« Les filles sont plus belles qu'en France »

Après Grenoble, Rodez et trois autres clubs roumains, Nasser Menassel se retrouve à l'Universitatea Cluj. La Roumanie, il kiffe Nasser.

1 0
Pourquoi avoir choisi la Roumanie ?


Il n'y a pas de raison particulière, c'est l'aspect financier qui a fait que je suis parti en Roumanie. Je viens de terminer ma troisième saison ici. Je finissais une saison en France à Rodez en National, après quatre ans à Grenoble. Je n'ai pas retrouvé de club en Ligue 2 et j'ai eu l'opportunité de partir à l'étranger. Je suis parti voir comment c'était, ça m'a plu et je suis resté.

Qu'est-ce qui te plaît là-bas ?


Je suis dans une ville qui s'appelle Cluj, la ville est bien, les gens aussi. Tout ce dont j'ai besoin, je le trouve dans la ville. Je vis comme en France, je ne vois pas une grande différence. En plus, il y a d'autres Français : Habib Jean Baldé (guinéen mais né en France NDLR), et Steven Pelé avec qui j'ai joué à Grenoble. Je connaissais le coach de Cluj, c'est lui qui m'a fait venir. Il m'a appelé en hiver pour me demander des renseignements concernant Steven Pelé et je lui ai dit de le faire signer tout de suite, que c'était un garçon qui nous apporterait, et c'est ce qui s'est passé.

Trois clubs roumains différents en trois ans, comment ça se fait ?


Ma première saison ne s'est pas bien passée du tout à Otopeni. Puis la deuxième saison, j'ai signé à International Curtea de Arges, un club qui venait de monter. Les six premiers mois, c'était moyen, le coach a été changé à l'inter-saison et ça s'est mieux passé. Et ensuite, je n'ai plus quitté ce coach-là. Il m'a fait venir à Pandurii et à Universitatea Cluj. À chaque fois qu'il changeait de club, il m'emmenait avec lui.

C'est quoi le niveau de ton équipe Universitatea Cluj ?


On a atteint notre objectif trois matchs avant la fin, qui était de se maintenir entre la huitième et la douzième place (le club a terminé huitième du championnat NDLR). Sachant que lorsqu'on est arrivés avec Steven, le club était limite relégable avec deux points seulement au-dessus de la zone rouge.

Comment qualifierais-tu le championnat roumain ?


Ça n'a rien avoir avec la Ligue 2, qui est très physique. En Roumanie, ce sont plutôt des joueurs à petit gabarit, très techniques. C'est plus basé sur les qualités techniques que physiques.

Parles-nous de ton quotidien en Roumanie.


Les prix ici paraissent dérisoires. Tout est beaucoup moins cher. Les filles sont beaucoup plus belles qu'en France. Mais il y a encore du travail pour atteindre le niveau de vie de la France. Je suis dans une ville, Cluj, où on vit super bien. Steven a été agréablement surpris en venant ici. Il y a des a priori à propos de la Roumanie. Le salaire moyen d'un joueur étranger ici, c'est moins que la Ligue 1 c'est sûr, entre 130 000 et 250 000 euros à l'année. Et c'est très différent entre un étranger et un Roumain.

Tu penses rester l'an prochain ?


J'ai fait de bons matchs. D'autres clubs se sont intéressés à moi. On va voir. Pourquoi pas rester, j'ai encore un an de contrat plus un an d'option. Je suis ouvert à toute proposition. Je ne sais pas de quoi demain sera fait.

Un club qui te fait rêver ?


J'ai déjà 28 ans donc je n'ai pas envie de trop rêver. Tant que je suis sur le terrain, où que ce soit, je m'éclate. Là où je serai bien accueilli, j'irai avec plaisir.

On a plutôt entendu parler de l'autre club de Cluj ces derniers temps, pas trop rageant ?


Non, parce qu'il faut venir ici, et voir que quand on a joué chez eux, le stade était rempli, mais de nos supporters. Les ventes de billets ont été arrêtées parce qu'il n'y avait que nos supporters qui achetaient les billets. En Roumanie, le club de Universitatea Cluj est plus aimé que celui de Cfr Cluj. Mais il est plus connu à l'extérieur puisqu'il a joué la coupe d'Europe et gagné le championnat. À Universitatea Cluj, il y a un nouveau projet, avec un stade livré en septembre. Ce club-là veut jouer dès la saison prochaine les premières places du championnat roumain pour montrer au niveau européen que U.Cluj est un meilleur club que Cfr Cluj.


Propos recueillis par Florence Mazet

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
1 0