Les feintes de Queiróz

Il en avait promis 23 pour ce lundi soir. Il en a donné 24. Carlos Queiróz a dévoilé ses choix pour le Mondial. Avec beaucoup de surprises... Parce qu'on avait peu de doutes sur les présences de Cristiano Ronaldo, Nani, Deco, Simao, Pepe, Carvalho. Mais les autres ?

Modififié
0 5
C'est dans la cité montagnarde de Covilhã que Carlos Queiróz avait choisi d'annoncer sa liste des 23 pour la Coupe du Monde. Lundi soir, la salle de réception de l'hôtel de Melila s'est transformée en boîte guesh. Néons vert et rouge, The Final Count-down à fond les ballons. Ambiance Mikado. Bien kitsch. Ringar-tos.
Première annonce du « Professor » et première surprise: «  Nous avons choisi 24 joueurs pour être sûrs que tous seront bien préparés » . En tout cas, après l'annonce de la liste, tout le Portugal prie pour que le Mister ne se soit pas planté. Parce que certains choix sont pour le moins... originaux.

Gardiens :

Eduardo. Petit à petit, il a gagné ses galons avec la Selecção écartant de son chemin le portier Quim. Ce dernier ne figure même pas dans le groupe final. Un destin qui devrait aussi être le sien à Benfica. Le joueur de Braga devrait prendre sa place entre les poteaux des Aigles la saison prochaine.


Beto. Malgré son statut de remplaçant au FC Porto, Beto a convaincu Mister Queiróz. La blessure de Hélton en cette fin de saison lui aura laissé le temps de s'imposer aux yeux du « seleccionador » .


Daniel Fernandes. C'est la surprise du chef. A 26 ans, ce Canadien de naissance va s'envoler pour l'Afsud. Le gardien – pas toujours titulaire - d'Iraklis pique la place à Hilário (Chelsea) ou à Rui Patrício (Sporting). Pour info, Fernandes et Beto, c'est trois sélections à eux deux...

Défenseurs :

Peu de choses à dire sur Miguel (Valencia), Paulo Ferreira, Ricardo Carvalho (Chelsea), Bruno Alves et Rolando (FC Porto). Des habitués de la Selecção et des abonnés lors des qualifs. Blessé toute la saison au Real Madrid, Pepe figure lui aussi sur la short list. C'est aussi le cas de Duda. Le gaucher de Malaga a souvent dépanné au poste d'arrière gauche. La révélation de Benfica, Fábio Coentrão, réalise son rêve d'être présent au prochain Mondial. Il sera le seul représentant du tout nouveau champion du Portugal... La sensation s'appelle Ricardo Costa. Le défenseur du LOSC (9 matches de L1), qui n'a pas disputé la moindre rencontre lors des éliminatoires, a été appelé par Queiróz. Mais l'ébahissement, c'est Zé Castro. A 27 ans, une cap (en 2009) et 9 matchs de Liga cette saison, le joueur de La Corogne a reçu une invit de la fédé. Pas de Meira, de Tonel, ni de Carriço. Non, c'est Zé Castro.

Milieux :

On le savait, Deco (Chelsea) dira adieu à son pays d'adoption après le 11 juillet prochain (ou peut-être même avant). Bien assis dans le 4-3-3 de Queiróz, Raúl Meireles (FC Porto) est bien là, lui aussi. Les Sportinguistes Miguel Veloso et Pedro Mendes ont persuadé le sélectionneur, malgré la piètre saison des « Leões » . Et l'ancien Lyonnais Tiago, tricard à la Juve, s'est bel et bien relancé à l'Atletico Madrid...

Milieux offensifs :

Pas de souci : Cristiano Ronaldo y figure. Tout le Portugal attend maintenant de lui qu'il fasse mieux que lors des qualifications, durant lesquelles il n'a pas planté le moindre pion. Le Colchonero Simão pourra dormir tranquille, tout comme Nani (Manchester United). Danny du Zénith a été préféré à Eliseu, Nuno Assis ou Yannick. Quelqu'un a le numéro de Quaresma ? Il devient quoi ?

Attaquants :

Le néo-Portugais de 32 ans, Liedson (Sporting) est l'un des premiers choix de CQ à ce poste, avec le très (pied) carré Hugo Almeida (Werder). Toujours pas de traces de Makukula qui, avec le Keyseripor, a marqué plus de buts (21) à lui tout seul que les deux élus... L'Aigle Nuno Gomes matera le Mondial de son nid et Edinho chez son grec du PAOK. Avec deux buteurs de souche sélectionnés, l'abstinence historique vécue lors des éliminatoires par la Selecção n'a visiblement pas encore excité le Professor. Quelqu'un a le numéro de Zahia ?

La liste, pour récapituler :

GARDIENS : Eduardo (Sp.Braga), Daniel Fernandes (Iraklis/GRE), Beto (FC Porto)

DEFENSEURS : Miguel (Valence/ESP), Paulo Ferreira (Chelsea/ANG), Ricardo Carvalho (Chelsea/ANG), Bruno Alves (FC Porto), Rolando (FC Porto), Ricardo Costa (Lille/FRA), Duda (Malaga/ESP), Pepe (Real Madrid/ESP), Fabio Coentrão (Benfica)

MILIEUX : Pedro Mendes (Sporting), Zé Castro (Deportivo/ESP), Tiago (Atletico/ESP), Deco (Chelsea/ANG), Raul Meireles (FC Porto), Miguel Veloso (Sporting)

ATTAQUANTS : Cristiano Ronaldo (Real Madrid), Hugo Almeida (Werder Brême/ALL), Danny (Zenit/RUS), Nani (Man Utd/ANG), Simão Sabrosa (Atletico/ESP), Liedson (Sporting)



Nicolas Vilas

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le petit Nicolas s'est trompe dans son article, Nani il joue a Manchester UNITED, pas City. Quand meme ca se saurait si il y avait une danseuse portugaise a City.
Merci pour la correction!
J'ai regardé la cérémonie sur RTP la peur au ventre, la peur de voir Queiroz nous pondre une liste avec de mauvaises surprises, tant en terme de nouveautés que d'absences. Finalement, hormis le début où j'ai eu l'impression de ne plus rien comprendre avec 2 gardiens qu'il n'appelait plus depuis un moment et la présence de Ricardo Costa (appelé uniquement pour les barrages et "uniquement" parce qu'il connaissait Dzeko et Misimovic) et celle de Zé Castro (peu utilisé du côté de La Corogne). Le reste est plus dans la logique de Queiroz même si Moutinho avait été appelé face à la Chine et que je le voyais plus mettre Veloso sur le carreau.

Pour les gardiens, autant l'expérience n'est pas le maître mot, mais Beto, comme tu le dis bien, revient bien en cette fin de saison (blessure de Helton aidant) et Eduardo est indéboulonnable. L'exilé Daniel Fernandes, je pensais qu'il était dans les 50 pour compléter vu qu'il ne l'avait pas appelé depuis un très bon moment. Grosse surprise : je voyais plutôt Patricio et Hilario, si on se basait sur ses dernières listes.

Au milieu de terrain, je me pose tout de même la question de la présence de 3 milieux relayeurs (Meireles, Tiago et Veloso) et celle d'un seul meneur de jeu, à proprement dit, même si Danny joue à ce poste au Zénith (il est d'ailleurs excellentissime) et que Simao peut très bien y jouer (comme face à la Chine, où il a été bon). Quelle place pour Veloso qui n'est pas, par habitude, le premier choix de Queiroz? En espérant que Tiago s'impose dans ce milieu, à la place d'un Meireles pas très bon cette saison, et que dire de ses prestations en sélection (même si c'est lui qui marque en Bosnie, cela ne fait pas tout, dans le jeu, il est trop moyen).

En attaque, strictement aucune surprise. Seulement peut-être le retour de Danny qui n'était pas forcément sûr étant donné que, 10 mois après, Queiroz aurait pu ne plus en vouloir (ce qui, soit dit en passant, est impossible vu le niveau de Danny au Zénith, je me répète).

Sinon, Nicolas, j'ai beau adorer t'écouter sur MCS, je me permettrais quand même d'énoncer une petite réserve sur ta dernière question au chapitre des attaquants : à quoi prendre un 3ème avant-centre, comme le faisait Scolari? S'il prenait Makukula (qui est d'ailleurs son réserviste pour l'attaque de pointe), on aurait 2 joueurs au profil similaire (sans tomber dans le cliché de l'attaquant grand, peu mobile, plus en point d'appui) alors qu'on possède, en plus de Liedson et Hugo Almeida (moyen en sélection mais il joue pas mal au Werder dernièrement et c'est un homme de sélection), Ronaldo et Danny qui peuvent jouer à ce poste (même si Danny seul en pointe, on a vu ce que ça a donné au Brésil). Puis cette semi-abstinence offensive ne nous a pas empêché d'éliminer une bonne sélection de Bosnie. Tout est dans l'équilibre et on peut aussi se vanter d'avoir une défense solide depuis quelques matchs (6 matchs sans but encaissé, série à suivre, même si les adversaires n'étaient pas tous des pointures, bien loin de là), même si des doutes persistent sur les postes de latéraux.

En espérant pouvoir te réécouter sur MCS et en espérant que tu lises ces quelques lignes,

Dabio, fervent supporter de Boavista et da Selecçao (et, non, ce n'est pas incompatible, quoique puissent en dire certains ^^).
Oups, petite coquille, je ne m'appelle pas Dabio mais bien Fabio...

Et, sinon, ma question était bien "à quoi BON prendre...?".
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Dégagé ManU militari
0 5