1. // Éliminatoires
  2. // Mondial 2014
  3. // Groupe I
  4. // Espagne/France (1-1)

Les leçons tactiques d'Espagne-France

En ce lendemain de match nul victorieux, la France du football sourit : sa sélection nationale a réalisé une belle performance, avec le cœur. Tâchons de ne pas y déceler la réalisation d'un fantasme national qui aurait vu des Bleus « respecter enfin les valeurs du sport » : tout match de football est le résultat de nombreux rapports de force, qui ont tourné en faveur des Français en seconde mi-temps.

Modififié

Une première mi-temps logique


La première mi-temps a été celle que tout le monde attendait. Une Espagne patiente, sérieuse, souvent géniale, qui attaque une fois sur deux par le flanc gauche du trio infernal Alba-Iniesta-Pedro. La Roja s'inspire toujours autant d'autres sports : les écrans façon Kevin Garnett sur corner, et la possession de futsal (à voir, cette vidéo de MARCA.com sur le sujet). Elle marque une fois sur coup de pied arrêté et obtient un penalty sur l'une de ses nombreuses infiltrations dans la surface. Logique, en somme.

En face, les Bleus rendent une bonne copie : tous les coups sont joués à fond, comme le démontrent les montées volontaires de Debuchy et Évra au moindre espace. Il y a cinq joueurs dans la surface pour reprendre le coup franc de Cabaye qui amène le « but » de Ménez. La défense est solide, et enfin les courses de Ribéry et Benzema vont au bout, tout le temps, ce qui fait respirer le groupe et le pousse à jouer plus haut. On appelle ça le leadership par l'exemple (on ne parle que de terrain, hein), un rôle que Ribéry semble assumer parfaitement. Le seul qui était présent en 2006 (avec Landreau) et le plus capé, c'est bien lui.

Les Bleus ont-ils profité d'une contre-performance espagnole ?


En seconde mi-temps, l'équilibre s'inverse progressivement, et la dernière demi-heure est (presque) à sens unique. Les Français ont-ils été fantastiques, ou alors les Espagnols ont-ils été faibles ? Côté espagnol, nous avons trois explications. D'abord, les blessures. Avec un seul changement possible en seconde mi-temps (Silva et Arbeloa sortis), Del Bosque a une marge de manœuvre réduite. L'entrée de Torres tient d'ailleurs plus du sentiment que de la raison, qui aurait voulu voir Albiol prendre la place de Cesc, et Busquets monter au milieu. Car la seconde raison est tactique. En Espagne, on se demande encore les raisons de l'absence du double pivot Alonso-Busquets, sorte de verrou imprenable testé partout dans le monde. Seuls, Alonso et Xavi ont naufragé sous les assauts du pressing français. Enfin, le physique. On a vu l'Espagne abandonner ses habituelles cinq secondes de pressing intense, se replaçant à la perte de balle en un 4-5-1 inhabituel, et acceptant la domination française. Presque du jamais vu.

Un nouveau succès pour le 4-2-3-1


Dans les clés tactiques du match, on avait parlé de la capacité du 4-2-3-1 à gêner le tiki-taka en utilisant au mieux les espaces laissés par l'Espagne. D'une, son milieu offensif axial (Valbuena) dispose de trois appels devant lui à chaque récupération, d'où l'intensité de chaque contre-attaque. De deux, son marquage incessant sur le pivot d'en face (Alonso) fait monter tout le pressing des Bleus. Quand Gonalons attendait « au cas où » , Valbuena vient sonner la charge. Un joueur de moins en couverture, mais un de plus au pressing. À l'heure de jeu, tout change. Cabaye et Matuidi, dont il faut saluer le fait de ne pas avoir pris de carton jaune jusque-là, se débrouillent seuls à la couverture. Blaise, en particulier, réalise une performance qui aura rappelé celles de Makelele en Liga : dix interceptions, le double de tout autre joueur hier soir. Impressionnant.

À la 68e, deuxième coup gagnant de Deschamps : Sissoko pour Ménez. Un physique impressionnant et des courses qui comblent un niveau technique limité. À la moindre prise de balle du Toulousain, on croirait voir LeBron James en train de dribbler de façon aérienne les Espagnols. Et cela marche. Sissoko est si actif qu'il annule le côté gauche de Jordi Alba. D'après les stats, la France a même 52% de possession de la 65e à la 80e minute. Ces Bleus qui n'aiment pas faire le jeu seraient-ils en fait à l'aise avec le ballon ? Tout dépend des espaces, et de la zone de lancement de la création offensive. Avec le 4-2-3-1, c'est au niveau de Valbuena : le jeu est plus direct, démarre plus haut et crée une situation dangereuse à chaque récupération. À la 84e, après une perte de balle de Ribéry à gauche, ils ne sont pas moins de huit Blancs venus presser les Rouges sur un seul quart du terrain.

Des Bleus à leur niveau, ou des Bleus dans leur meilleur rôle ?


Cela fait maintenant des années que la France aime parler de la différence de niveau de ses stars en clubs et en sélection. Hier, Ribéry a crocheté Ramos, Benzema a fait danser Busquets, Matuidi est allé chercher le ballon dans les pieds de Xavi, Lloris a arrêté un penalty de Fàbregas, et Évra a fait mieux que tenir son couloir. Une hausse de niveau ponctuelle ? Pas vraiment. Hier, tous les joueurs Français étaient, en même temps, dans leur meilleur rôle. Matuidi devait récupérer et relancer vite. Valbuena devait ouvrir le jeu et presser Alonso. Ribéry devait courir, provoquer à gauche et centrer. Et Benzema devait venir chercher le ballon, lancer l'attaque et seulement ensuite prendre la profondeur. Ce n'est pas un hasard si le moins à son avantage aura été Cabaye, c'est-à-dire le Français le plus apte à jouer un football posé, face à une défense regroupée. Voilà donc une énième confirmation des affinités de cette équipe avec le jeu en contre. Selon l'adversaire, Deschamps devrait donc varier entre le 4-2-3-1 et le 4-3-3, comme en… 1998.

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com


Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En tout cas j'ai bien kiffé le match.
Südkurve28 Niveau : CFA
En tout cas tactiquement, la "cohésion d'équipe" à So Foot est particulière, vu les différences de jugements entre cet article et celui des notes d'après match par exemple. Je veux bien qu'il n'y ait pas de pensée unique au sein d'une rédaction mais quand même, accordez un peu vos violons les amis...
Cool de parler de Sissoko car son entrée en jeu a était impressionnante et son pressing, haut sur le terrain, a littéralement écrasé la relance espagnole. Quand à Valbuena tout a était dit. La fourmi atomique a donné le meilleur de son jeu!

Maintenant force est de reconnaître que les blessures en cours de jeu, les absences sur la feuille de match et la rentrée de Torres ont clairement joué en notre faveur. Au match retour il sera difficile de leur infliger une telle domination dans leur moitié de terrain même rien qu'une petite demi heure. Je pense qu'ils mettront le paquet sur leur point fort, le milieu de terrain. On vas souffrir chez nous comme on les a fait souffrir chez eux mais maintenant on sait qu'il ne faut douter de rien et jouer toujours plus haut sur le terrain plutôt que d'attendre de se faire corriger.

J'ai hâte.
Südkurve28 : Il y a deux sortes d'articles post-matchs à SoFoot. Les comptes-rendus tout pourris (Antoine Mestre si tu me lis...)+notes de matchs incompréhensibles...et les articles tactiques de Markus Kaufmann. Il semble que ce dernier soit le seul à apporter une véritable vision technique et professionelle du foot. Les autres rédacteurs (hors Eric Maggiori of course) du site ne font que du café du commerce.
Pourquoi accorder ses violons? Cet article est bon, l'autre est un torchon.
Perso, je suis fan de l'équipe espagnole. Et je ne l'ai pas vue déjouer comme ça depuis des années! Depuis 2006, en fait!

Pressing défaillant, erreurs techniques à gogo, fébrilité, "inoffensivité", etc...

Alors est-ce l'EdF qui est redevenue une grande équipe? Ou est-ce l'Espagne qui s’effrite peu à peu?

Un peu des deux?

On verra lors des prochains matchs quelle est la vraie tendance.
"A la moindre prise de balle du Toulousain, on croirait voir LeBron James en train de dribbler de façon aérienne les Espagnols"

exaltante et osée la comparaison. Bien joué.
Aucune coherence avec l'article foireux des notes...
Peu importe, plutot que faire de la paraphrase tactique, il faut surtout souligner que l'Espagne domine aussi outrageusement parce que la peur empeche son adversaire d'essayer, de tenter, et de jouer...
Des que ca joue, l'Espagne recule, perd des ballons, et est tres souvent en danger.
Cette mi-temps de l'EDF, possible grace a Lloris en etat de grace, c'est plus qu'1 point, c'est un deblocage psychologique enorme, parce qu'au retour, la France ne va plus les regarder jouer pendant la premiere mi-temps.
Beaucoup de choses vont changer... y compris je suppose le public versatile qui va ptet enfin arreter de siffler ses propres joueurs...
Il me semble que c'est aussi la peur qu'inspirait l'EDF a sa grande epoque qui lui faisait gagner certains matchs. C'est aussi l'absence de peur qui signala la fin d'une epoque.. alors de la a dire que l'Espagne va redevenir "normale" voire avoir son Knysna, il y a un pas que je ne franchirai pas mais...
Si les milieux defensifs avaient valeur de Numéro 10 dans le jeu, on serait champions du monde ...

Une pensée pour Diaby qu'on oublie tous pendant qui soigne ses blessures.
Ahhh une bonne analyse tactique comme on les aime. Merci Mister Kaufmann
5redondo5 Niveau : DHR
En fait le sport de haut-niveau, c'est bien sûr du talent mais surtout le mental...
"Deschamps devrait donc varier entre le 4-2-3-1 et le 4-3-3, comme en… 1998"

Je croyais pourtant que l'équipe-type de 98 était le 4-3-2-1 ??! On m'aurait menti o_O
@ Enzato

Ne t'inquiète pas, je crois que beaucoup aurait aimé le voir hier soir, à la place d'un certain Maxime.
@ MaxMaga

Des absents sur la feuille de match? Tout autant que la feuille de match française..

Après je suis globalement d'accord avec toi. J'ajouterais qu'il est possible qu'il éprouvent une sorte de "peur". Car si tu fais le bilan des 2 dernières confrontations : tu perds 2 0 sans jouer; et puis quand tu joues tu les bousculent grandement (bien plus que les italiens en juin dernier pour le premier match de l'euro)
J'ai pas le souvenir d'avoir vu une équipe les bousculer de la sorte, seule la Croatie avait marcher "physiquement" sur les espagnols..
C'est vrai que Diaby se serait régaler dans ce genre de match, sa blessure n'est pas grave, espérons que ce ne soit qu'un accident et pas une rechute.

J'ai bien l'impression que Valbuena a gagné sa place dans l'équipe, que Menez va avoir de la concurrence, je l'aime bien mais depuis le début de la saison son niveau est moyen, du moins bien loin que son niveau de la fin de la saison dernière.

Et si Ribery et Benzema acceptent enfin de jouer avec Giroud, ca peut faire mal.

Je souligne aussi le bon match d'evra (même si le coté droit était plus simple que le gauche vu que Cazorla restait au milieu et arbeloa n'a pas la vitesse d'alba)
Les articles intitulés "les leçons tactiques" sont de fautetactique.com, ce qui explique leur pertinence
C'est clair, Valbuena surtout et Sissoko ensuite ont transformé le match. Effectivement, il y a différents facteurs: l'absence de Busquets qui rayonne habituellement au milieu, relégué à un poste qui n'est pas le sien, la fatigue du match en Biélorussie côté espagnol. Mais Deschamps a su parfaitement exploiter ces faiblesses en faisant rentrer Valbuena dans l'entrejeu au bon moment, celui où la France pouvait prendre l'ascendant physique. L'entrée de Sissoko allait dans le même sens. Même en perdant 1-0 l'équipe de France aurait rendu une bonne copie, mais là c'est encore mieux!
Maintenant il faudra transformer l'essai, c'est-à-dire à la fois prendre tous les points face aux "petits rivaux" et... rééditer l'exploit le 26 mars! En tout cas coup de chapeau à Matuidi, le meilleur Français avec Lloris hier soir.
Mais que faire de Benzema ?
Il semble très utile pour créer du jeu en attaque, et il aurait pu faire plusieurs passes décisives sans la maladresse de ses coéquipiers. Mais quand il joue comme ça il n'est pas en position de planter devant le but.
Il doit se retrouver peu ou prou dans la même zone que Valbuena, mais sans la même intensité au pressing.

Pour le dire autrement : est-ce que l'équipe n'est pas meilleure en jouant sur un schéma Valbuena-Giroud, plutôt qu'avec Benzema devant qui crée du jeu, mais ne plante pas ? C'est moins beau, plus limité techniquement, ça sent plus la sueur, mais il y a quelqu'un dans la boîte ?
Bon article de nouveau. Va falloir que je pense à mettre faute tactique dans mes favoris ...
La france à clairement été supérieur à l'espagne en seconde mi temps, et pour moi, ça aura été un bel échec du schéma tactique espagnol.
Alonso n'est pas un milieu défensif au sens propre du therme, il a toujours été alligné avec un autre MDF à ses côté (Marscherano au liverpool, Khedira au Real, Busquets en sélection) et on aura bien vu pourquoi.
Si Del Bosque veut jouer avec un seul MDF, ça doit être Busquets (habitué à le faire avec le FCB).
Vu qu'il préfère le double pivot et que Xabi Alonso est indéboulonnable dans son 11, il aurait du mettre Xabi - Busquets en MDF et Javi martinez en défense centrale auprès de Ramos.
Pour la France, comme le dit l'article, les changements ont vraiment complètement changé la physionomie du match. Gros match de Valbuena.
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8