En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Rennes-Lyon (2-2)

Les jeunes Lyon perdent leurs dents

Menés de deux buts jusqu'à 20 minutes du terme, Rennes a arraché un match nul emballant grâce à son bijou Dembele. L'OL, qui voit la deuxième place s'éloigner, peut avoir des regrets.

Modififié

Rennes 2-2 Lyon

Buts : Diagne (70e) et Boga (82e) pour Rennes // Ghezzal (34e) et Lacazette (55e) pour Lyon

On a beau dire qu'on en fait trop avec Dembele, le Français est bien parti pour être l'attraction de la Ligue 1 dans les mois à venir. Car le jeune attaquant de 19 ans conduit déjà son équipe comme un grand. Sans s'énerver malgré les coups qu'il prend, sans se lasser malgré des coéquipiers pas forcément au niveau, le Rennais tente, tombe, se relève, multiplie les courses et déstabilise. Autant les défenses adverses par son talent que les experts par sa précocité.

S'il n'a pas marqué face à Lyon, c'est bien à lui que Rennes doit dire merci pour avoir su renverser le match. Menés de deux buts à 20 minutes du terme par des Lyonnais sûrs de leur force, Dembele a continué à y croire et à porter son équipe. Résultat : une passe décisive et une accélération plus tard, l'OL et Rennes se quittent dos à dos, avec chacun un point en poche. Le résultat est bien entendu inespéré pour les locaux, cinquièmes. Son adversaire du jour, lui, peut regretter son manque de maîtrise, alors que ses jeunes attaquants avaient tout fait pour se rapprocher de la deuxième place, désormais à six unités.

Valbuena peut flipper


Comme un pied de nez à Aulas, Gourcuff est titulaire. Lyon s'appuie de son côté sur les mêmes éléments - hormis en charnière centrale - que lors de la victoire tant médiatisée contre le PSG. Une fois les problèmes de chaussures de Mendes plus ou moins réglés, Lyon peut montrer qu'il est l'équipe en forme en faisant bien tourner le ballon. Utiliser la vitesse de ses jeunes pousses et multiplier les initiatives dans les couloirs : voilà sa stratégie pour obtenir un bon résultat, lui qui a beaucoup de mal à l'extérieur (seulement quatre victoires). Lacazette, inspiré, touche le poteau, mais c'est toute l'organisation offensive qui séduit.

Mendes, toujours à côté de ses pompes, échappe de peu au rouge devant Cornet, visiblement très en jambes. Heureusement pour les locaux, Costil tient la baraque et dégoûte Ghezzal ou Koné. Et lorsque le portier français est battu, c'est Dembele qui s'en charge sur la ligne. Rennes fait en revanche jeu égal au niveau physique, avec pas mal de cartons sortis par l'homme en noir. Le duo Gourcuff/Dembele, chacun dans son style, semble pouvoir faire la différence sur une touche ou une accélération. Mais c'est Cornet qui amène l'ouverture du score et sert Ghezzal sur un plateau. Mérité.

Lyon supérieur, mais naïf


Absolument pas convaincu par la prestation de sa team, Courbis change ses plans dès la mi-temps en faisant entrer Diagne et Boga à la place de Mendes et... Gourcuff. Suffisant pour changer les choses ? Pas immédiatement. Koné est royal, Gonalons récupère des ballons en enchaînant les simulations, et Lopes se la coule douce. Les Lyonnais passant beaucoup de temps au sol, les esprits bretons s'échauffent. Les biscottes pleuvent, mais ne déstabilisent pas l'OL, toujours maître du cuir.


Il profite même des fautes de concentration rennaises pour doubler le score par Lacazette, son premier à l'extérieur depuis le 21 septembre. De bonnes séquences gâchées par le comportement insupportable de Génésio et compagnie sur le banc, qui ne cessent de réclamer tout et n'importe quoi. En face, Dembele, un peu seul, parvient à servir Diagne pour relancer le suspense. Le Français récidive à dix minutes du terme en mettant un gros bordel dans la défense lyonnaise, ce qui permet à Boga d'égaliser. Totalement inattendu, ce renversement de situation punit l'inexpérience de l'OL. Et récompense surtout l'obstination du joyau Dembele.

  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 6 heures La double fracture de McCarthy 2 il y a 6 heures Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 il y a 7 heures Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9
    À lire ensuite
    Nantes scotche le SCO