En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Sécurité
  3. // Itw Dominique Mesquida

« Les hooligans russes se déplacent très vite »

Dominique Mesquida, délégué CRS de la zone sud, revient sur la « bataille de Marseille » . Fatiguées, pas forcément préparées à la gestion des hooligans, mais à la hauteur, il raconte comment les forces de l’ordre ont géré la situation.

Modififié
Vous vous êtes préparés à cet Euro ?
Pour ce qui est de nos forces, ça fait plusieurs mois que nos compagnies se préparent, et même une année complète qu’on s’entraîne dans les stades, qu’on fait des formations, qu’on envisage toutes les situations. Il faut savoir par exemple qu’on a l’habitude de gérer les mouvements de foule.

Et comment vous êtes formés à la gestion des hooligans ?
La gestion des hooligans, spécifiquement, ce n’est pas une attribution type des CRS. Nous, on gère par exemple les mouvements de foule pendant les matchs. Quels que soient les supporters, parce qu’on a tendance à confondre ultras et hooligans. Les hooligans sont des supporters ultra violents. Et ça, il y a des services spécialisés qui sont chargés du suivi de ces gens-là, des interdictions de stade, des interdictions de territoire, etc. On a par exemple vu que les Anglais ont retiré le passeport à 3000 supporters anglais. Apparemment, ça n’a pas été le cas du côté russe. Donc nous, on n’a pas de formation spécifique sur les hooligans. Nous, on gère les matchs de foot et les supporters et leurs lots de débordements. Après, ce qui s’est passé à Marseille, c’est qu’on a eu affaire à des supporters russes très organisés, venus pour en découdre, qui font des sports de combat, qui interviennent par petits groupes, de manière paramilitaire. Bref, le nouveau hooliganisme de l’Europe de l’Est. Et peut-être que ça n’a pas été aussi bien géré au niveau de la direction des services spécialisés pour les hooligans. Nous, sur le terrain, l’intervention des CRS et la gestion des événements par les CRS ont été félicitées par le préfet, car nous n’avons fait que nous adapter. Même si moi, je déplore, comme beaucoup de collègues sur le terrain, le manque de directives appropriées et surtout réactives par rapport à la situation.


C’est-à-dire ?
Nous étions face à de petits groupes très mobiles, plein de petites rues dans Marseille, des foyers de bagarre multiples, et les groupes russes venaient frapper et repartaient très rapidement. C’est donc très difficile d’interpeller les supporters russes. Nous, le but du jeu pour les CRS, c’était de s’interposer, un maximum, entre les Anglais et les Russes pour éviter les bagarres. Un collègue CRS a par exemple sauvé la vie de l’Anglais agressé par un groupe de Russes, qui l’ont pris à coups de barres de fer, ils l’ont lynché, et puis il lui a fait un massage cardiaque.

Vous savez s’il va mieux aujourd’hui ?
Apparemment, son état est stationnaire. Il est dans un coma artificiel, je crois. On ne sait pas encore si ses jours sont encore en danger ou pas. Mais sur place, il a été réanimé très rapidement. Mon collègue, par son intervention, a pu relancer le cœur qui avait arrêté de battre. Et il lui a très certainement sauvé la vie.

« Selon plusieurs collègues sur le terrain, les supporters russes étaient vraiment bien équipés. Ils avaient des protège-dents comme les boxeurs, ils avaient des poings américains, ils ont utilisé le mobilier urbain pour taper sur les Anglais. » Dominique Mesquida

J’ai entendu dire que les hooligans russes ont fini par s’allier aux Marseillais, c’est vrai ça ?
C’est un peu plus compliqué que ça. La veille du match, il y a eu des échauffourées avec les Anglais. Exclusivement les Anglais, certainement les antécédents de 98, dans une optique de revanche. Les ultras marseillais sont venus les provoquer, un certain nombre de jeunes des cités sont descendus pour en découdre. Ça a créé de petites bagarres la veille du match. Après, le jour du match, c’étaient des bagarres essentiellement entre Russes et Anglais.

Les Russes avaient l’air de connaître la ville, comment ça se fait ?
Ils étaient essentiellement regroupés du côté du consulat de Turquie (près du rond-point du Prado et du Vélodrome, ndlr). Mais très mobiles après. Est-ce qu’ils connaissaient la ville ? Je n’en suis pas persuadé. Mais étant donné les petites rues, ils ont réussi à s’échapper facilement. On les a retrouvés à certaines terrasses, tranquilles, en attendant le début du match. Ce sont des supporters qui avaient tous leur ticket. Ce sont des mecs qu’on a retrouvé dans le stade et on a vu ce que ça a donné aussi.


Ils se dissimulent dans la foule, non ?
Il y en avait très peu qui portaient le maillot de l’équipe nationale, oui. Mais il y avait plusieurs petits groupes de supporters avec des tee-shirts du CSKA, du Spartak. Pour eux, le club passe avant l’équipe nationale. Et ça leur permet aussi de passer inaperçus. Après, selon plusieurs collègues sur le terrain, les supporters russes étaient vraiment bien équipés. Ils avaient des protège-dents comme les boxeurs, ils avaient des poings américains, ils ont utilisé le mobilier urbain pour taper sur les Anglais. Eux, ils venaient, ils tapaient sur les Anglais et repartaient directement. D’où la difficulté de les appréhender. Aucun supporter russe interpellé ! Certaines de nos compagnies ont manqué de consignes au moment opportun où il aurait peut-être fallu faire une zone tampon entre les supporters et éviter ce contact.

Qui gère les opérations dans ces cas-là ?
Ça se passe en préfecture, hein, en relation avec le ministère.

Et les informations ne sont pas arrivées assez vite ?
Sur le terrain, la gestion d’une compagnie se fait par des commissaires qui ont en charge la gestion de l’événement. Et la compagnie et le commandant sont tributaires des ordres qu’on leur donne. On leur demande de se positionner de telle manière, de faire des interpellations ou pas. Toutes les manœuvres sont gérées au-dessus.


Et là, quelle était la politique ?
À certains endroits, ça a agi très rapidement. Notamment en centre-ville. Après, à certains endroits, certaines consignes ont eu du mal à passer, alors qu’elles auraient pu faire en sorte que nos compagnies soient plus efficaces. En même temps, il y avait tellement d’échauffourées de partout, avec un contexte général, avec une menace d’attentat… Bref, nos priorités, c’était de sécuriser la fan zone, le stade et le centre-ville, donc il a fallu faire évoluer ces dispositifs très rapidement en fonction des événements.

« Je pense que les autorités ont été surprises par l’attitude des supporters russes parce qu’il y avait des officiers de liaison de la police russe et anglaise avec nous, des "spotters". Il faut peut-être se poser la question du côté de la Fédération russe pour savoir s’il n’y a pas eu un peu de laxisme. » Dominique Mesquida

Il y a eu un manque d’effectif ?
Non, il y avait dix compagnies engagées. Neuf compagnies plus une section des moyens spécialisés, c’est-à-dire des canons à eau. Je pense que les effectifs étaient là. Pratiquement 800 collègues. Après, je pense que les autorités ont été surprises par l’attitude des supporters russes parce qu’il y avait des officiers de liaison de la police russe et anglaise avec nous, des « spotters » comme on les appelle, qui ont reconnu énormément de supporters classés ultra violents dans leur pays et qui étaient là, sur le territoire français. Donc, il faut peut-être se poser la question du côté de la Fédération russe pour savoir s’il n’y a pas eu un peu de laxisme. Tout ce mélange de choses, plus ces manquements au niveau de la vigilance par rapport à ces fugues des hooligans venant de l’étranger, font qu’on a eu ces débordements.

Les « spotters » vous ont bien aidés ?
Ah ouais… (Rires) Je ne sais pas comment ils fonctionnent, ni où ils étaient, je suppose dans le stade, au PC Sécurité, parce qu’aujourd’hui, on a l’image notamment de la personne qui tient la bombe agricole et d’autres qui tiennent des fumigènes. Mais après, je ne sais pas à qui ils référaient. Donc nous, si on ne nous dit pas : « Il y a tel individu à tel endroit, il faut l’interpeller » , on ne peut pas faire grand-chose.


Ils ont donc donné des renseignements qui ne servent à rien ?
Peut-être qu’aujourd’hui ils ont des informations pour interpeller, suivre, localiser les supporters dangereux, je ne peux pas vous dire. Mais au niveau du terrain, nous les CRS, nous n’avons aucune information précise sur un individu à interpeller.

Donc on vous a juste dit : « Il y a des supporters russes dangereux » , sans vous donner plus d’informations ?
Exactement. Et encore ça nous est revenu par la borne, par des personnes qui ne sont pas forcément des CRS.

Et ces « spotters » , ils étaient avec qui ? Ils circulaient librement ? À qui ils référaient ? À quoi ils ont servi ?
Le fonctionnement de ce dispositif, je ne le connais pas du tout. Je pense qu’ils étaient au PC sécurité, comme la brigade hooligan française. Et puis au centre-ville pour repérer les hooligans. Mais je ne veux pas trop m’avancer là-dessus, je ne suis pas assez informé.


Et comment peut-on expliquer qu’aucun Russe n’ait été interpellé ?
En plus des CRS, il y a nos collègues de la sécurité publique qui interviennent dans ce genre de situations. Et vu la mobilité des Russes, ils n’ont pu interpeller personne.

« Vous n’êtes pas sans savoir que nous, les compagnies républicaines, on est sur le pied de guerre depuis janvier 2015. On a donc des compagnies très, très fatiguées parce qu’on tourne à plein régime. On a très peu de période de repos. » Dominique Mesquida

Ils se déplacent très rapidement, c’est-à-dire ? Ils courent vite ?
Oui, ils se déplacent vite. Ils sont très organisés. Ils viennent, ils frappent, ils repartent. Donc nous, le temps qu’il y ait une session, qu’on soit sur les lieux, qu’on s’interpose, quand on reçoit une information qu’il y a une bagarre à tel endroit et qu’on se déplace sur la zone, bien souvent, ils sont déjà repartis. Ils ne restent pas comme les supporters anglais, au contact avec les forces de l’ordre et les Marseillais.

Antoine Boutonnet, responsable de la lutte anti-hooligans, a déclaré qu’il n’y avait pas de constat d’échec. Les médias étrangers, eux, parlent d’une mauvaise gestion française des hooligans, qu’est-ce que vous en pensez ?
Je suis un peu circonspect à vrai dire. Ce n’est peut-être pas lui qui négocie avec le ministère intérieur russe pour qu’on évite l’afflux de hooligans vers la France, mais ce sont des matchs à haut risque, on savait très bien, on avait l’information, qu’il y aurait des échauffourées.


Vous étiez au courant de la venue de ces hooligans ?
Moi, à mon niveau, on n’a pas accès à ce genre d’informations. On savait juste que c’était un match à haut risque, mais pas plus d’information que ça.

Et donc, pas de constat d’échec ?
De mon côté, pas de constat d’échec pour moi non plus. Le préfet nous a salués, d’ailleurs. Nos compagnies ont très bien réagi, très réactives. Elles ont fait ce qu’elles avaient à faire, en fonction des ordres qu’elles ont reçus.


Et vous disiez que la menace d’attentat a aussi joué en votre défaveur ?
On est partis très fort, sur les chapeaux de roue, et vous n’êtes pas sans savoir que nous, les compagnies républicaines, on est sur le pied de guerre depuis janvier 2015. On a donc des compagnies très, très fatiguées parce qu’on tourne à plein régime. On a très peu de période de repos. Et l’Euro, ça va engendrer une fatigue supplémentaire, ça va être très compliqué à gérer. Donc il va falloir faire très attention à la gestion des effectifs. Il n’y a pas beaucoup de matchs à haut risque, mais si les Russes, ou d’autres hooligans, veulent faire le coup de poing, ça risque d’être tendu. Espérons que nos autorités prendront les mesures qui s’imposent pour la sécurité de nos concitoyens et des fonctionnaires de police.

Propos recueillis par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 6 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 13 Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 5 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 2