1. // Éliminatoires
  2. // Mondial 2014
  3. // Groupe I
  4. // Finlande/France (0-1)

Les Leçons Tactiques de Finlande-France

De ce premier match officiel de l’ère Deschamps, on retiendra forcément l’excellent retour de Diaby et le bon match de la charnière Yanga-Mbiwa – Sakho. D’un côté, la France n’a encaissé aucun but. Mais de l’autre, elle n’a tiré que sept fois et obtenu seulement deux corners. D’où de nombreuses questions…

Modififié
0 19
On avait laissé les Bleus en drôle d'état après l'Euro : une charnière sans rechange et en méforme, un besoin d’un 6 qui réunisse les phases offensive et défensive, l’absence de plan B, un projet de jeu constructif, mais qui semblait confondre possession et création, et enfin un groupe trop jeune et sans véritable cadre. Didier Deschamps vient de reprendre le chantier en cours, et on ne va pas faire les fines bouches après la victoire d’hier : s’imposer en Finlande, sans encaisser de but, en septembre, est une excellente nouvelle pour les Bleus. En 1994, Aimé Jacquet avait commencé les éliminatoires de l’Euro 1996 avec quatre 0-0 et une mince victoire en Azerbaïdjan. Et cela avait marqué la naissance de la plus belle équipe que la France ait connue…

La solidité : premier objectif rempli

Pas la peine de s’attarder sur le cas Lloris, qui ne cesse de démontrer que la France peut compter sur l’un des meilleurs gardiens au monde depuis maintenant trois saisons. Un grand capitaine ? C’est incertain. Un grand exemple ? Assurément. Devant lui, après l’Euro de Rami-Mexès et avec un Koscielny toujours convalescent, Deschamps préfère aligner Sakho et Yanga-Mbiwa. 100% Ligue 1, 100% jeunesse. Si la France veut avoir une carte à jouer au Brésil, il lui faudra une charnière conquérante. Le facteur mental est important en défense, et Mamad et Mapou semblent avoir le don de rentrer dans la tête de leurs adversaires, à l’image d’un Garnett ou d’un Rodman. Hier, le contexte était compliqué, mais les deux ont répondu présent. Une relance assurée au sol neuf fois sur dix, un impact physique monstrueux, de la fougue. La ligne défensive a joué haut, n’a abandonné aucun ballon et a gagné ses duels. Que demander de plus ? Plus d’attention sur les ballons joués dans leur dos, bah oui.

C’est sur les côtés que les Bleus se sont fait piéger. Le non-match de Réveillère et les glissades d’Évra ont fait souffrir les Bleus. Il faut dire que les Finlandais ont bien joué le coup. En plaçant trois milieux centraux dans l’axe, l’objectif des compatriotes de Saku Koivu était certainement de forcer les Bleus à emprunter les ailes, là où la qualité technique française est la plus faible, afin de presser nos deux latéraux et de forcer les pertes de balle. Mission réussie. Heureusement, Mavuba, ses airs de général et son placement parfait ont veillé durant 90 minutes. Offensivement, dans un tel 4-3-3, le rôle des latéraux est de venir créer des situations de combinaisons en triangle aux abords de la surface pour ensuite varier les appels : vers l’axe ou en position de centre. Dans ce rôle, on aimerait voir prochainement Clichy et Debuchy…

Le bilan paradoxal du milieu : des bonnes individualités, pas de contrôle

À l’abord de ce match, on avait l’impression d’avoir trouvé en Mavuba-Cabaye-Diaby la solution miracle à tous les problèmes des Bleus depuis six ans. Comme une évidence. Mouais. D’abord, le milieu français a été surpris : Deschamps ne s’attendait pas à voir un adversaire si attentiste chez lui. Du coup, la France a tout le temps le ballon, mais ne transforme pas sa possession en occasions. Les rôles sont pourtant clairs : Mavuba distribue et protège, Cabaye couvre et relaye, Diaby dessine, récupère, aère, lance. Mais voilà, le milieu ne parvient pas à occuper le camp finlandais, et les Bleus souffrent dès le dernier quart d’heure de la première mi-temps.

On peut donner plusieurs explications : le manque d’impact d’un Cabaye censé se porter plus vers l’avant et couper les lignes, le manque de contrôle que donnent les dribbles de Ribéry et Ménez, ou tout simplement la peur de se découvrir à l’extérieur face à un adversaire qui la joue fourbe. Toujours est-il que dans les dernières vingt minutes, les Bleus auraient dû mettre le pied sur le ballon et ne plus le lâcher, mais même l’entrée de Valbuena, pour apporter plus de contrôle, ne changera rien. Si Mavuba convainc dans son rôle naturel de 6, la complémentarité de Diaby et Cabaye peut être questionnée. Face à un adversaire « faible » , soit Diaby devra quitter le rond central pour organiser la possession à droite et à gauche, soit il reculera à la place de Cabaye pour laisser la baguette à Nasri. Hier, il manquait un lien.

L’attaque Bleue : le néant ?

Deschamps a été lucide après la rencontre sur l’animation offensive : « C'est le chantier le plus difficile. » Sept tirs tentés, deux corners, seulement cinq fautes subies par le trio offensif, et surtout trop peu d’occasions contre les Finlandais. Lors des derniers mois, en dehors de certains exploits individuels de Ribéry et Benzema, la France s’est toujours montrée dangereuse lorsque ses latéraux et ses milieux ont su se montrer disponibles aux avant-postes (Debuchy, Diaby, Cabaye, Nasri). Mais ces déplacements ont été trop rares hier.

D’après Deschamps, «  on a fait de bons enchaînements, mais quand on a des situations de centres, il faut plus de présence dans la surface. » Le centre-tir d’Évra dans le vide, Ribéry qui demande des appels alors qu’il va centrer… La question des déplacements de Benzema revient donc inévitablement. On le voit toujours aussi à l’aise avec le jeu en face de lui, donnant de la verticalité, comme sur le but de Diaby ou celui de Cabaye en Ukraine. Les trois derniers buts français sont d’ailleurs passés par son pied droit : faire jouer un autre buteur à ses côtés devrait devenir la norme. Benzema l'a dit, il se sentait bien hier : mieux placé et entouré, nul doute qu'il aurait créé bien plus.

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com


Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne sais pas si je suis le seul à penser que Cabaye est surcoté ...J'ai toujours eu du mal à comprendre l'enthousiaste qu'on a pu avoir sur lui. Ca reste (mon humble avis) un joueur de bon niveau capable de nous envoyer quelques coups de génie mais que ça reste en deçà des Ozil, Sneijder, Xavi, Fabregas, Moutinho, Witsel, Pirlo, Wilshere, Schveinsteiger (j'ai démonté son nom là)....

Suis-je seul à porter ce jugement ou non?
Sinon il fait chaud à Paris c'est cool.
Bazibouzouk Niveau : CFA2
J'avais lu ici un commentaire qui louait la vitesse de la nouvelle charnière. Hier ça m'a paru flagrant, putain* ça change !

Sinon super article comme d'hab ; on repart toujours moins con ^^
Bien plaisant cette équipe encore en rodage. Faut bien (encore) leur laisser du temps mais je l'ai senti plus intelligente.
Par contre tout sauf Nasri, jamais été fan de son jeu et ne parlons surtout pas de son état d'esprit de merde*
Moi je truve que ça a de la gueule Mavuba, Cabaye et Diaby, plutôt complémentaire, l'avenir nous le dira
Captain_Zissou Niveau : District
Qui a comparé Cabaye à ses joueurs là?
par contre Réveillère, même si je lui reconnaitrai plutôt des qualités (on n'est pas titulaire à l'OL toutes ces années par hasard) me laisse pantois. N'a pas d'égal pour faire des passes en retrait
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 1
7 tirs tentés ? On dirait un des statistiques d'un match de PES joué en 5 min.
@Rikii:

Cabaye est un milieu axial ou défensif, pas un milieu offensif.
@ Scrual

Hormis Ozil et éventuellement Sneijder, tu vois d'autres milieux offensifs?
Un peu plein le c*l de ces avant-centre qui estiment ne pas assez participer au jeu en restant en pointe...
ouais rikii mais en france on a que cabaye! propose des noms francais a sa place
@rikii: Xavi,Fabregas,Pirlo et Wilshere sont des milieux offensif, voir axiaux, pas milieux défensif.

Cabaye, c'est un peu comme deschamps à l'époque, fallait pas lui demander la même chose qu'à Zidane...

Maintenant c'est clair que c'est pas le meilleur du monde à ce poste là mais il est vraiment pas mal. Cela dit je pense que puisqu'on construit l'équipe, autant continuer avec des M'vila, Capoue ou même Sissoko... enfin bref ceux qui ont le plus de potentiel pour l'avenir et qui deviendront surement meilleurs que Cabaye.

Une bonne équipe nationale, c'est pas en prenant le meilleur de son poste chaque semaine, faut faire des choix. Là c'est l'auberge espagnole ça change tout les trois mois. Alors comme en plus sous Laurent Blanc je suis quasiment persuadé que certains joueurs étaient là pour d'autres raisons que sportives...

On verra si Deschamps fait ce qu'il faut à ce niveau là... par contre Deschamps, il est du genre un adversaire/une tactique et ça c'est pas bon pour une équipe nationale. Il faut faire un système de jeu et le garder tout le temps. Déjà qu'ils se voient quatre fois par an et que ça tourne tout le temps, si en plus la tactique est différente à chaque match, c'est pas demain qu'il y aura les automatismes indispensables.
Je ne comprends pas trop ce débat sur Cabaye : il revient de blessure, il n'a pas le même impact qu'il avait à l'Euro.
Sinon, je pense qu'il n'est pas si mauvais dans ce rôle de milieu axial. En plus, il a une grosse frappe de mule, et finalement, on n'en a pas tant que ça, des joueurs capables de marquer de 25m... Il faut juste lui laisser un peu plus de temps, il n'a encore pas joué de gros matches européens avec Newcastle...

Sinon, il manquait effectivement un relais au milieu. Ce rôle s'est retrouvé dans les mains de Ribery, qui a brassé pas mal d'air, et Benzema, qui a fait un gros travail de sape, mais a dû reculer beaucoup. Or, ce n'est le rôle ni de l'un, ni de l'autre, et quand ils font ce boulot, ils ne font pas le boulot qu'on leur demande (percuter, jouer en profondeur, se mettre en situation de frappe,...). Benzema fait à peu près le même boulot qu'au Real, où il tourne beaucoup autour de Ronaldo et Di Maria. On voit qu'il a plus le rôle de 9 1/2 que celui d'avant-centre... Malheureusement, on n'a ni Ronaldo, ni Di Maria en EdF... On pourrait au moins essayer avec un vrai 9 comme Giroud, mais il faudra leur laisser plus de temps, ou alors - pourquoi pas- un Gignac retrouvé?

Maintenant quel "relais" au milieu? Nasri, ce joueur qui n'a jamais su jouer pour l'équipe de France? Martin, qui n'a pas encore le niveau pour ça? Gourcuff quand il n'est pas blessé? Diaby ne pourra pas tout faire tout seul, et n'ont pas 50 solutions possibles...
Méléagant Niveau : DHR
Didier, t'as enfin le potentiel physique au milieu pour essayer ce foutu 4-4-2 qu'on a tous envie de voir. Lâche-toi gros. Et mets des latéraux, aussi.
"la plus belle équipe que la France ait connue…" Celle de 98? Les goûts des journaleux de "Béton magazine" sont toujours sans surprise. Perso je préfère celle d'Hidalgo nettement plus technique et réjouissante à voir jouer. Sans doute que l'auteur de l'article est trop jeune pour l'avoir vu jouer (et pour faire une analyse tactique).

Autrement proposer un 4/4/2 avec deux pointes dont Benzéma ça démontre le niveau d'analyse vraiment très faible du site Faute tactique. Le seul schéma qui a donné des résultats ces deux dernières années en terme de jeu c'est le 4/3/3. Il faut vraiment être nul pour proposer de l'abandonner.
+1. Plus personne dans les grosses nations ne jouent en 4-4-2. La rêgle c'est le 4-1-2-3, 4-2-3-1 ou encore 4-3-3.

Il faut être un peu tolérant, les automatismes offensifs sont les plus durs à trouver et mettre en place. Une équipe nationale, avec un vivier comme celui existant en France tu dois la baser sur 30 joueurs, justement pour palier les blessures. T'aura évidemment 15 habitués, et les autres un cran en dessous mais indispensable pour faire tourner le bouzin.

Pour ma part, je n'ai pas vu que des mauvaises choses face à la Finlande. On repart de rien, on est au début de saison, tout le monde est encore en rodage physiquement... Bref, cette équipe à de l'avenir je pense, et on pourra surement en faire quelque chose de mieux qu'avant. Juste être patient. L4espagne a mis longtemps à se trouver, par exemlpe, sans ommettre qu'une moitié de l'équipe joue dans un club, et l'autre moitié dans l'autre... L'air de rien c'est du temps de gagner sur la cohésion... Moi j'y crois à ces bleus là.... Et je pense que la charnière Sakho-Yanga-Mbiwa a vriament beaucoup d'allure.
DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
yesodh
Je suis d'accord avec toi (hormis sur le fait que tous le monde joue en 433 donc il ne faut pas jouer en 442).
En parlant de cohésion et d'automatismes, ce qui m'embête ce qu'on les avait trouvés à l'euro (et en amical Islande Serbie Estonie) avec le mois de préparation jusqu'au match contre le Suède où le fameux "grain de sable qui vient tout foutre en l'air" que mentionne Lizarazu dans les yeux dans les bleus fasse son travail...

Si j'étais sélectionneur:
Lloris
MBiwa - Koscielny - Sakho
Diaby - Cabaye (Mavuba)
Nasri (Gourcuff, Martin)
Ben Arfa - Ribéry (ailliers)
Benzema - Giroud

Même à 3, la défense tiendra la baraque (3 axiaux avec Mapou et Sakho légérement sur les coté et Koscielny en patron) surtout que les adversaires auront plusieurs lignes à traverser avant de l'atteindre.
5 joueurs défensifs, 5 joueurs offensifs (plus Diaby ou Cabaye qui ont le droit de monter), un numéro 10 en retrait des deux ailliers et des 2 attaquants, dont Benzema qui pourra jouer en 9,5 comme il aime tant... Et Giroud qui plante la tente dans la surface.
Je sais bien que jamais on ne verra cette équipe là mais je suis persuadé qu'on reglerait le soucis de "on se fait chier* pendant les matches de la France"
doucementaveclacristalline

C'est interessant que tu cites le grain de sable qui vient foutre le bordel dont Lizarazu parlait parce qu'il s'agit notamment de l'orgueil, la tete comme une pasteque, l'individualisme si tu veux. Et ensuite tu nous donnes une compo remplie de gamins orgueilleux qui ont justement mis le bordel et mis a mal la cohesion de groupe de l'euro.. ben arfa, nasri... franchement, si tu veux un groupe soude et uni, qui gagne pour les coequipiers et la gloire et non le pognon, ce sont bien les deux derniers a prendre.
@Lou et Yesodh

Je ne vois pas en quoi "mettre un autre buteur aux côtés de Benzema" implique forcément le 4-4-2, dont l'auteur ne parle même pas dailleur ! Sur la fin du match Benzema jouait à gauche, Gomis en pointe et Valbuena à droite non ?

"Résultats en termes de jeu" LOL
cest mignon ça, Hidalgo et compagnie, mais on veut des résultats tout court hein ! En 1998, tu bossais pour L'Equipe Lou ?
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 19