En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Sécurité
  3. // Itw Dominique Mesquida

« Les hooligans russes se déplacent très vite »

Dominique Mesquida, délégué CRS de la zone sud, revient sur la « bataille de Marseille » . Fatiguées, pas forcément préparées à la gestion des hooligans, mais à la hauteur, il raconte comment les forces de l’ordre ont géré la situation.

Modififié

Vous vous êtes préparés à cet Euro ?
Pour ce qui est de nos forces, ça fait plusieurs mois que nos compagnies se préparent, et même une année complète qu’on s’entraîne dans les stades, qu’on fait des formations, qu’on envisage toutes les situations. Il faut savoir par exemple qu’on a l’habitude de gérer les mouvements de foule.

Et comment vous êtes formés à la gestion des hooligans ?
La gestion des hooligans, spécifiquement, ce n’est pas une attribution type des CRS. Nous, on gère par exemple les mouvements de foule pendant les matchs. Quels que soient les supporters, parce qu’on a tendance à confondre ultras et hooligans. Les hooligans sont des supporters ultra violents. Et ça, il y a des services spécialisés qui sont chargés du suivi de ces gens-là, des interdictions de stade, des interdictions de territoire, etc. On a par exemple vu que les Anglais ont retiré le passeport à 3000 supporters anglais. Apparemment, ça n’a pas été le cas du côté russe. Donc nous, on n’a pas de formation spécifique sur les hooligans. Nous, on gère les matchs de foot et les supporters et leurs lots de débordements. Après, ce qui s’est passé à Marseille, c’est qu’on a eu affaire à des supporters russes très organisés, venus pour en découdre, qui font des sports de combat, qui interviennent par petits groupes, de manière paramilitaire. Bref, le nouveau hooliganisme de l’Europe de l’Est. Et peut-être que ça n’a pas été aussi bien géré au niveau de la direction des services spécialisés pour les hooligans. Nous, sur le terrain, l’intervention des CRS et la gestion des événements par les CRS ont été félicitées par le préfet, car nous n’avons fait que nous adapter. Même si moi, je déplore, comme beaucoup de collègues sur le terrain, le manque de directives appropriées et surtout réactives par rapport à la situation.


C’est-à-dire ?
Nous étions face à de petits groupes très mobiles, plein de petites rues dans Marseille, des foyers de bagarre multiples, et les groupes russes venaient frapper et repartaient très rapidement. C’est donc très difficile d’interpeller les supporters russes. Nous, le but du jeu pour les CRS, c’était de s’interposer, un maximum, entre les Anglais et les Russes pour éviter les bagarres. Un collègue CRS a par exemple sauvé la vie de l’Anglais agressé par un groupe de Russes, qui l’ont pris à coups de barres de fer, ils l’ont lynché, et puis il lui a fait un massage cardiaque.

Vous savez s’il va mieux aujourd’hui ?
Apparemment, son état est stationnaire. Il est dans un coma artificiel, je crois. On ne sait pas encore si ses jours sont encore en danger ou pas. Mais sur place, il a été réanimé très rapidement. Mon collègue, par son intervention, a pu relancer le cœur qui avait arrêté de battre. Et il lui a très certainement sauvé la vie.

« Selon plusieurs collègues sur le terrain, les supporters russes étaient vraiment bien équipés. Ils avaient des protège-dents comme les boxeurs, ils avaient des poings américains, ils ont utilisé le mobilier urbain pour taper sur les Anglais. » Dominique Mesquida

J’ai entendu dire que les hooligans russes ont fini par s’allier aux Marseillais, c’est vrai ça ?
C’est un peu plus compliqué que ça. La veille du match, il y a eu des échauffourées avec les Anglais. Exclusivement les Anglais, certainement les antécédents de 98, dans une optique de revanche. Les ultras marseillais sont venus les provoquer, un certain nombre de jeunes des cités sont descendus pour en découdre. Ça a créé de petites bagarres la veille du match. Après, le jour du match, c’étaient des bagarres essentiellement entre Russes et Anglais.

Les Russes avaient l’air de connaître la ville, comment ça se fait ?
Ils étaient essentiellement regroupés du côté du consulat de Turquie (près du rond-point du Prado et du Vélodrome, ndlr). Mais très mobiles après. Est-ce qu’ils connaissaient la ville ? Je n’en suis pas persuadé. Mais étant donné les petites rues, ils ont réussi à s’échapper facilement. On les a retrouvés à certaines terrasses, tranquilles, en attendant le début du match. Ce sont des supporters qui avaient tous leur ticket. Ce sont des mecs qu’on a retrouvé dans le stade et on a vu ce que ça a donné aussi.


Ils se dissimulent dans la foule, non ?
Il y en avait très peu qui portaient le maillot de l’équipe nationale, oui. Mais il y avait plusieurs petits groupes de supporters avec des tee-shirts du CSKA, du Spartak. Pour eux, le club passe avant l’équipe nationale. Et ça leur permet aussi de passer inaperçus. Après, selon plusieurs collègues sur le terrain, les supporters russes étaient vraiment bien équipés. Ils avaient des protège-dents comme les boxeurs, ils avaient des poings américains, ils ont utilisé le mobilier urbain pour taper sur les Anglais. Eux, ils venaient, ils tapaient sur les Anglais et repartaient directement. D’où la difficulté de les appréhender. Aucun supporter russe interpellé ! Certaines de nos compagnies ont manqué de consignes au moment opportun où il aurait peut-être fallu faire une zone tampon entre les supporters et éviter ce contact.

Qui gère les opérations dans ces cas-là ?
Ça se passe en préfecture, hein, en relation avec le ministère.

Et les informations ne sont pas arrivées assez vite ?
Sur le terrain, la gestion d’une compagnie se fait par des commissaires qui ont en charge la gestion de l’événement. Et la compagnie et le commandant sont tributaires des ordres qu’on leur donne. On leur demande de se positionner de telle manière, de faire des interpellations ou pas. Toutes les manœuvres sont gérées au-dessus.


Et là, quelle était la politique ?
À certains endroits, ça a agi très rapidement. Notamment en centre-ville. Après, à certains endroits, certaines consignes ont eu du mal à passer, alors qu’elles auraient pu faire en sorte que nos compagnies soient plus efficaces. En même temps, il y avait tellement d’échauffourées de partout, avec un contexte général, avec une menace d’attentat… Bref, nos priorités, c’était de sécuriser la fan zone, le stade et le centre-ville, donc il a fallu faire évoluer ces dispositifs très rapidement en fonction des événements.

« Je pense que les autorités ont été surprises par l’attitude des supporters russes parce qu’il y avait des officiers de liaison de la police russe et anglaise avec nous, des "spotters". Il faut peut-être se poser la question du côté de la Fédération russe pour savoir s’il n’y a pas eu un peu de laxisme. » Dominique Mesquida

Il y a eu un manque d’effectif ?
Non, il y avait dix compagnies engagées. Neuf compagnies plus une section des moyens spécialisés, c’est-à-dire des canons à eau. Je pense que les effectifs étaient là. Pratiquement 800 collègues. Après, je pense que les autorités ont été surprises par l’attitude des supporters russes parce qu’il y avait des officiers de liaison de la police russe et anglaise avec nous, des « spotters » comme on les appelle, qui ont reconnu énormément de supporters classés ultra violents dans leur pays et qui étaient là, sur le territoire français. Donc, il faut peut-être se poser la question du côté de la Fédération russe pour savoir s’il n’y a pas eu un peu de laxisme. Tout ce mélange de choses, plus ces manquements au niveau de la vigilance par rapport à ces fugues des hooligans venant de l’étranger, font qu’on a eu ces débordements.

Les « spotters » vous ont bien aidés ?
Ah ouais… (Rires) Je ne sais pas comment ils fonctionnent, ni où ils étaient, je suppose dans le stade, au PC Sécurité, parce qu’aujourd’hui, on a l’image notamment de la personne qui tient la bombe agricole et d’autres qui tiennent des fumigènes. Mais après, je ne sais pas à qui ils référaient. Donc nous, si on ne nous dit pas : « Il y a tel individu à tel endroit, il faut l’interpeller » , on ne peut pas faire grand-chose.


Ils ont donc donné des renseignements qui ne servent à rien ?
Peut-être qu’aujourd’hui ils ont des informations pour interpeller, suivre, localiser les supporters dangereux, je ne peux pas vous dire. Mais au niveau du terrain, nous les CRS, nous n’avons aucune information précise sur un individu à interpeller.

Donc on vous a juste dit : « Il y a des supporters russes dangereux » , sans vous donner plus d’informations ?
Exactement. Et encore ça nous est revenu par la borne, par des personnes qui ne sont pas forcément des CRS.

Et ces « spotters » , ils étaient avec qui ? Ils circulaient librement ? À qui ils référaient ? À quoi ils ont servi ?
Le fonctionnement de ce dispositif, je ne le connais pas du tout. Je pense qu’ils étaient au PC sécurité, comme la brigade hooligan française. Et puis au centre-ville pour repérer les hooligans. Mais je ne veux pas trop m’avancer là-dessus, je ne suis pas assez informé.


Et comment peut-on expliquer qu’aucun Russe n’ait été interpellé ?
En plus des CRS, il y a nos collègues de la sécurité publique qui interviennent dans ce genre de situations. Et vu la mobilité des Russes, ils n’ont pu interpeller personne.

« Vous n’êtes pas sans savoir que nous, les compagnies républicaines, on est sur le pied de guerre depuis janvier 2015. On a donc des compagnies très, très fatiguées parce qu’on tourne à plein régime. On a très peu de période de repos. » Dominique Mesquida

Ils se déplacent très rapidement, c’est-à-dire ? Ils courent vite ?
Oui, ils se déplacent vite. Ils sont très organisés. Ils viennent, ils frappent, ils repartent. Donc nous, le temps qu’il y ait une session, qu’on soit sur les lieux, qu’on s’interpose, quand on reçoit une information qu’il y a une bagarre à tel endroit et qu’on se déplace sur la zone, bien souvent, ils sont déjà repartis. Ils ne restent pas comme les supporters anglais, au contact avec les forces de l’ordre et les Marseillais.

Antoine Boutonnet, responsable de la lutte anti-hooligans, a déclaré qu’il n’y avait pas de constat d’échec. Les médias étrangers, eux, parlent d’une mauvaise gestion française des hooligans, qu’est-ce que vous en pensez ?
Je suis un peu circonspect à vrai dire. Ce n’est peut-être pas lui qui négocie avec le ministère intérieur russe pour qu’on évite l’afflux de hooligans vers la France, mais ce sont des matchs à haut risque, on savait très bien, on avait l’information, qu’il y aurait des échauffourées.


Vous étiez au courant de la venue de ces hooligans ?
Moi, à mon niveau, on n’a pas accès à ce genre d’informations. On savait juste que c’était un match à haut risque, mais pas plus d’information que ça.

Et donc, pas de constat d’échec ?
De mon côté, pas de constat d’échec pour moi non plus. Le préfet nous a salués, d’ailleurs. Nos compagnies ont très bien réagi, très réactives. Elles ont fait ce qu’elles avaient à faire, en fonction des ordres qu’elles ont reçus.


Et vous disiez que la menace d’attentat a aussi joué en votre défaveur ?
On est partis très fort, sur les chapeaux de roue, et vous n’êtes pas sans savoir que nous, les compagnies républicaines, on est sur le pied de guerre depuis janvier 2015. On a donc des compagnies très, très fatiguées parce qu’on tourne à plein régime. On a très peu de période de repos. Et l’Euro, ça va engendrer une fatigue supplémentaire, ça va être très compliqué à gérer. Donc il va falloir faire très attention à la gestion des effectifs. Il n’y a pas beaucoup de matchs à haut risque, mais si les Russes, ou d’autres hooligans, veulent faire le coup de poing, ça risque d’être tendu. Espérons que nos autorités prendront les mesures qui s’imposent pour la sécurité de nos concitoyens et des fonctionnaires de police.

Propos recueillis par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:56 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 il y a 2 heures Le but zidanesque d'un jeune du MK Dons 6
il y a 3 heures Les fans de Leicester chambrent Southampton au sujet de Puel 8 il y a 5 heures Violents affrontements entre supporters du Partizan lors du derby de Belgrade 23 il y a 5 heures Independiente remporte la Copa Sudamericana 3 il y a 5 heures L'arbitrage vidéo bientôt instauré en Ligue 1 ? 40
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:49 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton 1 Hier à 09:17 Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15 mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131