Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00 beIN Sports
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00

Les fans de l'Atlético salissent la plaque d'Hugo Sánchez

Modififié
Le PSG a Frédéric Déhu, l'Atlético a Hugo Sánchez.

Pour l’inauguration de sa nouvelle enceinte, l’Atlético de Madrid s’est imposé sur la plus petite des marges face à Málaga. Si cela devait être un motif de satisfaction pour les supporters des Colchoneros, avoir le déplaisir de croiser une plaque en l’honneur d'Hugo Sánchez l’était un poil moins.

Explications. Hugo Sánchez a fait les joies du club rojiblanco dans les années 1980, où il a formé un duo d’attaquants alléchant avec la personne de Luis Aragonés. Au zénith de ses succès chez l’Atlético, il remporta une Copa del Rey lors de la saison 1984-1985.

Comme toutes les bonnes histoires ont une fin, l’attaquant mexicain a eu l’idée lumineuse de vouloir rejoindre le rival honni, à savoir le Real. Problème : les propriétaires des deux clubs n’entretenaient aucune relation ensemble, haine mutuelle oblige. Sánchez filoute donc en 1985, en se faisant transférer chez son club formateur, les Pumas du Mexique, puis, sans même y rejouer, s’engage chez les Merengues. Du grand art.

Les supporters de l’Atlético ont donc transformé cette plaque commémorative en poubelle.



Histoire d’allier l’utile à l’agréable. LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 1 heure Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 16 il y a 2 heures La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger
À lire ensuite
Balotelli écœure Rennes