Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

« Les joueurs sont payés pour dormir »

Modififié
Avec une série de neuf matchs à jouer d’ici la trêve hivernale, les Girondins vont devoir assurer, histoire de ne pas recommencer à dégringoler au classement. Mais se qualifier en Europa League et en Coupe de la Ligue sont aussi des objectifs. Donc, il faut premièrement se bouger le cul sur le terrain, et deuxièmement bien gérer l’entraînement invisible. Sous-entendu : éviter de se mettre des mines en boîte de nuit ou au bar tendance du coin.

« Quand on est entraîneur, ce sont des paramètres qu’on ne peut pas maîtriser, explique Francis Gillot. Après, on leur fait confiance. Donc s’ils veulent être performants et jouer, ils sont obligés de passer par-là… »

Va pour la théorie, mais quid de la pratique ? « On ne peut pas surveiller… Nous, on les voit entre trois et six heures par jour, durant les entraînements, mais après, il y a une vingtaine d’heures qu’on ne maîtrise pas ; j’espère qu’ils feront les choses correctement » , ajoute le coach.

Parce que vu l’image délétère du footeux français actuellement, mieux vaut faire passer le message. « Mon boulot, c’est de les prévenir ; ensuite, ils font par rapport à leur conscience et leur professionnalisme, précise J-Lo. Ils sont payés pour dormir et pour bien manger… je trouve que c’est quand même sympa ! S’ils ne le font pas, ils vont se blesser, sortir de l’équipe et se pénaliseront eux-mêmes. »


Pourtant, à Bordeaux, on en a connu d’autres capables de se la coller les veilles de match et de terminer la saison champions de France

LB, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:00 Paulo Bento débarqué de son club chinois 10
Hier à 14:23 Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 9
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur