1. //
  2. // Mondial 2014
  3. // Risque de blessures

Les joueurs lèvent-ils (in)volontairement le pied avant la Coupe du monde ?

Monstrueux en début de saison, Thiago Silva semble moins performant à mesure que l'événement mondial approche. Tancé pour le lien tenu entre son déclin avec le PSG et la proximité de la compétition (et défendu cette semaine par son coach en conf' de presse), le défenseur brésilien n'est pas le seul à être accusé d'avoir levé le pied pour débarquer frais au Brésil. Une diffamation?

Modififié
8 22
Se remettre d’une gueule de bois est un exercice périlleux. Quand certains vantent les mérites des huîtres ou du cocktail à base d’œufs crus, d’autres se veulent plus pragmatiques. Au fond, la seule méthode efficace se résume à mot d’ordre : repos. Le joueur de foot, dont l’hygiène de vie est nécessairement plus saine, n’échappe pourtant pas à la problématique. L’accumulation des matchs est en effet aussi épuisante pour le corps que cette série de shots de vodka-caramel. Victime de ses 40 matchs dans la saison, le footballeur a aussi les jambes lourdes et la tête embrumée. Cette saison plus qu’une autre, il convient pourtant de se remettre sur pied au plus vite. Dans moins 2 mois, les caméras seront braquées sur le Brésil et sa Coupe du monde. Désireux d’être à leur meilleur niveau pour l’événement, certains auraient donc choisi de lever pied pour débarquer dans les stades surchauffés avec la fraîcheur du mec qui n’a pas bu la veille. S’ils s’en défendent, Cavani, Thiago Silva (Blanc a même eu à le défendre en conférence de presse cette semaine, déclarant : « Quand on est sûr d’aller au Mondial, qu’on est capitaine du Brésil, toutes ces blessures font qu’on a un tantinet peur de manquer la Coupe du monde. (…) Dans l’inconscient du joueur, ce n’est pas qu’il lève le pied, mais il fait attention à beaucoup de choses et paradoxalement, c’est là que les blessures s’enchaînent. Il se dit sûrement : "Pourvu que le championnat finisse vite pour que je puisse me préparer." Mais il n’est pas le seul. Tous les joueurs en partance dans deux mois font attention » ) ou encore Mathieu Valbuena ont ainsi été montrés du doigt et accusés de sacrifier quelques matchs de championnat au profit d’une récupération bénéfique. Mais baisser de rythme est il vraiment une bonne idée et ne risque t-il pas de casser l’élan d’un joueur ? Comme l’affirme d’ailleurs les puristes de la cuite organisée, le mal se soigne par le mal. À chacun sa méthode.

Un relâchement plus ou moins conscient

« Certains joueurs ne sont plus dans leurs championnats, et ont déjà commencé leur préparation mentale. Naturellement, l’être humain, inconsciemment, sait se préparer aux choses qui sont importantes pour lui. Les joueurs qui sont en demi-teinte en cette fin de saison, notamment sur le plan technique, sont déjà projetés en Coupe du monde. » . Pour Pascal Brihaye, coach mental, le constat s’impose : oui certains joueurs sont déjà au Brésil. Moins performantes, moins tranchantes, quelques futures têtes d’affiche de la compétition jouent déjà avec le frein à main. Thomas Dossevi, qui a participé à la Coupe du monde 2006 avec le Togo, affirme avoir connu ce moment de décompression : « Il faut se projeter sur la compétition. Il y a toujours un petit moment de relâchement à la fin de la saison. Psychologiquement, c’est mieux d’être relâché et de ne plus avoir de pression avant de jouer un grand événement. » Nécessaire, le break ne joue pas que sur le plan mental. Pour le docteur Gérard Petit, médecin du sport, il relève aussi d’une utilité plus pragmatique : « Dans tous les sports, il faut savoir faire une pause. En l'occurrence, le Paris Saint-Germain sera champion de France cette saison, c'est une réussite. Une fois cet objectif atteint, il faut se relâcher physiquement. C'est nécessaire, car l'organisme ne tient pas. Et puis ça permet de revenir plus fort avant d'entreprendre la grande compétition. » Il y a quelques jours, le sélectionneur sud-coréen, le légendaire Hong Myung-Bo, appelait même ses futures ouailles à y aller mollo, lui qui est déjà privé de 3 défenseur titulaires sur blessure. Un parti pris (pour le relâchement) que tous ne partagent pas forcément, à l’instar de Didier Deschamps, interrogé sur le cas Valbuena : « C’est une foutaise ! C’est un faux débat. En se préservant, en mettant le frein à main… dans le sport c’est le risque de se faire une blessure. » Dossevi n’est pas aussi catégorique : « Un mec comme Valbuena qui est normalement assuré d’être en équipe nationale a peut-être un peu lâché l’affaire à Marseille. » Un lâchage dont beaucoup, à l’instar de l'ancien coach olympien, craignent les effets.

La blessure, risque inhérent ?

Ne pas aller au contact. Risquer de subir plutôt que de donner. La retenue, si elle permet en apparence d’esquiver les coups, pourraient avoir des effets pervers. Ici, deux écoles s’affrontent. Pour Thomas Dossevi, la blessure est un danger inhérent au comportement : « Les joueurs cadres vont éviter de faire la course de trop, pour éviter de se blesser. Les joueurs ne vont pas au bout des choses. Mais c’est souvent comme cela que la blessure arrive. En n’allant pas à fond dans un contact, on prend un coup qu’il ne faut pas et c’est souvent comme cela qu’on se retrouve blessé. » Plus envolée, l’explication de Pascal Brihaye va dans le même sens : « Il y a un risque de se blesser, parce qu’on est trop sur la retenue. Si vous dites à un enfant : "Ne marche pas sur la route", il y a de fortes chances pour qu’il le fasse lorsqu’il ne fera plus attention. Parce qu’il se sera fait une représentation mentale de la route. Si vous lui dites de marcher sur le trottoir, il restera plus facilement dessus lorsque son attention sera détournée. » Au fond, se retenir serait une façon de mieux succomber. Néanmoins, pour le doc’ Petit, le constat médical est autre. Ce n’est pas le relâchement qui est coupable, mais bien l’état physique général du bonhomme : « La blessure, elle intervient le plus souvent parce que l'organisme est fatigué. Des entorses de la cheville, des ruptures des ligaments sont le plus souvent dues à des muscles épuisés. Il n'y a plus l'élasticité et la force de départ. L'appareil locomoteur a besoin de transitions : plus il y a des transitions de phases de repos, de récupération, mieux c'est. Si la préparation physique est bonne, il n'y a pas de raison que le joueur se blesse. »

Par Raphael Gaftarnik, Paul Piquard et Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

GougouleBxl Niveau : CFA2
Je pense que Diaby lève le pied en prévision de la Coupe du monde au Quatar.
Realsymphony Niveau : CFA
c est surtout une excuse pour s auto rassurer du coté des fans car y a pas mal de joueurs ( benzema , iniesta , reus , pirlo, modric ... ) qui participeront a cette coupe du monde mais au lieu de " lever le pied" ils mettent les gaz !
LaPaillade91 Niveau : Loisir
D'après mes souvenirs, des joueurs comme Forlan, Villa, Schweinsteiger, Ozil, Snejider, Puyol, Carvalho, Messi... N'avaient pas vraiment levé le pied en fin de saison 2009 2010, voire tout le contraire
C'est pour ça que Mbaye Niang ne lève pas le pied, il est sûr de ne pas y aller !
Le risque surtout c'est de perdre le rythme. Plutôt que d'être dans la continuité il faut se réhabituer à hausser son niveau et son engagement. Mais bon c'est sûr qu'inconsciemment les mecs ont envie de se préserver...
C'est surtout des joueurs revenus de blessures qui se préservent de peur de rechuter à deux mois du mondial, et effectivement @LaPaillade91 les joueurs que tu as cité sur l'année 2009-2010 n'avait pas eu de blessures du moins ce dont je me souviens.
Note : 2
Record de la plus longue phrase entre parenthèses battue !
Mectoooooon Niveau : Loisir
Je vois quatre categories de mecs :

- ceux encore en course avec leur club (ne levent pas le pied)
- ceux qui n ont plus rien a jouer et qui sont titulaires dans leur selection (levent le pied)
- ceux qui n ont plus rien a jouer mais une place a gagner (ne levent pas le pied)
- ceux qui n ont aucune chance d y aller (ils levent le pied depuis le debut de saison )

cette saison y'a quand même eu la jurisprudence Falcao...

une star mondiale qui se fait les croisés et qui risque de rater la coupe du monde a du faire flipper pas mal de joueurs...
nono le robot Niveau : District
Pour le coup petit vélo n'est clairement pas à fond avec l'OM depuis un bon moment... depuis sa blessure à l'épaule c'est vraiment plus le même sur le terrain... et quand il enfile la tunique bleu il a clairement plus de jus et d'envie (et peut-être plus de bons ballons à jouer aussi)

Le cas Messi est assez fou aussi avec ses récentes stats de terrain parcouru
Message posté par Mectoooooon
Je vois quatre categories de mecs :

- ceux encore en course avec leur club (ne levent pas le pied)
- ceux qui n ont plus rien a jouer et qui sont titulaires dans leur selection (levent le pied)
- ceux qui n ont plus rien a jouer mais une place a gagner (ne levent pas le pied)
- ceux qui n ont aucune chance d y aller (ils levent le pied depuis le debut de saison )



Ribéry s'est placé dans la deuxième catégorie, oubliant que son club avait encore la LDC et la coupe d'Allemagne à jouer !
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Il y aussi les joueurs qui ont le pied qui écrase la pédale mais qui sont faibles quand même!
lakhdar belloumi Niveau : Loisir
On parle de sport de haut niveau comment thiago silve pourrait - il lever le pied en champions league?

Je crois pas un seul instant à cette histoire de lever le pied pour moi c'est plus de la surinterprétation journalistique et au final de la légende urbaine.
Oui, l'exemple le plus significatif c'est Messi qui a une pression énorme sur les épaules. Tout un peuple attend son messie pour battre le grand voisin, cet été. Maradona a tout donné lors de son deuxième mondial. Messi est dans la même situation.

Le Barça, avec lequel il a déjà tout gagné, passe bien après.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Monstrueux en début de saison, Thiago Silva semble moins performant à mesure que l'événement mondial approche.



C'est ce que j'annonçais il y a quelques mois mais on me disait que c'était impossible... je me marre bien maintenant
Gregory Vignal-Qaïda Niveau : CFA2
Landreau lève juste le pied avant de prendre l'hélico pour quitter le groupe France quand arrive la liste des 23
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Message posté par RadamelFalcao
Monstrueux en début de saison, Thiago Silva semble moins performant à mesure que l'événement mondial approche.



C'est ce que j'annonçais il y a quelques mois mais on me disait que c'était impossible... je me marre bien maintenant


Si ton but dans la vie c'est que tes prophéties sur SoFoot se révèlent exactes, effectivement tu dois bien rire nerveusement de la triste solitude de ton existence.
rodillacero Niveau : DHR
Me souviens de desailly blanc ou la deche avait bien leve le pied avant 98.
C'est un marronnier de journaliste, qui, en prime, ne fait plus de sport depuis belle lurette
Ça fait des ventes et des clics, inutile que ça ait un quelconque rapport avec ce qui se passe réellement sur le terrain.
Par exemple, pour ce qui est des joueurs du club phare de la L1, le dernier match de son capitaine est juste à l'inverse de ce qu'on ou écrire les "observateurs", particulièrement motivé de gagner, comme toujours.
Et le contre-coup est bien plus sûrement lié à la déception de l'élimination européenne ajoutée au fait que le championnat est déjà joué.

Mais surtout, dans les sports de contacts, le meilleur moyen de se blesser, c'est précisément de "lever le pied", donc absolument pas un bon calcul.
roccomoncoco Niveau : Loisir
Pour ne pas se retrouver ceamé comme en 2002
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Les pronos de Teddy Richert
8 22