En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Huitièmes de finale

Les huitièmes de finale en chiffres

Le football, ça se compte. Et qui dit nouveau tour dans cet Euro dit nouvelle fournée de statistiques plus ou moins improbables, et aussi plus ou moins utiles.

Modififié
2 : En inscrivant le but de l'égalisation contre l'Irlande, Antoine Griezmann a prouvé une fois de plus que son jeu de tête était un de ses points forts. En quatre matchs d'Euro, il a marqué deux fois de la tête. Soit autant que Jan Koller, 2,02 mètres, en dix matchs. Grand, Griezmann.

11 : Contre la Hongrie, Eden Hazard a enfin réussi à donner la pleine mesure de son talent. Au-delà du but sublime qu'il a inscrit, il a fait tourner la tête à la défense hongroise en réussissant onze dribbles dans le match. Un record dans un match de l'Euro depuis Brian Laudrup contre la Turquie en 1996.

0 : De leur histoire, les Polonais n'ont jamais concédé de penalty ni dans un Euro, ni dans une Coupe du monde. Propres.

96 : Il aura fallu 96 secondes à Michy Batshuayi pour prouver à Marc Wilmots qu'il méritait une plus grande confiance. Moins de deux minutes après son entrée en jeu, l'attaquant marseillais a trouvé la faille et a marqué le but du break contre la Hongrie. Toujours aussi fort en sortant du banc.


5 : Encore une fois, les Allemands ont impressionné contre la Slovaquie. Mais au-delà de leur force de frappe offensive, les hommes de Joachim Löw ont surtout montré leur solidité défensive. Cela fait maintenant cinq matchs consécutifs dans un tournoi majeur que les Allemands n'encaissent pas de buts. Mur de Berlin.

52 : Darren Randolph est l'Irlandais qui a le plus touché de ballons contre la France. Accessoirement, c'est le gardien de but.

6 : Pour ceux qui en doutaient, le Portugal fait bien partie des valeurs sûres de la compétition. En s'imposant contre la Croatie, les Portugais se sont qualifiés pour la sixième fois pour les quarts de finale de l'Euro. Un record en Europe.

0 : En revanche, le Portugal ne doit pas cette réussite à sa folie offensive. En 90 minutes contre les Croates, aucune des deux équipes n'a été fichue de cadrer la moindre frappe. Bien, bien triste.


55 : On a beau le charrier pour son manque de charisme, Hugo Lloris est un vrai cadre du vestiaire. En 79 sélections, il a porté le brassard de capitaine pour la 55e fois contre l'Irlande. Histoire de faire tomber le record de capitanat de son sélectionneur, Didier Deschamps.

22 000 : Le nombre d'Islandais qui jouent au football en club. La France en compte un peu plus de 2 millions.

38 : S'il fallait encore une preuve, l'Italie a démontré qu'il n'y avait pas besoin d'être l'équipe qui tripote le plus la balle pour être la meilleure. Contre l'Espagne, les hommes d'Antonio Conte se sont contentés de 38% de possession de balle, et c'était largement suffisant pour s'imposer sans la moindre contestation. Il suffit de bien l'utiliser.

115 : Il ne doit pas trop s'en soucier, vu l'issue du match, mais contre l'Islande, Wayne Rooney a fêté sa 115e sélection avec les Three Lions en ouvrant le score. Il devient ainsi le joueur de champ anglais le plus capé de l'histoire, devant David Beckham. Un point positif à garder de la rencontre pour lui.


19 : L'Italie est et restera l'équipe la plus difficile à manœuvrer d'Europe. En s'imposant 2-0 contre l'Espagne, les Italiens ont rendu leur 19e clean-sheet dans un match de l'Euro. Un record bien sûr. Plutôt très propre.

130 : Le nombre de décibels quand tu as crié après le ciseau de Shaqiri.

54 186 : Le nombre de supporters français qui ont chanté des « on est chez nous » et des « et ils ont où les Irlandais » aux 5000 petits fans des Boys and Green qui avaient été autorisés à venir au Parc OL pour France-Irlande.

1 : Le pays de Galles est le premier pays depuis la Grèce en 2004 à gagner un match éliminatoire d'un Euro en ne frappant qu'une seule fois dans le cadre.


0 : Lors de sa dernière séance de tirs au but, contre l'Ukraine à la Coupe du monde 2006, les Suisses n'en avaient marqué aucun. Bravo à Oleksandr Shovkovskiy, le gardien ukrainien impérial qui avait tout sorti.

10 : En première mi-temps face à l'Irlande du Nord, Gareth Bale n'a réussi que 10 passes. Soit deux de moins que Wayne Hennessey, le gardien nord-irlandais.

Par Alexandre Doskov et Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88
À lire ensuite
Le Judas du Messi