1. //
  2. // Match Amical
  3. // France/Albanie (1-1)

Les leçons tactiques de France-Albanie

Hier, au Stade de la route de Lorient, Didier Deschamps a entrepris un nouveau chemin, pour voir : le 4-3-1-2. Toujours un milieu à trois, toujours Mathieu Valbuena au milieu de tout, et toujours Yohan Cabaye devant la défense. Mais une paire de pointes lyonnaises inédite : Benzema-Lacazette. Si c'était le bon moment du fait de la forme des acteurs et du temps qui nous sépare de l'Euro 2016, ce n'était pas vraiment le bon endroit : face au double rideau albanais, les Bleus n'auront jamais pu développer les avantages de ce système.

Modififié
8 19

Le 4-3-1-2, une mauvaise idée contre l'Albanie ?


Face au Portugal, Didier Deschamps avait proposé une équipe de France ne laissant aucun repère à son adversaire : une attaque mobile et dynamique symbolisée par les mouvements de Benzema, mais aussi ceux de Valbuena, Griezmann et Matuidi. Pour atteindre ce quatuor, les Bleus avaient eu besoin d'une bonne verticalisation de Varane, une montée d'Évra ou le jeu long de Cabaye. L'enjeu était là, au niveau des roues arrière, car devant il suffisait de rouler. Mais hier, toute création avant la surface adverse était presque inutile : l'Albanie avait laissé les clés sur la porte, mais était prête à tout pour défendre sa maison. Brassard au bras, Lorik Cana aura mené une ligne défensive parfois composée de six hommes avec rigueur et conviction. Conviction, surtout, parce que les Blancs ont (très bien) joué, avec les idées claires : quatre centraux relativement fixes autour de leur surface, trois récupérateurs, un avant-centre chassant la relance française, et deux latéraux occupant tour à tour le rôle de défenseur et celui d'appui sur contre-attaque. Évidemment, si cela tient, cela se joue sur certains duels gagnés dans la surface, et une poignée d'exploits individuels français manqués. Mais pour les Bleus, cela donne une défense impossible à contourner, malgré la répétition des centres. Même lorsque cinq Français sont à la réception d'un centre, les Bleus restent en infériorité numérique dans la surface du 6-3-1 albanais. Heureusement, ce n'est pas un problème de qualité : le système et les hommes étaient inadaptés.

Avec ce 4-3-1-2 (et même 4-1-2-1-2 pour être précis), Deschamps n'aura pas pu profiter de la profondeur de Lacazette, ni de la vitesse de pensée de Benzema en contre, ni même de la verticalité et la puissance de Sissoko. La France se retrouve alors avec beaucoup d'hommes entre les lignes, mais pas forcément les plus adaptés, notamment Lacazette et Sissoko. Pour décrire le toque de l'Espagne, Míchel – actuel entraîneur de l'Olympiakos – avait utilisé la formule suivante : « L'Espagne, c'est un aquarium. On a beaucoup de gros poissons dans un petit bocal. Regarde bien les poissons, même quand ils sont des milliers dans un mètre carré, ils ne se marchent pas dessus. Ils sont très mobiles. » Ce n'est pas une surprise si Antoine Griezmann, petit poisson formé dans les eaux espagnoles, aura sauvé le match français. Surtout, ce n'est pas une surprise si son offensive victorieuse sera partie d'un côté : dans tout système à deux pointes, il est indispensable que l'une des deux écarte le jeu, pour créer de l'espace et du mouvement (ce que Gignac aura fait, même si Benzema aurait été bien plus habile dans ce rôle). Enfin, cette posture albanaise nuance également tout enseignement sur les consignes de Deschamps quant au pressing de ses hommes. Dommage, car ce schéma permet justement d'installer un pressing naturellement, c'est-à-dire sans forcer des déplacements conséquents, avec deux rideaux de trois hommes.

Mathieu Valbuena et Paul Pogba, création partagée ?


Quand ça coince, comme souvent, c'est Valbuena qui vient faire le plombier du jeu français. Un coup à gauche pour dépanner un latéral sans solution, un coup dans l'axe pour visser un triangle avec Pogba et Benzema, un coup à droite pour aller provoquer et centrer : hier, Valbuena aura « retapé » le jeu français en première mi-temps. Très en jambes, le Moscovite aura proposé d'innombrables une-deux et accéléré le jeu dès qu'il pouvait. Autour de lui, Benzema aura proposé ce qu'il pouvait et Pogba, très à l'aise pour créer des décalages et de la vitesse dans cette position de milieu gauche (en l'absence de Matuidi), aura toujours proposé une ligne de passe supplémentaire vers l'avant. À noter qu'en deuxième mi-temps, Pogba a dicté le jeu. Un bon signe pour la diversité offensive française.

Enfin, si la seule activité de Valbuena n'aura pas suffi, c'est aussi du fait des difficultés à créer de la profondeur sur les côtés. Alors que Matuidi est devenu un spécialiste de ces appels vertigineux qui viennent mettre en difficulté à la fois le milieu défensif et le central, Sissoko et les latéraux français n'auront jamais réussi à percer la muraille (et le mérite revient aux Albanais). Si Gignac aura échoué sur le côté gauche, Lacazette sera passé à côté d'une belle opportunité en dézonant bien trop souvent vers le jeu et donc l'axe (un réflexe compréhensible pour se montrer ?) : les Bleus auraient certainement été aidés par une présence supplémentaire dans la surface.

Occasions subies et coups de pied arrêtés


La muraille aura su se défendre, mais aussi attaquer. Avec seulement 36% de possession à la fin de la première mi-temps, les Albanais auront tout de même réussi à produire six tirs et à obtenir six corners. De ces tirs, deux proviennent de corners, deux autres de coups de pied arrêtés et enfin deux de tirs lointains. Il faut espérer que cette facilité à encaisser des buts sur coups de pied arrêtés tient du caractère amical de ces rencontres, et c'est possible : Deschamps aura par exemple surpris en réalisant deux changements sur un corner à défendre. Des deux tirs dans le jeu, le premier est inespéré, et l'autre plus inspiré vient d'une perte de balle dangereuse de Jallet. Sur les quatre premiers, le positionnement des latéraux français est à remettre en cause.

Placés très haut durant l'ensemble de la première mi-temps, Digne et Jallet auront laissé derrière eux un énorme espace pour que les Albanais puissent contre-attaquer confortablement vers l'avant, sans faire face à une formation compacte et oppressante. Et malgré les bons jaillissements de Varane et de Yanga-Mbiwa, les Bleus ont souffert bien plus que prévu, principalement pour trois raisons. D'une part, l'implication de Sissoko et Pogba autour de la surface adverse. De deux, le 4-3-1-2 exige une dynamique offensive intense des deux latéraux. C'est Cafu et Serginho dans le Milan d'Ancelotti, Maicon et Maxwell dans l'Inter de Mancini, ou même Kurzawa l'an passé au service du Monaco de Ranieri. Les mouvements de Jallet et Digne étaient donc peut-être exagérés, mais compréhensibles dans la logique du schéma utilisé.

Yohan Cabaye en six : fautes à répétition et perte d'intensité des Bleus


De trois, les Bleus ont surtout souffert du manque de protection de leur défense. Si un latéral plus conservateur aurait aidé la paire Yanga-Mbiwa – Varane, Yohan Cabaye n'est pas un milieu fait pour un tel système. Aidé par Pogba dans le 4-2-3-1, il apporte son jeu long (qui a du sens du fait de la présence d'ailiers) et une certaine habileté dans la gestion de la possession – mobilité et bonne technique – pour compenser le fait de n'avoir « que » deux milieux. Mais seul devant la défense, Cabaye court trop, commet des fautes évitables – un six qui défend avec les mains ? – et ne donne pas d'équilibre. En un seul duel gagné sur une transition albanaise, Morgan Schneiderlin aura été plus utile aux Bleus que tous les longs ballons de Cabaye hier. Ainsi, devant la défense, la France n'a pas encore trouvé l'autorité qu'elle a sur les autres lignes (Varane, Pogba, Benzema). La conséquence ? Les Bleus auront donné beaucoup d'hommes à la manœuvre offensive et c'est valeureux, mais ils auront surtout perdu énormément de temps à remettre en place ces offensives, alors qu'un autre schéma et/ou d'autres hommes auraient pu leur permettre de maintenir plus de contrôle sur le rythme du match, faire moins d'efforts à la récupération et attaquer avec plus d'intensité.

Le compte-rendu du match France-Albanie

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Merci Markus. La preuve que quand on veut essayer un nouveau schéma, il faut avant tout bien analyser son adversaire pour voir si cela va coller.
Un match de foot n'est pas une construction ex nihilo.
Mou-rinho Niveau : CFA
Le 4-3-1-2 marcherait, s'il y avait les joueurs adapté, à Lyon ce système de 4-4-2 en losange marche pour plusieurs raison, tout d'abord, parce que les Latéraux ont un vrai plus offensif, ça a été le cas de Jallet hier, un peu moins pour Digne mais j'ai trouvé ça passable.
Mais ce qui n'a pas marché, c'est qu'à Lyon, il y a un joueur comme Gonalons qui va s'occuper essentiellement des taches défensive, quand bien même sont apport offensif serait moindre hors quelques transversales pour changer l'orientation du jeu, c'était également le cas de Toulalan l'année dernière sous Ranieri.
Cabaye a cette qualité de passes longue, plusieurs fois, mais il était positionné un peu haut, et compensé pas assez la montée des latéraux.
Sinon il y a un autre problème, celui qui s'occupe de l'orientation, à Monaco l'année dernière il y avait un James Rodriguez, donc je vais éviter de faire des comparaisons avec Valbuena, mais à l'OL, le système à connu plusieurs pointe du losange, (Gourcuff,Grenier,Fékir,Lacazette et Malbranque), je vais pas parler de Grenier ni de Lacazette parce qu'ils ont été finalement que quelques fois à la pointe du losange, mais si l'on compare la pointe du losange d'hier, ça ressemblait à du Malbranque, il serait très bien contre une équipe qui serait joueuse mais avec de l'espace (comme Malbranque a bien tenu son role de 10 de losange contre la Juve, Valbuena serait un bon 10 contre une équipe comme le Portugal ou autres grosses équipes jouant la possession), mais contre une équipe resserré, Lyon a des joueurs qui sont soit rapides et techniques (Fékir), soit pas si rapide que ça mais avec une bonne vision de jeu et une bonne qualité de passe (Gourcuff), il aurait fallu ce genre de joueur hier, peut être Payet aurait pu l'être, mais Griezmann avec sa qualité technique et sa vitesse, il aurait très bien pu être à la pointe du losange et bougé un peu le bloc défensif albanais qui était bien en place.
jojolecrado Niveau : DHR
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi sur valbuena. Il était très en forme hier et avait les crocs, je n'ai pas souvenir de le voir avec une telle envie d'ailleurs c'était bizarre.
Ce n'est ni sa qualité ni son envie qui sont à remettre en question ; par contre sa position m'a posé problème tout le match, il jouait un poil trop haut ; une sorte de djorkaeff, alors ...qu'on en avait déjà deux autres.
L'équipe a abusé de ballons en cloche, pourquoi? Malheureusement le problème vient encore de Cabaye.
Peu d'influence en défense, et à part une ou deux transversales, que des passes molles et sans intérêt (ok cela arrive dans les pieds, mais et alors?)
Dieu sait que je n'ai rien contre ce joueur, au contraire même. Mais il est dans une période où il n'apporte ni offensivement, ni défensivement, du coup bah... il ne sert à rien, et pour un 6 c'est bien dommage !
c'est sûr qu'un Toulalan ferait un bien fou, mais faut pas rêver.


A part Cabaye, j'ai trouvé tout le monde bon. Du coup ça m'a inquiété : merde si on est à un bon niveau et qu'on fait pas de résultat contre l'albanie... et puis je me suis calmé un peu grâce à l'intensité mise en fin de match.
la montre Niveau : DHR
Le soucis de ce 4-4-2 losange c'est le que tu perds en possibilité sur les ailes, j'aimerais bien voir un 4-2-2 avec griezmann et valbuena en retrait, qui permute et qui s'occupe de l'animation des ailes nous permettant d'avoir deux pointes et d'éviter que l'un d'eux dézone, le role de fekir à l'ol. A près ça demande une rigueur lors du replacement lors des phases défensives. Autant profiter de ces matchs pour tester de nouveau système qui permettront d'avoir un jeu plus varié dans deux ans.
C'est vrai que Cabaye était un peu juste. Mais surtout il n'a pas le profil dans système de jeu comme celui là. Il faut un mec qui ratisse et qui joue vite, capable de couper les contre-attaques adverses (Gonalons, Schneiderlin par exemple). Cabaye aurait plus le profil pour jouer sur un coté du losange.
De même, Sissoko n'avait pas assez d'espace, et reprenait le couloir droit par habitude.

D'ailleurs, selon moi s'il y a bien un joueur qui doit "défendre avec les mains", c'est bien un 6, surtt dans un 4-42 comme celui-là !!!

Concernant Griezmann, c'est le seul capable de vraiment se placer entre les lignes et de désordonner la défense adverse, comme le font tout le temps les espagnols. C'est dommage qu'on ne le fasse pas plus souvent.

Sinon gros match de l'Albanie, bravo à eux !
Ursule Pédoncule Niveau : District
Bel effort de respect de la concordance des temps Markus.
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par jojolecrado
Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi sur valbuena. Il était très en forme hier et avait les crocs, je n'ai pas souvenir de le voir avec une telle envie d'ailleurs c'était bizarre.
Ce n'est ni sa qualité ni son envie qui sont à remettre en question ; par contre sa position m'a posé problème tout le match, il jouait un poil trop haut ; une sorte de djorkaeff, alors ...qu'on en avait déjà deux autres.


Justement, en le comparant à Malbranque, je met en avant son envie, et comme ce dernier, il a des qualités technique évidente.
Mais selon moi, ses qualités techniques sont bonnes, mais il ne jouera pas dans de petits périmètres, alors qu'avec Benzema et Lacazette et leurs qualités de contrôle, de conservation et de déviation, ça devrait être plus simple, un Griezmann aurait justement eu ces qualités là, c'est pour ça que j'ai trouvé ça dommage.
Trilaterale Niveau : Loisir
Vous êtes vraiment nuls les francais, l'albanie quoi... et ceux qui mettaient DD loin devant Wilmots en terme de tactique... Bah il est où DD? Vous faites peine à voir, équipe surcotée... Allé tournez votre langue 7 fois dans votre bouche avant de vouloir clasher les belges. Bande d'arrogants.
Message posté par Trilaterale
Vous êtes vraiment nuls les francais, l'albanie quoi... et ceux qui mettaient DD loin devant Wilmots en terme de tactique... Bah il est où DD? Vous faites peine à voir, équipe surcotée... Allé tournez votre langue 7 fois dans votre bouche avant de vouloir clasher les belges. Bande d'arrogants.


T'es gentil Anny Cordy mais il y a 5 ans, la seule raison pour laquelle on parlait de vous c'est quand vous enculiez les gosses donc tu seras gentil d'aller cracher ton venin de merde sur le site de la Dernière Heure et d'arrêter de nous casser les couilles.

Raté va.
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par Trilaterale
Vous êtes vraiment nuls les francais, l'albanie quoi... et ceux qui mettaient DD loin devant Wilmots en terme de tactique... Bah il est où DD? Vous faites peine à voir, équipe surcotée... Allé tournez votre langue 7 fois dans votre bouche avant de vouloir clasher les belges. Bande d'arrogants.


Pour l'instant la France est qualifié pour l'Euro 2016.
Wilmots peut pas en dire autant !
Espece d'ingrat on forme Eden Hazard le plus grand joueur de ton pays sinistre.
Gwada BOYZz an kounia mmw Niveau : District
Je sais que les joueurs noirs ne sont pas technique et manque d'intélligence mais sa me fais mal de voir Pogba si bas ...
Quand je vois comment t'ecris intelligence pose toi des questions sur la tienne l'ami.
Ronahldoignon Niveau : CFA
J'aimerais connaître les études scientifiques complexes qui montrent la corrélation entre l'intelligence et l'orthographe.

Y en a qui sont vraiment des spécialistes pour taper à tout va.
TheNiangasse Niveau : CFA2
Moi ce qui me fait marrer c'est que dans une phrase truffée de fautes de fou tu ne remarques qu'un pauvre accent en trop
jojolecrado Niveau : DHR
ou alors on fait un 442 pas losange, qui s'adapte à nos forces, ou alors un 433 en sacrifiant l'idée d'un attaquant qui épaule la nez

le 442 pas équilibré : matuidi pogba en récup, valbuena ou payet au milieu, et griezmann sur un cote (personne de l'autre) + bene lacazette ou autre en pointe.
figurez-vous que je voulais tenir cette tactique secrète jusqu'à ce qu'on me laisse entraîner l'eag ou l'edf, mais visiblement ca ne vient pas alors je vous l'offre

le 433 bah tout le monde le connait, et je suis sûr que valbuena est meilleur en ailier qu'en 9 1/2 et pas certain qu'en 10 pur on utilise ses vraies qualités

du coup je sais pas
Gwada BOYZz an kounia mmw Niveau : District
Message posté par TheNiangasse
Moi ce qui me fait marrer c'est que dans une phrase truffée de fautes de fou tu ne remarques qu'un pauvre accent en trop


Je sais que les joueurs noirs ne sont pas techniques et manques d'intelligences mais sa me fais mal de voir Pogba si bas ...
Tarō Misaki Niveau : District
Parlons en de l'épine dorsale de l'EdF. Très bonnes extrémités, Varane-Benzema, RAS (j'omets volontairement le cas Lloris), mais alors, entre les deux, l'animation, Cabaye en 6 et Valbuena en 10, c'est plus possible... Cabaye, son compte est vite réglé, mais Valbuena, bien en jambes, jambes trop courtes ouai! J'ai trouvé sa transversale directe en touche à 15m du premier joueur juste sur le coup de sifflet de la mi temps symptomatique des maux qu'engendrent ce mec. Il vient inutilement chercher les ballons dans les pieds de ses coéquipiers, pour une exploitation minable... Il loupe une passe sur deux, un coup de pied arrêté sur deux, et c'est notre 10... celui qui donne son âme à l'EdF?.. Et ça me permet de rebondir sur le débat Pogba en 10... Oui oui et oui: leader technique, possibilité de créer le décalage tout seul ( tout pas comme Valbiche en gros), milieu le plus offensif de la Juve... Et surtout pas un travailleur du milieu comme ce qu'on veut en faire. C'est parce qu'il est grand et black qu'on doit en faire un Viera. Il fait tellement de bien dans les 40 derniers mètres a la Juve, pourquoi pas en EdF (surtout si ça peut permettre de se débarrasser de Valbuena). Et en 6, content de voir que l'idée Toulalan (re)fait son chemin... On lui fait un courrier les gars?
Tarō Misaki Niveau : District
Pardon, C'est justement PAS parce qu'il est grand et black qu'on doit en faire à tous prix un Vieira. Il fait tellement de bien dans les 40 derniers mètres a la Juve, pourquoi pas en EdF (surtout si ça peut permettre de se débarrasser de Valbuena). Et en 6, content de voir que l'idée Toulalan (re)fasse son chemin... DÉSOLÉ pour les petites fautes, mais on parle du cœur ic!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
8 19