Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Les groupes du Mondial passés à la moulinette

Huit groupes, 32 équipes, 48 matchs, beaucoup de plaisir, beaucoup de soirées foot et pas mal de possibilités. Le tirage à peine digéré, on vous dit ce qu'il va se passer à partir du 12 juin au Brésil.

Modififié
Groupe A : le groupe France 98

BrésilCamerounMexiqueCroatie

Qui va sortir des poules :

Pour éviter une guerre civile qui mettrait à mal la fin de ce Mondial, le Brésil va avoir la bonne idée de terminer premier de ce groupe A. Un groupe A dont la finale CamerounMexique s'annonce exceptionnelle. Pour l'occasion, les Lions indomptables ressortiront les maillots sans manches. En vain. Le retour surprise de Cuauhtemoc Blanco condamne le Cameroun à une défaite 1 à 0, suite à plusieurs coups du crapeau, notamment sur la blanche colombe Eto'o.

Trois bonnes raisons de suivre ce groupe :

- Parce que la Croatie va se faire déglinguer et qu'à ce prix-là, on aurait préféré voir des Islandais prendre des coups de soleil au Brésil.

- Parce que Brésil – Cameroun, c'est peut-être la plus belle affiche de ce premier tour.

- Parce que Samuel Eto'o, armé d'une kalachnikov, va tenter de faire un coup d'état et de virer la présidente Rousseff avant d'être rattrapé par la police. De toute façon, il y avait pénalty sur Dilma.


Groupe B : le groupe des finalistes

Espagne – Chili – Australie – Pays-Bas

Qui va sortir des poules :

Une Hollande qui ne perd pas n'étant pas une belle Hollande, les coéquipiers d'Arjen Robben vont terminer deuxièmes de cette poule. Une position qui les envoie tout droit vers le Brésil, qui exécutera les Oranjes en bonne et due forme. Premiers malgré un nul face au Chili, les Espagnols continuent leur folle série de victoires. Jusqu'en quarts. Mais chut, ne le dites à personne.

Trois bonnes raisons de suivre ce groupe :

- Un groupe dont la première rencontre est le remake de la finale du dernier Mondial est forcément un groupe intéressant. D'autant plus quand on sait que le deuxième de cette poule affrontera le premier de la Poule A, qui devrait, sauf catastrophe, être le Brésil…

- Parce que l'Espagne enchaîne les Pays-Bas, puis le Chili et que, si ça se passe mal, la Roja pourrait être éliminée d'une grosse compétition pour la première fois depuis 2006.

- Parce que le Chili est peut-être le figurant le plus intéressant de cette compétition.


Groupe C : Le groupe sexy

ColombieCôte d'IvoireJaponGrèce

Qui va sortir des poules :

On parle beaucoup de la Belgique, mais l'autre équipe « frisson » qui a tout à prouver lors de ce Mondial, c'est bien la Colombie. Rodriguez, Falcao, Guarín, Muriel, Martinez, cette équipe a de la gueule, mais aussi peu d'expérience. La Côte d'Ivoire giflée, tout comme la Grèce de Mitroglou, les Colombiens vont se faire avoir par les Japonais. Des Japonais beaucoup trop organisés pour une Côte d'Ivoire une nouvelle fois éliminée en phase de poules. Tant pis pour Drogba, il reviendra en 2018.

Trois bonnes raisons de suivre ce groupe :

- Parce que c'est typiquement le genre de groupe sur lequel vous tombez quand, un peu éméché, vous décidez de ressortir ISS Pro pour y disputer une Coupe du monde. Un peu de nostalgie, quoi.

- Parce que pour une fois, la Côte d'Ivoire a une chance réelle de se qualifier. Et qu'évidemment, ils passeront à côté.

- Parce que le Japon va être la surprise de la Coupe du monde et que les suivre dès la phase de poules, c'est éviter de surfer sur la vague en même temps que tout le monde.


Groupe D : Le groupe des historiques

Uruguay – Italie – Costa Rica - Angleterre

Qui va sortir des poules :

A priori une lutte à trois entre l'Uruguay, l'Italie et l'Angleterre, sans pour autant manquer de respect à Paulo Wanchope, qui était un sacré joueur. Dans cette lutte à trois, l'Italie et l'Angleterre se tireront la bourre à Manaus, une occasion pour les supporters anglais de tenter de siroter des bières en plein milieu de l'Amazonie. Chouette. Sportivement parlant, les bougres de la Céleste, toujours métamorphosés sous le maillot de l'équipe nationale, vont vendre cher leur peau pendant que Suárez et Cavani planteront des pions, sauf contre l'Italie. Une Italie qui va peiner contre le Costa Rica (un 1-0 pénible), faire nul contre l'Uruguay et plier l'Angleterre tranquillement. L'Uruguay en tête, l'Italie second.

Trois bonnes raisons de suivre ce groupe :

- Parce que voir l'Angleterre se faire sortir au premier tour par Luis Suárez, c'est un sacré moment d'histoire.

- Parce qu'après trois mois passés à se plaindre de ce tirage au sort « magouillé par Michel Platini  » , les Italiens vont envoyer un sacré football dans ce groupe D. Mais ne comptez pas sur eux pour sortir avec 9 points. Eux, ils font plus dans la deuxième place aux forceps avant d'exploser tout le monde après les huitièmes.

- Parce que le Costa Rica finira avec zéro point et que ça, ça mettra un peu de baume au cœur des supporters de l'OM en leur rappelant leur parcours en Ligue des champions.


Groupe F : Retrouvailles et dépucelage

ArgentineNigeriaIranBosnie

Ils vont sortir ce groupe :

Avec un Messi reposé et l'air du pays pas trop loin, l'Argentine paraît promise à la première place. L'autre billet va se jouer entre la Bosnie (qui dispute sa première phase finale) et le Nigeria. Avantage aux Super Eagles et à une expérience des grandes compétitions supérieure. Les Iraniens devraient compter les points.

Trois bonnes raisons de suivre ce groupe :

- Parce qu'après 1994, 2002 et 2006, Argentine-Nigeria est déjà un classique de la Coupe du monde.

- Parce que Vincent Enyeama sera sur une série d'invincibilité de 4 200 minutes avant d'arriver au Brésil.

- Pour se souvenir que Miralem Pjanić a débuté au FC Metz avec Grégory Proment et Sébastien Renouard.


Groupe G : Le groupe de la petite mort

Allemagne – Ghana – USA - Portugal

Ils vont sortir de ce groupe

En Coupe du monde, l'Allemagne ne s'arrête jamais avant les quarts. C'est aussi implacable que la théorie de la gravité. Même pas la peine de jouer la grosse cote. Depuis sa défaite en 2002, le Portugal a appris à se méfier des États-Unis. Le Ghana a tout d'un épouvantail, mais on disait déjà la même chose des Ivoiriens en 2010. Et qui était passé à la fin ? Le Portugal.

Trois bonnes raisons de suivre ce groupe

- Parce que l'Allemagne te fait frissonner. Ne dis pas le contraire, hipster que tu es.

- Pour voir les Portugais essayer de récupérer leur caution. Le Brésil, c'était quand même un peu chez eux.

- Pour savoir à quel match Jordan Ayew va prendre son rouge.


Groupe H : Le groupe TV5

BelgiqueAlgérieCorée du Sud - Russie

Ils vont sortir de ce groupe

Trop jeune, trop belle, trop attendue, la Belgique risque de connaître le même sort que la Colombie en 1994. La Corée du Sud a pour elle l'expérience des phases finales. Moins flamboyante qu'en 2008, la Russie a gagné en pragmatisme. Et puis, elle ne va pas toujours se rater en Coupe du monde. L'Algérie devrait, elle, emmerder les autres, mais manque d'arguments offensifs pour viser plus haut. Verdict : Corée du Sud, Russie.

Trois bonnes raisons de suivre ce groupe

- Parce qu'Algérie - Belgique c'est le match entre deux magiciens passés par l'AJ Auxerre : Enzo Scifo et Moussa Saïb. On n'oublie pas Abdelhafid Tasfaout.

- Pour se rappeler de cette remarque ethnologique de Thierry Roland au sujet de la Corée : « Deux Lee, ça fait une chambre. »

- Pour se remémorer le mythique Belgique - URSS de 1986.

Vidéo


On n'a pas oublié le groupe de la France. Des papiers sur la Suisse, le Honduras et l'Équateur sont à venir.

Par Swann Borsellino et Alexandre Pedro
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 4 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 13 heures La drôle de liste d'invités de la finale 32 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 64
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3