1. //
  2. // Gr. E
  3. // Irlande/Suède

Les fans irlandais sont-ils les meilleurs supporters du monde ?

Ils seront 70 000 supporters irlandais à se rendre en France à partir du 13 juin, date à laquelle l’Irlande affrontera la Suède au Stade de France. La FAI (Fédération irlandaise de football) a reçu plus de 275 000 demandes de tickets pour les trois matchs de poule de l’équipe nationale. Une mobilisation incroyable - dans un pays de 6 millions d’habitants - qui vaut aux fans irlandais d’être surnommés « les meilleurs supporters du monde » . Un « titre » qui fait débat sur l’île de James Joyce et Oscar Wilde, car le football insulaire connaît depuis plusieurs saisons une baisse d’engouement inquiétante.

Modififié
2k 21
« Je les ai écoutés chanter pendant les cinq dernières minutes du match… Je m’en souviendrai aussi longtemps que je vivrai ! » L’homme qui s’exprime après avoir affronté l’Irlande en match de poule lors de l’Euro 2012 ne manque pourtant pas de souvenirs. Il s’appelle Gerard Piqué, possède l’un des plus beaux palmarès du football international, et a joué dans les stades les plus bouillants d’Europe. Mais il se souviendra longtemps de sa rencontre face à la Green Army. « C’est ça le football » , s’exclamera t’il après le match sur son compte Twitter.

Youtube

Comme lui, de nombreux joueurs ou amateurs de football sont restés profondément marqués par les fans irlandais.
« La qualification de l’équipe d’Irlande est une superbe nouvelle, les hommes en verts peuvent faire la fête comme personne. » Stephan Reich
Peu après la qualification de l’Irlande pour l‘Euro 2016, Stephan Reich, journaliste allemand était même allé plus loin dans un article publié sur le site web du magazine 11 Freunde, en déclarant que le monde avait besoin de voir les supporters de l’Irlande à Paris, pour un Euro 2016 qui aura une saveur particulière. « La qualification de l’équipe d’Irlande est une superbe nouvelle, les hommes en verts peuvent faire la fête comme personne… Même si faire la fête à Paris en ce moment est quelque chose de difficile. À Paris il est question de vie. Le football est aussi une question de vie ; les fans irlandais en sont la meilleure preuve. »

Ivres et heureux


Comme à chaque fois que l’Irlande participe à une grande compétition internationale, la Green Army est presque plus attendue que l’équipe nationale.
« Les Gallois, les Anglais et l’Irlande du Nord vont aussi à l’Euro, donc on avait pas envie de manquer la fête. » Gerry Rochford
« C’est normal, je pense que l’on est les meilleurs fans du monde » , répond Gerry Rochford, l’un des responsables de l’association des supporters irlandais à Dublin. Il en veut pour preuve le nombre de demande de billets reçu par la Fédération irlandaise. Même s'il convient que cette année est un peu spéciale. « On s’est qualifié en barrage contre la Bosnie de manière très difficile. De plus les Gallois, les Anglais et l’Irlande du Nord vont aussi à l’Euro, donc on avait pas envie de manquer la fête. »


Mais si les Irlandais se définissent comme les meilleurs fans du monde, c’est aussi en partie grâce à leur comportement, qu’ils jugent irréprochable. « On se déplace pour faire la fête, et on sait faire. On boit des pintes, on chante, on sympathise avec les autres supporters, mais surtout on ne se bat jamais, même après avoir bu plusieurs pintes » , décrit Vincent Lynam membre de la section des supporters de Dublin. « Se battre ce n’est juste pas dans la culture gaélique, pour ça on est très différents des Anglo-saxons » , ajoute Willie Furey, trésorier de la section des fans de Galway. Et il avance même d’autres éléments d’explications. « Les Irlandais sont plus patriotiques que les autres lorsque l’on en vient aux sports. En rugby aussi, les fans créent toujours une atmosphère magique. Nous avons été gouvernés par les Anglais pendant de longues années et je pense que ça joue. Maintenant on profite, on est fiers d’être Irlandais, on a envie de montrer qu’on existe. »

Pas un bon souvenir pour certains


C'est ce fort sentiment patriotique, mêlé à une aptitude naturelle à faire la fête, qui pousserait les fans à encourager leur équipe, quoi qu’il arrive.
« On se déplace pour faire la fête, on aime ça, et le football n’est qu’une partie de la fête. » Willie Furey
« Vous avez juste à regarder ce qui s’est passé lors de l’Euro 2012, avance Willie Furey. On a su très tôt qu’on ne ferait pas partie des équipes qui sortiront des poules. Malgré ça on a continué à mettre l’ambiance dans les stades et en dehors. On se déplace pour faire la fête, on aime ça, et le football n’est qu’une partie de la fête, après quoi qu’il arrive on doit continuer de profiter. » Et lorsqu’il s’agit de faire la fête, les Irlandais seraient forts, très forts, même peut être trop.


En effet, certains ne gardent pas un très bon souvenir des multiples rencontres avec les fans irlandais lors de l’Euro 2012. Le Sunday Independent avait notamment mis l'accent sur leur comportement. « Ils étaient ivres du matin au soir. Au début, quand l’Irlande n’était pas encore éliminée, tout allait bien, l’ambiance était très bon enfant, mais après ce n’était plus du tout la même affaire, ils sont devenus pénibles, leur comportement était loin d’être irréprochable. Leur titre de meilleurs supporters du monde, ils le mettaient en avant en permanence, de ce fait ils pensaient que cela leur donnait tous les droits. J’ai vu des supporters chier aux abords d’un stade devant tout le monde sans que cela les dérange. Mais le pire c’est que John Delaney, le président de la FAI, était lui aussi complètement ivre la plupart du temps pendant le tournoi, je ne suis pas certain que cela donne une bonne image du foot en Irlande. »

Des fans attirés par les grands événements


« Les gens n’ont pas l’argent pour venir à tous les matchs. Ils préfèrent faire des économies pour supporter l’équipe lors des grandes compétitions internationales » Vincent Lynam
L’affluence à l’Aviva Stadium, lors des matchs de qualifications et des rencontres de préparation à l’Euro 2016, est également un argument mis en avant par ceux qui, en Irlande, contestent le fait que les Irlandais soient considérés comme les meilleurs supporters du monde. Au mois de septembre dernier, le match entre l’Irlande et la Géorgie, comptant pourtant pour les qualifications à l’Euro 2016 n’avait attiré que 27 000 spectateurs à l’Aviva, dans un stade qui compte un peu plus de 50 000 places assises. « Les gens n’ont pas l’argent pour venir à tous les matchs. Ils préfèrent faire des économies pour supporter l’équipe lors des grandes compétitions internationales, puis les affiches à l’Aviva ne sont pas toujours passionnantes » , se défend Vincent Lynam.


Mais c’est l’affluence dans les stades en Irlande, lors des matchs du championnat irlandais, qui cristallise le plus les esprits, lorsque l’on évoque l’engouement autour de l’équipe nationale. Les derniers chiffres, datés de 2014, donnaient une moyenne de seulement 1559 spectateurs par match.
« Je peux vous assurer que 60% des fans qui vont en France n’ont jamais mis les pieds dans un stade de foot en Irlande. » Padraig Cassidy
Un manque d’intérêt, qui provoque de graves problèmes au sein du championnat local. Monaghan, ancien club de première division, situé proche de la frontière avec l’Irlande du Nord, à dû retirer son équipe première par manque de moyens, en partie à cause d’une affluence trop faible, malgré un appel aux dons. Cette saison le club historique de Waterford United connaît des problèmes similaires. Une situation qui agace Padraig Cassidy, secrétaire du club de Monaghan. « Je peux vous assurer que 60% des fans qui vont en France n’ont jamais mis les pieds dans un stade de foot en Irlande. Quand je vois le nombre de demande de tickets pour aller en France ça me rend un peu fou. Les gens sont prêts à mettre beaucoup d’argent, mais si ils en mettaient juste un peu dans le football au quotidien, on connaîtrait pas de tels problèmes. Et sans une ligue forte, difficile d’avoir une bonne équipe nationale.  »


Justin, supporter des Shamrock, est en partie d’accord avec Padraig Cassidy. « On est un pays d’évènements, on se déplace pour les moments importants, afin de faire la fête. Pour le reste je sais pas. Je me suis déjà retrouvé à côté de fans à l’Aviva qui ne connaissaient même pas le noms de nos joueurs sur le terrain, ça fait un peu bizarre, donc je comprends pourquoi certains contestent le fait que les Irlandais soient considérés comme les meilleurs fans du monde. » Padraig Cassidy va même encore plus loin. « Les gens vont d’abord en France pour faire la fête, avant de supporter l’équipe nationale, dire qu’on va à l’Euro pour encourager l’Irlande ce n’est qu’un prétexte pour visiter le pays et passer un bon moment. »

Anfield plus fort que le Dalymount Park


Le débat divise en tout cas clairement les amateurs de football, et plus largement de sports en Irlande, dans un pays où le football Gaélique et le rugby sont pourtant rois. Il y a ceux qui apprécient peu les membres de la Green Army considérés comme Footix, et d’autres qui sont en admiration devant ceux qu’ils qualifient comme les meilleurs supporters du monde. Pas facile, alors, de comprendre le décalage entre un engouement incroyable pour l’équipe nationale lors de ses grandes compétitions et un tel désintérêt pour le football irlandais au quotidien. Et c’est sans doute Tony, qui n’a manqué qu’un seul match de son équipe, les Shamrock Rovers en 40 ans, qui résume le mieux la situation.


« On est qu’à une heure de l’Angleterre et de l’Écosse. Les fans irlandais le week-end ils sont à Glasgow, ou entre Liverpool et Manchester » Tony, fan des Shamrock Rovers depuis 40 ans
« Je n’ai absolument rien contre les fans irlandais, on est tous contents de voir un tel soutient autour de notre équipe nationale. Je pense que la majorité d’entre eux connaît et aime le football. Si ils ne viennent pas dans les stades de football en Irlande, c’est juste que les conditions sont déplorables. Les stades ne sont pas accueillants, pas confortables, on ne peut pas se garer. On est qu’à une heure de l’Angleterre et de l’Écosse. Les fans irlandais le week-end ils sont à Glasgow, ou entre Liverpool et Manchester. » Et ils seront plus de 70 000 à chanter le Molly Malone dans les rues de Paris le 13 juin prochain, peu importe le résultat, après la rencontre face à la Suède.

Par Charles Thiallier, à Dublin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

lemudream Niveau : CFA2
Ah mais du coup c'était eux hier soir entre blanche et place de clichy c'était pas les nord irlandais ! Ambiance magnifique et super agréable merci les gars !
Branko Boskovic Niveau : District
Message posté par lemudream
Ah mais du coup c'était eux hier soir entre blanche et place de clichy c'était pas les nord irlandais ! Ambiance magnifique et super agréable merci les gars !


Oui c'était eux, déjà samedi soir ils ont mis une grosse ambiance devant le petit bar irlandais entre Blanche et Place Clichy. Vraiment bon enfant malgré les litres de bières qu'ils avaient tous dans le nez.
Et même s'ils ont fini par bloquer le boulevard Clichy tous les automobilistes le prenaient avec le sourire
2012, Barcelone, George Payne Irish Pub, les irlandais se sont pris une raclee memorable par l'espagne, pourtant c'est bien eux qui chantaient pendant 90 min.

Mon meilleur souvenir d'ambiance dans un bar.

Cet aprem je le vois avec mon pote irlandais, Common you boys in Green !!
crabunjourcrabtoujours Niveau : CFA2
ils sont nobreux à la fan zone de Paris. y a pas à dire ils sont vraiment cool, l'ambiance est super, y a aussi beaucoup de suedois, ça bois, ça joue, ça chante, ça se promène en costard trefle verts.
Sont super sympas ces Irish
David GILMOUR Niveau : District
Les gallois étaient vraiment pas mal aussi à Bordeaux. le titre de meilleur supporter du monde (ou d'europe en tout cas), va se jouer entre ces 2 là.
luigidibiagio Niveau : DHR
Dire que j'ai des places pour Italie-Irlande mais que je ne pourrai même pas y assister :'(
J'attends avec Impatience le match contre la Belgique , j'espère que dans les bars il y aura assez de bières :D
zinczinc78 Niveau : CFA
 //  11:52  //  Supporter de Bordeaux
Note : -1
Non, ce ne sont pas les meilleurs supporters du monde..

Ils l'ont démontré lors des barrages du mondial 2010 ou ils ont chialé comme des gonzesses à cause d'une petite erreur d'arbitrage qui ne faisait que compenser les penaltys oubliés pour deux fautes de Shay Given sur Anelka.
En fait j'ai discuté avec certains d'entre eux, et pour la plupart ils soutiennent aussi bien l'Irlande du Nord que l'Eire. Ce qui fait d'eux des mecs encore plus cools; Pour moi c'est un grand OUI. Clairement les meilleurs.
Mais tellement, même au vu du niveau de leur sélection on a envie qu'ils aillent le plus loin possible https://lesyeuxdansleuro.com/2016/06/03 … -dirlande/
TheDoctor Niveau : DHR
En effet, très sympathique l'irlandais quand il s'agit de faire la fête (beaucoup de similitude avec les bretons au passage). D'ailleurs je vous conseille fortement de se taper une St Patrick chez l'autochtone.

Par contre niveau foot... Rien de plus chiant que mater un match de foot dans un bar blindé d'irlandais qui sont très partisan du toujours plus. Sans connaitre les subtilités du match.

Malgré les tristes événements récents les meilleurs supporters pour mater du foot reste les anglais. Je me suis encore régalé avec eux devant Angleterre - Russie. Et c'est toujours un plaisir d'aller voir du foot chez eux ou l'on sent dans les tribunes des vrais réactions de connaisseurs, on ne gueule pas pour gueuler... On vit le match pleinement sans retenue (comme tout bon français)
Message posté par luigidibiagio
Dire que j'ai des places pour Italie-Irlande mais que je ne pourrai même pas y assister :'(


Je suis intéressé si tu veux t'en séparer ;)
Après 2 ans en Irlande, je peux dire que les Irlandais sont les meilleurs fêtards, tout simplement
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
ce sont les meilleurs tout court, un peuple incroyable avec une histoire passionnante.
Il n'y a juste pas une once de méchanceté chez eux, et même les bagarres après un trop plein d'alcool finissent par une pinte de "sans rancune, mec".

j'ai fait pas mal de pays en Europe, je ne me suis jamais senti aussi chez moi qu'en Irlande, et même les anglais qui étaient avec nous n'ont eu aucun problème, à part quelques chambrages bon enfant. Foutue crise économique qui m'a poussé à partir de là bas, j'y serai bien resté...
Michel Drucker Niveau : DHR
Grosse ambiance à st Denis ce soir ça va être le feu pour le match le plus important des poules. Une victoire tout à l'heure contre la suède et pq pas un nul contre au choix les belges ou les italiens et on passe en 8ème.

Low lie the fields of Athenryyyyyyyyyy
Where once watched the small free birds fly
Our love was on the ring
We had dreams and songs to sing
It's so lonely round the fields of Athenry

COYBIG !!
Ta gueule zinc zinc tu dis que des conneries comme dab!
Les irlandais, meilleurs supporters !!! En tout ce sont les plus gros porcs qu il m ai été donner de voir !!! Aller voir l état du boulevard entre Clichy et blanche : une vrai poubelle. Et en plus ils pissent partout (sur les portes, les fenêtres , partout ....)
Clairement, ceux qui viennent en France ne sont pas là pour supporter leur équipe mais pour se saouler
Message posté par lemudream
Ah mais du coup c'était eux hier soir entre blanche et place de clichy c'était pas les nord irlandais ! Ambiance magnifique et super agréable merci les gars !


Il y avait plein des Irlandais du Nord à Paris qui soutiennaient la sélection 'du Sud'. Autant que des Ulstermen à Nice. On a même deux mecs de Derry (Duffy et McClean) dans l'effectif. En principe, les Catholiques du Nord soutienne la République d'Irlande et pas l'Irlande du Nord.
Excellent papier. L'etiquette 'meilleurs supporteurs du monde' m'a toujours agacé, même si je suis fier de l'ambience que nous mettons dans le stade. La plupart de ces supporteurs ne vont jamais aux matchs du championnat en Irlande et il reste indifférent lors des club quand Monaghan coule. Je reproche pas des gens qui suivent des clubs anglais - c'est normale – mais il est possible de le faire et de soutenir le championnat locale aussi. Ce n'est pas un championnat majeur mais on fait des exploits (surtout contre les équipes françaises, je me rappelle le savoureux 3-3 en Intertoto entre mon cher Sligo Rovers et Nantes en 1996) et notre but hier était façonné dans la League of Ireland, Coleman l'ancien de Sligo qui croise pour Hoolahan, l'ex Shelbourne.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 21