1. //
  2. // 7e journée
  3. // Real Madrid/Atlético (0-1)

Les gladiateurs de l'Atlético domptent le Real

Les hommes de Diego Simeone ont exécuté leur partition à la perfection pour venir à bout d'un Real Madrid au jeu stérile et stéréotypé (1-1). En marquant l'unique but du match, Diego Costa s'est fait 80 000 ennemis.

Modififié
0 77
Real Madrid – Atlético Madrid : 0-1
But : Diego Costa (11e) pour l'Atlético

Avec Diego Costa, « El Cholo » Simeone tient un grand joueur et une grosse fouine. Non content de provoquer ses adversaires, le public et l'arbitre sur presque chacune de ses actions, le Brésilien a aussi mis une grosse claque au Real Madrid en inscrivant l'unique but du match dès la 11e minute. Du propre. Pourtant, les supporters merengues étaient prévenus, l'Atlético de Madrid avait déjà eu l'audace de remporter le dernier derby de Madrid et de priver le Real d'un énième titre en Coupe du Roi en mai dernier. Ils auraient davantage dû prendre au sérieux cette bande de chiens fous, dirigée par l'entraîneur le plus charismatique de Liga…

Diego Costa fait enrager Bernabéu

La tribune fondo sur se pare d'un immense écusson aux couleurs du club au moment où résonne l'hymne du club : « ¡Hala Madrid!, ¡Hala Madrid! À triunfar en buena lid, defendiendo tu color ¡Hala Madrid!, ¡Hala Madrid!, ¡Hala Madrid! » . Les hommes de Carlo Ancelotti craignent visiblement leurs adversaires puisqu'ils entrent sans attendre dans la rencontre en monopolisant le cuir. Leurs adversaires sont plus timides, se cantonnant à bien défendre et affûtant leurs armes sans faire de bruit. Sur une perte de balle de Di María, Filipe Luís récupère à 35 mètres du but adverse, transmet instantanément à Koke qui sert parfaitement Diego Costa dans la profondeur. Considéré comme un porteur d'eau il y a à peine deux ans, le co-meilleur buteur de la Liga contrôle et ajuste Diego López d'un plat du pied parfait. Et le bouillant Bernabéu des premières minutes se transforme en cathédrale.

L'Atlético prend le Real à son propre jeu : le contre. Après ce coup de poignard, la partie reprend sur les mêmes bases avec un Real Madrid dominateur dans le jeu mais vulnérable sur chaque accélération de l'adversaire. Côté Atlético, les actions sont fluides, presque instinctives. Côté Real, c'est tout l'inverse, le jeu est heurté, les transmissions prévisibles. Seul Benzema, auteur de deux bonnes têtes — la première difficilement captée par Courtois, la seconde juste à côté — parvient à réveiller ses supporters. À mesure que la mi-temps approche, le match se tend, les fautes se multiplient, les roulades aussi. Pendant que Cristiano se fait faucher d'un côté du terrain, les deux Diego — Costa et Lopez — se frittent de l'autre sous les huées et les cris de singes du public. Monsieur Antonio Miguel Mateu Lahoz est soulagé de pouvoir siffler le repos avant que les choses ne dégénèrent vraiment.

Bale dans le grand bain

La seconde période débute par un petit événement : la première de la belle gueule de Gareth Bale à Bernabéu. Le Gallois prend la place d'un Di María pas vraiment à son avantage. Visiblement très peu satisfait de son équipe, Ancelotti tente le tout pour le tout en faisant aussi entrer Modrić à la place d'Illarramendi. Après ce double changement, la partie reprend comme elle s'était terminée : un méchant coup de coude d'Arbeloa sur Villa et une prise de bec entre Diego Costa et l'arbitre. Côté jeu, les changements n'apportent pas grand-chose puisque les attaquants du Real continuent à s'empaler sur la défense regroupée d'un Atlético toujours dangereux en contre. Suite à un contrôle raté de la Benz' (qui essuie au passage une belle bronca), Costa est à nouveau lancé dans la profondeur et se retrouve seul face à Diego López. Cette fois, c'est le successeur d'Iker Casillas qui remporte le duel.

À l'étroit dans sa zone, le « Cholo » Simeone se dépense autant que ses joueurs. Il bondit, braille, gesticule, alpague l'arbitre. Un numéro à lui tout seul. Prostré sur son banc, papa Carlo fait grise mine. Les folles courses de Bale ne suffisent pas à redonner le moral à 80 000 supporters de plus en plus en plus exaspérés par la prestation de leurs joueurs. Vraiment peu inspirés jusque-là, les Madrilènes se mettent néanmoins à jouer dans les 10 dernières minutes. Morata d'un sublime retourné puis Cristiano sont à deux doigts d'égaliser mais les Colchoneros peuvent compter en plus sur un petit brin de chance. Ce soir, ils ont livré un grand match, mis le rival à 5 points et récupéré la tête de la Liga. Grand.

Par Pablo Garcia-Fons, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Matos_de_blackos Niveau : DHR
Victoire 1-1?? L'article a été écrit par lequipe.fr?
l'homme aux fesses célèbres...
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Diego Costa, une petite p*te comme je les aime. Simeone a fait une équipe à son image, formidable travail de sa part, c'est un régal cette équipe, même si je sais que beaucoup détestent ce genre d'équipes et vont hurler au scandale concernant le comportement sur le terrain de Diego Costa. Le gars, au passage, a planté autant de buts que Messi cette saison en Liga, tout ça en rendant dingue toutes les défenses qu'il croise.

Bon, le Real, c'est sur la lancée des autres matchs de cette saison, à savoir des entames de matchs lamentable, habituellement sauvées par un phénoménal Diego Lopez, mais pas cette fois, et puis, malgré un effectif de porc, ça joue très mal. Même Cristiano a été mauvais sur ce match. Elche aurait du faire match nul, Villareal a balladé le Real, en fait c'est logique que l'Atletico s'impose tant le fond de jeu est faible

En plus de mal jouer et de perdre, Ancelotti fait l'exploit de sortir Isco le meilleur joueur du Real depuis le début de saison, tout ça pour pas que Benzema se fasse huer. Bah bravo, à la place, le public a sifflé Ancelotti. Il a pas intêret de se louper en LdC, sinon, il va vite comprendre que les dirigeants du Real, ils vont pas attendre aussi longtemps que ceux du PSG avant de le mettre dehors
Belle gueule de Bale ? Mon cul est plus beau que sa tête.
Sinon, à partir du moment où TOUS les joueurs évoluent à un niveau scandaleux sur le terrain, je pense qu'on peut dire que c'est la faute de l'entraineur. Depuis le début de saison, le Real de Ancelotti est ridicule en Liga, et sans l'arbitrage, ce serait déjà plié.
Si peu d'occasions et de jeu avec un tel effectif, il a beau avoir payé de sa poche pour venir, il fera pas long feu Carlo, comme c'était tout à fait prévisible vu son style.

Diego Costa me cago con tu pvta madre maricon.
Cette équipe du Real est complètement à l'ouest. Personne pour donner des bonnes passes à Cristiano, Isco n'est pas du tout à l'aise sur le côté et se retrouve titulaire plus pour faire plaisir à Flo Perez que pour autre chose car dans ce systéme en 4-4-2, ya pas la place pour un artiste placé derrière un 9.
Après le départ de Makelele, Hierro et Cambiasso plus tard, Perez avait détruit sa première machine de guerre, cette fois ci, les départs d'Ozil et Higuain semblent avoir désorganisé un peu plus une équipe en mal de fond de jeu. La saison va être longue pour Carlo si il ne s'affirme pas.
volontaire82 Niveau : Loisir
Diego Costa ou comment devenir en une soirée un demi dieu pour un côté, et la pire personne de l'histoire pour les autre
cantor0305 Niveau : CFA
diego simeone "on savait qu'ils étaient fort dans l'axe avec isco alors on a forcé le jeu sur les ailes". Ronaldo et Bale ? des tocards !
cantor0305 Niveau : CFA
cet athletico me rappelle beaucoup la juve de l'année dernière. ça va être un epouventail en Ligue des champions.
cantor0305 Niveau : CFA
"La saison va être longue pour Carlo si il ne s'affirme pas."

je te rassure, elle va être au contraire très courte la saison de carlo.
Mais c'est un monstre ce Diego Costa, truqueur certes, mais il les a rendus fous!
Vous imaginez comparer Benzema à ce monstre?
Et le Brésil, ils foutent quoi avec Fred alors que ce mec tient une ligne d'attaque à lui tout seul?
Aparacuacha l'hommeanimal Niveau : Loisir
en fait les matelassiers ont décidé de ne plus faire pipi dans leur lit?auraient ils trouvé comment battre le real desormais?

comme dirait quelqu'un" je crois que bon,la routourne a tourné" et que ya desormais plus de complexe depuis la victoire en finale de la copa a bernabeu"

et quel match deguelasse de ronaldo!!quand en face diedo costa te sors un match de daron!!

son ballon envoyé sur coup franc a été retrouvé au camp nou
Arbeloa ,Ramos et Pepe, quels ânes ces mecs!
Je crois qu'ils sont trop cons pour jouer au foot!
Costa les a bien fourrés!
Quels hystériques!
L'intro de l'article a été rédigée par un fan du Real, ca fait 0-1 pas 1-1.
Pensée émue à tous ceux qui ont dechiré leur ticket pari foot.
ElBuitre07 Niveau : DHR
J'en peux plus, les saisons passent et c'est tout le temps pareil.
A chaque mercato, le Real fait le show mais au final sur le terrain c'est toujours pas ça. Ok le statut de meilleure équipe du monde en contre-attaque peut être mai pour moi c'est péjoratif pour le Real. Et dans le vrai jeu il e passe quoi?

A chaque début de saison il faut laisser l'équipe se construire peu à peu, et en attendant "on" perd des points importants. C'est bien Mr Perez d'entretenir le rêve avec tous ces achats, mais à un moment donné il faudrait qu'il se réalise. Et c'est pas en changeant le quart de l'équipe chaque été qu'on va y arriver.
Avec Mourinho ça s'est stabilisé, et on a vu une nette progression car le Real revenait au premier plan en LDC. Surtout qu'on sentait encore une bonne marge de progression l'an passé. Mais non il a fallu vendre le meilleur 10 du monde pour un jeune qui pourrait prétendre le devenir d'ici 3/4 ans. Où est la putain* de logique?
Des changements OK mais qu'ils soient intelligents, Arbeloa sérieux autant avant il faisait le taff mais là il gêne carrément l'équipe, mai virez-le et mettez votre tune dans un mec confirmé genre Piszczek, Walker ou qu'importe tant que c'est plus lui! Et un autre 9 ça serait trop demandé? Si Benzema se blesse comment on fait? Ronaldo dans l'axe et attendre de nouveau qu'il s'y habitue?


Le Real n'a pas le droit de faire ces prestations 3 fois de suite, il n'y a que Lopez, Ramos et Ronaldo (qui est passé à côté ce soir) qui dégagent une certaine sérénité. Pour les autres dés que les choses ne se passent pas comme prévu ils se transforment en débutant. Isco peut être excusable vu son rendement et c'est pas au minot de montrer l'exemple. Mais c'est franchement désagréable après toutes ces années (avec peu de succès) de voir qu'ils font encore et toujors les mêmes erreurs.

Mais bon je garde bon espoir quand même..
Si benzema se fait mettre sur le banc par Moratta, je me demande ce que ses fans vont inventer.
Si la machine Marca se met en branle, il est foutu
volontaire82 Niveau : Loisir
Je connais un Mesut qui doit bien rigoler
ElBuitre07 Niveau : DHR
Et oui mon 1er paragraphe est une devinette..
Mais quelle misère ce Real, je les ai rarement vu jouer aussi mal, Ancelotti est un seigneur, après nous avoir emmerdé* 2 ans à Paris, il vient régaler les madrilènes, merci à Perez de l'avoir pris, il est tellement surcoté ce Carlo. Ha ça les joueurs l'adorent, pas de problème, les supporters et ceux qui assistent aux matchs beaucoup moins...
Les pauvres, après la bouillie Mourinho, voila l'anti-football d'Ancelotti, le real (que j'aime plutôt bien) est vraiment antipathique depuis un moment, et ça ne fait que continuer.
Et de l'autre côté l'Atletico, l'exact opposé, la plus belle équipe de la Liga à mes yeux, avec des joueurs complémentaires et d'un niveau incroyable, c'est un genre de leçon ce qu'ils ont mis au Real ce soir, ça doit finir à 2 voir 3-0 ce match.
Comme dit plus haut, une équipe à l'image de son entraineur, et sérieusement si Diego Costa joue en pointe de la Roja au mondial, je me fais pas beaucoup de soucis pour eux...
Et suis-je le seul à avoir vu cette catin* de Coentrao baisser son short lui même pour tromper l'arbitre ? quelle merde* ce type
Un Real totalement pathétique. Si ça continue comme ça, Ancelotti ne passera pas l'hiver !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 77