En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Rétro – Coupe du Monde 1954

Les héros de Berne

Seize équipes au départ, un archi favori : la Hongrie de Puskas ; un grand absent : l'Argentine et deux équipes invitées : l'Uruguay, tenante du titre et la Suisse en tant que pays organisateur. Un Brésil pas vraiment lingot d'or ni émeraude verte et une France qui déçoit. Et puis la première retransmission télévisuelle en Eurovision : après le couronnement d'Elisabeth II en juin 1953, place à l'information du peuple à travers la Coupe du Monde. Le football se joue à 11 contre 11 et à la fin...

Modififié
La Coupe du monde 1954 en Suisse, par sa qualité, fut pour la FIFA un formidable point d'ancrage afin d'asseoir sa crédibilité. D'autant plus que le tournoi devait initialement avoir lieu en Suède. Retransmettant en Eurovision pour la première fois une partie de la compétition, huit matchs, la FIFA peut s'enorgueillir, dans cette compétition, de 140 buts soit une moyenne démentielle de 5,38 goals par rencontre. Seize équipes en compétition. Quatre groupes de 4 et une grande innovation avec des têtes de série dont la France mais pas la République Fédérale d'Allemagne ! Les numéros apparaissent sur les maillots.

« Les Allemands sont enfin redevenus quelqu'un  »

Le 4 juillet 1954, dans la ville neutre de Berne, soit neuf ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, c'est tout le peuple allemand qui frémit d'une fierté retrouvée au coup de sifflet libérateur d'un match décisif livré contre la référence magyare. Il comprend qu'au miroir de cette Coupe du Monde, il va enfin pouvoir se reconstituer une face. Car le visage de l'Allemagne déchue de son rang après 1945 hésite à se redessiner en tant que Nation. Pire, on interdit au peuple le sentiment d'appartenance à cette dernière. Les exemples sont légion, montrant la grande prudence observée tant par les organismes étatiques que par les politiques eux-mêmes : l'après-guerre allemand a banni le terme « national » du vocabulaire ordinaire, on le remplace par le "Bund", le fédéral. Dorénavant on va à la Bundespost, à la Bundesbahn, c'est dire si le sentiment national fuit le quotidien des Allemands. La presse s'autocensure, le mot "national" disparait des frontons des établissements publics et des administrations. Toute résurgence possible du nationalisme ou référence au national-socialisme doivent être effacées, bannies.

Partout, sauf dans un unique cas, le mot maudit est autorisé, celui de l'Equipe d'Allemagne de football : la Nationalmannschaft ! Cette formation joue en effet pour das Deutschland et non pour la seule Bundesrepublik. L'oreille collée à leur transistor, assis ensemble dans les cafés, les Allemands subissent un après-guerre de pénurie très aride où les aventures de la Nationalmannschaft, ensemble syntaxique qui désigne les hommes de troupe autant qu'une équipe sportive, vont les galvaniser, les souder. Séparée en 1949 par la création de la RDA, vivant avec les attentes de l'évolutive Grundgesetz, la Loi Fondamentale, interdite de Coupe du Monde en 1950, car alors considérée comme non fréquentable, l'Allemagne éprouve à nouveau une émotion nationale, dénuée de culpabilité, lors de cette victoire magistrale. Selon Konrad Adenauer, "Depuis que les Allemands n'ont plus le droit de faire la guerre ni de nourrir des ambitions impérialistes, le football est un élément d'identité nationale avec le Deutsch Mark" « les Allemands sont enfin redevenus quelqu'un » , même si la CDU joue profil bas pour rétablir l'équilibre diplomatique et rassure les Alliés contre une hypothétique ambition géopolitique : « Remporter ce championnat a été un grandiose exploit, mais il ne faut pas considérer cela d'un point de vue nationaliste. Ce n'est qu'un jeu » . Le football allemand, par essence politique, sera décrit par Norbert Seitz dans son livre « Doppelpässe, Fussball & Politik » avec ces mots : « Depuis que les Allemands n'ont plus le droit de faire la guerre ni de nourrir des ambitions impérialistes, le football est un élément d'identité nationale avec le Deutsch Mark » . Après cette victoire, l'hystérie s'empare du pays et l'inconscient collectif allemand se nourrit, encore aujourd'hui, des prouesses des "Helden von Bern", des héros de Berne.

Sepp Herberger : der Macher, der Magier, der Mythos

A la tête de la Nationalmannschaft, Sepp Herberger n'est pas un perdreau de l'année ; c'est un aigle qui a entraîné dès 1936 l'équipe allemande, le Svastika sur la poitrine. Condamné à une forte amende au sortir de la Seconde Guerre Mondiale pour avoir été un "Mitlaufer", un "suiveur", Josef Seppl "Sepp" Herberger trouve là une forme de rédemption et retourne habilement les vertus germaniques, en même temps qu'il fait de son équipe le creuset des sans-grades, redonnant à l'Allemagne de toujours de l'énergie à la veille du miracle économique. Adepte des principes militaires et meneur d'hommes, "der Chef", le surnom donné par ses joueurs, insuffle à son équipe, composée essentiellement d'anciens soldats ou de prisonniers de guerre, les valeurs de destin, de sacrifice, de combat et d'héroïsme. Amateur de phrases restées célèbres, « la balle est ronde et un match dure 90 minutes » ou bien « le prochain adversaire est toujours le plus difficile » et compréhensif avec ses ouailles, cet autodidacte bâtira les fondations et l'esprit du football allemand d'après-guerre.

La Hongrie favorite des parieurs

Avec une cote à 3,5 contre 2, les Magyars du Major Ferenc Puskas étaient les préférés des bookmakers de tous ordres. Il faut dire que le 11 national, l'Aranycsapat, la fameuse "équipe d'or" surnommée ainsi par le peuple hongrois, vole de succès en succès et n'a pas subi de défaite depuis le 14 mai 1950. Victorieuse des Jeux Olympiques en 1952, de la Coupe Internationale, ce précurseur du Championnat d'Europe des Nations en 1953, elle réalise un fait d'arme notoire en ridiculisant l'équipe d'Angleterre avec un cinglant 6-3, et devient ainsi en novembre de l'année précédente, la première équipe européenne à s'imposer dans l'antre du mythique stade de Wembley. Cette merveilleuse équipe qui scorait, en moyenne, 4,3 buts par match.

"Mais qu'allez-vous donc faire en Suisse ? Vous n'avez aucune chance de l'emporter contre les Hongrois, les Brésiliens ou bien les Uruguayens !"Côté allemand, la cote n'est que de 9 contre 1, soit tout au plus la valeur d'un outsider. Le joueur Max Morlock avait déjà réservé ses congés en Italie. Des vacances commençant avant les 1/4 de finale de la Coupe du Monde. Autre anecdote : lorsque l'équipe d'Allemagne s'embarque dans le train à Karlsruhe en direction de Basel, les douaniers posent ironiquement la question suivante : « Mais qu'allez-vous donc faire en Suisse ? Vous n'avez aucune chance de l'emporter contre les Hongrois, les Brésiliens ou bien les Uruguayens ! » Le magazine Kicker titre : "Espérons un miracle !"... une couverture prémonitoire.

La phase de poules

Groupe 1 : la France déçoit
Le 16 juin, sur la pelouse du stade de la Pontaise à Lausanne, une Equipe de France médiocre subit la loi d'un 11 Yougoslave pourtant à sa portée en s'inclinant 1-0. Kopa dira de ce match qu'il avait été « exécrable » . Elle trainera comme un boulet cette défaite en vertu d'un système de qualification complexe : les 2 têtes de série ne se rencontrent pas. De plus, dans le cas d'une égalité de points entre une tête de série et une autre équipe, un match d'appui est organisé ! Or comme la Yougoslavie obtient "miraculeusement" le nul contre les favoris Brésiliens, la victoire des Bleus contre le Mexique compte pour du beurre et les Remetter, Kaelbel, Marcel, Vincent et Kopa quittent piteusement le tournoi.

Modifié



il y a 2 heures L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 3 il y a 2 heures Record de points pour le Toronto FC en MLS 6
il y a 5 heures Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 17 il y a 5 heures Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2
Partenaires
Olive & Tom
Hier à 17:26 David Neres claque un geste « à la Berbatov » 5 Hier à 13:07 Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 69 Hier à 08:44 Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 52 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4
À lire ensuite
La première étoile