1. //
  2. //
  3. // Juventus-Lazio
  4. // Itw Tommaso Rocchi

« Les Laziali m’appellent encore Capitaine »

Exilé en Hongrie depuis deux ans, l’ancien capitaine et buteur de la Lazio a pris sa retraite juste après avoir inscrit son 200e en pro. Très heureux d’avoir atteint son objectif, il revient sur sa jolie petite carrière.

Modififié
Bonjour Tommaso, raconte-nous ce 200e but.
C’était à la mi-février contre Sarvari, le premier match après la trêve hivernale. En fait, j’inscris un doublé, le premier du gauche sur contre–attaque et le deuxième un enroulé poteau opposé sur un ballon mal renvoyé à l’entrée dans la surface. C’était vraiment un joli but, et puisqu’il a été marqué à la dernière seconde des arrêts de jeu, l’arbitre a sifflé la fin du match dans la foulée, voilà comment j’ai conclu ma carrière.

Pas mal du tout ! Mais pourquoi avoir choisi la Hongrie ?
Je voulais tout simplement tenter une expérience à l’étranger. Je suis parti il y a deux ans, d’abord à l’Haladas, un club de première division, mais une blessure m’a mis sur le flanc pendant trois mois. Je n’étais pas certain de continuer l’été dernier, puis j’ai accepté l’offre de Tatabanya qui évolue en D3 et où il y a pas mal d’Italiens, entre les joueurs, le coach Bruno Giordano, lui aussi un ancien buteur de la Lazio et le proprio.

« Vu que Venise est une ville particulière, certains pensent que les gamins pensent moins à jouer au foot, mais je peux vous assurer que ça ne change rien. »

Tu n’as vraiment plus disputé aucun match après ce 200e but ?
Je l’ai planté le samedi et le lundi, j’assistais à la naissance de mon troisième fils à Rome. Plutôt que de revenir pour les deux derniers mois, j’ai décidé de rester à la maison en commun accord avec le club. J’ai 38 ans et demi, je suis encore en forme, mais ça suffit comme ça.

Du coup, tu as vécu la qualification des Hongrois à l’Euro.
Ça a été vécu comme un vrai événement là-bas, mais je n'étais pas si surpris que ça, je savais qu’ils avaient une chance d’y aller. En D1, j’ai affronté de très bonnes équipes. C’est un championnat moins technique, mais ça court, si tu n’es pas à la hauteur physiquement, tu es largué.

Ça, c’était la fin de carrière, parlons de tes débuts à Venise.
Ma famille est 100 % vénitienne, j’y suis né et y ai habité jusqu’à mes 9 ans avant de déménager à Mestre. Vu que c’est une ville particulière, certains pensent que les gamins pensent moins à jouer au foot, mais je peux vous assurer que ça ne change rien. Il y a des équipes amateurs, quelques terrains, moi, Paolo Poggi, Michele Serena sommes issus de cette ville. Zamparini avait réussi à remonter le club jusqu’en Serie A à l’époque, c’était plus compliqué ensuite, mais avec Joe Tacopina qui a repris les affaires en main, Venise peut être tranquille.

Et la vie vénitienne ?
Je n’y ai pas vécu tant que ça, même si j’y ai encore mes frères et ma maman. En fait, se déplacer à pied, « l’acqua alta » , c’est la normalité quand tu es un vrai Vénitien. C’est une ville splendide, mais je comprends qu’il est difficile d’y vivre toute sa vie. Même moi, je suis maintenant basé à Rome et pas certain que j’y revienne m’installer un jour.

« L'Empoli est un club fantastique pour un jeune, on mise vraiment dessus et il n’y a pas de pression. »

Ta formation s’est faite entre Venise et la Juve.
À 500 km de chez moi, ce qui m’a fait grandir très vite. Je fais deux années en U16 et deux autres en U19 avec qui je remporte la Coupe Primavera, ma génération est celle de Loria, Grabbi, Fantini. J’ai eu l’occasion de fréquenter l’équipe première, j’avais même mon numéro de maillot, le 17, lors de la saison 1995-96, mais je n’ai jamais figuré sur la feuille de match, j’ai juste disputé quelques rencontres amicales.

Commence alors le parcours classique dans les divisions inférieures.
Un peu long d’ailleurs, quatre années de Serie C entre Pro Patria, Saronno et Como, puis la B avec Treviso et l’Empoli. Je pense que la moitié aurait suffi. J’ai appartenu à la Juve pendant cinq ans entre prêts et copropriétés, mais je savais très bien que c’était compliqué de revenir, même si mes stats étaient bonnes.


On a parlé de ton 200e but, mais le 1er ?
(Il réfléchit longtemps) Tu me poses une colle, là ! Le premier en Serie A, je me souviens, c’était à Perugia. Mon premier en pro en revanche… c’est avec la Pro Patria, mais alors contre qui et comment…

Tu es bien sûr d’être arrivé à 200 ? Sinon il faut reprendre ta carrière…
(Rires) Oui oui, certain, je connais mes stats par cœur !


On se souvient de toi à l'Empoli avec une attaque de feu, toi, Maccarone, Di Natale, Tavano…
Et tu peux ajouter Max Cappellini. C’était une idée de Silvio Baldini qui m’avait voulu personnellement. On a été une des premières équipes à jouer en 4-2-3-1. Maccarone en pointe, Bresciano derrière lui, Di Natale à gauche, et moi, je me suis adapté à droite, là où évoluait Marchionni qui venait d’être vendu à Parme. Le coach était convaincu que je pouvais assurer à ce poste et il a eu raison, j’ai planté onze buts en faisant des allers-retours continus. De toute façon, l'Empoli est un club fantastique pour un jeune, on mise vraiment dessus et il n’y a pas de pression.

« Les jumeaux Filippini avaient déjà un groupe, moi je jouais de la gratte, on se retrouvait de temps en temps, puis il y a eu cette initiative de Suor Paola pour une soirée caritative, alors on s'est dit "Pourquoi pas tenter un truc ?" »

En 2004, tu arrives à la Lazio le tout dernier jour de mercato avec dix autres recrues, c'était le foutoir, non ?
Le club repartait de zéro, c’était un changement radical. Certes, il y avait une certaine pression, mais d’un côté, vu que les supporters n’attendaient pas grand-chose des nouveaux joueurs et se demandaient qui on était, je n’avais rien à perdre. J'ai donc abordé cette expérience avec cet état d'esprit, tout en croyant en mes qualités... et ça a fonctionné ! J’ai marqué 17 buts la première saison, les gens ont changé d’avis sur moi, le club m’a racheté entièrement et c’était parti.

Et ce groupe avec Di Canio et les jumeaux Filippini, on en parle ?
Volontiers ! Ces derniers avaient déjà un groupe, moi je jouais de la gratte, on se retrouvait de temps en temps, puis il y a eu cette initiative de Suor Paola pour une soirée caritative, alors on s'est dit « Pourquoi pas tenter un truc ? » Di Canio s’est de suite proposé, on a joué, chanté une dizaine de chansons, du Ligabue, Lynyrd Skynyrd, du Bob Dylan, c’était super !

Youtube

Si pour les Romanisti, le capitaine représente tout, qu’en est-il des Laziali ?
C’est vrai qu’on n’a jamais eu de capitaine au long cours, on a souvent changé, de Nesta à Negro en passant par Peruzzi, Liverani, Oddo, etc. Disons que ça reste un point de repère, moi je l’ai porté pendant quatre ans et quand je vais boire un café au bar, les Laziali me saluent encore en disant « Bonjour capitaine » .

Youtube

Et quand tu croises des Romanisti ?
Ils me disent que je suis un des seuls Laziali qu’ils respectent et qu’ils se faisaient dessus à chaque derby parce que j’ai marqué cinq fois contre eux. Ils ont apprécié mon comportement sur le terrain, effectivement, je n’en ai jamais trop fait ni leur ai manqué de respect. Et ça, ça reste.

« Via Ravanelli, il y avait des négociations avec l'AC Ajaccio, mais ça ne s’est pas fait. »

Que penses-tu du mécontentement pérenne du peuple laziale ?
Le passage de l’ère Cragnotti à Lotito a été traumatisant, mais obligatoire. Les tifosi ont été bien habitués avec des titres et des grands champions, mais tous les clubs y passent, même l’Inter et le Milan. En fait, malgré les bons résultats récurrents avec des qualifs européennes, le Laziale aimerait que son club passe un cap, qu'il puisse de nouveau lutter pour le titre, c’est ce qu’il manque.

À la Lazio, tu as croisé Dabo, un vrai Laziale.
Et un mec en or ! Un excellent joueur capable de combiner la grinta du milieu défensif avec un très bon sens du jeu, on a passé deux ans ensemble, je n’en garde que des bons souvenirs.


Une rumeur t’envoyait à Ajaccio à l’été 2013, tu la confirmes ?
Oui, via Ravanelli, il y avait des négociations, mais ça ne s’est pas fait, le Deportivo était aussi intéressé. Après mes six mois à l'Inter, je m’attendais à recevoir des propositions de clubs de Serie A. J’avais peu joué au début, mais en fin de saison, avec les blessures de Milito et Cassano, j’ai disputé 8 rencontres d’affilée et planté 3 buts. Stramaccioni m’avait promis que s’il était confirmé, il comptait encore sur moi. Finalement, il s’est fait licencier, le club était en train de changer de propriétaire, je suis resté à disposition, j’ai attendu, attendu, jusqu’en octobre où je signe à Padova en Serie B.

As-tu été surpris de la nomination d’Inzaghi sur le banc de la Lazio ?
Du tout, Simone a toujours été quelqu’un d’attentif, qui s’informait, posait des questions. Il a une occasion importante de démontrer sa valeur, mais tout dépend des résultats. Idem pour Brocchi, lui aussi mon ex-coéquipier, le terrain jugera, il manque clairement d’expérience, c’est comme quand tu es joueur, tu peux être la star des U19 et galérer en Serie C derrière.

Et toi, de quoi sera fait ton avenir ?
Déjà, je vais faire le papa à plein temps jusqu’en juin. La saison prochaine, j’aimerais continuer dans le foot, Sky m’a déjà appelé pour commenter les matchs, et j’y réfléchis. Je voudrais aussi entraîner, mais les jeunes, pas les grands, je n’ai pas envie de reprendre le rythme de vie du joueur pro.

Donc tu ne ferais pas le gondolier ?
Non ! Mais quand je vais à Venise, je la prends toujours pour passer sous le Ponte Rialto, c’est mon petit plaisir.

Youtube


Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Sympa. C'est vrai qu'il est plutôt respecté, contrairement à Mauri!

Concernant la Lazio et le capitanat, j'aurais tant voulu, pour la beauté de la rivalité, que le brassard reste entre les mains (ou sur l'épaule) de l'immense Alessandro Nesta. Même en tant qu'adversaire, on ne pouvait que s'incliner face à cet immense champion.

Même si :
https://www.youtube.com/watch?v=ViAvYqOLoX0
clement6628 Niveau : CFA
Il serait peut-être judicieux de mettre le nom du joueur dont on parle dans le titre ou dans le paragraphe de présentation ?
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Message posté par clement6628
Il serait peut-être judicieux de mettre le nom du joueur dont on parle dans le titre ou dans le paragraphe de présentation ?


// SERIE A // J34 // JUVENTUS-LAZIO // ITW TOMMASO ROCCHI
GalateaTêtenjoy Niveau : National
Message posté par Totti Chianti
Sympa. C'est vrai qu'il est plutôt respecté, contrairement à Mauri!

Concernant la Lazio et le capitanat, j'aurais tant voulu, pour la beauté de la rivalité, que le brassard reste entre les mains (ou sur l'épaule) de l'immense Alessandro Nesta. Même en tant qu'adversaire, on ne pouvait que s'incliner face à cet immense champion.

Même si :
https://www.youtube.com/watch?v=ViAvYqOLoX0


Qu'est-ce que j'aimais la Roma de cette époque. Montella était un joueur fantastique. Il a bien martyrisé Nesta sur ce match.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Message posté par GalateaTêtenjoy
Qu'est-ce que j'aimais la Roma de cette époque. Montella était un joueur fantastique. Il a bien martyrisé Nesta sur ce match.


C'est à dire qu'on avait quelques bons joueurs.
Aujourd'hui aussi, c'est vrai.
Mais à l'époque, on en avait aussi des grands!
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8