1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe E
  3. // Équateur/France (0-0)

Les leçons tactiques de France-Équateur

Un 0-0 n'est pas forcément inintéressant. En revanche, la nouvelle mi-temps des Bleus jouée en supériorité numérique réduit la portée de l'analyse de ce France-Équateur. Il y avait des nouvelles têtes, des enjeux nouveaux et des espoirs naissants : pas moins de six changements par rapport au match contre la Nati, et quelques changements de rôle. Face à une équipe d'Équateur jouant à la vie, à la mort, les Bleus ont résisté, ont réussi à jouer, mais n'ont pas marqué. En fait, ce n'était même pas le but.

Modififié
7 23
Pourquoi regretter les 9 points ? Avec une première place quasiment acquise, la France ne jouait pas pour la victoire. Ce petit jeu de recherche de la perfection provisoire, inutile même, les Bleus le laissent volontiers aux habitués. Les Pays-Bas, l'Argentine, l'Allemagne (pas cette fois) : ceux qui vivent avec un besoin de flatterie. Deschamps, lui, a plutôt besoin de gagner son huitième de finale. Si cela avait rendu son groupe plus fort, il aurait peut-être même signé pour une qualification à 3 points, laborieuse mais enrichissante.

Ce matin, le Wall Street Journal – qui n'a aucune légitimité pour parler de football, mais qui a le mérite d'avoir regardé le match – a publié ces lignes : « Après avoir coupé en tranches leurs premiers adversaires comme des camemberts rôtis, les Français ont inexplicablement perdu leur finesse (…) ce manque de caractère de la part d'une équipe qui a marqué 8 buts depuis le début de la compétition peut être attribué à un onze de départ tout neuf. » La France a fait tourner, la France s'est économisée (seulement 6 fautes, contre 15 face à la Suisse) et la France se connaît encore mieux maintenant. Par ailleurs, cette heure et demie à courir après Eder Valencia aura eu le mérite de les préparer aux 90 minutes qui l'attendent face à Ahmed Musa.

La France préfère jouer en contre

Pour commencer, le premier enseignement vient du comportement général de l'équipe : ces Bleus ont un banc fourni, et tout le monde est impliqué. S'il faut le préciser, c'est parce que ce n'est pas le cas de toutes les équipes nationales. Hier soir, Sagna, Koscielny, Digne et Rémy, ont tous apporté leurs qualités à un groupe qui aura besoin de tout le monde dans cette compétition climatiquement éprouvante. Sagna a centré et s'est imposé physiquement, Koscielny est resté concentré, Digne s'est montré plus vif et plus technique qu'Évra – mais bien moins tranchant et tranquille – et Rémy a offert sa vitesse et son ambition du but à un couloir droit qui en a besoin. Résultat : 22 tirs et 3 corners à Salvador contre la Suisse, 21 et 7 au Maracaña. 69% de possession et 87% de passes réussies contre les Jaunes, seulement 41% et 80% contre les Rouges. Ressorties ainsi, ces statistiques ne font pas le poids par rapport aux buts, évidemment. En revanche, les mots de Mamadou Sakho pèsent : « Si on fait le même match et qu'on marque deux ou trois buts, les gens auraient dit qu'on avait fait un match exceptionnel. Il y a des jours où tu arrives à concrétiser tes occasions rapidement, et d'autres où tu as un peu moins de réussite. Voilà, c'était un jour sans. Mais dans l'esprit, on a été costauds. » Les deux coups de tête de Pogba, la tête de Giroud, les frappes de Benzema, la reprise de Griezmann, la frappe de Rémy. Finalement, cette France soi-disant « stérile » aura produit plus d'occasions que l'Argentine hier après-midi. De vraies occasions – et donc du jeu – mais aucun but. Comme on l'observe depuis l'arrivée de Deschamps, ces Bleus sont plus à l'aise en contre : plus l'adversaire prend le jeu, plus les Bleus marquent des buts. Les Pays-Bas en ont fait les frais en mars à Paris. Vivement un choc contre la Mannschaft en quarts, en espérant que Löw tombe dans la pédanterie de la possession.

Didier Deschamps peut-il se passer de Mathieu Valbuena ?

Face à la Suisse, Deschamps avait aimé son Sissoko à la Paulinho : un nombre de ballons touchés inversement proportionnel à son impact physique et son sens de la verticalité. Du coup, Sissoko la grosse moto remplaçait hier le petit vélo sur le côté droit. Engagée dans une guerre de tranchées avec un contrôle total de la possession, les Bleus se sont réorganisés, et Sissoko s'est retrouvé avec Benzema et Griezmann à tenter de créer de l'espace là où il n'y en avait pas, devant la surface adverse. Un endroit où Valbuena aurait pu être bien plus dangereux. Hier, Moussa aura fait une vingtaine de passes et de prises de balle en moins par rapport à Mathieu contre le Honduras, au même poste. Mais la France n'avait pas été plus dangereuse, ni plus organisée pour autant. Elle avait été plus constante, c'est évident. Mais les buts étaient venus des longs ballons de Cabaye. Face à un adversaire équatorien regroupé, et sans Valbuena, la France a tout de même eu des idées. Des centres dangereux, des mouvements intéressants devant la surface, des combinaisons sur les côtés. Quand l'homme du match est le gardien adverse, c'est plutôt bon signe. Grâce à la finesse de Benzema et Griezmann, DD a donc appris que ses Bleus « peuvent jouer » sans Valbuena (mais pas nécessairement remplacé par Sissoko), ce qui lui permettra peut-être d'opérer des changements pour mieux protéger sa phase défensive si nécessaire. Mais les matchs de Valbuena ont été si bons jusqu'ici qu'il n'y a aucune raison de bouleverser la hiérarchie. Ainsi, la théorie de la dépendance Valbuena – que tout le monde a tenté de faire vérifier hier soir – n'a pas encore son brevet. Et tant mieux, elle n'en a pas besoin.

Schneiderlin est-il une option pour remplacer Cabaye ?

La France sait ô combien Deschamps donne de l'importance à son numéro 6. Le socle, le bouclier, la sentinelle, l'organisateur. Le Bayonnais n'a pas attendu l'éclosion du modèle de meneur reculé à la Pirlo, ni même la domination des milieux défensifs costauds de Premier League dans les années 2000, pour comprendre son importance. Hier, il a offert 90 minutes au débutant Morgan Schneiderlin plutôt qu'au vétéran Rio Mavuba. C'était inattendu, et révélateur : si DD avait voulu faire plaisir à l'Alsacien, il lui aurait donné une demi-heure de temps de jeu. Au Maracaña, en Coupe du monde, cela aurait été plus que suffisant. Mais une heure et demie de manœuvres, c'est un vrai test. Et si Deschamps comptait sur Schneiderlin pour remplacer Cabaye ?

Cela paraît improbable, mais deux raisons pourraient l'expliquer. D'une part, le métier : en numéro 6, Cabaye fait des erreurs de relayeur, commet des fautes de relayeur et a tendance à se projeter comme un relayeur. D'autre part, la taille : avec six centimètres en plus (1m81 contre 1m75), Schneiderlin donne à l'impact physique du milieu bleu une autre dimension. C'est cette taille que Deschamps n'a jamais eue, et qu'il a peut-être toujours fantasmée. Et alors, ça donne quoi ? Schneiderlin aura convaincu DD pour un motif : zéro faute commise, alors que Cabaye a pris deux jaunes en deux matchs. Mais le Parisien reste devant pour trois raisons : plus d'activité et de mobilité, malgré l'omniprésence de Valbuena à ses côtés, plus de polyvalence et de ressources en fonction du visage que Deschamps voudra donner aux Bleus au cours des prochains matchs, et enfin ce jeu long merveilleux : 9 longs ballons contre seulement 5 pour Schneiderlin. Une menace constante, aussi bien en phases de transition qu'en possession. Mais qui sait si la hiérarchie sera la même en 2016…

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com

Par Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je le sens les gars, on va aller au bout de ce mondial ! On a l'équipe et l'état d'esprit pour, rien à retenir de ce match sans importance pour nous et qui en avait beaucoup plus pour l'Equateur, on finit premier de notre poule sans perdre, place au Nigéria maintenant.
Mais qu'à fait le pauvre Valencia pour se faire appeler "Eder" ??? Il méritait franchement pas ça...
Fée Indouno Niveau : DHR
Oui mais attention aux excès d'individualisme comme hier soir. C'était flagrant par rapport aux deux autres matchs.
On arrive en 8ème avec un bon état d'esprit. Ce serait dommage de s'enflammer trop vite, mais tu as bien raison d'y croire StevieG. si on passe contre le Nigéria, on va pouvoir bouffer de l'allemand.
Merci de nous gratifier d'un article pareil, j'en ai marre depuis hier de me taper mes potes footix et les journaux qui disent qu'on a fait un match pourri. La phrase de Mamad résume vraiment bien la situation. Contre la Suisse on a marqué deux fois en une minute, et hier on n'a pas arrêté de tirer sur le gardien. Le foot c'est être décisif dans les deux surfaces de réparation, et contre l'Equateur on a oublié de l'être.

Par contre pas un mot sur le match de Pogba, et c'est dommage. Pour moi si on met Valbuena-Benzema-Giroud devant, Pogba n'a plus sa place: aucun des 4 ne défend, et ça déséquilibre trop l'équipe. Du coup Sissocko est à mon avis plus qu'une alternative pour DD. C'est pas les mêmes qualités, mais dans son style et dans le système de jeu de l'EDF pour moi Pogba est sur le banc et rentre comme contre la Suisse pour permettre à Valbuena de souffler, faire monter Sissocko et pour rajouter un peu plus de ballon au milieu.
Putain c'est toujours aussi kiffant de lire Markus.
Message posté par DarkPass'
Mais qu'à fait le pauvre Valencia pour se faire appeler "Eder" ??? Il méritait franchement pas ça...


C'est Enner Valencia

j'crois que c'est encore pire que Eder
Note : 1
enfin, retenir le second carton de Cabaye contre lui, c'est un peu de mauvaise foi, ça se voit qu'il va le chercher pour rater l'équateur et assurer le nigéria...

sinon, oui, Valbuena est indispensable, il faudra laisser davantage de temps à Schneiderlin pour s'acclimater au niveau (il n'a jamais joué ne serait-ce qu'en coupe d'europe, donc il faut le laisser prendre la mesure...), Rémy est une option intéressante, Pogba a la nonchalance des joueurs trop forts, et Griezmann n'a pas été si utile face à une défense regroupée. Cabella anyone ?
Message posté par Docpopaul
Merci de nous gratifier d'un article pareil, j'en ai marre depuis hier de me taper mes potes footix et les journaux qui disent qu'on a fait un match pourri. La phrase de Mamad résume vraiment bien la situation. Contre la Suisse on a marqué deux fois en une minute, et hier on n'a pas arrêté de tirer sur le gardien. Le foot c'est être décisif dans les deux surfaces de réparation, et contre l'Equateur on a oublié de l'être.

Par contre pas un mot sur le match de Pogba, et c'est dommage. Pour moi si on met Valbuena-Benzema-Giroud devant, Pogba n'a plus sa place: aucun des 4 ne défend, et ça déséquilibre trop l'équipe. Du coup Sissocko est à mon avis plus qu'une alternative pour DD. C'est pas les mêmes qualités, mais dans son style et dans le système de jeu de l'EDF pour moi Pogba est sur le banc et rentre comme contre la Suisse pour permettre à Valbuena de souffler, faire monter Sissocko et pour rajouter un peu plus de ballon au milieu.


Je te contredis sur les tâches défensives des 4 que tu as cité : Giroud défend comme un acharné, pour les autres on est d'accord. Je pense d'ailleurs que les Bleus jouent mieux avec Giroud car on remarque que dans les petits espaces, on se trouve vraiment facilement et ça, dans la surface de réparation avec un pivot comme Giroud, ça crée des brèches énormes. Après, j'en veux pas à Valbuena de pas défendre, il est tellement précieux dans sa capacité à briser les lignes par son placement (dans l'espace neutre cher à Bixente !).

Sinon, Fée Indouno plus haut a raison : plusieurs gars ont tenté leur chance de loin alors que c'était complètement voué à l'échec... J'espère que ça signifie rien pour la suite mais DD saura leur faire comprendre qu'il ne faut pas se reposer sur ses lauriers !
RomsteakGary Niveau : DHR
Cette équipe reste très difficile à jauger, je nous vois capable de tout. En tout cas c'est bon pour le moral d'aller au mondial avec moins de pression que d'habitude, en progressant et en affichant des profils variés. Il faut l'avouer, tout cela est très rafraîchissant.

La France, équipe fraîcheur du mondial. Pas favori, pas surprise, mais fraîcheur :-)
Hum ... " L'impact physique " de Shneiderlin , en tout cas on l'a pas beaucoup vu hier soir . On avait plutôt l'impression que le type peinait à se situer sur le terrain en 1 ère période , notament par rapport aux 2 autres milieux ( ça a été un peux mieux en 2 ème mi temps , c'est vrai).
L'EdF est une des équipes qui a le mieux joué lors de cette première phase de coupe du monde. Une de celle qui a le plus favorablement impressionné les "observateurs" comme on dit.

On sent que le collectif fonctionne. On sent qu'individuellement, les joueurs se donnent à fond et ont tous un niveau plus que correct.

Malgré la relative valeur de ses opposants, les fans ont retrouvé confiance en leur équipe. Deschamps, en entraîneur avisé, s'arrangera pour ne pas sombrer dans un excès de confiance qui pourrait être nuisible.

Le prochain adversaire, le Nigéria, est à la portée de l'équipe. Et les quarts annoncent une revanche face à l'Allemagne qui va enflammer les coeurs.

Certains voient déjà les Bleus en finale remportant le trophée. On peut les comprendre. Après tout, l'espoir est un moteur essentiel à la vie. L'euphorie est très stimulante.

Mais bon, imagine-t-on un champion du monde dont le meilleur joueur serait Valbuena? Imagine-t-on un autiste comme Lloris soulevant le trophée devant le gratin brésilo-fifesque? Est-il sérieux d'envisager Giroud ou Matuidi se promenant, la coupe du monde en mains, sur la pelouse du Maracana, le soir de la finale? Est-ce seulement pensable?



Message posté par mario
Mais bon, imagine-t-on un champion du monde dont le meilleur joueur serait Valbuena?

Oui. Sérieusement, je trouve que ce gars à des gouts de chiotte (comme 99.99% des fouteux) mais si y en a bien un qui le mérite c'est lui. S'il était états-unien Hollywood aurait déjà fait un film sur lui.
Message posté par mario
Imagine-t-on un autiste comme Lloris soulevant le trophée devant le gratin brésilo-fifesque?

Parce que tous les capitaines ayant soulevé la coupe du monde étaient charismatiques ?
Message posté par mario
Est-il sérieux d'envisager Giroud ou Matuidi se promenant, la coupe du monde en mains, sur la pelouse du Maracana, le soir de la finale?

Ben oui, il est ou le problème ?
Message posté par mario
Est-ce seulement pensable?

Tout à fait pensable. Probable ? hmmm pas sur mais pensable oui.

D'ou vient cette tendance à toujours dénigrer ce qui vient de France ?
Croyez-vous honnètement que toutes les équipes ayant gagné la coupe du monde était 100% sexy et talentueuses ?
Message posté par mario
L'EdF est une des équipes qui a le mieux joué lors de cette première phase de coupe du monde. Une de celle qui a le plus favorablement impressionné les "observateurs" comme on dit.

On sent que le collectif fonctionne. On sent qu'individuellement, les joueurs se donnent à fond et ont tous un niveau plus que correct.

Malgré la relative valeur de ses opposants, les fans ont retrouvé confiance en leur équipe. Deschamps, en entraîneur avisé, s'arrangera pour ne pas sombrer dans un excès de confiance qui pourrait être nuisible.

Le prochain adversaire, le Nigéria, est à la portée de l'équipe. Et les quarts annoncent une revanche face à l'Allemagne qui va enflammer les coeurs.

Certains voient déjà les Bleus en finale remportant le trophée. On peut les comprendre. Après tout, l'espoir est un moteur essentiel à la vie. L'euphorie est très stimulante.

Mais bon, imagine-t-on un champion du monde dont le meilleur joueur serait Valbuena? Imagine-t-on un autiste comme Lloris soulevant le trophée devant le gratin brésilo-fifesque? Est-il sérieux d'envisager Giroud ou Matuidi se promenant, la coupe du monde en mains, sur la pelouse du Maracana, le soir de la finale? Est-ce seulement pensable?






La Grece championne d'Europe, etait-ce pensable ?
Message posté par Docpopaul
Merci de nous gratifier d'un article pareil, j'en ai marre depuis hier de me taper mes potes footix et les journaux qui disent qu'on a fait un match pourri. La phrase de Mamad résume vraiment bien la situation. Contre la Suisse on a marqué deux fois en une minute, et hier on n'a pas arrêté de tirer sur le gardien. Le foot c'est être décisif dans les deux surfaces de réparation, et contre l'Equateur on a oublié de l'être.

Par contre pas un mot sur le match de Pogba, et c'est dommage. Pour moi si on met Valbuena-Benzema-Giroud devant, Pogba n'a plus sa place: aucun des 4 ne défend, et ça déséquilibre trop l'équipe. Du coup Sissocko est à mon avis plus qu'une alternative pour DD. C'est pas les mêmes qualités, mais dans son style et dans le système de jeu de l'EDF pour moi Pogba est sur le banc et rentre comme contre la Suisse pour permettre à Valbuena de souffler, faire monter Sissocko et pour rajouter un peu plus de ballon au milieu.


Y a qu'à voir le sourire de DD et le clin d'oeil de Benzema en fin d'interview d'après match pour réaliser que les Bleus ont fait exactement le match qu'ils voulaient faire.
Bald&bearded Niveau : CFA2
Je regrette que Cabella ne soit pas rentré en fin de match.

ps : Mario tu me désoles avec tes commentaires.
On expérimente avec Schneiderlin et Sissoko +
Pas de blessé +
Pas de carton +
Pas de défaite = une très bonne soirée pour DD.

J'espère juste que ça va pas trop casser le rythme de ceux qui n'ont pas joué.

Pour le Nigeria, je voudrais la même compo que contre la Suisse :

Lloris
Debuchy - Varane - Sakho - Evra
Cabaye - Sissoko - Matuidi
Valbuena - Giroud - Benzema

C'est le grand jeu, la France est debout ...
Message posté par Beuss



La Grece championne d'Europe, etait-ce pensable ?


Oui, la Grèce championne d'Europe c'était pensable, pas avant le début de la compétition mais après leur premier match contre le Portugal.

La France championne du monde en 2014, impensable avant le début des matchs de poule, mais pas si fou à présent.
Attention, je prends bien en compte la faiblesse de ce groupe E et les coups de chance (le Suisside en début de match par exemple). Mais si on fait le bilan après 3 matchs, on constate que la France se qualifie sans grosse dépense physique, que Deschamps a sous la main pas mal d'alternatives et que Benzema joue à son meilleur niveau. Vu que du côté des autres qualifiés personne n'a impressionné sur 3 matchs et que certains ont dû dépenser plus d'énergie, tout reste possible.

Maintenant, ma conviction reste que la défense a ses faiblesses. Un Messi ou un Robben peut leur faire très mal, voire un Sanchez (un arbitre aussi si c'est face au Brésil).
Et le gros point d'interrogation, c'est le mental. La vie a été très facile jusqu'à présent, mais une EDF menée au score peut-elle conserver la fluidité de son jeu et avoir beaucoup d'occasions ? Là je pense que non.
Donc pensable oui mais improbable à mon avis.
gündojeanne Niveau : Loisir
- j'imagine que schneiderlin impressionne la dèche au jour le jour, par son comportement et ses entraînements, car hier, il lui a envoyé un message très fort pour le futur. ça fait partie de l'histoire d'une coupe du monde (le mec ne devait même pas venir).

il faut quand même prendre en considération que c'était sa première sélection, au Maracana, face à des acharnés. moi je dis chapeau.

donc par rapport à son jeu long inexistant, c'est simplement qu'il n'a pas osé, mais il n'a - potentiellement - rien à envier à cabaye dans ce domaine. par ailleurs, à son vrai niveau, il est plus fort en récup, de très loin, en percussion aussi, il est plus technique dans les petits espaces, et aspire tous les ballons de la tête.

pour 2016, y a pas photo. d'ailleurs, il va pas rester à Southampton longtemps, et entouré de bons joueurs, il va crever l'écran.

- DD doit se garder l'option Cabella, pour une situation rêvée, hyper tendue, avec des adversaires au bout du rouleau, pourquoi pas contre le Nigéria en prolongations ??? parce qu'hier, face à 10 joueurs, c'était une configuration rêvée pour lui, associé à Giroud (qu'il connaît), il aurait pu faire exploser le match.

sinon, je ne suis pas d'accord pour dire que ni la benz, ni valbubu, ni giroud ne défendent, au contraire, le trio d'attaque est hyper performant dans le pressing haut, il est même le métronome-déclencheur du pressing, en tout cas sur les deux premiers matchs, les deux "vrais" matchs.

- toujours difficile de tout donner quand on est qualifié... et donc de tirer des enseignements.

il est vrai que, sans urgence, cette équipe retrouve ses défauts : trop de touches de balle, individualisme, manque de personnalité. (le niveau technique hier était très faible)

le vrai perdant d'hier, à mes yeux, c'est Pogba. d'ailleurs ça se lisait sur son visage durant tout le match. malgré quelques coups d'éclats, en terme d'assiduité, de persistance, d'abnégation, je pense que la Dèche est déçu. il avait laissé entrevoir une maturité exceptionnelle lors de ses premières sélections, et dictait intelligemment le tempo des matchs. là, il est très clairement dévoré par l'enjeu. hyper brouillon. perdu dans le pressing, etc. ses frappes non cadrées en sont la preuve.

L'autre perdant est griezmann, qui, sans vitesse dans le trio offensif, ne peut rien faire. ces deux-là vont sortir du 11, au profit de giroud et valbubu, et sissoko va retourner dans le milieu.

enfin, la paire evra-debuchy n'a aucun souci à se faire. elle a montré hier qu'elle est incontestable.
HalloRedondo Niveau : Loisir
Bon article.

Tout à fait d'accord avec gundojeanne.
DD a fait un match de championnat hier soir, coincé entre deux rendez-vous Ligue ces Champions. Sûr que le déroulement était à peu près ce qu'il avait en tête.

Et puis ça va nous faire du bien de nous cacher un peu. L'équipe est trop jeune et n'a absolument pas les épaules pour supporter cette étiquette - un brin abusée - de favori. Etant donné qu'on s'est quand même procuré masse d'occasions et qu'on a maîtrisé tactiquement une équipe qui jouait pourtant sa qualification, on ne devrait pas perdre en confiance. Le match avait ce don de frustration qui ne peut que piquer les joueurs dans leur orgueil, et leur rappeler qu'un match ne se gagne pas si on n'a pas l'envie de tout bouffer. Bref, ils devraient revenir à bloc en 8ème, même si ça sera nettement plus compliqué contre le Nigeria.

Je suis étonné du peu de com' sur Debuchy. Pas franchement fan du joueur, mais très honnêtement, après celle de Valbuena, l'autre absence cruciale hier soir était la sienne. Sur les deux premiers matchs, son apport offensif est INDISPENSABLE. Combien de fois Sagna s'est retrouvé près de la surface hier? Pourtant en jouant à 10 contre 11, c'était franchement le moment... Comparez cela aux stats et au positionnement de Debuchy contre la Nati, et il n'y a pas photo... Tactiquement, l'utilisation du couloir droit par Debuchy, si elle n'est pas toujours sans risque défensif, est une des clés de l'animation offensive des Bleus, en ce qu'elle libère Valbuena et l'autorise à dézonner.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 23