1. //
  2. // Tournée en AmSud
  3. // Amical
  4. // Uruguay/France (1-0)

Les leçons tactiques d'Uruguay-France

Quatre 0-0 d'affilée, et alors ? En Uruguay, un pays pour lequel le football compte beaucoup trop, la sélection n'aime pas perdre. C'est culturel. Depuis des lustres, elle propose donc un jeu dur, rigoureux, puissant. Et, selon les époques, talentueux. Les Bleus se sont rendus dans un pays qui n'a pas la phobie du 0-0. Dépaysés, ils ont pris une modeste leçon.

Modififié
0 40
A quoi pouvait-on s'attendre ?

Autant crever l'abcès dès maintenant : non, cette rencontre amicale n'avait rien d'une répétition générale pour nos Bleus. Il s'agissait ni plus ni moins d'un test : un gros examen pour certains joueurs, un petit devoir pour le système de Deschamps. Pas d'attentes extraordinaires donc, et pas non plus de vrai reproche si toutes les consignes n'ont pas été respectées. Lors de sa dernière sortie, le cuisinier Deschamps avait concocté un 4-3-3 anti-ibérique avec le trio Matuidi-Pogba-Cabaye et seulement trois avants, Benzema-Ribéry-Valbuena. C'était équilibré au cœur du jeu, très talentueux sur les transitions, mais il manquait une menace offensive sur le côté droit. Un peu plus tôt, pour la réception de l'Allemagne, Deschamps avait opté pour son classique 4-2-3-1, avec Matuidi-Cabaye. Alors, les Bleus étaient allés presser la bande d'Özil très haut, étaient restés dangereux tout au long de la partie, mais s'étaient faits manger à la maison par le milieu allemand.

Hier à Montevideo, c'était le retour du 4-2-3-1 bien cuit, sauce Valbuena. En clair, Valbuena au milieu de tout, avec autour des ingrédients de moins bonne qualité que d'habitude. Ainsi, quatre interrogations planaient sur ce périple uruguayen. D'une, Capoue est-il suffisant pour que le jeu français puisse être lancé dès la relance ? De deux, comment Giroud évolue-t-il sans joueur de classe mondiale à ses côtés ? De trois, Payet peut-il être la gâchette qu'attendent les munitions du couloir droit tricolore ? Et enfin, mais qu'allait faire Gourcuff dans cette galère ? On avait aussi envie de se demander si Sagna pouvait proposer autre chose que Jallet en avril dernier, mais tout compte fait, on ne l'a pas fait. Il faut savoir être raisonnable.

La France sur son Petit vélo

Le match démarre dans les pieds de Mangala. Naturellement, le défenseur central gauche cherche à passer par le couloir. Trémoulinas une fois, Trémoulinas deux fois. Mais la sphère lui revient. Bon. Deux enseignements en deux minutes : la paire Capoue-Matuidi ne peut pas, ne sait pas assumer la construction du jeu, et Yohan Gourcuff commence mal. Alors que ce 4-2-3-1 laissait deviner de nombreuses combinaisons Valbuena-Gourcuff, c'est finalement Yohan qui se cache dans son couloir et Payet qui se libère sur toute la largeur du terrain. Disponible, très percutant et même habile, Dimitri a marqué des points. A revoir, la précipitation en moins. Au cœur du jeu, on se demande longtemps qui va porter le ballon côté français. Mais entre les hésitations de Matuidi, bien moins à l'aise quand le jeu est arrêté et quand ses coéquipiers ne s'appellent pas Javier et Marco, le manque de niveau de Gourcuff et les disparitions de Capoue, tout revient à Valbuena.

On le cherche d'abord de loin (que de bons contrôles…), puis il vient lui-même prendre les choses en main, très souvent dans l'axe. Là où jouent les hommes. Sans perte de balle, sans excès, tout en timing, vision et intelligence, Valbuena dessine les courbes des attaques françaises. En transition, les courses de Payet tombent à pic, à l'image de celles d'un Ribéry qui a cruellement manqué. Devant, alors que Benzema était disponible et précis dans les décalages, Giroud n'est jamais assez proche de Valbuena pour combiner, et jamais assez dans la profondeur pour profiter de ses longs ballons. La malchance d'Olivier aura été d'affronter une Celeste assise très bas dans son camp, sans espace pour des appels de renard. Enfin, la France centre trop et pas assez bien. Un gros problème de stratégie : mais pourquoi balancer de tels centres contre des défenseurs connus pour être impériaux au corps-à-corps ?

L'Uruguay au métier, et au talent

Le « 3-4-3 » de la Celeste joue donc comme à la maison, à son rythme. Pour commencer, une défense à trois placée très bas dans son camp donc, assez confortablement pour que Lugano n'ait pas à courir en arrière sur un long ballon. Voilà une façon de traiter dignement son capitaine. Surtout, la paire de rongeurs Gargano-Rios fait un travail remarquable. Systématiquement présente sur les seconds ballons, elle fait de Capoue un grand toutou inoffensif. Le positionnement très large des deux Pereira (Maxi plus que Alvaro) permet de faciliter la sortie et la circulation du ballon et, parfois, de surprendre le bloc français (la transversale de Ramirez sur le but de Suarez, notamment). Devant, Cavani et Forlan transforment des ballons compliqués en jolies opportunités de décalage. Mais l'Uruguay ne domine jamais. C'est un football aussi limité qu'Alvaro Pereira. Il manque quelque chose. Un lien. Un pied bien brossé. Celui de Gaston Ramirez, en fait.

Il y a le choix des hommes avant le match. Et il y a le choix des hommes pendant. Le moment est alors souvent plus important que les noms. Tabarez avait Suarez et Ramirez à ses côtés, et en plus il les a fait rentrer au bon moment. Ainsi, la Celeste n'a jamais été aussi dangereuse qu'entre la reprise et la 58ème, moment choisi par DD pour montrer Gomis et Lacazette. La somme des talents des deux onze avait déjà basculé d'un côté, et le score avec. Cela arrive, les 1-0 sur une action anodine. Cela aurait pu être l'une des vingt accélérations de Payet. Ce sera finalement la deuxième du grandissime Luis Suarez.

Le 4-3-3 contre le Brésil ?

A la 76ème, Cabaye entre pour prendre en main la construction « en profondeur » du jeu français, mais l'Uruguay joue si bas qu'on ne peut évaluer son impact réel. Grenier se décide moins vite que Valbuena, mais est plus intéressant en un-contre-un. Et si les deux étaient alignés ensemble, avec Grenier à l'intérieur ? Après une brève revue d'effectif, on se rend compte que le 4-3-3 avec un 8 est envisageable dimanche. Plus d'équilibre, plus de ballon au milieu, plus de construction, une place à terme pour Pogba, mais un besoin de plus de talent devant (Benzema indispensable) et surtout une solution à trouver sur ce couloir droit. Debuchy ? Face à la verticalité brésilienne, DD pourrait nous offrir un « osé » Matuidi-Cabaye-Grenier au cœur du jeu. Un petit vélo, c'est bien. Un petit moteur, c'est mieux.

Par Markus Kaufmann À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Stp DD tu veux pas essayer Mathieu derrière DEUX attaquants pour une fois ? Histoire de garder le ballon a 30M des cages du brésil et pas a 20M de celle d'Hugo..
L'enseignement de ce match, c'est quand même qu'à la différence des autres grandes nations du foot cette année, on a un banc ridicule. Incapable d'apporter quoi que ce soit. Entre les petits jeunes inutiles (Trémou, Lacazette, Capoue...) et les moins jeunes carbonisés comme s'ils avaient 40 ans (Gourcuff, Sagna) on est dans la merde* si les mecs de l'équipe A déclarent forfait.

En attendant ça ne nous empêche pas d'avoir une jolie équipe A :

(si on suit le 4-3-3 de Markus, qui est pour moi judicieux puisqu'on a pas de véritable 10 en stock)

Lloris
Debuchy Koscielny Varane (ou Sakho) Matthieu (?)
Pogba (ou grenier, pour la folie) Cabaye Matuidi
Valbuena Benzébanane Ribéry

Il faut absolument arrêter une équipe et lui faire enchaîner les matchs. Même s'ils sont jeunes, Pogba et Varane sont pour moi essentiels. Cabaye est excellent à chaque fois que je le vois jouer et amène un peu d'audace dans ses frappes lointaines.


En remplaçant on a Payet qui peut amener du dynamisme, Giroud qui a fait une entrée décisive contre l'Espagne et qui est un super finisseur, Grenier pour la touche artistique, Sakho qui fait le taf, Mandanda. Ah et j'oublie Ménèz qui est énorme quand il veut.
lisandr-ol Niveau : DHR
J'ai l'impression que la plupart des mecs qui se posent sur leur canapé s'attendent à voir jouer une Equipe de France du niveau 1998-2006, du niveau de l'Allemagne ou de l'Espagne aujourd'hui, ou qui a le talent du Brésil 2002. Biensur vu que c'est loin d'être le cas à la fin de chaque match qu'il y est victoire, nul ou défaite, ces mecs vont dire que la France est complètement nulle, virez moi tous ces joueurs, Deschamps il est mauvais et tout ce qui s'en suit. Bref j'ai l'impression qu'il y a un gros manque de lucidité dans les analyses que je vois un peu partout en France.
Le vrai constat c'est que depuis 2006 on a une équipe qui alterne déceptions et reconstruction, on est loin d'avoir une grande équipe mais on est également loin d'avoir une équipe catastrophique. La place de la France se situe tout simplement entre la 8eme et la 12eme place mondiale, mais plus proche de la 8eme que de la 12eme.
On est loin de l'Allemagne, de l'Espagne ou de l'Italie en terme de jeu collectif et de niveau global, on est loin du talent offensif Argentin, Néerlandais voir Brésilien(même si cette équipe est très loin du Brésil de 2002 ou 2006), et on est pas forcément très loin de l'Angleterre ou du Portugal en terme de jeu et de talent, sauf que le Portugal à l'immense Ronaldo qui arrive plus ou moins à les porter et l'Angleterre à une expérience et une solidité collective supérieure à l'EDF car beaucoup de joueurs jouent dans les grands clubs anglais et ont donc une grosse expérience internationnale et du haut niveau. Sinon Welbeck, Walcott, Defoe, Hugo Almeida, Postiga, Varela ou Chamberlain c'est pas plus talentueux que les joueurs offensifs de l'Equipe de France.
Après y'a certaines nations historiquement inférieures mais qui grace à une grosse génération peuvent rivaliser, je pense à la Colombie, l'Uruguay ou la Belgique. Mais sinon hormis toutes la nations que j'ai cité, le reste c'est bien inférieur à l'Equipe de France.
Après pour ceux qui parlent du fameux fond de jeu, du beau jeu, etc. J'ai envie de dire que c'est pas en 5 rassemblements de deux semaines par an que tu vas jouer comme le Bayern Munich 2013. De plus les nations de références comme l'Espagne, l'Allemagne ou l'Italie sont composés de mecs qui jouent en majorités dans de mêmes clubs, Bayern-Dortmund, Barça-Real, Juve-(Milan?), et comme par hasard ces clubs sont les meilleurs d'Europe et on les collectifs les mieux rodés. C'est bizarre ça, en France qu'on m'appelle quand on aura deux clubs qui feront partis du gratin européen en terme de jeu, de résultat et de formation.
Bref on a une génération plus faible qu'il y a 10 ans, composés de peu de joueurs aguéris au très haut niveau, on a que Lloris, Benzema et Ribéry pour l'instant, d'autres pourront arrivés comme Matuidi, Varane, Pogba, Grenier.. Le projet de Deschamps est simple: composé un groupe soudés avec deux ou trois joueurs talenteux, une bonne défense, un milieu équilibré et complet avec des joueurs jouant à Munich, Madrid, Arsenal, Tottenham, Lyon, Marseille, Paris. Car il le sait, il a pas un groupe qui a une grosse expérience du très haut niveau et un talent éblouissant comme d'autres nations, mais il n'a pas non plus un groupe de buses et de joueurs en bois.
Note : -1
C'est vrai que l'hypothèse d'un Grenier en 8 au coeur d'un milieu à 3 est tentante. Bien couvert par Matuidi, il peut bénéficier des appels de Valbuena/Payet/ ? (Je vois pas qui mettre en MG à part Ribery qui est pas la ...) et de Mathieu/Trémoulinas à gauche, avec Cabaye dans le même rôle à droite.
Mais Capoue, vraiment, c'est plus possible... Et encore moins Capoue/Matuidi, ils sont absolument pas complémentaires et comme c'est bien souligné dans l'articles ils sont incapables de faire le jeu. Finalement c'est pas un Suarez qu'il manque à la France (quoi que), c'est un Verratti.
Note : 6
Ah j'oubliais : sérieusement, Sagna ? Ce mec, c'est quand la dernière fois qu'il a réussi un centre ? J'ai l'impression de revenir aux plus belles années de Bernard "Je centre au 4ème poteau" Mendy
Pascal Pierre Niveau : Loisir
Je pense que l'on peut avoir une certaine exigence même si l'on est loin de la génération 1998-2006.
Pas une exigence en terme de performances individuelles du 11 de départ et des 3 remplaçants, mais bien un projet de jeu dans lequel les joueurs peuvent s'inscrire.

Un projet de jeu qui bonifierait les individualités ou qui permettrait de cacher les limites techniques de certains internationaux.

Hors, le travail de Deschamps ne s'effectue malheureusement pas dans cet axe là.

Quelqu'un a-t-il vu un joueur jouer pour les autres hier ? A part Valbuena, non. Pourtant, Valbuena n'est pas Zidane mais il peut apporter ce liant si l’entraîneur le décide ainsi.

Marre de cette équipe de France sans style de jeu, sans projet. Marre d'une fédé qui forme des Gérard des "Filles d'à côté" et non des footballeurs avec un minimum de science de jeu.
Donc, à part l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, l'Argentine, les Pays-Bas, le Brésil, la Colombie, l'Uruguay et la Belgique, la France est la meilleure nation du foot?
Pour moi la leçon c'est avant tout qu'il est difficile de tirer des conclusions avec ce que l'on a vu hier.
L'équipe alignée est quand même assez loin de l'équipe type qui semblait se dégager a l'issu de la saison.
J'espère que dimanche on pourra observer plus de titulaires potentiels.
Il ne faut pas oublier non plus que cette tournée en Amsud intervient en toute fin de saison et que les joueurs sont bien émoussés (Matuidi, Valbuena ...), ce qui est vrai aussi pour l'Uruguay (Cavani).
Bon ceci dit y a des choses comme les performances de Courcuff ou Sagna dont tout le monde se doutait dès l'annonce de la liste des joueurs sélectionnés...
Message posté par DavidV
Donc, à part l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, l'Argentine, les Pays-Bas, le Brésil, la Colombie, l'Uruguay et la Belgique, la France est la meilleure nation du foot?


La belgique t'y va un peu fort. Superieur a la France sur le papier mais le terrain c'est pas terrible. le bresil non plus d'ailleurs.
Message posté par gioB
Ah j'oubliais : sérieusement, Sagna ? Ce mec, c'est quand la dernière fois qu'il a réussi un centre ? J'ai l'impression de revenir aux plus belles années de Bernard "Je centre au 4ème poteau" Mendy

Et encore, Sagna n'a jamais pris Roberto Carlos de vitesse sur un obscur France - Brésil amical.
lisandr-ol Niveau : DHR
Message posté par DavidV
Donc, à part l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie, l'Argentine, les Pays-Bas, le Brésil, la Colombie, l'Uruguay et la Belgique, la France est la meilleure nation du foot?


Rajoute Angleterre et Portugal et cites moi des équipes dont supérieure à la France
c'est un match de préparation les gars ca ne peut que vous aider. Prandelli a énormement essayer avant l euro 2012 on a perdu tout nos match amicaux. Aucun italien ne l'a critiqué. il en a profité pour faire des essaie integrer des joueurs.. etc
Ca permet de ne pas repeter les erreurs.. Blanc lui a joué ses match amicaux comme une finale de CMD il a rien apporté a l'EDF.
Mothafucka Niveau : CFA
Message posté par juda


La belgique t'y va un peu fort. Superieur a la France sur le papier mais le terrain c'est pas terrible. le bresil non plus d'ailleurs.


Qu'est-ce que la Belgique a à vous envier? Sur le terrain, on est premier de notre groupe de qualifications, on n'a plus perdu depuis un lustre, un seul but encaissé en qualifs, on tient tête (et même domine) la Croatie, on bat les Pays-Bas, on a des joueurs de classe mondiale à tous les postes, etc.

Bref, j'attends le Belgique-France en août avec impatience.

Nous, supporters belges, devons rester modérés et ne pas nous voir plus beau que nous ne le sommes mais c'est pareil pour le France.

D'ailleurs, je rajouterai aux équipes citées par DavidV la Croatie et même la Russie.
FootAddicted Niveau : CFA2
"Ainsi, quatre interrogations planaient sur ce périple uruguayen. D’une, Capoue est-il suffisant pour que le jeu français puisse être lancé dès la relance ?"
Non.

"De deux, comment Giroud évolue-t-il sans joueur de classe mondiale à ses côtés ?"
Hmmm, nul à chier*?

"De trois, Payet peut-il être la gâchette qu’attendent les munitions du couloir droit tricolore ?"
Ouais, wait and see

"Et enfin, mais qu’allait faire Gourcuff dans cette galère?"
No comment

En fait, aucune de ces interrogations ne planait, ni sur le sol uruguayen ni ailleurs...
Gareth Root Bale Niveau : Loisir
La leçon tactique c'est surtout qu'il faut abandonner l'idée de construire un bloc équipe, mais plutôt de faire des petits bataillons (2 latéraux, 2 centraux, 3 mdef, un maestro et 2 ataquants) et les laisser faire leur guerre, sans essayer de copier la fluidité allemande ou le tiki taka espagnol ... '98, '06 style
L'Homoursporc de Paris Niveau : Loisir
Quand on arrêteras de sélectionné des joueurs qui viennent juste pour utilsé l'EDF comme faire valoir ..Guilavoguie qui se vante sans cesse au CFC d'avoire des jambes de kenyan alors que le mec est sois disant français , Nasri benzema qui crie partout qu'ils sont algérien et j'en passe .. quand on prendras une équipe qui mouille le maillot vraiment on arriveras à quelque choses comme Grenier , Varane Pogba , lucas digne , giroud , Lloris ect ect

Et so foot qui fais sont kéké " l'herbe est toujours plus verte ailleurs " moi j'me suis bien marrer avec leur stades de blaireaux qui sifflé et crier holé quand il menner au score pendant un match amical bidon sans aucune envi de l'équipe adverse blaireaux d'uruguayenne à croire qu'on les à victimisé dans le passer eux aussi en les colonisant.

Et Verratti tu persiste dans ton délire du style " j'suis italiens par ce que le frère du meilleure amis de mon grand père à vécu en italie 2 mois " ? Pauvre merde de prolos

Bisous.
Une page facebook "Tirage de Maillot" vient d'ouvrir avec une grande collection de maillots authentiques. Pas mal du tout
Mon dieu, c'est pas le pays des râleurs ici, c'est celui des vestes retournées.
Quand on pense aux manifestations de joie qui ont suivi le match nul contre l'Espagne, c'est ATTERANT.
Tout comme l'acharnement contre Gourcuff. Le truc, c'est que personne ne regarde les matchs de Lyon, sinon, vous auriez pu vous rendre compte que sa prestation hier a été dans la lignée de celles de la fin d'année avec Lyon, de l'envie, même s'il est un peu emprunté, une propension au tergiversation, un tir par match tenté en dehors de la surface pour voir si c'est revenu, joueur sérieux, pas brillant, comme hier. Mais je comprends pas pourquoi la Dèche le titularise.
Elle est là la faute professionnelle. Rien de grave cependant.
Le truc avec Gourcuff à Lyon, c'est qu'avant notre ailier gauche, c'était ou Lisandro ou Ghezzal, qui étaient fantômatiques; ça peut paraître bizarre, mais Lisandro, sur l'aile gauche, hier, j'ose même pas imaginer ce qu'il se serait pris.
Bon ensuite, si Gourcuff fait une année de malade l'an prochain, et qu'il fait un triplé coupe/championnat/ligue des champions avec Lyon, il sera au Brésil, si jamais on y est.
Les bleus n'ont pas démérité hier, ils ont été à leur niveau; mais faire jouer Capoue, franchement, pourquoi pas Rabiot!
Hâte de voir ce que va donner le match contre le Brésil.
J'ai pas vu le nom de Cabella dans les commentaires jusqu'à présent. Le problème, c'est qu'on a beaucoup de très bons joueurs, mais de joueurs de la trempe de Suarez, peut-être pas non.
FootAddicted Niveau : CFA2
Message posté par L'Homoursporc de Paris
Quand on arrêteras de sélectionné des joueurs qui viennent juste pour utilsé l'EDF comme faire valoir ..Guilavoguie qui se vante sans cesse au CFC d'avoire des jambes de kenyan alors que le mec est sois disant français , Nasri benzema qui crie partout qu'ils sont algérien et j'en passe .. quand on prendras une équipe qui mouille le maillot vraiment on arriveras à quelque choses comme Grenier , Varane Pogba , lucas digne , giroud , Lloris ect ect

Et so foot qui fais sont kéké " l'herbe est toujours plus verte ailleurs " moi j'me suis bien marrer avec leur stades de blaireaux qui sifflé et crier holé quand il menner au score pendant un match amical bidon sans aucune envi de l'équipe adverse blaireaux d'uruguayenne à croire qu'on les à victimisé dans le passer eux aussi en les colonisant.

Et Verratti tu persiste dans ton délire du style " j'suis italiens par ce que le frère du meilleure amis de mon grand père à vécu en italie 2 mois " ? Pauvre merde de prolos

Bisous.


Excuses moi, je t'ai filé un +1 à cause de mon vilain gros pouce qui s'est précipité sur le vert. (certainement influencé par ta citation "l'herbe est toujours plus verte ailleurs).

J'espère que les lecteurs me le pardonneront.

Bisous.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 40