temps, il faut bien se douter qu'on va pas enchainer les passes latérales à l'entrée de la surface.

Par contre, sur le 4-4-2, toutes les équipes anglaises ont joué comme ça cette saison (enfin 4-4-1-1), mais elles avaient sur les ailes des joueurs au profil athlétique beaucoup plus puissant: Ramires, Valencia, Milner etc... ce sont avant tout des milieux de terrain. Avec Ribery et Menez sur les côtés, on sera pas capable d'avoir 2 vraies lignes de 4 en phase défensive et on va se retrouver avec en 4-2-4.

Le plus sur aurait été le bon vieux 4-3-3 made in Ligue 1 avec un milieu à 3 déménageurs. Mais, c'est vrai que y'a abondance de talent au niveau offensif, donc il faudra espérer que Nasri trouve vite ses marques au poste de numéro 10, tout en participant bien aux taches défensives (dans un role à la Fabregas quoi).

On a quand même vu quelques belles combinaisons offensives, les gars de devant ont l'air de bien se connaitre et se trouvent facilement sur le terrain. Esperons que l'attelage M'Vila-Cabaye soit suffisamment costaud pour tenir la baraque sans trop de protection des ailiers.
Plus de talent pur devant qu'en 2000 ?
Merci pour la blague, So Foot, je la ressortirai pendant un repas de famille.
Je comprends pas qu'on puisse vouloir jouer 'comme le Barça' avec une équipe nationale qui se réunit deux ou trois fois par an et dont les joueurs ne viennent pas de clubs qui pratiquent ce jeu. Arriver à un jeu comme Barcelone, c'est des années de boulot régulier, je suppose.

Laurent Blanc, il se touche un peu, quand il dit ça, il me semble.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
212 27