Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Southampton (2-1)

Les Gunners prennent les trois points au buzzer

Solide défensivement mais terriblement inefficace une fois les vingt derniers mètres franchis, Arsenal s’impose dans les ultimes secondes face à Southampton, grâce à un penalty glâné par Giroud.

Modififié

Arsenal 2-1 Southampton

Buts : Koscielny (29e) et Cazorla (90e+4) pour Arsenal // Čech (CSC, 18e) pour Southampton

La référence a beau être non voulue, elle n’en demeure pas moins subtile. Depuis sa cabine, le DJ de l’Emirates balance la sauce durant quelques minutes avant le coup d’envoi. Notamment le classique de House of Pain, Jump Around. S’il y a bien un bonhomme qui a saisi le sens de ces paroles, c’est Koscielny. « Jump up, jump up and get down » , demande le groupe de rap américain dans son texte. Du coup, Laurent s’est exécuté. Il a pris son envol, puis est redescendu. Le tout en retourné acrobatique. Plus que cet incroyable but, le Français aura été énorme aujourd’hui et figure parmi les principaux artisans du court succès des Londoniens.

L’envol du Merlu


Sans Alexis Sánchez laissé sur le banc en prévision du match à Paris mardi, c’est Lucas Pérez, la dernière recrue des Gunners, qui se charge d’animer le front de l’attaque d’Arsenal. Habitué au soleil de Galice, l’Espagnol fait ses débuts sous une pluie qui rafraîchirait même un Écossais. Gare au moindre tacle qui peut se transformer en dérapage incontrôlé. Une précaution que n’a pas prise Nacho Monreal lorsqu’il tente d’arrêter Redmond aux abords de sa surface. Carton jaune, coup franc pour Tadić. Deux pas d’élan, un bel enroulé qui frappe la barre avant de ricocher sur le dos de Petr Čech. Oui, c’est un but casque pour le portier tchèque, qui regarde avec impuissance la balle au fond de ses filets. Menés, les Gunners passent la vitesse supérieure. Dans le jeu, les duels mais également l’apport offensif. Sur un corner tapé par Cazorla, Koscielny hérite du cuir dans la surface. Une tête ? Trop simple pour Lolo qui préfère se claquer une superbe bicyclette. L’Emirates exulte en voyant son capitaine, si souvent dans l’ombre, capter un peu la lumière. La rencontre se transforme alors en attaque-défense. Özil et consorts ne lâchent plus leur précieux, obligeant les Saints à un exercice qu’ils détestent : courir après la baballe. Heureusement pour eux, la mi-temps est déjà là.

Dix-sept tirs, deux cadrés pour Arsenal


La partie reprend sur les mêmes bases avec une imposante domination territoriale des Londoniens. Les combinaisons sont bien flairées, mais à l’image de Mezut Özil ratant un contrôle décisif du pied gauche, Arsenal manque d’efficacité. Et s’expose légitimement aux contres ultra rapides emmenés par Long et Redmond, même si la paire Koscielny-Mustafi est d’une étonnante imperméabilité. En milieu de seconde mi-temps, Soton sort enfin la tête de l’eau. Clasie pose davantage le jeu et offre un peu de répit à son équipe. Sánchez et Giroud entrés, l’attaque d’Arsenal se veut plus percutante. Les occasions dangereuses s’enchaînent autant que les ratés. Le salut des Saints ne repose que sur la maladresse des Gunners. Le salut des Gunners repose quant à lui sur la maladresse de José Fonte, qui accroche Giroud dans la surface. Ça se siffle, même en Angleterre, ce sera donc un penalty. Santi Cazorla ne flanche pas et offre la victoire aux siens sur le fil. Ainsi qu’un retour provisoire dans le Big Four.


  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Eddy Serres
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 15:04 Euro Millions : 130 millions d'€ + 1 millionnaire garanti 1
    Hier à 16:30 La LFP doit verser 2000 euros à Luzenac 25 Hier à 15:20 Virtus Entella bientôt réintégré en Serie B ? 8
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 14:50 Un groupe lance une chanson géniale pour Bielsa 20