Les joueurs qui célèbrent leur passe décisive

Ce sont des gestes ou des attitudes qui énervent. Qui sont insupportables. Qui rendent dingues tout supporter au stade ou devant sa télé. Et franchement, comme dirait Edouard Balladur, « Je vous demande de vous arrêter » . Focus aujourd'hui sur ces égocentriques qui célèbrent leur passe décisive.

Modififié

D'où cela vient ?


De la fatuité de l’homme, évidemment. De sa recherche de gloire, de son désir de couronne. Et forcément, certains footballeurs n’y échappent pas. Car lorsque l’on souhaite à tout prix marquer l’histoire, il est important de ne pas être qu’un élément du succès, il faut être le succès. L’incarner, le personnifier. Le rôle du buteur, en quelque sorte. Difficile alors pour les autres d’exister lorsque les palmes de la victoire reviennent toujours aux mêmes. Difficile d’accepter de n’être qu’un pion, qu’un rouage. Surtout lorsque le travail que l’on vient d’abattre a été déterminant, décisif. Comme sur une passe décisive. Lorsqu’un caviar est distribué, inutile de préciser que le fournisseur est bien plus important que le consommateur. Pourtant c’est à ce dernier que revient le droit de fêter son but. Évidemment, il se doit de le faire collectivement, c’est la base, mais personne d’autre n’a le droit de s’octroyer personnellement cet instant. C’est ainsi. Et pas autrement.


Pourquoi c'est insupportable ?


Parce que c’est terriblement gênant. Et qu’il n’est pas très agréable d’être confronté à ce terrible sentiment où la pitié se mêle à la tristesse et parfois même à la colère. Voir un passeur s’en aller célébrer son offrande sans attendre l’accolade collective est quelque chose qu’aucun humain ne devrait voir dans sa courte existence. Personne n’a mérité d’assister à cela. Personne. On regarde un match pour vibrer, pour ressentir des émotions fortes, intenses, sûrement pas pour assister à une crise de reconnaissance d’un joueur en mal d’attention tel un enfant à qui il faudrait toujours rappeler qu’on l’aime fort et que, oui, son dessin est plutôt réussi malgré la forme ronde de la maison. Il faut grandir, messieurs.


Qui l'incarne le mieux aujourd'hui ?


Tous les joueurs qui ont été dotés d’un taux d’autosatisfaction hautement élevé à la naissance. On pense notamment à Zlatan Ibrahimović et sa passe décisive pour Rabiot face à Chelsea en Ligue des champions. Plus récemment, Sterling était allé fêter sa passe pour Gündoğan face à Barcelone à l’opposé de ses coéquipiers. Peut-être qu’au fond les plus propices à célébrer leur passe décisive sont les attaquants. Trop habitués à être dans la lumière, sous les projecteurs, ils ont du mal à s’effacer, à laisser un autre jouir d’un moment qui leur appartient normalement. Peut-être n’est-ce qu’un manque d’habitude, finalement. Une sorte de maladresse. Mais qui n’en reste pas moins en rien excusable.


Comment faire pour que cela s'arrête ?


C’est malheureux, mais il faut parfois utiliser la manière forte. Très forte, même. Pourquoi ne pas envisager de sanctionner d’un carton jaune les auteurs de célébrations de passe. Un bon moyen de faire de la prévention. En échange, on pourrait arrêter de sanctionner le buteur qui met son maillot sur la tête ou celui qui exhibe son dernier tatouage en forme de chapelet avec les initiales des membres de sa famille autour. On laisse la possibilité aux buteurs de célébrer topless et on accentue la politique de sanction à l’encontre des passeurs mégalomanes. Il faudra toutefois faire très attention. En effet, la teneur de la célébration est bien évidemment à prendre en compte. Il va de soi que le joueur a le droit de courir pour manifester sa joie s’il se dirige vers son coéquipier à la conclusion de l’action. Il est évident que cette règle respecterait la célébration collective. Mieux, elle l’inciterait. Car seul le passeur qui s’en va en solo au poteau de corner sans attendre ses coéquipiers sera sanctionné d’un carton jaune. Voir d’un rouge selon l’appréciation de l’arbitre. Encore plus efficace, il est indispensable de rappeler aux plus jeunes, dans les écoles de foot, que ce sport reste collectif et que sans l’autre, on n'est rien. Ou alors si, juste un mec qui célèbre une passe. Tout seul. Comme un con.


Pourquoi cela peut précipiter la fin du monde ?


Dans un monde qui court à sa perte, seule l’entraide pourra nous permettre de repousser l’extinction de la race humaine. Seul, l’homme ne vaut rien. Il n’y a qu’à plusieurs qu’il peut faire de belles choses. Seulement, on est loin de cette unité. De cette harmonie collective. Et la faute à qui, s’il vous plaît ? À ceux qui célèbrent leur passe décisive sur les différents terrains de football du globe. Aveuglés par leur amour d’eux-mêmes, ces antihumanistes ne se rendent même pas compte qu’ils contribuent à l’effondrement de notre société. Car en faisant l’éloge de l’individualisme, en glorifiant l’égocentrisme, les célébrateurs de passe décisive nous éloignent de notre but premier : aimer son prochain. Bande de salauds.


La parole est aux acteurs


Frédéric Née, ancien attaquant
« Ceux qui font ça sont des individualistes qui ne pensent qu’à eux. Ils veulent bien montrer que c’est grâce à eux que le but est arrivé. Montrer que ce sont eux les vrais héros de l’action. Personnellement, je trouve ça petit comme geste. Et quand tu vois ça, ça te donne un bon aperçu de ce qu’est la personne. En plus, quand quelqu’un fait un gros travail sur une passe décisive, on le voit, ça se remarque, pas besoin de vouloir le rappeler à tout le monde. Quand je vois une action de ce type, ça me fait sourire. Mais attention, pour moi c’est comme le buteur qui reçoit un but tout fait et qui ne remercie pas le passeur, ça aussi c’est pas très classe. Le foot reste un sport collectif. »

Florian Martin
« T’as toujours la satisfaction d’avoir été décisif, donc ça peut se comprendre. Surtout que certains préfèrent faire une belle passe décisive que mettre un but. Après, bien sûr que ça veut un peu dire : "Hého, oubliez pas qui a fait la passe, hein !" Il y a une volonté de montrer que ce que tu as fait est important. Mais bon, moi je valide ce genre de truc. D’ailleurs, ça peut m’arriver. Si par exemple, je tire un corner et qu’un de mes coéquipiers parvient à couper la trajectoire pour marquer, je peux rester au poteau de corner en me retournant vers les supporters. Bon après, c’est sûr que je ne vais pas non plus me mettre à glisser sur les genoux. En même temps, j’ai jamais vu un mec faire ça, quand même. Ce serait fou si le mec pour une passe dé, il commence à faire des saltos et tout (rires). En fait, je pense que t’as le droit de montrer ta joie quand tu as fait une passe dé, mais il ne faut pas trop en faire non plus. »

Benjamin Genton
« En même temps, faire une passe dé, ça peut être aussi jouissif que de marquer un but. Personnellement, ce qui m’énerve vraiment, c’est quand je vois un buteur qui ne va pas remercier son passeur. Là, ça m’énerve, ça m’exaspère profondément même. Après, la célébration de passe décisive, c’est quand même plus rare. En même temps comme le football devient de plus en plus individualiste, donc ça ne m’étonne pas tant que ça. Ça dépend aussi de la personnalité du mec et ceux qui font ça, c’est forcément les joueurs qui ont une grosse estime d’eux-mêmes. De toute façon, toute célébration individuelle m’énerve un peu. Que ce soit pour un but ou une passe décisive, il ne faut pas oublier qu’il y a toute une action derrière, ça reste un sport collectif, quand même. Alors que le buteur parte dans un délire après avoir marqué, je comprends, car il y a l’adrénaline et tout, mais pour moi, il doit toujours aller voir le passeur dans la foulée. Et le passeur qui part dans son délire... c’est vrai que c’est bizarre quand même. Rien ne vaut une bonne vieille célébration collective. Personnellement, je ne marquais jamais, mais dès qu’un coéquipier mettait un but, j’étais vraiment un des premiers à courir pour le féliciter et l’embrasser. »

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

La pire série d'articles depuis les débuts de Sofoot.
Par respect pour le foot et vos lecteurs stoppez ça svp, c'est vraiment à chier.
cordialement
modrobily Niveau : CFA
Note : 4
C'est marrant, il y a quelques semaines j'ai lu un commentaire qui disait que c'est l'une des meilleures series.
Comme quoi il est difficile de satisfaire tout le monde a la fois.

Sinon, si tu n'aimes pas tu peux te contenter de ne pas cliquer sur l'article.
Je sais ça a l'air rageux mais rien que de voir passer le titre quand je vais sur la page d’accueil du site ça me fout les nerfs!
Bref laissons c'est vendredi et il fait trop chaud pour s'énverver comme ça. Je vais faire comme pour hanouna : j'aime pas, je regarde pas.

Bref bon weekend à tous et bonne lecture ;)
Peace

mara donna des frissons Niveau : CFA
J'aime ceux qui s'assument.
Et quand on es perdu dans la vie, alors se fier aux préceptes de vie d'Hanouna, je dis il ne faut pas que ça cesse.
3 réponses à ce commentaire.
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : 1
J'attends toujours cette rubrique avec impatience le Vendredi et c'est toujours un plaisir de la lire.

Sur le sujet, je suis d'accord avec l'auteur, il faut que cela s'arrête, sinon c'est la porte ouverte à toute les fenêtres et on aura bientôt le droit à la célébration du type qui a fait l'avant-dernière passe.
modrobily Niveau : CFA
Note : 1
A quand la celebration du gardien apres un degagement reussi, celle du type qui fait le coup d'envoi ?
Note : -2
Le "top" serait la célébration du mec qui a fait un appel pour creer un espace pour son buteur...! Sans toucher la balle, le mec s'octroie la paternité du but...! Mythique, voire mystique...!
modrobily Niveau : CFA
Note : 1
@Waz le pire c'est que c'est parfois un joueur qui ne touche pas le ballon qui fait le plus gros travail amenant un but !
3 réponses à ce commentaire.
Note : 7
Comment faire un article pareil sans citer la passe décisive de Thierry Henry pour Trezeguet face à l'Allemagne?

Bon, Titi avait effectivement fait 99% du travail, mais ça reste un belle illustration du phénomène :)

https://www.youtube.com/watch?v=UhPEnEnav2g
zinczinc78 Niveau : CFA
Et que dire de sa célébration face à l'Irlande après le but de Gallas ?
Mention Spéciale pour Henry quand même, parce que lui ne célébrait que ses passe dé, pas ses buts. Vu le nombre de buts qu'il a mis, on ne peut lui en tenir rigueur.
2 réponses à ce commentaire.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Peut-être qu'il faut éduquer le spectateur lambda à comprendre la passe décisive qui est souvent plus belle que le but.

On peut comparer ça au beatmaker dans le rap, sans lui y'a rarement de but.
Quand on demande à Cantona son plus beau geste, il cite une passe décisive. Après le but il lève les bras, c'est un enfoiré?
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Moi, qu'il surjoue la célébration, qu'il célèbre pas, que ce soit le passeur ou le buteur, perso j'm'en branle. Je regarde plus le but et sa construction que la célébration.
2 réponses à ce commentaire.
On pourrait aussi parler de la célébration solitaire du joueur qui court partout alors qu'il n'a fait que pousser la balle au fond des filets. Il devrait fêter ça avec des coéquipiers.

Je sais pas pourquoi mais ça m'a toujours énervé... Ah si je me souviens, je ne marque jamais ! :-(
spacieux_rituel Niveau : CFA2
bah ouais +1, c'est pour ça que je trouve pas si déconnant le mec qui célèbre sa passe dé...
1 réponse à ce commentaire.
LeMagicienOz Niveau : CFA2
J'ai toujours dans l'idée que le passeur est aussi important que le finisseur.
Après de la a aller célébrer dans son coin c'est un peu chelou
Mais quand les condition se prêtent pas au fait d'aller se jeter sur son buteur, j'vois pas le problème de célébrer sa passe décisive.

J'trouve ça beaucoup plus énervant de voir des mecs claquer des dabs et oublier le passeur alors qu'il suffisait de la pousser au fond.
Un jour, on était @ la 90e, on obtient un coup franc à 40 mètres très décalé à côté de la touche. Je balance une longue louche devant le but, le gardien se troue et notre attaquant marque. Comme j'étais à côté de notre banc, tout le monde s'est jeté sur moi, alors que le pauvre buteur n'a pas trouvé grand monde pour célébrer avec lui.

Je pense que dans 70 % des cas, le passeur-dé qui célèbre se trouve plus à côté des supporters ou du banc et ne se rend même pas compte de la jubilation volée au buteur.
Franchement après ça dépend de toute l'action et de la passe décisive.

La pour Henry, il fait quand même une action de grande classe surtout qu'il aurait pu tirer (et marquer) car il était très bien placé.

Dernièrement, en finale de Cup il y a eu Giroud qui est parti "célébré" sa passé dé et la faut pas déconner elle est bien joué mais ce n'est pas non plus la folie !
Estebanana Niveau : CFA
Kaka et Cissé le faisaient il y a quelques temps à leurs​ retours de blessures, c'était assez triste.

Toute célébration non collective me dégoute un peu, à moins qu'elle soit iconique comme Messi à Madrid récemment​
Il manque le sondage à la fin, non ?
rp.bourque Niveau : DHR
Ben en fait si les joueurs se tournaient les uns vers les autres au moment d'un but avant de se tourner vers les spectateurs ou autres, ce serait plus simple : reconnaître aux autres que sans eux on n'est personne.
roue doux roux Niveau : District
Comment faire pour que cela s'arrête ?

execution publique
De toute façon, je trouve qu'il s'agit de la statistique la plus inutile et biaisée dans le monde du football.

La passe décisive de x indique qu'il y a eu but de y au bout de l'action.
Cela veut dire qu'elle ne trouve sa validation chiffrée que par la finition de y et non par la légitimité de la passe de x.
Pour faire simple, en imaginant un ailier qui ne centrerait uniquement que pour le même buteur durant toute une saison.
Son nombre de passes décisives ne sera certainement pas le même, et ce en imaginant la même qualité de passe, si le buteur s'appèle Ronaldo ou Nolan Roux.

De plus, il y a beaucoup trp de variables pour savoir s'il s'agit réellement d'une balle amenant réellement action de but ou non.
Le match Reims-PSG 14/15 est intéressant à analyser car il s'agit du même joueur qui fait la dernière passe et du même buteur sur 2 buts.

Cas n°1
https://youtu.be/gBizyuc3O8w?t=28s

- Passe clairement décisive de Pastore. Cassage de ligne, position parfaite pour l'attaquant.
Imaginons que l'attaquant du PSG à ce moment là, c'est Bahebeck. Tir en tribune, 6 mètres. Passe de Pastore non comptabilisée en passe décisive. Et pourtant, il s'agirait de la même passe.

Cas 2
https://youtu.be/gBizyuc3O8w?t=2m23s

Il s'agit d'une belle passe de Pastore. Mais d'une part, l'intention était elle réellement de mettre l'attaquant en position de tir ? Il y a débat.
Le but d'Ibra est vraiment chanceux, à la limite du csc de Placide. Pourtant, c'est compté comme passe décisive.
Le gros kif, c'était le gardien atypique de la RDC Muteba Kidiaba qui célébrait les buts en étant à 100 mètres de l'événement !
il y a 8 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 8 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1