1. //
  2. // Finale
  3. // Atlético-Real (1-1, 3 tab 5)

Les larmes de Fernando Torres

Modififié
139 10
C'est certainement l'image de cette finale.

Pendant de longues minutes, alors que Zinédine Zidane et les siens soulevaient la onzième Ligue des champions de l'histoire du Real Madrid, Fernando Torres est resté le dos tourné au podium, en larmes. Gamin dopé à l'amour de l'Atlético de Madrid, El Niño est passé à côté de sa finale, ne réussissant pas une passe en première mi-temps, et a donc laissé son club connaître la troisième défaite en finale de la C1 de son histoire.


Quelques jours avant le match, Torres avait affirmé que remporter la compétition avec l'Atlético était « son rêve absolu » .

Ne retiens pas tes larmes...

MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Si seulement il ne passait qu'à côté de sa finale.. Toute sa saison est quand même très moyenne, c'est quand même une sacrée perf que de s'être hissé en finale avec un tel fantôme en AC. Ironie de l'histoire, le seul but qu'il met en ldc, il se fait exclure 15 min après..
Faut pas oublier que le mec obtient un péno donc certes il a tout raté mais ce péno remettait clairement l'Atléti dans le match si tout allait bien donc ça reste du bon boulot sur ce match.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
139 10