1. // Euro 2012
  2. // Groupe A
  3. // Grèce/Russie (1-0)

Les Grecs restent dans l'Euro, la Russie dehors !

Victorieux 1 à 0 d’une Russie moins à l’aise que lors de ses deux premiers matchs, les Grecs ont réussi l’incroyable : se qualifier pour les quarts de finale de l’Euro. Grosse désillusion pour les Russes qui, à cause de la victoire de la République Tchèque sur la Pologne, quittent la compétition la tête basse.

Modififié
380 66
Grèce - Russie : 1-0

But: Karagounis

Un cours de grec ancien. Depuis 2004, chacun essaye comme il peut d’oublier ce qui est resté dans la mémoire collective comme le pire Euro de l’Histoire. Aujourd’hui, tous ces efforts sont réduits à néant. La faute, notamment, au plus vilain des dieux de l’Olympe : Giorgios Karagounis. Une heure de jeu lui a suffi pour faire sa spéciale : un pion, un carton jaune et beaucoup, beaucoup de paroles aux arbitres. Sensation de ce début de compétition, les Russes, largement dominateurs, se sont heurtés au froid réalisme de Grecs solides derrière et opportunistes, et quittent la compétition la tête basse. Comme des cons, faut bien le dire. Pas de sortie de l’Euro pour les Grecs ce soir.

Karagounis est éternel

Un petit cataclysme. Moins sexy que lors de ses deux premières sorties, la Russie a pêché par faute de concentration. On se dirige tranquillement vers la mi-temps, beIN Sport a déjà dégainé la pub, mais l’éternel Giorgios Karagounis veille encore. Opportuniste, l’un des héros de 2004 profite d’une grossière erreur du duo Anyukov – Zhirkov, suite à une touche, pour filer au but et fusiller Malafeev. La sanction est lourde pour les hommes de Dick Advocaat, qui, s’ils ont un peu tardé à entrer dans leur match, ont assez largement dominé les débats. Mais ni la superbe demi-volée de Kerzhakov, ni les tentatives répétées d’Alan Dzagoev, ni la splendide frappe enroulée de Zhirkov ne trompent un Sifakis impeccable. À la mi-temps, les Russes sont tranquilles. République Tchèque et Pologne se neutralisant, les hommes d’Advocaat accompagnent provisoirement les Grecs en quarts de finale.

Attaque-défense, en vain

Au retour des vestiaires, Pavyluchenko remplace un Kerzhakov qui n’aura donc pas cadré une seule frappe de la compétition. Après un léger round d’observation, le scénario de la première période reprend son cours. Les Russes dominent les débats, mais se heurtent à une défense grecque extrêmement solide, notamment grâce à la charnière tout droit sortie d'un album de Tintin, Papastathopoulos – Papadopoulos. Très intéressant dans la conservation du ballon, Samaras multiplie les grandes enjambées et les frappes lointaines, tandis que les Russes, sous pression suite à l’ouverture du score de Jiráček pour les Tchèques à Wrocław, bafouillent leur football. Arshavin n’est plus aussi tranchant, Dzagoev moins précis et Shirokov pas assez efficace devant le but. Provisoirement éliminés à un quart d’heure du terme, les Russes, qui auraient dû bénéficier d’un pénalty sur une faute sur Karagounis, donnent tout. Face à l’enjeu, les esprits s’échauffent, les fautes se multiplient et les dernières minutes paraissent être des heures. À quatre minutes du terme, Dzagoev, bien lancé dans la surface, pense délivrer les siens. Mais sa frappe, trop croisée, passe juste à côté du poteau grec. Comme en 2004, à la fin, ce sont les Grecs qui gagnent. Pour la Russie, la douche est froide. Très froide.


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Putains* de surprises dans ce groupe !
Denoueix-touch Niveau : DHR
Voilà pourquoi il fallait pas s'enflammer sur la Russie, trop de lacunes défensives (et pas du niveau de celles de Rami ou Mexes) et une attaque largement surcotée (mais bonne quand même, mais surcotée).
sofiene92 Niveau : DHR
Alors ils sont où ceux qui voyaient la Russie aller au moins jusqu'en demies ??? Greece 2004 is back !
Note : 2
@El Borracho : peut on considérer un joueur comme une révélation alors que son équipe est piteusement éliminée au 1er tour de la compétition dans le groupe le plus facile?

Adios.
waynerooney Niveau : CFA
J’espère qu'ils ont prévu assez de flics du coté de Varsovie!

Sinon ba les Grecs ils sont vraiment dégueulasses niveau jeu et ils passent encore! Je rigolerais s'ils venaient à battre les Allemands en quarts!
Put*** que c'est bon, ces Russes et leur horde de hooligans renvoyés à la maison après s'être vus trop beaux !!! C'est jubilatoire. Ce groupe A, comme prévu, fut en définitive d'une médiocrité assez criante. Grecs et Tchèques qui passent...c'te blague !
Je dédicace cette soirée à tous les fachos dans les tribunes du Zenit, amateurs de jets de bananes...
Harry Redknapp Niveau : District
je croie que l'on aura droit à un Allemagne-Grèce en quart ! La revanche de Papandreou !
On espère que les hooligans russes rentreront gentiment au kremlin histoire de ne pas pourrir la suite des évènements !
Et encore une victoire du football dégueulasse sur le football plaisant. Ca commence à faire beaucoup cette année après Chelsea.
Un Samaras omniprésent, un Karagounis magique, j’attends vos félicitations !
Faut pas nous enterrer trop tôt
caca_mou_ Niveau : DHR
PUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNN !!!!!


J'ai la gerbe la, si la grèce fait tomber l'allemagne je suis fou !!!
Et en se faisant voler un penalty avec ça
SachaDelano Niveau : DHR
Ok, donc dans votre article, " Quel scénario catastrophe pour les Bleus ", vous annonciez la Russie vainqueur de l'Euro.
On sait ce soir que le gang des racailles ( Ménéz, la Benz et Francky ) ne va pas prendre le pouvoir ^^ !
Voler rien du tout, il se fait effleurer la jambe, il aurait continuer il serait même pas tomber et là il se serait présenté devant malafeev. Dommage qu'il soit con, sa réputation l'a précédé pour l'arbitre.
Au secours, la prime au jeu de merde, fait déjà chier cet euro, oui oui j'entends déjà tous les fins tacticiens me donner des leçons...
Et puis @SidLFC, j'aime pas beaucoup ton style à généraliser, tu connais la Russie uniquement par ce que les bons médias occidentaux te renvoient, moi je la connais un peu la Russie, pas la peine que je te donne mon vrai nom, simplet va !
SachaDelano Niveau : DHR
"les Russes, qui auraient dû bénéficier d’un pénalty sur une faute sur Karagounis, donnent tout."

Hmmm...
Quelle mauvaise fois, le mec s'est signé trois fois pour garantir qu'il y avait bien faute.

Le ralentit le prouve.
Plasil Power Niveau : CFA
Espérons que la qualif de cette équipe grecque quand même assez dégueulasse puisse au moins servir de leçons à tous ceux qui tirent les conclusions après un match... Les russes outsiders sérieux... sexy russia... beh ils ont défoncé des tchèques très loin de leur niveau au 1er match mais comme le dit Denoueix-touch, fallait pas s'enflammer les gars!
Dans le même genre on a aussi les suédois meilleure équipe du groupe D ou les anglais vraiment tout pourri...
Foi pas fois évidemment. L’émotion sans doute
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
380 66