1. //
  2. //
  3. // ASSE/Bordeaux

Les Girondins pour un dernier Vert

Les Girondins, qui connaissent une embellie sans précédent cette saison, se rendent dimanche (21h00) à Saint-Étienne. Une victoire dans le Forez les qualifierait en Europa League. Mais attention à la gueule de bois.

0 2
Ils sont à un match de l’Europe. Soit un objectif rêvé, tant désiré qu’inespéré. Et c’est grâce à une der victorieuse à domicile face à Lorient (1-0) que les Girondins se sont offert un cinquième succès consécutif. Un scénario incroyable qui place des Marine et Blanc ivres de bonheur devant leurs responsabilités. D’où une rencontre dans le Forez aux allures de finale, sur fond de qualification continentale. Un match au sommet, pour conserver une cinquième place synonyme de délivrance. L’équation est simple : le vainqueur franchira les frontières la saison prochaine ! Aujourd’hui, seuls un rang et une unité séparent les deux adversaires. Bordeaux est 5e (58 points), et l’ASSE, 6e. C’est dire l’enjeu. Une aubaine pour les Bordelais qui, pour une fois, ont su profiter des faux-pas conjugués de leurs concurrents directs (Rennes et Toulouse). « On a la dynamique et un peu de réussite aussi, puisqu’il y a des matches dans lesquels on n’est pas forcément meilleur, mais que l’on gagne » , confiait Francis Gillot, avant le succès face aux Bretons. Des garçons « sauvés par leur courage » , capables du meilleur comme du pire, mais conscients de leurs moyens.

J-Lo va se trouver une radio

Et si un nul pourrait suffire, J-Lo, qui va essayer de « trouver une radio » pour se tenir informé, y a « toujours cru » . Lui surtout, grand spécialiste de la qualification lors des ultimes journées (3 fois avec Lens et 1 avec Sochaux), sait que Bordeaux peut sauver son incroyable saison. Donc, l’objectif n’est pas nul ; il est clair : vaincre. « Ma philosophie, c’est de jouer tous les matches pour les gagner. » Conséquence : les Aquitains seront prêts. Parce que dans le chaudron stéphanois, il faudra l’être pour trouver la bonne recette, histoire de venir à bout d’un rival coriace. « Au niveau de la tension, ça va être très compliqué, avec des joueurs importants en moins*, prévient Cédric Carrasso. Il va falloir faire un match d’hommes, contre une bonne équipe » , précise-t-il, quand Ludovic Obraniak approfondit : « On ne part pas favoris, mais pas outsiders non plus. Mais au vu de la saison, je pense que Saint-Étienne est plus armé que nous. C’est bizarre, comme situation, parce qu’on a doublé tout le monde ces derniers temps, alors qu’il y a un mois et demi, on était encore loin, s’étonne-t-il presque. On a du mal à se rendre compte que, finalement, c’est nous qui défendons la 5e place. Mais comme en général on a du mal à gérer les choses, on va dire que l’on ira là-bas comme si l’on était derrière ! On est meilleur quand on doit aller chercher le résultat, plutôt que de le tenir. Il faudra avoir cet état d’esprit-là. »

« Donner du plaisir »

On a compris, le parcours bordelais sera chaotique jusqu’au coup de sifflet final de l’exercice 2012. Mais l’essentiel est peut-être aussi un peu ailleurs. « Le plus important, pour nous qui étions relégables à l’automne, c’est de donner du plaisir à tous les gens qui aiment ce club, et que l’on finisse bien cette belle aventure, poursuit Carrasso. On veut sortir de Geoffroy-Guichard la tête haute… Maintenant, on sait ce qu’il y a à faire. » Comme s’envoyer un dernier vert, avant de partir en vacances ?

*Nicolas Maurice-Belay et Carlos Henrique seront suspendus, Jussiê est blessé.


Par Laurent Brun, à Bordeaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ca risque etre compliqué mais les verts ne sont pas au mieux, il va falloir en profiter ... j'espère juste que l'une des deux équipes l'emportera car voir Rennes en europa league ... on a deja vu cette année et c'été pas jojo !!!
Allez on y croit!!! TOUS A SAINTE!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2