1. //
  2. // 8es retour

Les grandes oreilles de la Ligue 1

Peu nombreux sont les vainqueurs de la Ligue des champions qui évoluent actuellement en France. S’ils ne jouent pas tous au PSG, leur visage sont pourtant bien connus.

Modififié
1k 32
  • Ricardo Carvalho (Porto, 2004)

    Le dinosaure. Forcément, la bête a tout bouffé, qu’importe l'environnement. Coupe de l’UEFA, championnats et coupes du Portugal, d’Angleterre et d’Espagne, et évidemment une Ligue des champions remportée lors de ses premières années professionnelles avec le Porto de Mourinho. Heureusement, car le défenseur n’en remportera qu’une, échouant de très peu avec Chelsea en 2008 en finale contre Manchester United aux tirs au but. Si ce titre révéla le Special One, il aura aussi permis à l’arrière central de se faire une bonne réputation et d’attirer les plus gros clubs de la planète. Monaco se souvient encore de cette finale (0-3) où le Portugais fut impérial. Du coup, le club français l’a récupéré… dix ans plus tard.

  • Maxwell (Barcelone, 2011)

    Ibra ne l’a pas (encore ?) eue, lui si. Même si son CV ressemble beaucoup à celui du géant suédois, Maxwell a un avantage considérable sur son pote : arrivé en même temps que lui au Barça en provenance de l’Inter, le latéral gauche a eu la bonne idée de rester plus qu’une année. Du coup, il a participé à l’épopée 2011 du club catalan en Europe, où Messi & Compagnie ont (facilement) décroché le titre suprême. Le tout sans être titulaire cette saison-là. Et même pas dans le groupe en finale face à Manchester United.

  • Thiago Motta (Barcelone, 2006 et Inter Milan, 2010)

    Un doublé pour lui. Vainqueur de la C1 en 2006 avec le Barcelone de Rijkaard et Ronaldinho, Motta a surtout gagné celle de 2010 sous les ordres de Mourinho. Sa présence et son importance dans le cœur du jeu interiste en font alors un élément indispensable de l’équipe du Portugais. C’est d’ailleurs ce dernier qui l’a fait venir à Milan, misant sur ses qualités techniques et sa vision de jeu. Malheureusement, Motta est privé de finale en raison d’un carton rouge sévère en demi-finale contre… Barcelone, son ancienne team. Merci Busquets.

    Youtube

  • Yoann Gourcuff (Milan AC, 2007)

    Oui, oui, Gourcuff a bien gagné la coupe aux grandes oreilles. C’était en 2007, alors que le jeune Yoann, à peine 21 printemps, semblait aux prémices de sa carrière. À l’époque, pas de blessure ou autre problème mental pour l’actuel Rennais, mais huit rencontres de Coupe d'Europe avec les Rossoneri. Maldini a beau dire des années plus tard que « Gourcuff a tout raté à Milan, à 100 % » , le club italien a tout de même laissé une belle ligne sur le palmarès du champion de France 2009. Et ça, toutes les moqueries ne pourront l’effacer.

  • David Luiz (Chelsea, 2012)

    Qu’elle fut belle. La Ligue Desch’ remportée par Tahiti Bob est peut-être la plus surprenante, mais sûrement pas la moins émouvante. Guidés par Lampard, Drogba et Terry, leurs cadres vieillissants, les Blues activent le mode auto-gestion après le départ de Villas-Boas et dépassent leurs limites pour aller au bout, défiant tous pronostics. Leur mot d’ordre ? Solidarité... et chance. Résultat : David Luiz est couronné après les pénos contre le Bayern Munich, balançant le sien en pleine lunette. Serein. En milieu défensif ou en charnière centrale, le chevelu a mérité son trophée. D’autant qu’il était blessé lors de cette finale : « Je me suis sacrifié pour l'équipe. J'ai senti des douleurs à la cuisse dès la 15e minute de jeu. Je pensais que je n'arriverais pas à finir le match. J'ai joué pour Ramires et les Brésiliens. » Un peu pour les Londoniens, aussi.

    Youtube

  • Ángel Di María (Real Madrid, 2014)

    La fameuse Décima. Porté par Ancelotti, le Real a raflé sa tant attendue dixième coupe aux grandes oreilles. Dans ses rangs, un homme au talent brut capable de s’adapter à tous les besoins. D’abord placé sur l’aile, l’Ange évoluera la majeure partie de la compétition en milieu relayeur. C’est d’ailleurs à ce poste que l’Argentin, auteur de six passes décisives et trois pions, est élu homme du match lors de la finale contre le rival de l’Atlético. Seul Van Gaal a le secret pour faire de ce garçon un mauvais footballeur.

    Youtube

  • Fábio Coentrão (Real Madrid, 2014)

    Avec Di María, c’est le dernier joueur de Ligue 1 à avoir empoché la C1. Lui aussi était titulaire dans le onze de Carlo, en lieu et place de Marcelo, sur le banc. Mais son influence a été moindre, puisque le défenseur gauche n’a disputé que six rencontres dans la compétition. Un coup de chatte pour celui qui est maintenant à Monaco et qui n’a pas effectué une seule saison pleine en Espagne ? Peut-être. Mais lui a atteint les sommets de l’Europe. Pas comme cette pipe de Ronaldo.

  • Diego Contento (Bayern Munich, 2013)

    La troisième fut la bonne. Certes, le Girondin n’a participé qu’à onze matchs de Ligue des champions en cinq saisons à Munich. Toujours est-il que son palmarès indique les deux choses suivantes : finaliste des champions de l’UEFA en 2010 et 2012 ; vainqueur en 2013. Sauf que le joueur était dans le groupe pour les deux premières dates (remplaçant en 2010 contre l’Inter, titulaire en 2012 contre Chelsea) et pas pour la dernière (2013 contre Dortmund). Chat noir ? Pas franchement une question d’actualité pour Bordeaux.

    Par Florian Cadu
  • Modifié

    Dans cet article

    Busquets est une sacrée catin. Mais que Thiago Motta le charge après avoir pris son rouge, parce que Busquets a fait sa pute, c'est un peu l’hôpital qui se fout de la charité..
    "Le club de la capitale italienne"
    Milan est donc la capitale de l'Italie.
    pauloradiobemba Niveau : CFA
    J'ai une petite question. Il me semble que Messi n'est pas considéré comme ayant gagné en 2006 car pas dans le groupe pour la finale puisque blessé. Comment peut on considèrer que Maxwell l'a remporté en 2011 si pas dans le groupe pour la finale ?
    Milan capitale italienne donc...
    U'Marranzanu Niveau : CFA2
    Message posté par pauloradiobemba
    J'ai une petite question. Il me semble que Messi n'est pas considéré comme ayant gagné en 2006 car pas dans le groupe pour la finale puisque blessé. Comment peut on considèrer que Maxwell l'a remporté en 2011 si pas dans le groupe pour la finale ?


    Je crois qu'il faut avoir joué dans au moins une rencontre de la compétition. Mais info à confirmer.
    Gianni Longo'o Niveau : District
    Messieurs y était, je l'ai vu.
    Son 8e de finale aller face à Chelsea où il s'est révélé à l'Europe ...
    Gianni Longo'o Niveau : District
    *Messi, pas messieurs
    La photo que vous avez mis pour Gourcuff... Salauds!
    Mais j'ai bien ri quand même! ^^
    Message posté par pauloradiobemba
    J'ai une petite question. Il me semble que Messi n'est pas considéré comme ayant gagné en 2006 car pas dans le groupe pour la finale puisque blessé. Comment peut on considèrer que Maxwell l'a remporté en 2011 si pas dans le groupe pour la finale ?


    Il me semble qu'il y a quelques mois Pelusa dans un commentaire avait donné la réponse ( information essentielle d'ailleurs car je l'ignorais):

    La réglmentation aurait tout simplement changé à partir d'une certaine date( fin des années 2000), désormais pour être considéré comme vainqueur de la C1 il faut avoir joué au moins un match durant la compétition (hors phase qualificative ?). Auparavant il fallait avoir impérativement joué la finale.

    A vérifier tout de même.

    Mon avis c'est que suite à ce changement de règles, il faudrait rétroactivement attribuer le titre à tous les acteurs pour ne pas créer une inégalité de palmarès pour des motifs purement temporels et non sportifs

    D'ailleurs il est curieux la FIFA fonctionne différemment puisque pour la Coupe du Monde il suffit d'être parmi les 23 sélectionnés parmi l'équipe vainqueur pour être champion du Monde, même sans avoir jouer une seconde. Ce qui du coup sportivement est ridicule ( cf R9 notamment en 94).
    *parmi les 23 de l'équipe vainqueur
    spacieux_rituel Niveau : DHR
    Message posté par aerton
    Il me semble qu'il y a quelques mois Pelusa dans un commentaire avait donné la réponse ( information essentielle d'ailleurs car je l'ignorais):

    La réglmentation aurait tout simplement changé à partir d'une certaine date( fin des années 2000), désormais pour être considéré comme vainqueur de la C1 il faut avoir joué au moins un match durant la compétition (hors phase qualificative ?). Auparavant il fallait avoir impérativement joué la finale.

    A vérifier tout de même.

    Mon avis c'est que suite à ce changement de règles, il faudrait rétroactivement attribuer le titre à tous les acteurs pour ne pas créer une inégalité de palmarès pour des motifs purement temporels et non sportifs

    D'ailleurs il est curieux la FIFA fonctionne différemment puisque pour la Coupe du Monde il suffit d'être parmi les 23 sélectionnés parmi l'équipe vainqueur pour être champion du Monde, même sans avoir jouer une seconde. Ce qui du coup sportivement est ridicule ( cf R9 notamment en 94).


    Sportivement "ridicule" peut-être mais pas humainement... gagner une CDM c'est aussi un groupe qui vit bien, des remplaçants qui boost les titulaires, tout ça... c'est un tout. Donc je trouve pas ça déconnant. A l'échelle de la LDC c'est ptêt un peu différent car y a pas ce côté "vase clos".
    Le keltois Niveau : CFA2
    C'est d'ailleurs étonnant car Anthony Le Tallec et Florent Sinama-Pongolle sont considérés comme vainqueur de la Ligue des Champions 2005 car ils avaient joué des matchs avec Liverpool, mais n'étaient pas inscrits sur la feuille de match de la finale.
    Le keltois Niveau : CFA2
    Par contre le pénalty de David Luiz est pleine lunette, à mi-hauteur???
    Comme dit précedemment, Je crois avoir lu qu' il fallait avoir au moins participé à 1 match pour apparaitre en tant que vainqueur de la LDC ce qui est assez critiquable, car si un joueur joue un match de poule mais se barre au mercato d'hiver il est compté comme vainqueur ? Et le 2ème gardien qui ne joue jamais du coup non ? ce serait dégeulasse, exemple de Bravo qui n'a joué auucun match l'an passé avec le Barça en C1.

    Si quelqu'un a plus de précision..
    Note : 2
    Ok c'est très intéressant tout ça mais il est où l'article sur les grandes oreilles de la L1 ?

    Le Kiosque SO PRESS

    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    1k 32