Les Gavroches du PSG

Mamadou Sakho et Clément Chantôme, deux produits de la formation parisienne, agitent la case transferts du mercato. La donnée la plus importante de l'équation étant, bien entendu, le fait que le PSG arrive à façonner des joueurs de football. Ou comment, après avoir été pendant très longtemps la risée de la formation française, le PSG s'est découvert une âme de formateur.

Modififié
254 31
Un mec du quartier de la Goutte-d'Or capitaine du PSG, ça a de la gueule, mine de rien. C'est un peu l'histoire de Mamadou Sakho, un titi parisien comme les aimait Thierry Roland, feu le commentateur sportif au verbatim à la Audiard. Dans le sillage du grand Mamad', Clément Chantôme, moins en phase avec le quartier de Sakho et de la Scred Connexion, a également fait ses gammes au sein du club de la capitale. Deux blases que l'Olympique Lyonnais aimeraient coucher sur son effectif en cet été 2012. Deux produits de la formation parisienne. À ces deux joueurs, on peut ajouter les jeunes Neeskens Kebano, Loïck Landre et Jean-Christophe Bahebeck, qui ont commencé à traîner leurs guêtres avec les pros du PSG l'an dernier. Un refrain qui devient à la mode.

Actuellement en stage en Autriche, le PSG de QSI a emmené dans ses bagages une pléthore de jeunes issus du cru : Mike Maignan, Adrien Rabiot, Abdallah Yaisien, Jordan Ikoko, Alvin Arrondel et Younes El Baillal. Preuve que le PSG mise sur la formation. Et ça, c'est une nouveauté. L'arrivée de QSI n'a pas bouleversé cette donnée. Les Qataris ont d'ailleurs réaffirmé par le biais de Nasser Al-Khelaïfi, le président du club, que la formation faisait partie des priorités. « En venant à Paris, on savait que l’argent ne ferait pas tout, opinait-il dans L'Équipe. On n’est pas venus juste avec l’idée d’investir des millions et des millions. (…) Mais je suis convaincu qu’on peut trouver le nouveau Messi à Paris ou autour de Paris. Ce sera l’une des missions de notre centre de formation. »

Les rendez-vous manqués : Diaby et Évra

Car, avouons-le sans sourciller, pendant très longtemps, la formation parisienne s’approchait du néant. Le seul Nicolas Anelka ne pouvait occulter un gouffre sidéral en matière de formation et, surtout, de détection, notamment dans la liste des joueurs que le club francilien avait raté : Diaby ou Évra, pour ne citer qu'eux. Le déclic a eu lieu avec la génération Chantôme. Une promotion dans laquelle se trouvait également Youssouf Mulumbu, qui s'amuse aujourd'hui en Premier League, Larrys Mabiala (porté disparu en Turquie) ou encore Loris Arnaud (toujours au club). C'est le début de quelque chose. D'une prise de conscience sans doute. Depuis, Paname s'est efforcé de lancer chaque année ses meilleurs jeunes dans le grand bain (Sankharé, Ngoyi, Makonda, N'Gog, Sakho), tout en continuant à en rater certains, malgré une présence, en jeunes, au sein de la formation parisienne. C'est notamment le cas de Steven N'Zonzi (Blackburn), Johan Martial (Brest) ou Brice Dja Djédjé (Évian). Rien ni personne n'est parfait.

Areola, Rabiot et Ongenda, les crackinettes

Quoi qu'il en soit, le PSG s'efforce de ratisser l'Île-de-France autant que faire se peut. Un vivier de douze millions d'habitants où tous les autres clubs du pays, et même d'ailleurs, ont des bases avancées. Alors oui, il faut jouer des coudes. Et oui, le PSG a raté des jeunes et en ratera encore. Mais il y a un mieux. Notamment dans l'esprit. Il suffit de regarder les différentes sélections de France, des U15 aux U19, pour s’apercevoir de l'avancée francilienne en ce domaine. Paname fournit les sélections. Un postulat nouveau. Inédit. Révélateur. Dans les prochaines pépites, on peut d'ores et déjà citer Alphonse Areola, le grand gardien originaire des Philippines (comme Billy Crawford, aucun rapport), actuellement à l'Euro des U19 avec Jean-Christophe Bahebeck. En privé, le portier - une montagne - impressionne. Encore trop tendre pour être lancé dans le grand bain (19 piges), il fait partie des espoirs à surveiller au sein du club. Un mec que l'on couve.

Pierpoljak avec les pieds de Bodmer

Un peu comme la dernière trouvaille, Adrien Rabiot. Le grand échalas affole les scouts européens depuis sa puberté (à 13 ans, il a été recruté par l’académie de Manchester City avant de quitter l'Angleterre au bout de six mois, Ndlr). À seulement 17 ans, le PSG vient de lui faire signer son premier contrat pro et place de gros espoirs en lui. Un milieu élancé, chevelu et raffiné. Pierpoljak avec les pieds de Bodmer. Enfin, reste la petit merveille du millésime 1995 : Hervin Ongenda. Un buffle tout en muscles qui a mené (avec Rabiot, Arrondel et Yaisien) les U19 de David Bechkoura à une troisième finale en trois ans dans la catégorie (champions en 2010 et 2011, finalistes cette saison contre l'AJ Auxerre). Une manière d'attaquer l'avenir sereinement.

Rien ne dit que les jeunes cracks feront tous carrière. Mais la matière est plus sexy qu'il y a peu. On est bien loin des Gaël Hiroux, Fabrice Kelban ou Sébastien Vaugeois. Au PSG, le virage du pognon a été pris. Avec fracas. Celui de la formation a été négocié dans la discrétion et les premières récoltes sont plutôt bonnes. Que Sakho ou Chantôme restent au club, ce n'est pas le fond du problème - si problème il y a -, cela montre avant tout que le club francilien a rationalisé son vivier. Si même le PSG se met à former des joueurs, où va-t-on ?

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Larsen Wenger Niveau : CFA2
Les mecs dansent la valse au lieu de jouer au foot, aussi... ils cherchent, faut dire.
Looking_4_Eric Niveau : CFA2
que l'olympique lyonnais aimerAIT !
L'article n'apporte rien.. Désolé..
Looking_4_Eric Niveau : CFA2
Micha7 :

D'accord avec toi. Surtout qu'en parlant des Quataris (qui au final sont juste cité dans l'article), on aurait pu ajouter qu'ils ont pour projet de se doter d'infrastructures de formation gigantesques pour pouvoir ratisser large dans toute la région parisienne).

Après on peut troller sur le débat : C'est bien d'avoir des jeunes, mais si c'est pour leur donner le temps de jeu qu'ont eu sahko et Chantôme cette saison...
Spike Spiegel Niveau : CFA2
LOL, un article positif sur la politique du PSG de la part de Mathieu Faure, c'est beau !

Sinon je t'avoue que l'arrivée prochaine de Verratti, et les rumeurs persistantes sur un autre milieu (Modric en ce moment, nul doute qu'on nous resservira Kaka), commencent sérieusement à boucher le milieu de terrain (Bodmer, Motta, Matuidi, Sissoko, Chantôme, Rabiot maintenant) ça fait du monde, beaucoup trop de monde. J'espère qu'Ancelotti pensait ce qu'il a déclaré sur Chantôme, même si les rumeurs tendent à démontrer le contraire. Les rumeurs...

Pour Sakho, je me fais moins de soucis, si le mec retrouve son niveau de la saison 2010-2011, je me formalise pas trop pour lui, s'il accepte la concurrence et travaille sérieusement, il n'y a pas de raison pour qu'il ne retrouve pas sa place de titulaire.

Enfin, un petit addendum : Sakho a joué 11 matchs titulaires sous Ancelotti, avant que ce dernier ne le remplace vu son niveau dégueulasse. Carlo lui a gardé sa confiance, jusqu'à ce que ses performances "très moyenne" depuis le début de la saison aient raison de son statut. À raison.

Chantôme c'est différent, il a beaucoup joué en début de saison et ensuite il a passé la moitié de l'année à l'infirmerie, Ancelotti ne l'a eu à disposition que les deux derniers mois, et encore...
Looking_4_Eric Niveau : CFA2
Spike Spiegel : Pas faux... surtout qu'en fait je viens de penser, Ancelotti avait pas trop intérêt à faire des expérimentations vu qu'il était en plein rush contre montpellier et ensuite pour conserver sa deuxième place...

Comment ça je me contredis moi-même ???
Spike Spiegel Niveau : CFA2
@Looking 4 Eric : Tu as raison de souligner qu'Ancelotti ne voulait pas chambouler son milieu Motta, Sissoko (ou Matuidi), Bodmer (Ou Pastore) en y insérant Chantôme. À mon grand désarroi, parce que j'adore ce joueur. Mais sa logique se tient.

Quant au fait que tu te contredises toi même hein... tant que ça va dans mon sens, je te pardonne ;)
Godfather Niveau : CFA
Il est vrai que le club travaille vraiment bien depuis 6 ou 7 ans dans la détection et la formation. Et surtout depuis l'arrivée de Bertrand Reuzeau à la tête du centre de formation dont le super travail mériterait d'être salué dans l'article. Par contre il y a un chaînon manquant que le club devra vite combler pour être beaucoup plus efficace avec ces jeunes. Il faut absolument trouver des accords de filiation avec un petit club de ligue 1 (genre Lorient qui n'a pas un centre de formation performant) ou de Ligue 2 pour permettre aux plus talentueux de ces jeunes une transition plus efficace entre la CFA et l'équipe Première. Le gouffre entre les 2 est absolument énorme et pour ne pas rater les plus talentueux cette étape est indispensable. Andre Ayew en est un bel exemple avec Arles Avignon qui lui adonné du temps de jeu lui permettant de s’aguerrir beaucoup plus vite que la CFA... J'espère qu'ils y penseront !!!
vinceletah Niveau : CFA
Ouai mais apres tu peux detecter et former autant que tu veux, la difference entre un jeune a la technique au dessus de la moyenne et un vrai crack tu peux la voir uniquement en leur donnant du temps de jeu, de la confiance et voir qui craque et qui s adapte!

Mais si tu recrute des joueurs experimentes plus des "futurs crack", tu les testes comment ces jeunes?

Sakho a la place pour s imposer et a deja montrer beaucoup. En plus, il a pas une concurrence insurmontable et personne ne semble frapper a la porte du cote des jeunes.

Chantome, lui, a montre pas mal, que c etait un bon joueur de ligue 1, mais il a eu suffisament de temps de jeu pour qu on sache que c est pas un crack et dans ce nouveau PSG qui veut tout conquerir ca semble un peu leger.

Je pense que le jeune Rabiot ou Youness El Baillal et Veratti semble des paris plus interessants que relancer Chantome, et que le PSG ne veut juste pas renforcer un concurrent et donner l image d un club qui se deleste de ces jeunes formes au club...
Avec en plus, Matuidi, Sissoko, Motta, Bodmer, Pastore qui est cense reculer d un cran, je sais meme pas comment on va donner du temps de jeu aux trois nouveaux jeunes.

Neuf joueurs pour trois places! Ok il y a beaucoup de matchs mais bon...

Chantome je l aime bien mais il devrait se barrer ca sent le roussi pour lui, quoi que les dirigeants puissent lui raconter!
Spike Spiegel Niveau : CFA2
@Godfather : tu as tout à fait raison, j'en parlais hier avec un pote, le PSG doit prêter plus de joueurs dans des clubs intéressant sportivement. Jpense que des mecs comme Bahebeck ou Rabiot, ne feraient pas tâche dans des équipes de bas de tableau, et cela leurs permettraient de progresser à vitesse V comme tu l'as dit.
@Looking_4_Eric :

Entièrement d'accord, mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que cela prend du temps et changer toute une politique sportive, surtout à la préformation et à la formation, et cela ne se fait pas en un an.. mais plutôt en une bonne décennie.

Pour être souvent allé voir la réserve du PSG jouer cette année, les jeunes ne sont pas mauvais, mais cela manque d'expérience et de mental.. C'était par moments un peu fragile et il leur manquait un vrai 9 en pointe. Les jeunes ont besoin de jouer pour prendre de l'expérience. A 18-19 ans, le CFA, c'est bien, mais pour développer un potentiel, un prêt en L2 serait bienvenu pour certains. On a vu Alphonse Aréola lors des matches des bleuets en U19 à l'Euro et on a vu, lors du match contre les anglais, le gouffre qui séparait Millieras, le remplaçant dans sa catégorie, d'Aréola.. Adrien Rabiot a une bonne vista mais ces dernières années, on a perdu beaucoup de joueurs à qui on promettait un bel avenir (Makhedjouf, També et j'en passe..)

Enfin, concernant l'article, je trouve dommage que ne soient pas mentionnés le petit Ilan Boccara, Pierre Bourdin ou Richard Samnick. On dirait que Mathieu Faure a simplement fait une analyse du PSG dans Football Manager 2012. Navrant.
@SpikeSpiegel

Les équipes de bas de tableau ou de divisions inférieures sont très sceptiques et frileuses quant au recrutement de jeunes de 18 ans.. Ce que ces équipes cherchent sont davantage des mecs expérimentés ayant la trentaine, un vécu en L2/L1/étranger et/ou à la recherche d'un club ou ce relancer.. (par ex. Abd. Méité/Zébina)

On a vu cette saison Dijon prendre Kakuta.. Il a pas joué tant que ça et, à part mettre un petit pont à Gignac, je n'ai pas vu grand chose, bien que je sois d'accord qu'il a un potentiel énorme...
Godfather Niveau : CFA
D'où la stratégie du LOSC d'acheter ce club belge de D2 qui me parait la bonne. près faut voir ce que ça vaut la D2 belge mais si jamais ça remonte en 1ère division belge ça peut être sacrément intéressant pour eux
En janvier, le club a refusé de prêter Bahebeck, qui avait pourtant des offres de club de ligue 1 et Ligue 2.
Résultat, il n'a pas fait une seule apparition avec Ancelotti sur les 6 derniers mois.
@parikocha

tu sais, il n'y a pas que l'équipe première dans un club..

la réserve jouait le maintien et il n'y avait pas d'attaquant à part Coulibaly (qui, ceci dit en passant raterait une vache dans un couloir...) Et Bahebeck voulait également terminer la saison en CFA pour jouer et non pas faire banquette en L1 tous les week-ends et se contenter de doses homéopathiques de matches..
Il avait des offres en Ligue 1 et Ligue 2, mais tu as raison, c'est mieux de jouer en CFA.
Et avant d'être prêter, tu peux prendre contact avec ton futur entraineur, pour connaître ces projets (remplaçants, titulaire...).
Sakho et Chantôme, ce sont clairement les exemples de réussite. J'aimerait qu'ils ne partent pas. Les grands joueurs acceptent la concurrence ds les grds clubs (vu que le PSG veut en devenir un) et dc à eux de prouver qu'ils ne cèdent pas à la facilité en partant. Après tout, en restant, ils devraient en gagner des trophées.

Après, j'pense qu'il y a plein de paramètres à prendre en compte. Plusieurs ex :
- Mulumbu : il quitte le club jeune pr WBA. Club moyen où il se révèle. Pourrait avoir sa chance ds un club + huppé.
- Kantari : quitte le club ss avoir eu sa chance à Paris pr Strasbourg puis Brest. Grosse blessure, progression ralentie. Ms il était titulaire ya 2 ans à Brest.
- Boli : meilleur buteur en - 18, a pris le melon, n'a pas forcément fait les bons choix et s'est successivement planté pr attérir en Bulgarie, je crois
- N'Gog : trajectoire à la Obertan (son pote), part tôt ds un trop gros club pr lui, Liverpool. Joue peu, part à Bolton où c'est mieux. De tte façon, il n'a jms été un grd buteur.
- Dramé : a eu sa chance ms ne l'a pas saisie. Part à Sochaux, très moyen. Puis le Chievo où il se révèle. Enfin le décollage ?
- JE Maurice : à moins d'un miracle, il finira comme Arnaud. Il n'a jamais été décisif. Au mieux une carrière en L2, au pire il disparait.
- Sankharé/Ngoyi : ont eu leur chance ms c'était bouché au milieu. Bons choix d'aller ds des clubs - huppés ms où ils pourront éclater -> Reims/Dijon/Nancy pr Sankharé, Clermont/Brest/Nantes/Troyes pr Ngoyi
- Bahebeck et Kebano : je leur prédit une carrière comme les 2 du dessus. Je les vois mal s'imposer à Paris.Surtout pr Bahebeck qui n'est pas excellent.
Godfather Niveau : CFA
D'accord avec toi Micha7: la déscente de la CFA en CFA2 aurait été catastrophique pour ces jeunes. C'est logique de garder Bahebeck qui a pu sauver avec la réserve de la descente.

Par contre il faudra le prêter. Visiblement Valenciennes est intéressé, néanmoins je suis extrêmement sceptique sur le talent de ce gamin. Son potentiel me parait extrêmement limité, ce que m'a encore confiré ses matchs à l'Euro avec l'EDF U19.

Je lui trouve vraiment très peu de qualités pour le peu que j'ai vu de lui (j'espère me tromper pour lui). Par contre Ongenda, Ikoko (arrière droit que j'ai découvert avec l'EDF U17 aux dernières mondiaux été dernier)et Rabiot : voilà vraiment des talents extraordinaires qui exploseront à Paris ou ailleurs. J'espère que le club en profitera !!!
Menez l'écureuil du 94 a déjà été rapatrié c'est un bon début !
Pour Sakho il peut avoir sa place s'il retrouve son niveau 2010-2011.
Chantome fera un bon joueur de ligue 1 (un peu comme Jérôme LEROY), pas de Ligue des champions...
vu les nouvelles intentions du club je le verrai + jouer les premiers rôles à Rennes ou Toulouse !
Espérons que leur système de détection les amène à trouver de vrais cracks en île de France !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
254 31